Aller au contenu

  

11 membres ont voté

  1. 1. Quelle situation préférez-vous?



Déchet(s) recommandé(s)

Considérant les débats sur la loi 101 et l’immigration, j’aimerais savoir quelle situation vous préférez parmi celles décrites ci-dessous et pourquoi.

Situation A.

Un immigrant X qui s’est parfaitement intégré à la société québécoise. Ce dernier adore la langue française, se considère 100% québécois et s’entend à merveille avec les gens qui l’entourent. Il se définit même comme étant plus souverainiste que de nombreux pure laine. Le seul problème de cet immigrant consiste au fait qu’il ne travaille pas, n’a pas l’intention de le faire, et attend le début de chaque mois pour encaisser son chèque d’aide sociale (bien-être social).

Situation B.

Un immigrant Z qui déteste le Québec, la culture française et québécoise. Cette personne se réjouit de la chute du français à Montréal – langue qu’il connait très peu - et du recul démographique des Québécois. Par contre, Z est médecin depuis plusieurs années à Montréal. Il améliore grandement la qualité de vie de ses patients francophones, anglophones et allophones. Ce médecin voit des milliers de patients par an et est très apprécié par la clientèle.

Les deux personnes ont immigré au même moment et proviennent du même pays.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A, pour plusieurs raisons.

B risque de partir dans une autre province dès qu'il le pourra; il apportera donc absolument rien à la société à long terme. Qui plus est, il déteste le Québec (wtf!), je ne vois pas comment je veux vivre en société avec une personne qui déteste qui je suis et qui mes semblables sont.

A est un coût économique pour la société, mais il y a des chances qu'il se sort du BS et trouve un emploi; si on lui donne tous les outils pour s'épanouir dans la société d'accueil qu'il adore. Cette personne sera beaucoup plus apte à travailler quand on lui présentera un Québec avec plein de défis inspirants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu comme choisir entre la mort par une balle dans tête ou la mort par la noyade, y'en a une moins pire que l'autre (B), mais dans les deux cas, tu meurs pareil.

Les deux situations sont assez merdiques. Au moins, le B ne "nuit" pas à la société même s'il ne s'intègre pas vraiment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puisque B va voter pour le PLQ, le coût indirect ajusté par vote découlant de la conséquence de ce choix (corruption, mauvaise gestion) pourrait être plus lourd que l'aide sociale de A.

Aussi, puisque B ne parle pas français, il ne soignera en principe pas beaucoup de francophones. Il ne servira qu'à rehausser la qualité du système anglophone qui est déjà supérieure à celui francophone. Notre argent servira à payer son gros salaire (beaucoup plus élevé que le chèque de BS) pour soigner d'autres personnes. Qu'est-ce qu'on y gagne en bout de ligne?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fichu bonne question.

Un souverainiste choisira possiblement l'immigrant A puisque ce dernier aide à la cause, bien qu'il vive sur le crochet de la société.

Il va aider au niveau "culturel" ses enfants iront à l'école francophone et s'ils ne suivent pas les traces de leur père travailleront en français au Québec. Ses amis et connaissances seront probablement influencé en parti par ce dernier.

Remarque que si des mesures étaient prises en ce sens, il pourrait ne plus pouvoir profiter du BS après un certain moment, mais c'est un autre débat ...

L'immigrant B, quant à lui fait profiter à la société son savoir faire en tant que médecin et est plus utile et de loin que l'immigrant A dans l'immédiat.

Il n'est pas un fardeau économique, au contraire son salaire aide à faire rouler l'économie.

Il risque cependant de quitter le Québec s'il en a l'opportunité avec sa famille.

Un fédéraliste te dira qu'il est son choix et qu'il fera profiter la société canadienne de son savoir de toute façon.

Bon, c'est un peu trop facile de faire une analogie de cette situation de cette façon, mais de mon côté je choisirais à contre-coeur, dans l'obligation de faire un choix, l'immigrant A.

J'veux bien croire qu'on manque de médecin de famille au Québec, mais on a pas besoin de ce genre d'immigrant non plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore ton sujet Medicated et si tu veux nous pondre d'autres situations, vas-y fort!

Ce serait cool de faire un sujet "ONU" où un membre = un pays. Il y aurait un maître du jeu qui nous amènerait des situations quelconques à chaque jour, que nous devrons résoudre par diplomatie entre les membres, en tenant compte de la réalité de ces pays.

On se part ça?

Edit: Un genre de ça: http://www.simpolitique.com/, mais en moins intense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'est pas un fardeau économique, au contraire son salaire aide à faire rouler l'économie.

Es-tu en train de dire que si le gouvernement augmentait encore plus le salaire des médecins, ça aiderait l'économie?

Le salaire des médecins est indécent. Leur utilité est celle de remette des gens sur pieds. Un médecin demandant 30 000$ à l'état est donc en principe plus profitable pour l'économie qu'un médecin demandant 300 000$ pour le même travail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est évident que la situation B est préférable pour la société. L'un coute des sous, l'autre en rapporte.

Tout autres suppositions non écrit dans la description originale n'est que invention :

A, pour plusieurs raisons.

B risque de partir dans une autre province dès qu'il le pourra; il apportera donc absolument rien à la société à long terme. Qui plus est, il déteste le Québec (wtf!), je ne vois pas comment je veux vivre en société avec une personne qui déteste qui je suis et qui mes semblables sont.

