Aller au contenu
Shivz

Clubber

Déchet(s) recommandé(s)

Comment peut-on adorer la musique, en jouer et ne pas aimer danser? C'est incompatible.

Danser repose sur le mouvement et non sur la musique en elle même. Dans ce cas ci la musique est un prétexte - et c'est pourquoi la musique fait pour danser est souvent plus simpliste.

J'anticipe déjà des réponses agressives, comme si le fait que de la musique soit simpliste veut forcément dire que c'est négatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'air d'un twit quand je rentre au dag avec un shirt de Kreator et des bottes de combat pour un hommage à Iron Maiden, imaginez ensuite de quoi ça aurait l'air sans le show et avec plus de beat de chilleux.

M'a rester dans mes bars de pauvres où je peux avoir du fun sans faire chier personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'air d'un twit quand je rentre au dag avec un shirt de Kreator et des bottes de combat pour un hommage à Iron Maiden, imaginez ensuite de quoi ça aurait l'air sans le show et avec plus de beat de chilleux.

M'a rester dans mes bars de pauvres où je peux avoir du fun sans faire chier personne.

moi je suis une adepte du premier étage du Dag ;). Sauf la maudite bière pas bonne à 6$.

J'ai déjà chanté une toune sur le stage. C'est un cool feeling!

parlant de bars de pauvres, connais-tu le Girard dans St-Sauveur? malade!!! et la Babiche, bar de karaoké!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

moi je suis une adepte du premier étage du Dag ;). Sauf la maudite bière pas bonne à 6$.

J'y allais quand je travaillais au Subway à côté il y a 4 ans pis Alcoholica et le reste des bands de cover étaient souvent sur le stage. Asteur, y se passe rien anyway, à part p-e des belles soirées rock alternatif qui te donnent le goût de s'ouvrir les veines.

Non, pour moi, bars de pauvre c'est genre le Kameleon pis le Bateau de nuit.

Modifié par kiwik

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'affirme, avec tout mon sérieux, que tu passes à côté de quelque chose.

T'es-tu aussi sérieux que les chefs nazis qui avaient pensé à déporter les juifs à Madagascar avant de penser aux fours crématoires ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a-t-il des clubs à Quebec (je m'informe à l'avance vu que je déménage là-bas l'été prochain) qui font jouer de la VRAI musique electronique ou bien tout les clubs sont comme à Sherb?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a-t-il des clubs à Quebec (je m'informe à l'avance vu que je déménage là-bas l'été prochain) qui font jouer de la VRAI musique electronique ou bien tout les clubs sont comme à Sherb?

Electroniquenique ô oui trés certainement loll!........ :debile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis de celles qui aiment clubber. J'aime m'habiller sexy et aller danser dans les clubs. Par contre, je me tanne vite (surtout si le bar est jigga plein et que tout le monde te pile dessus, ce qui arrive le 3/4 du temps)et je pars après 1h-1h30. J'aime aussi les petits bars tranquil style Liverpool ou Le Ciboire(pour les gens de Sherbrooke). Les bars de danseuses font aussi la job, je suis voyeuse et j'aime bien aller yeuyter les demoiselles en prenant un verre avec des amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'aimais les clubs. Mais en ce moment, j'en ai ma claque. Over-dose.

Quand j'ai pogné 18 ans, je sortais dans les clubs facilement 3 à 4 soirs par semaines, des fois 5. Fuzzy Brossard, Super 9 Nightclub, Radiolounge Dix30, Foufs, CherryNightclub, Plastik (maintenant le Châlet), etc... Beaucoup trop de temps et de mon argent à été investis là-dedans. J'aimais ça, et j'aime encore ça, mais j'y met les pieds beaucoup moins souvent qu'avant. Je me suis rendue compte que j'aimais beaucoup moins ça qu'avant pour diverses raisons, dont plusieurs on été nommée ici.

Il y a aussi le fait que je ne suis pas un baguareur, j'évite toujours la violence en temps normale. Mais que c'est arrivé trop souvent que j'ai du défendre mes amis parce qu'il se mettait dans la marde à se frotter sur la mauvaise fille ou en se faisait accrocher par un dude de 6'4" crissement colosse. Ces moments là m'on fait chier énormément. Le Super 9 en fait, c'est pratiquement juste ça. Le bar d'en haut c'est toute la même gang qui se tiennent là (des vieux chums avec qui j'suis aller au secondaire) pis ça cherche pratiquement juste à ce battre.

