Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Au Québec

Au Québec, il s'agit de la Fête nationale du Québec. La fête a remplacée la fête religieuse traditionnelle de la Saint-Jean qui soulignait jadis le début de l'été et donnait lieu à des feux de joie sur les berges du Saint-Laurent. Ces feux avaient pour objectif de célébrer l'arrivée de l'été mais aussi de communiquer aux villages environnants les dernières nouvelles de l'hiver. Combien de morts? Combien de nouveau-nés? Les signaux de fumée faisaient office d'alphabet et donnaient un premier aperçu de l`état de la vie du Québec rural de l'époque. Dans les années 1960 et 1970 la Saint-Jean est devenue un des symboles de l'affirmation nationale québécoise, devenant le point de convergence des grands rassemblements politiques, sociaux et culturels. Elle demeure à ce jour un des rendez-vous annuels majeurs de la collectivité québécoise. Elle est officiellement appelée fête nationale depuis 1977.

http://fr.wikipedia....e_la_Saint-Jean

Qu'est-ce que vous faites à la St-Jean ?

Qu'est-ce que ca vous inspire ?

Racontez nous vos histoires de St-Jean...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

souviens2.jpg

J'fête pas ben ben la St-Jean-Baptiste, ou Fête Nationale du Québec. Je ne vais pas aux festivités, car c'est bondé de monde. Je préfère rester tranquille à la maison et faire des quesadillas pour souper.

J'suis fière d'être Québécoise, mais je ne ressens pas le besoin d'aller sur les plaines pour autant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours fêté la St-Jean avec des amis/famille autour d'un feu, avec une guitare/musique et un peu/beaucoup d'alcool. Y'a eu quelques exceptions et quelque fois où c'a viré en aventures rocambolesque, mais je garde de très bons souvenirs de mes St-Jean.

Cette année, je suis loin de la plupart de mes amis, mais surtout, je travaille demain matin à 7h, donc je passe(et ça ne me dérange pas plus que ça).

J'aime bien la nuit de la St-Jean. Habituellement, il règne une sorte d'énergie magique/électrique dans l'air. Tout le monde est festif et il se passe souvent des drôles de choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'suis le grinch de la Saint-Jean. Je suis celle qui va rester chez elle à écouter des films série B.

Yuusssss.

Best evening evah.

Je t'avais bien dit que tout est dans tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fêté la St-Jean au 19e trou et dans quelques minutes je vais terminer le party dans mon bain à remous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fêté la St-Jean au 19e trou et dans quelques minutes je vais terminer le party dans mon bain à remous.

Le 19e, c'est celui qui consacre les courageux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Golf et grivoiseries, si compatibles... je parle du trou, évidemment, l'idyllique 19e. (:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est le jour où je me questionne le plus à quoi ça sert de faire un pays. À savoir en quoi je suis si connecté que ça avec mes concitoyens - tête de linotte ou pas - pour vouloir dire oui je le veux à un éventuel pays. C'est très peu de chose en fait, mais c'est quelque chose de très précieux: la manière de produire des sons avec sa langue et son palais. La même drôle d'impression de questionnement abyssale m'habitait lorsque le prêtre procédait à la cérémonie du serrez la main et souhaiter joyeuse année à votre voisin de ban - maggot faggot ou pas-.

Modifié par Nouveau Projet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hihlight de ma soirée de la St-Jean : se faire accoster par des jeunes femmes me demandant si je suis Marty McFly (pour les incultes, on parle de BTTF ici), Ce pick-up line a sue toucher une corde (très) sensible, ça pouvaient juste être pris comme un compliment. :P

On a jasé un moment quand même, mais elles étaient clairement trop jeune pour moi, dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puisque c'est ma seule journée de congé, je vais la passer tranquille à travailler sur mon corps et sur mon esprit. Hier, je suis allé à un petit feu chez un pote, mais je suis rentré très tôt.

Je vieillis, meh.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus jeune, je fêtais la Saint-Jean avec les amis et la famille. Depuis mon départ de la Gaspésie, je l'ai fêté selon l'envie. Le plus épic fut en 2008; j'étais à Sherbrooke pour aller voir ma meilleure amie (elle venait de déménager là-bas. Fun fact : Comme c'était mon premier voyage seule, sur ma route, je me suis perdu à partir de Québec pour m'en aller vers Trois-Rivières...)

Anyways, le 23 juin, on est chez mon amie avec ses deux colocs et un autre ami qui avait fait le voyage aussi. Vu qu'on avait rien à faire et que les festivités semblaient ordinaire à Sherbrooke, on a décidé, dernière minute, qu'on monte à Québec dans ma Sunfire (comme je bois peu, je me suis proposé DD tout de suite. J'aime mieux être le chauffeur désigné qu'être saoule). Nous étions à peine proche de Québec que le party était déjà pogné sur l'autoroute (On s'est fait "mooner" par des gas dans une minivan et on a pogner le # de téléphone d'une gang de zouf qui affichaient vouloir du cul. Une des deux colocs de mon amie s'est d'ailleurs gatté quelques jours/semaines après l'événement). Finalement, on a passé une partie de la soirée à s'amuser dans les rues de Québec, l'autre à chercher les monsieurs donneur de numéro (qu'on a trouvé, bien sur. Les dudes étaient sympatiques au moins). et on est retourné à Sherbrooke le matin même. C'était quand même cool comme anecdote.

Sinon, depuis, la Saint-Jean de 2011 s'est fêté à danser sur le divan en chantant du Backstreet Boys (mes amis les plus proches ne sont pas de gros fans de musique québécoise. On en écoutait pendant 2 heures et on revenait sur notre répertoire habituelle) et celle de l'an passé, nous avons accueillit un total de 25 personnes dans un petit appartement. Cet année, nous étions trois à écouter le show à la TV d'une oreille et à prendre ça trèèès relax.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça fait 4 ans en ligne qu'un de mes amis organise un super party à son chalet à Lac-Mégantic. À chaque année, il annonce de la pluie presque à chaque fois mais il y en a JAMAIS! Lac-Mégantic, c'est le triangle des bermudes de la pluie. Le chalet est pas très beau, c'est une ancienne église dont quelques pièces ont été construites par après. C'est toute sur le rough, c'est sale, mais on a un énorme feu, un bon système de son, de l'eau de vie pis des feux d'artifice, quoi demander de mieux? Pour accomoder le plus de gens, on a fêté ça samedi.

Ce soir, il y a Dumas en spectacle dans mon patelin. Je suis tenté d'y aller, mais j'aime pas trop les foules de la St-Jean. D'habitude, je me pointe juste à 10h pour les feux d'artifice qui n'ont probablement rien à envier à ceux de Montréal ou Québec. Le budget qu'ils mettent est juste trop énorme pour une ville de 11 000 habitants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Shell VVV-Power
      Je vais écouter ça:

      Et penser à ces kilomètres de bouteilles qui vont s'aligner, ces black-out individuels qui feront écho à celui de la collectivité. C'est une valse pathétique sur un air cynique.
      En mémoire des alcooliques.
×
×
  • Créer...