Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Tout y est pour les détester encore plus.

ntitulée À nous de choisir, la chanson-thème de la campagne électorale du Parti Québécois, composée par Nelson Minville est interprétée par une dizaine d'artistes québécois. On peut y entendre les voix de Marie-Élaine Thibert, Ariane Moffatt. Michel Rivard, Daniel Boucher, Yann Perreau, Marie-Pierre Arthur, Geneviève Jodoin, Stéphanie Bédard et Lana Carbonneau. Les arrangements sont signés par Jean-Sébastien Fournier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Pas besoin d'ouvrir la vidéo.

Juste le "Pauline web télé" me répugne. Ça fait vraiment début année 2000, le concept de "télé" sur internet ...

Ça me rappelle, sur le site web de l'impact en 2009-2010, les vidéos qui étaient dans un "écran de TÉLÉVISION, sur INTERNET. Illusion de fou hahaha".

C'était pas beau.

Modifié par Hikotaro
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

'me semblait aussi que le culte de la personnalité ne se limitait pas qu'aux méchants communistes totalitaires dictatorieux sanguinaires dangereux pis toute. J'imagine que « Pauline web télé » passe mieux que « Staline web télé ».

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème avec l'équipe du PQ est qu'elle est constituée de beaucoup de groupies qui ne sont pas capable d'avoir un jugement critique. Ils s'auto-applaudissent et crient entre eux leur option, comme si ça pouvait aider la cause. Donc des fois, ça pond des trucs comme celui-là. Peut-être que plusieurs l'ont trouvé mauvais, mais ils sont tellement groupies qu'ils vont quand même essayer de se convaincre que c'est bon.

Mais c'est quand même mieux que d'avoir une équipe constituée de proches de la mafia comme le PLQ.

Ils auraient pu prendre la dernière pièce d'Alexandre Belliard, Quelque chose comme un grand peuple. C'est un vrai patriote qui chante l'histoire du Québec et de ses légendes. Un des rares compositeurs québécois à être capable d'apporter une touche épique à ses oeuvres:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Contenu similaire

    • par The end
      Fak c'est ça là y'a eu des tirs 1 mort 1 blessé on sait pas si ya vraiment un trou de balle sur les images de cbc le suspect cest richard henry bain charest va démissionner la droite est majoritaire a lassemblée on se demande ben kessé qui va se passer pis seulement 2 pages de plus dans le sujet sur les elections plus une photo de reda avec le gros barette plus plein de nouvelles reponses pour savoir comment ta voté si le monde etait smath pis a quelle heure ta voté pis toute pis toute.



    • par L'Oracle-W00t
      Débat sur les stratégies d'accession à l'indépendance du Québec entre Option nationale, le Parti québécois et Québec solidaire tenu le jeudi 24 novembre 2011 à l'Université du Québec à Montréal.
      Ce débat a été organisé par le Centre étudiant de recherche et d'action nationale (CERAN) de l'UQAM dans le cadre d'une série de grands débats sans langue de bois.
      Les 3 principaux partis souverainistes québécois ayant un député à l'Assemblée nationale ont délégué un représentant :
      - Jean-Martin Aussant, représentant et chef d'Option nationale ainsi que député de Nicolet-Yamaska
      - François Saillant, représentant et membre actif de Québec solidaire ainsi que coordonnateur du FRAPRU.
      - Bernard Drainville, représentant du Parti québécois et député de Marie-Victorin et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'affaires intergouvernementales canadiennes et en matière de développement et d'indépendance énergétique.
      Les stratégies et modes d'accession à l'indépendance défendus brièvement résumés:
      Parti Québécois
      Depuis sa fondation, le Parti Québécois a choisi un mode d'accession à l'indépendance du Québec par référendum et, suite à l'arrivée de Pauline Marois à sa tête, la stratégie d'accession à l'indépendance adoptée est celle de la gouvernance souverainiste, c'est-à-dire demander à Ottawa le rapatriement de pouvoirs pour le Québec dans le but de passer dans l'ère du « toujours plus ».
      Québec solidaire
      Québec solidaire défend plutôt un mode d'accession à l'indépendance par le biais d'une assemblée constituante qui mènera à une consultation populaire dont les résultats seraient approuvés par référendum. Dans le cadre de ce processus, Québec solidaire reconnaîtra les nations autochtones et les droits ancestraux qu'elles revendiquent.
      Option nationale
      Option nationale a quant à elle choisi de faire ce qu'elle appelle le L-I-T du Québec dès son arrivée au pouvoir (lois-impôts-traités) en faisant en sorte que le gouvernement du Québec adopte l'ensemble des lois en application sur son territoire, instaure un seul rapport d'impôts au Québec et signe lui-même tous ses traités. Une constitution du Québec sera ensuite soumise à l'approbation du peuple par référendum.
×
×
  • Créer...