Aller au contenu
Nostradaw00t

Si tous les glaciers fondaient, le niveau de la mer s’élèverait de…

Déchet(s) recommandé(s)

Deux chercheurs suisses, les docteurs Matthias Huss et Farinotti de l’Université de Fribourg… ont calculé l’élévation du niveau de la mer dans le cas où TOUS les glaciers individuels du monde fondaient en même temps. Quand ils disent tous, cela comprend les 170.000 glaciers disséminés dans le monde (hors les calottes glacières du Groenland et de l’Antarctique). Et le résultat est de : 43 centimètre

Source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Oui mais...

Deux chercheurs suisses, les docteurs Matthias Huss et Farinotti de l’Université de Fribourg… ont calculé l’élévation du niveau de la mer dans le cas où TOUS les glaciers individuels du monde fondaient en même temps. Quand ils disent tous, cela comprend les 170.000 glaciers disséminés dans le monde (hors les calottes glacières du Groenland et de l’Antarctique). Et le résultat est de : 43 centimètre

Source

If the entire 2,850,000 cubic kilometres (683,751 cu mi) of Groenland ice were to melt, it would lead to a global sea level rise of 7.2 m (23.6 ft).[3]

The Antarctic ice sheet is one of the two polar ice caps of the Earth. It covers about 98% of the Antarcticcontinent and is the largest single mass of ice on Earth. It covers an area of almost 14 million square km and contains 30 million cubic km of ice. That is, approximately 61 percent of all fresh water on the Earth is held in the Antarctic ice sheet, an amount equivalent to 70 m of water in the world's oceans.

Modifié par Martin NaCl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

For all mountain glaciers and ice caps outside of the Antarctic and Greenland ice sheets we find a total ice volume of 170 × 103 ± 21 × 103 km3, or 0.43 ± 0.06 m of potential sea level rise.

Modifié par Le Messie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux chercheurs suisses, les docteurs Matthias Huss et Farinotti de l’Université de Fribourg… ont calculé l’élévation du niveau de la mer dans le cas où TOUS les glaciers individuels du monde fondaient en même temps. Quand ils disent tous, cela comprend les 170.000 glaciers disséminés dans le monde (hors les calottes glacières du Groenland et de l’Antarctique). Et le résultat est de : 43 centimètre

Source

Ça ne va arriver que si tous les glaciers individuels du monde fondent tous en même temps, ça risque de prendre du temps, si au moins on pouvait savoir si durant ce temps, le monde s'ouvrirait les yeux pour éviter les gaz à effet de serre, mais là, j'ai tendance à croire que les générations futures devraient préparer leurs bouées de sauvetage, au cas où les élévations de l'eau soient plus grandes que prévues...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dilatation de l'eau causé par la température a plus d'impact sur l'augmentation du niveau de la mer que la fonte des glaciers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ce négationnisme de certains concernant l'environnement.

Suis-je le seul à être salement préoccupé par les températures chaudes que nous avons présentement? Ce n’est pas normal ce qui se passe en ce moment. Ce n’était pas comme ça il y a quelques années. On sortait en fin novembre/ début décembre et c'était beaucoup plus froid que ça. C'est comme mon cave de voisin qui dit trouver géniale l'idée qu'il fasse moins froid présentement. Oui tu vas peut-être en retirer quelques bénéfices à court terme, mais c'est tellement minime comparé à toute la marde qui s'en vient. Et c'est déjà commencé..

Il me semble clair que ce phénomène est dû à la conservation de chaleur dans l'atmosphère (grâce aux gaz qu'on émet) et à la perforation de la couche d'ozone (encore les gaz). Les études qui mentionnent l'inverse sont achetées par les entreprises. Il est en effet beaucoup plus facile et rentable de faire dire n'importe quoi à des documents que de changer radicalement sa façon de faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que tout le monde se préoccupe d'une certaine manière de la variation de température que nous vivons présentement.

le sujet est encore sous débat puisqu'il y a encore des scientifiques qui remettent en cause cette hausse de température comme étant un réchauffement clair. De plus, il y a encore un débat sur la cause de ce réchauffement dans l’éventualité qu'il y est réchauffement c'est-à-dire, est-ce causé par un effet naturel ou par un effet causé par l'homme.

