Aller au contenu
  • Contenu similaire

    • par Kaliémie
      Je souffre.
      J'ai pas d'argent pour un dentiste... en fait, j'ai de l'argent, mais je n'en aurai plus si j'en consulte un ! Moi qui n'est vraiment pas une fan de petites pillules, je carbure aux advils liqui-gel depuis deux semaines. Je cherche des remèdes de grand-mère, des trucs, un miracle, whatever, contre les maux de dents.
    • par xdrox
      Je grince des dents la nuit, ce qui a pour conséquence de les meuler (elles sont bout à bout). Cela m'occasionne aussi une douleur à la mâchoire. Je n'arrive pas à ouvrir grande ma bouche, ni à [...]. Mon dentiste, que je visite depuis quinze ans, m'a suggéré de porter une plaque occlusale lors de mon sommeil, afin d'éviter le grincement et d'ultimement mettre fin à mon calvaire. Cette plaque de plastique, qui m'a coûté plus de 600$, est plus ou moins efficace, mais au moins, elle évite d'user inutilement mes dents.
      Il y a deux semaines, je suis allé chez le dentiste. J'avais deux caries, donc deux plombages à faire. J'ai eu la gueule ouverte pendant plus d'une heure trente, ce qui est inhabituel. Comme je présente une certaine fragilité à la mâchoire, je n'ai pas une grande endurance. J'ai pogné une crampe musculaire dans la joue, lors de la séance. J'avais mal en tabarnak et le dentiste m'a suggéré de mettre fin au traitement, pour aujourd'hui. Comme il avait déjà creusé la deuxième dent, il se vit dans l'obligation de me poser une sorte de plombage temporaire. J'allais devoir revenir une seconde fois pour m'en faire poser un vrai. J'étais presque knocked out : la moitié de la face gelée, douleur pénétrante qui limitait ma locution, frustration interne. Je voulais seulement câlicer mon camp de là et aller me coucher dans mon lit.
      Ça va faire 250$ pour aujourd'hui.
      J'me disais qu'ils m'avaient chargé une partie du second plombage et que j'aurais à payer le reste lors de la prochaine séance.
      Deux heures plus tard, ce foutu plombage temporaire sort de son trou. Belle job botchée. J'suis donc obligé d'y retourner pour m'en faire poser un autre. Outch. Pas évident de se faire jouer dans la gueule quand on arrive à peine à l'ouvrir pour boire un jus de fruits avec une paille.
      Et aujourd'hui, c'était ma deuxième séance. Je fais part au dentiste de mes inquiétudes. Je lui demande s'il est possible de ne pas se faire anesthésier, puisque mes parents se font faire des plombages à froid et ils me rapportent que ce n'est pas ben ben douloureux. Je préfère une douleur spontanée à endurer sur la chaise qu'un inconfort prolongé pendant plusieurs heures après le traitement. Le dentiste me récite alors un discours terrifiant : « si je ne te gèle pas, tu vas ressentir une vive douleur, presque insupportable, et tu risques de te trémousser et de te blesser avec nos instruments, qui dégagent une grande chaleur. Mon appareil émet six cents pulsations à la minute. Tu vas saigner beaucoup. De plus il faudra faire attention à ta langue, qui normalement est complètement ramollie par l'anesthésiant ».
      Je suis prêt à courir le risque. Là, il s'impatiente (il constate qu'il ne pourra pas me charger des frais d'anesthésie).
      Au final, tout s'est bien passé. Vingt minutes et c'était réglé.
      Je vais donc payer la facture à la caisse... pour constater qu'à la dernière séance, ils m'avaient chargé cinquante crisses de piastres pour m'installer un plombage temporaire (qu'ils ont installé en cinq minutes et qui est tombé lors de la même journée).
      « J'peux pas croire que vous m'ayez chargé cinquante piastres pour ça. J'ai ben de la misère avec ça... le fait de TOUJOURS chercher à faire le plus d'argent possible sur le dos du monde. J'étais en douleur, j'arrivais pas à dire un mot, c'était IMPOSSIBLE de continuer le traitement, vous connaissiez mon problème, vous m'avez jamais informé des coûts de ça, c'est plate »
      « Les traitements, ça se paye »
      « J'serais curieux de connaître les réels coûts associés à votre plombage qui a été posé en cinq minutes. Y'est où le côté humain là-dedans? »
      Bla bla bla.
      J'vais là depuis que je suis tout petit. J'ai pas manqué un seul rendez-vous. J'ai déboursé six cents piastres pour leur crisse de plaque occlusale (qui apparemment est d'ancienne mode). J'étais en douleur devant eux. Ils trouvent quand même le moyen de me charger inutilement 50$.
      Ça ne vous pue pas au nez, vous?
×
×
  • Créer...