Maintenant je me limite surtout à des fêtes d'amis pour sortir. Je préfère d'avantage aller dans des bars où il m'est possible de boire comme un trou pour moins chère, pas de cover, moins de douchebags, autant de femme chaude et surtout la possibilité de leur parler! Ce qui est un gros avantage face au nightclub où tu ne fais que tenter ta chance en étant dans les parages et essayer de bien paraitre aux côtés des montagnes de muscles habillé de la tête aux pieds en Ed Hardy pis qui fais son show-off dans le parking avec son gros subb dans son Integra monté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Danser repose sur le mouvement et non sur la musique en elle même. Dans ce cas ci la musique est un prétexte - et c'est pourquoi la musique fait pour danser est souvent plus simpliste.

J'anticipe déjà des réponses agressives, comme si le fait que de la musique soit simpliste veut forcément dire que c'est négatif.

Jugement : Dans l'fond tu sais pas bougé pis tu complexe.

Danser repose aussi sur le rythme. Et le rythme ce n'est pas absolu. Il y a des mouvements dans la musique. Ça "bouge". Et tu penses à quoi comme musique simpliste pour danser? Parce que des big band de swing par exemple, ont une composition et une structure musicale aussi, sinon plus complexe qu'un band "indansable" comme Radiohead par exemple.

Ou encore, je danse volontier la dessus:

http://www.youtube.com/watch?v=ggN-V01ygU0&feature=related

C'est pas simpliste. Minimaliste par bout, peut-être.

T'es-tu aussi sérieux que les chefs nazis qui avaient pensé à déporter les juifs à Madagascar avant de penser aux fours crématoires ?

Oui.

Ça reste une option viable, même si c'est peut-être plus plaisant/facile/efficace de ne pas y aller. Mais vois le d'un oeil Rédaïque ; une expérience sociale. C'est le théâtre urbain contemporain par excellence, interactif/passif.

Modifié par Locke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca c'est du rythme. Ca ce danse pas.

Les trucs qui ce dansent sont simple.

Pour les esprits simples qui ne sont pas capable de séparer les différents niveaux de rythmes qui s'en dégage, effectivement ça ne se danse pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'aime bien les clubs l'été quand il y a une bonne terrasse.

Parce que en dedans, la musique est super entrainante après 3-4 bières, mais moi je rave beaucoup et il m'est impossible de danser comme on le devrait dans un club.

Alors j'ai tous à gagner à rester dehors et à discuté avec toutes sortes d'inconnus.

Parce que je comprend bien la haine commune des chix, mais suffit de leur parlé et Paf, ce sont devenu des personnes sympathique. Oui c'est sur y'en as des cruches qui mérite la guillotine mais c'est comme ça.

J'ai pour mon dire que les gens qui déteste les clubs n'ont jamais réussit à ramener quelqu'un chez eux à 3h.

Vrai ou faux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que c'est plutôt mon agoraphobie qui me pousse à éviter les clubs. J'ai des accès de panique quand je suis coincée dans une foule, surtout si tout le monde est en sueur et que je ne trouve personne que je connais.

J'aime bien me retrouver sur une terrasse ou dans un bar, mais vu que je suis continuellement paumée, je préfère, et de loin, me ramasser chez quelqu'un, avec des amis proches et boire pour pas cher.

Vive les sous-sol !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux.

Je déteste les clubs parce que l'ambiance me tappe sur les nerfs. Et c'était pas si cool que ça les one nights à se réveiller dans le fin fond de Ste-Foy sans savoir comment t'es arrivé là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux.

Je déteste les clubs parce que l'ambiance me tappe sur les nerfs. Et c'était pas si cool que ça les one nights à se réveiller dans le fin fond de Ste-Foy sans savoir comment t'es arrivé là.

Surtout si tu restes à Montréal..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux.

Je déteste les clubs parce que l'ambiance me tappe sur les nerfs. Et c'était pas si cool que ça les one nights à se réveiller dans le fin fond de Ste-Foy sans savoir comment t'es arrivé là.

lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avantage de rester à côté du Super 9 quand même. Rentré quand vers 2h40 parler vite-fait avec des filles random, "Qu'est-ce que vous faites après les filles?" suivit de "Bah, si vous voulez, moi j'reste à côté pis j'ai un spa"

Oh le vilain Synotte :chat:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...