Aller au contenu
  • Contenu similaire

    • par Gamin
      À la suite de ses deux messages, j'ouvre le débat sur le stalking, et ce que vous pensez que ça signifie à l'ère moderne. 
       
       
      Considérez-vous la "recherche d'information" avant d'aborder quelqu'un comme étant du "stalking" ? Est-ce immoral, hypocrite, indiscrèt? Ou au contraire comme étant tout simplement une extension de nos outils modernes sur les relations interpersonnels?
      Pensez-vous que notre trace sur internet, celle publique, peut être comparé à notre image physique? Par exemple: nous choisissons nos styles vestimentaires afin de communiquer quelque chose en particulier, existe t-il une différence entre "j'ai vu comment cette personne s'habille, j'aime ça, je vais lui en parler" et "j'ai vu les vidéos publiques que cette personne poste sur son profil Facebook, je vais lui en parler" ? 
      Sur l'échelle "je m'offre au destin" (donc, éviter d'aller chercher des informations volontairement) -­> "je prend le contrôle" (donc je vais chercher des informations afin de pouvoir les utiliser), où vous situez-vous? Considérez-vous que cette échelle devrait être appliqué à nos relations interpersonnelles? 
      Si quelqu'un avait été chercher des informations sur vous avant de vous aborder, préféreriez-vous le savoir? Trouveriez-vous ça creepy?
    • par ...
      Le suspect lié aux événements de ce lundi, à Toronto, aurait laissé un message sur les médias sociaux à propos de son appartenance aux Incels. 

       
      Les autorités indiquent que rien n'est encore certain mais plusieurs articles nous mènent à croire que son acte de violence, ses meurtres, seraient en fait directement en lien avec sa haine des femmes.
      J'ai fait quelques recherches sur les-dits Incels et il semblerait que cette "communauté" ait débuté sur un forum dans les années 90.
      https://parismatch.be/actualites/societe/138382/les-incels-ces-celibataires-misogynes-dont-se-revendique-lassaillant-de-toronto#!
       
      Avez-vous l'impression qu'il y a une recrudescence du masculinisme ? Pensez-vous qu'une partie de ce masculinisme soit une réponse directe à la superficialité féminine ?  
       Chad and Stacy.
       
    • par Bruno
      parlez-moi de vous les filles et je vais choisir
      j'ai le goût d'avoir une cyber-relation, d'envoyer des e-mails qui finissent par "je t'aime bébé chat"
      j'pas un gars compliqué, j'aime avoir du fun. j'peux me procurer une webcam et on se fera des shows.
      mais le sexe c'est secondaire
      j'ai le gout de donner des becs de même : (k)
      j'ai le gout de parler de tout et de rien avec une fille qui m'aime, une fille que j'aime. d'une fille qui va m'écrire "salut, ça va? moi oui. je m'ennuis déjà de toi"
      j'attends
      JE T'ATTENDS MON AMOUR
    • par D'Artagnan
      http://www.okcupid.com/the-dating-persona-test
      Perso j'ai eu le Last Man On Earth, le pire truc quoi.
      Faut pas le prendre à la lettre comme le MBTI (qui n'est déjà pas l'évangile) vu que c'est à vertu comico-humiliante mais c'est rigolo.
    • par Latourette
      Un excellent documentaire sur les relations amoureuses des jeunes à l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres à la Tinder et Badoo. C’est un peu pathétique parfois de voir ces jeunes accros du téléphone collectionner les rencontres et consacrer autant d’énergie à leur apparence physique, pour finalement se retrouver plus seuls que jamais.
      Mais les personnages sont attachants, articulés et j’admire beaucoup le courage (ou l’insouciance) qu’ils ont eu à confier publiquement des trucs très intimes de leur vie sexuelle.
      Ça dure deux heures en deux parties sur Télé-Québec:
      L'AMOUR AU TEMPS DU NUMÉRIQUE
×
×
  • Créer...