Le «climategate» te donne un aperçu du pourquoi nous sommes encore dans le stade débat sur cette question. Il n'y a pas de consensus claire et honnête du monde entier sur cette question.

Les gens ne sont pas négationniste sur cette question. Ceux-ci sont juste plus méfiant et ou plus difficile à convaincre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ce négationnisme de certains concernant l'environnement.

Suis-je le seul à être salement préoccupé par les températures chaudes que nous avons présentement? Ce n’est pas normal ce qui se passe en ce moment. Ce n’était pas comme ça il y a quelques années. On sortait en fin novembre/ début décembre et c'était beaucoup plus froid que ça.

À la seconde où j'écris ce message on est en pleine période glaciaire et ce depuis TRÈS longtemps, les variations de température sur terre ça a toujours existé. Je parle pas de quelques années, mais bien de milliers.

Donc il peut bien faire chaud, cela dit, dire que la température augmente c'est assez banal pour prouver que la pollution c'est mauvais.

Il me semble clair que ce phénomène est dû à la conservation de chaleur dans l'atmosphère (grâce aux gaz qu'on émet) et à la perforation de la couche d'ozone (encore les gaz). Les études qui mentionnent l'inverse sont achetées par les entreprises. Il est en effet beaucoup plus facile et rentable de faire dire n'importe quoi à des documents que de changer radicalement sa façon de faire.

La pollution, les gaz à effet de serre... Tous ça sont des phénomènes qui existent. Mais je suis pas certain que l'impact de notre mode de vie contemporain soit réellement quantifiable.

Concrètement, est-ce que si on réduit tout nos déchets etc. cela réduirait la température ? Est-ce que quelqu'un peut prouver ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • C'est un cycle, et oui les calottes vont fondre... pour se refaire dans les prochains millénaires, jusqu'aux prochaines ères glaciaires.
    Les gouvernements (multi nationale ) et quelques scientifiques nous désinforment et nous font sentir coupable de cette situation pour nous taxe davantage...
    (taxe carbone)
    Oui l'humain accelere le processus et agmente les effets mais la cause est naturelle...

Ice_Age_Cycles.jpg

marklawson-ice-ages.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je suis au courant des études qui mentionnent que l'homme n'a pas d'influence sur le réchauffement climatique, mais ces recherches sont-elles vraiment bonnes? Réfléchissez deux minutes et ne vous apparaît-il pas comme étant logique que les industries qui risquent de perdre des milliards en changeant leur fonctionnement tentent de faire dire à ces études que les activités humaines ne créent pas ces réchauffements climatiques? Ne serait-ce pas en leur intérêt? Ces entreprises ont des montagnes d'argent en banque. Ils peuvent facilement influencer ces études ou se trouver des représentants qui tiennent leurs discours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • C'est un cycle, et oui les calottes vont fondre... pour se refaire dans les prochains millénaires, jusqu'aux prochaines ères glaciaires.
    Les gouvernements (multi nationale ) et quelques scientifiques nous désinforment et nous font sentir coupable de cette situation pour nous taxe davantage...
    (taxe carbone)
    Oui l'humain accelere le processus et agmente les effets mais la cause est naturelle...

Ice_Age_Cycles.jpg

marklawson-ice-ages.jpg

What? Ils font ça pour nous taxer? Maudite sois-tu, Guilde des Scientifiques Taxeurs d'Honnètes Genses!

Je souhaite sincèrement que tu sois en train de paraphraser l'opinion "négationiste" et non en train de donner ta propre opinion éclairée sur le sujet.

Oui, il s'agit effectivement d'un cycle. Le problème n'est pas là. Ce qu'il faut comprendre, c'est que pour la première fois dans ce cycle, qui se produit depuis des centaines de milliers d'années, une nouvelle variable est entrée en jeu et on ne connait pas encore l'étendue de ses impacts.

