Aller au contenu

Le naturisme et vous  

33 membres ont voté

  1. 1. Avez-vous déja pratiqué le naturisme ?

  2. 2. Seriez-vous prêts à le pratiquer

  3. 3. Où seriez-vous prêts à le pratiquer ?

    • À la maison
    • A la plage
    • À un spa/therme naturiste
    • Dans un endroit reculé en nature
    • Dans un camp/village naturiste
    • En voyage
    • En croisière
    • Sur la place publique
    • Nulle part
  4. 4. Connaissez-vous quelqu'un pres de vous qui le pratique ou l'a déjà pratiqué ?

  5. 5. Que pensez-vous du naturisme

    • C'est très sain.
    • C'est ou ça semble agréable.
    • C'est des étranges qui pratiquent cela.
    • C'est malpropre.
    • C'est excitant.
    • Ça semble bien mais je ne le pratiquerais pas
    • Je ne suis/serais pas à l'aise avec cela.
    • C'est la meilleure façon de ce détendre.
    • C'est l'harmonie avec la nature
    • Aucune opinion
  6. 6. Et votre niveau de pudeur habituel en société ?

    • Pudibond
    • Pudique
    • Modérément pudique
    • Légèrement impudique
    • Impudique
    • Exhibitionniste


Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)

BBC Horizon: What's The Problem With Nudity ?

J'ai visionné cette émission l'autre jour et j'ai trouvé ça épatant à quel point la plupart des êtres humains s'adaptent rapidement à des situations a priori pas normal. Durant ce programme on a demandé à des êtres humains de se dévêtir devant d'autres humains et on a étudié leurs réactions.

Modifié par Fünfzig Nachricht

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande pourquoi je reviens toujours à ce sujet...

Dans le jargon on appelle ça une fixation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je pense que tu fais bien d'explorer de nouvelles choses, j'ai presque 40 ans et il y beaucoup de choses que je regrette de ne pas avoir fait, on dit souvent, yé jamais trop tard mais plus on vieilli moins on a de guts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, il s'agit non seulement pour moi d'explorer de nouvelles choses,. mais d'intégrer des activités dans mon mode de vie qui s'inscrivent dans ma philosophie profonde. S'il fut naturel pour l'humain de développer des vêtements pour se couvrir des éléments et pour s'identifier en société ( ce dont je suis entièrement d'accord ), il l'est tout aussi naturel pour lui de se dénuder dans des occasions où c'est plus confortable et pratique, ce n'est pas naturel d'être habillé en tout temps... De plus, la nudité est une marque de confiance et un point rassembleur qui à la fois abolit les tentatives de cammoufler les différences, nous mets sur un pied d'égalité et nous pousse à respecter les variabilités interindividuelles. Enfin, on mets de côté la curiosité sexuelle ( on voit tout ), ce qui ôte la tension sexuelle excessive des rapports humains et peut constituer un antidote à l'hypersexualisation et la pornographie trop présentes dans notre société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai caché mon sujet sur le naturisme, même si j'assume pleinement mon intérêt, je trouve que j'en ai trop dit sans que ce soit constructif. Toutefois, si vous avez envie de commenter la dessus, ou plus généralement sur le rapport au corps dans notre société, ce thread est à vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un gars qu'on connaît sous le nom d'enveloppe brune a dit dans un sujet qu'il aimait le naturisme et il a énoncé les règles de cette pratique. T'a bien fait de cacher ça avant d'être le sujet du prochain épisode de JE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais à la piscine hier et ça m'a fait penser à ce sujet.

J'étais en train de me changer dans les vestiaires, entourée d'étrangères et j'ai même pas allumée qu'on pouvait me juger pour mon manque de pudeur. Je me suis pas cachée, ni même pressée.

Je crois que me sens plus belle nue qu'habillée.

Je dois avouer que la nudité est un plaisir pour moi. Je dors nue depuis toujours. J'ai toujours adorée me baigner en Méditerranée en partie pour cette liberté. Je me trouve une petite crique tranquille et je nage sans être encombrée par le superflu. Je suis pas gênée de me promener nue devant des amis même (la gêne de mon corps s'installe seulement quand j'aime la personne qui me voit.)

Par contre, en regardant la photo du message de Dantes, je me rends compte qu'un corps nu de femme poilu ça m'horripile, y a pourtant pas plus naturel.

Mais généralement, la vulnérabilité d'un corps nu, je trouve ça très beau.

C'est une façon très saine de voir les choses à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais en train de me changer dans les vestiaires, entourée d'étrangères et j'ai même pas allumée qu'on pouvait me juger pour mon manque de pudeur. Je me suis pas cachée, ni même pressée.

Dans le vestiaire des hommes, plus les hommes sont vieux plus ils prennent de temps pour se rhabiller, pour se savonner, etc. C'est sûr que quand tu es à la retraite tu as ce luxe de prendre ton temps pour faire les choses et que ton corps est moins efficace pour accomplir une tâche donnée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a surtout le côté acceptation de soi qui vient avec la maturité. On a moins honte de ce qu'on projette et on a moins l'impression d'être observé, jugé. On n'a juste à exister sans ce soucier de l'opinion d'autrui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

On n'a juste à exister sans ce soucier de l'opinion d'autrui.