A est un coût économique pour la société, mais il y a des chances qu'il se sort du BS et trouve un emploi; si on lui donne tous les outils pour s'épanouir dans la société d'accueil qu'il adore. Cette personne sera beaucoup plus apte à travailler quand on lui présentera un Québec avec plein de défis inspirants.

Belle histoire. Mais c'est de l'invention. Rien de cela n'est dit.

C'est évident que la situation B est préférable pour la société. L'un coute des sous, l'autre en rapporte.

Tout autres suppositions non écrit dans la description originale n'est que invention :

A, pour plusieurs raisons.

B risque de partir dans une autre province dès qu'il le pourra; il apportera donc absolument rien à la société à long terme. Qui plus est, il déteste le Québec (wtf!), je ne vois pas comment je veux vivre en société avec une personne qui déteste qui je suis et qui mes semblables sont.

A est un coût économique pour la société, mais il y a des chances qu'il se sort du BS et trouve un emploi; si on lui donne tous les outils pour s'épanouir dans la société d'accueil qu'il adore. Cette personne sera beaucoup plus apte à travailler quand on lui présentera un Québec avec plein de défis inspirants.

Belle histoire. Mais c'est de l'invention. Rien de cela n'est dit.

Es-tu en train de dire que si le gouvernement augmentait encore plus le salaire des médecins, ça aiderait l'économie?

Le salaire des médecins est indécent. Leur utilité est celle de remette des gens sur pieds. Un médecin demandant 30 000$ à l'état est donc en principe plus profitable pour l'économie qu'un médecin demandant 300 000$ pour le même travail.

N'importe quoi, tu payes plus de taxes et consommes plus avec 300Kdollars que avec 30. C'est la loi de l'offre et de la demande, t'es qui pour trouver ça indécent si des personnes sont prêt à le payer autant ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est évident que la situation B est préférable pour la société. L'un coute des sous, l'autre en rapporte.

es-tu conscient que l'expression "préférable pour la société" possède une connotation subjective que même pas toi, ô sage Majoras, n'est en mesure d'en fixer les modalités.

si pour toi une "société préférable" se mesure par un sommaire calcul fiscal et budgétaire, je t'invite à revoir ta conception personnelle de ce qu'est une société.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'm'en branle de ta subjectivité ma grande. Y'a pas 50.000 vérités

Entre quelqu'un qui partage ton avis (encore faudrait-il que mon avis soit un avis patriotique complètement désuet dans un monde qui s'est depuis bien longtemps mondialisé et externalisé) mais qui fout rien de sa vie, pompe le système en restant à la maison et en ne consommant pas, et une personne qui crée de la richesse, augmente la santé de sa clientèle et qui ne partage pas ton opinion, faut vraiment être débile pour préférer la première situation.

Si pour moi une société préférable c'est une société sans chinoise lesbienne qui fait le ciseau, j'ai le droit à ma subjectivité et de dire que tu nuis à la société plus qu'un autre ?

Modifié par Majoras
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'importe quoi, tu payes plus de taxes et consommes plus avec 300Kdollars que avec 30. C'est la loi de l'offre et de la demande, t'es qui pour trouver ça indécent si des personnes sont prêt à le payer autant ?

Par "personnes", tu penses au gouvernement qui choisi les tarifs en fonction des puissants lobbies de médecins?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entre quelqu'un qui partage ton avis (encore faudrait-il que mon avis soit un avis patriotique complètement désuet dans un monde qui s'est depuis bien longtemps mondialisé et externalisé) mais qui fout rien de sa vie, pompe le système en restant à la maison et en ne consommant pas, et une personne qui crée de la richesse, augmente la santé de sa clientèle et qui ne partage pas ton opinion, faut vraiment être débile pour préférer la première situation.

"l'un coûte des sous, l'autre en rapporte, c'est évident que B est meilleur pour la société" me fais juste voir à quel point l'argent est ton unique critère pour évaluer une société préférable; tu n'as pas poussé très loin ta réflexion.

je dois t'avouer que mon opition est mitigée par rapport à la question de l'OP. par contre, j'ai cru bon t'inviter à réfléchir d'avantage avant de poster quelque chose. parce que bon, côté qualité de réflexion, ça a toujours craint chez toi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ce qui fait qu'une société te plais est lié à l'argent. Pas de social sans argent, pas de santé sans argent, pas d'éducation sans argent, y'a RIEN sans argent. Si tu ne comprends pas ça, j'peu rien pour toi. Et endetter tes petits enfants pour ton bonheur actuel n'est pas une solution.

Modifié par Majoras
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ce qui fait qu'une société te plais est lié à l'argent. Pas de social sans argent, pas de santé sans argent, pas d'éducation sans argent, y'a RIEN sans argent. Si tu ne comprends pas ça, j'peu rien pour toi. Et endetter tes petits enfants pour ton bonheur actuel n'est pas une solution.

T'as pas tort, l'argent c'est le nerf de la guerre et l'immigrant sur le BS créer largement moins de richesse qu'un médecin.

D'un point de vue socio-économique c'est vrai. D'un autre côté si le Québec n'accepte que des immigrants anglophones (qu'ils soient médecin, ingénieurs, etc) ce sera excellent pour faire tourner le moteur économique mais catastrophique pour la culture, la langue et le tissu social.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...