Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Bonjour à tous.

Je suis en ce moment en train de chercher un bon film de science-fiction lié à la thématique du post-humanisme qui serait présentable à une classe d'étudiants de Cégep.

Pour ceux qui sont moins familier avec le concept, le post-humanisme (aussi appelé transhumanisme), c'est tout ce qui est relié à l'idée de dépasser l'être humain avec la technologie et la science.

Par exemple, augmenter son intelligence, son endurance physique, sa force, bref, ses capacités. Au fond, transformer notre nature humaine vers quelque chose d'autre. Ça peut aussi toucher à l'eugénisme, même si c'est pas nécessairement identique.

Au fond, Robocop est un bon exemple de post-humanisme. Créer un "super policier" en transférant le cerveau dans un robot. Le problème du film c'est le fait que c'est aussi un film "ultra-violent".

Vite comme ça, j'pense à Blade Runner (en train de le réécouter, fait trop longtemps que je l'ai vu, pas sur à quel point le film fitte), Gattaca et A.I. (Spielberg).

Mais bon j'aimerais bien avoir vos suggestions si vous en avez en tête.

EDIT : dans le fond, n'importe quel film qui traite de la nature humaine (de façon relativement évidente, et pas juste une métaphore obscure on s'entend) est potentiellement intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

THX-1138. Et dans la comédie Sleeper de Woody Allen. C'est une comédie, mais ça deal essentiellement avec ces thèmes-là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Minority report, j'avais trouvé ça vraiment pas pire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Minority report, j'avais trouvé ça vraiment pas pire.

Ouais, Minority Report c'est un de mes "Wild card", si j'ai du temps ça serait une bonne introduction au déterminisme.

T'es prof à temps plein?

À temps plein oui. Pour la session tout de moins :P

Disons que je suis encore loin d'avoir un poste "permanent".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Travailles-tu sur ta maîtrise en même temps ou t'as trouvé quelque chose en région qui demande juste le bac?

J'ai vu un poste affiché pour enseigner la littérature au cégep qui demandait juste un bac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe au moins une œuvre cinématographique célèbre qui est considérée par beaucoup comme le premier film transhumaniste avant la lettre et c’est bien sûr 2001 l’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick.

Sans rentrer dans le détail de toutes les métaphores qu’utilise le film, rappelons qu’après avoir surmonté l’épreuve de la rébellion de l’Intelligence Artificielle HAL, l’humain poursuit son voyage vers un état de Conscience “supérieure” (scène finale) au-delà d’une expérience dont on dirait aujourd’hui qu’elle renvoie à une véritable Singularité (la séquence du puits de lumières).

Ou alors Johnny Mnemonic...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut quand même garder en tête que l'on s'adresse ici à une classe de cégep. Je ne connais pas le groupe de Vacpower mais si je me rappelle de mes propres classes, je pense pas que 2001 aurait super bien passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas si Vac analyse le film avec eux.

Ça change rien s'ils s'endorment à la minute cinq du film.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même Matt s'endormait pendant ses films. ;-)

Je me suis endormi UNE fois et c'était durant l'année dernière à Marienbad. Come on, qui peut tougher ce film-là au complet pendant un cours du SOIR!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par ChloeSeashell
      Ces jours-ci, je me suis rendue compte que je ne craignais pas particulièrement la mort. J'ai un peu peur de la douleur que ma mort pourrait me faire ressentir, mais je ne crains pas le fait d'être mort.
      Mon véritable effroi: j'ai très peur d'être oubliée. Éventuellement, tous les gens qui m'ont connue vont aussi mourir, et mon bref temps sur Terre n'aura plus aucune influence sur rien, ni personne. 
      Malheureusement, la mort et notre éventuelle tombée dans les abysses de l'oubli sont aussi inévitables que le lever et coucher du soleil. À moins d'être un Aristote, Platon, George Washington, Beethoven ou autre, nous finirons tous par être oubliés, un jour.
      Suis-je la seule à craindre tomber dans l'oubli davantage que la mort?
    • par Jiti-way
      Quels sont vos films de science-fiction préférés?
      J'apprécie particulièrement:
      Sunshine (Danny Boyle): beaucoup plus intimiste que ce que la jaquette laisse penser...
      Attention spoil! (scène du film):
      http://www.youtube.com/watch?v=C8MQccGWZRE
      Star wars 3: la revanche des sith (Georges Lucas): épique!
      http://www.youtube.com/watch?v=sv4_PzjR18c
      Star Trek XI (JJ abrams):

    • par Claude De Bortoli
      Bonjour,
      Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.
      Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.
      Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.
      Le moteur, c'est la Science.
      Le gouvernail, c'est la Croyance.
      La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
      La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.
      Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.
      Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.
      La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.
      La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
      La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!
      Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!
      Le dérèglement climatique est infranchissable !
      La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.
      C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.
      Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime . Si le véhicule évolution humaine est guidé dans le bon chemin par le guide Croyance, le moteur Science peut être remis à plein régime en marche avant.
      Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
      Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.
      Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.
      L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!
    • par Tovarichtch
      À ce qui paraît, c'est les nouveaux monstres dans le prochain Silent Hill.
    • par Jason Frost
      Le titre du nouveau film sera:

      http://www.starwars.com/films/star-wars-episode-vii
×
×
  • Créer...