Aussi, l'enjeu ne devrait pas être centré seulement sur la fonte des glaciers ou la hausse du niveau des mers, mais sur les nombreux changements qui vont forcer les populations à s'adapter rapidement pour survivre. La race humaine a pas à s'inquiéter ; la plupart des pays ont les ressources pour palier aux nouvelles conditions de leur milieu (hausse du niveau des mers, acidification de l'eau de mer, augmentation de la fréquence et la sévérité des épisodes météorologiques extrèmes, modification de la faune et la flore locale, etc). Cela va cependant demander beaucoup de ressources et de planification. Les pays moins développés ou insulaires devraient plus nous préoccuper. Comment le gouvernement du Bangladesh va-t-il faire face à la hausse du niveau marin, sachant que la majeure partie de sa population vit dans des zones innondables? L'augmentation de la sévérité des moussons n'aidera pas non plus. Plusieurs pays insulaires du Pacifique ont déjà formulé des plans d'évacuation totale et permanente de leur île.

Bref, avant de voir à long terme et de penser au prochain ère glaciaire, il va falloir régler les problèmes techniques réels qui vont poindre dans le court terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • C'est un cycle, et oui les calottes vont fondre... pour se refaire dans les prochains millénaires, jusqu'aux prochaines ères glaciaires.
    Les gouvernements (multi nationale ) et quelques scientifiques nous désinforment et nous font sentir coupable de cette situation pour nous taxe davantage...
    (taxe carbone)
    Oui l'humain accelere le processus et agmente les effets mais la cause est naturelle...

Ice_Age_Cycles.jpg

marklawson-ice-ages.jpg

Lol fail.

On dirait que t'as oublié le problème majeur de l'émission de gaz dans l'atmosphère : la destruction de la couche d'ozone. C'est cette couche d'ozone qui protège en grande partie les polypeptides et autres macromolécules organiques des rayonnements électromagnétique UV et +(en fréquence) de se décomposer. Bref, retenir une même macromolécule demanderait une quantité d'énergie de loin supérieur à celle actuelle sans notre très chère O3. Ces rayonnements décomposent aussi les noyaux atomiques d'atomes dits lourds en plus simples, bref ce qui entrainerait une disparition d'une partie des ressources chimiques qui forment la ''vie'' des espèces supérieures telle qu'on la connait.

Sauf d'une origine d'archéobactéries, la vie d'espèces supérieurs sur terre aurait été théoriquement impossible sans cette couche d'ozone.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que tout le monde se préoccupe d'une certaine manière de la variation de température que nous vivons présentement.

le sujet est encore sous débat puisqu'il y a encore des scientifiques qui remettent en cause cette hausse de température comme étant un réchauffement clair. De plus, il y a encore un débat sur la cause de ce réchauffement dans l’éventualité qu'il y est réchauffement c'est-à-dire, est-ce causé par un effet naturel ou par un effet causé par l'homme.

Le «climategate» te donne un aperçu du pourquoi nous sommes encore dans le stade débat sur cette question. Il n'y a pas de consensus claire et honnête du monde entier sur cette question.

Les gens ne sont pas négationniste sur cette question. Ceux-ci sont juste plus méfiant et ou plus difficile à convaincre.

Ouais, des scientifiques payés par les firmes et entreprises qui polluent la planète et amènent des destructions terriennes qui empoisonnent les populations, y compris les paysans et les travailleurs qui labourent la terre. Je veux dire, un scientifique de formation dit non et ça discrédite 1000 scientifiques de formation ou non. C'est un débat car il y a seulement une opposition individuelle qui, le plus souvent, est à chier.

Un peu comme dans « le capitalisme est remis en question parce que Réda s'y oppose : il y a donc débat à savoir si le capitalisme est le mode de production à préconiser ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je l'ai déjà dit dans un message plus épique, qu'est-ce qu'on s'en câlisse de la température pareil. C'est un débat de douchebag. Au final ça a plus ou moins d'importance et je ris en tabarnac des gens qui s'enflamment sur le réchauffement ou le pas réchauffement.