Quand tu as le corps tout flasque et ridé c'est presque un réflexe de survie ça.

Quand ça fait plus de 70 ans que tu entends l'opinion d'autrui tu finis par la connaître par cœur dans le moindre des replis et ça ne t'intéresse plus vraiment.

Y'a juste l'opinion des personnes qui te sont chères qui sont vraiment importantes.

post-152-0-98021200-1400640525_thumb.jpg

Modifié par Rococo pas Rocco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement, je change d'avis sur le naturisme. Après des expériences, je me rends compte que les organisations naturistes ne me conviennent pas. Bien que je reste un adepte de la nudité chez moi, dans une situation privée comme peut le faire Sikaneba ou Pandore et que je prône une vision décoincée du corps, je ne veux pas me définir comme naturiste ni pratiquer le naturisme public en tant que tel. La mentalité chez les naturistes est "particulière" avec une absence pour la plupart de moralité .On dirait que c'est un appât à pervers inavoués et d'individus passablement dérangés, avec de forts troubles de la personnalité et une propension à se chicaner pour les détails mineurs. Bref, j'ai l'impression qu'au Québec les naturistes sont des fuckés et je ne me sens pas à l'aise d'être parmi une bande d'inconnus plus âgés que moi.

Cela n'exclut pas que je pense qu'on devrait avoir moins honte du corps, de cesser d'associer nudité et sexualité et qu'il est sain pour l'être humain de passer des moments nus ou de se baigner nu dans le privé. Sans être visiblement un vrai naturiste, je me rend compte que la vision scandinave du corps pourrait être une voie à suivre malgré tout. Aussi, je pourrais être partant pour le pratiquer sur une plage isolée dans le Sud, dans en Europe, en Croatie, etc ,mais pas en étant un vrai naturiste dans des activités formelles. Il s'agit du juste milieu entre la pudibonderie et la pratique du naturisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te l'avais dit que vous êtes des malades et tu ne me croyais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Finalement, je change d'avis sur le naturisme. Après des expériences, je me rends compte que les organisations naturistes ne me conviennent pas. Bien que je reste un adepte de la nudité chez moi, dans une situation privée comme peut le faire Sikaneba ou Pandore et que je prône une vision décoincée du corps, je ne veux pas me définir comme naturiste ni pratiquer le naturisme public en tant que tel. La mentalité chez les naturistes est "particulière" avec une absence pour la plupart de moralité .On dirait que c'est un appât à pervers inavoués et d'individus passablement dérangés, avec de forts troubles de la personnalité et une propension à se chicaner pour les détails mineurs. Bref, j'ai l'impression qu'au Québec les naturistes sont des fuckés et je ne me sens pas à l'aise d'être parmi une bande d'inconnus plus âgés que moi.

Cela n'exclut pas que je pense qu'on devrait avoir moins honte du corps, de cesser d'associer nudité et sexualité et qu'il est sain pour l'être humain de passer des moments nus ou de se baigner nu dans le privé. Sans être visiblement un vrai naturiste, je me rend compte que la vision scandinave du corps pourrait être une voie à suivre malgré tout. Aussi, je pourrais être partant pour le pratiquer sur une plage isolée dans le Sud, dans en Europe, en Croatie, etc ,mais pas en étant un vrai naturiste dans des activités formelles. Il s'agit du juste milieu entre la pudibonderie et la pratique du naturisme.

Un paquet de vieux hippies qui consacrent temps et énergie pour une cause farfelue tel est ma description des associations prônant le naturisme.

Quand le naturisme fait partie des cinq choses les plus importante dans ta vie il y a de quoi être songeur.

Modifié par Rococo pas Rocco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un paquet de vieux hippie qui consacrent temps et énergie pour une cause farfelue tel est ma description des associations prônant le naturisme.

Quand le naturisme fait partie des cinq choses les plus importante dans ta vie il y a de quoi être songeur.

Je suis entièrement d'accord avec cela. C'est même pire encore je dirais. C'est une bande de timbrés... N'ayons pas peur des mots...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce qui t'as fait changé d'avis ?

Je suis allé à des activités naturistes j'ai constaté le clivage entre ma vision et la mentalité qui prévaut dans la communauté naturiste. Je ne me suis pas senti à ma place. Ça avait l'air beau et plaisant en théorie, mais en pratique les individus naturistes ne sont pas si sains qu'on le puisse entendre. En plus, on dirait une bande de vieux hippies qui n'ont pas décroché de leur trips, et qui traitent les jeunes comme des terroristes... Apparemment qu'il y a une multitudes de chicanes entre eux et que bon nombre d'entre eux souffrent de troubles de la personnalité et d'autres troubles mentaux. Le tout nu à tout prix ne me convient pas. Être nu dans un circonstance privée pour la détente et la baignade est une chose, mais le fait de vivre avec des étrangers étranges à poil est une autre...

Je suis pour l'attitude décoincée du corps, j'aime l'aspect artistique de la nudité, j'aime la nudité en privé et le bonheur que cela apporte, j'adore le skinny dipping, mais je ne me définis pas comme un naturiste pour autant. Mais bon, il fallait que je l'essaie pour m'en rendre compte.

Je suis d'accord on se sent bien nus et que je pourrais aller sur des plages naturistes en voyage, mais dans mon cas ça va pas mal se limiter à cela du côté public...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×