On devrait plutôt parler de la qualité de l'air, de la pollution sonore, de la qualité de l'eau, de la terre, de la qualité de vie. Ce sont des sujets peut-être moins flamboyants, mais beaucoup plus pernicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ce négationnisme de certains concernant l'environnement.

Suis-je le seul à être salement préoccupé par les températures chaudes que nous avons présentement? Ce n’est pas normal ce qui se passe en ce moment. Ce n’était pas comme ça il y a quelques années. On sortait en fin novembre/ début décembre et c'était beaucoup plus froid que ça. C'est comme mon cave de voisin qui dit trouver géniale l'idée qu'il fasse moins froid présentement. Oui tu vas peut-être en retirer quelques bénéfices à court terme, mais c'est tellement minime comparé à toute la marde qui s'en vient. Et c'est déjà commencé..

Il me semble clair que ce phénomène est dû à la conservation de chaleur dans l'atmosphère (grâce aux gaz qu'on émet) et à la perforation de la couche d'ozone (encore les gaz). Les études qui mentionnent l'inverse sont achetées par les entreprises. Il est en effet beaucoup plus facile et rentable de faire dire n'importe quoi à des documents que de changer radicalement sa façon de faire.

Ton problème c'est que tu ne considère pas l'échelle du temps. Pendant ta vie, 5-10-15 20 ans c'est énorme, mais dans la vie de la terre et de l'univers c’est moins que des poussières, c'est absolument rien..

De plus la peut attire l'argent et le financement. L'économie de la peur verte est très lucrative. Moi ce qui me déconcerte le plus, c'est que pendant que certain scientifique perdent leur temps à vouloir trouver un coupable (l'occident) pour les changements climatiques, plusieurs animaux sont en danger, comme les chauves-souris à travers le monde qui sont victime d'une maladie qui est en train de décimer l’espèce. Le White nose syndrome est en train de ravager la population de chauves-souris et personne ne fait rien, parce que ce n'est pas cute et trendy. Pourtant c'est d'un importance CAPITALE de trouver une solution à ce problème qui risque de d'avoir d’énorme répercussion. Cette maladie a tuée plus de 5 millions de ces animaux depuis son apparition en 2005 et progresse partout dans le monde.

Pendant que les humains se masturbent intellectuellement sur les changements de température des problème majeurs se pointent a l'horizon, et personne ou presque semblent s'en préoccuper.

http://www.sciencene...bat_populations

http://www.thestar.c...io-farm-economy

http://www.bizjourna...d-endanger.html

http://rapidcityjour...mment_form=true

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Personnellement, je trouve notre nouveau climat pas mal agréable. Si ça n'allait pas plus loin, ce serait parfait pour moi.

Mais ce que je crains, c'est l'effet d'emballement. Par exemple, quand le pergilisol ( le 3 pieds de sol gelé en permanence dans le Nord et dans l'Antarctique) va dégeler, une quantité phénoménale de gaz naturel, le méthane, va être libéré. Il a été emprisonné dans le sol gelé depuis des milllénaires. Or, le méthane est un gaz à effet de serre plusieurs fois plus efficace que le dioxide de carbone.

Par ailleurs, si la banquise arctique et le Groenland continuent d'accélérer leur fonte, un mandné, il y aura trop d'eau douce froide en surface et le Gulg Stream ne plongera plus dans les profondeurs abyssales au large de l'Irlande. Ce sera la fin du Gulf Stream. L'Europe aura le même climat que le Canada.

C'est pas mal ça mes inquiétudes. Pour le reste, on a déjà les solutions. C'est juste une question d'argent. On perdra aussi des Iles Tropicales paradisiaques et le corail va mourir. Cé plate, parce que la Terre sera pas mal moins belle après. Maisbon.

Je doute qu'on puisse faire quoi que ce soit pour empêcher le réchauffement climatique. Il est trop tard.

On va payer pour, cétou. Faut se préparer de notre mieux.

Un exemple:

Modifié par Badbag

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...