Aller au contenu
  • Contenu similaire

    • par May
      J'suis pu capable de tous ces végétariens extrémistes qui se prennent pour des philosophes supérieurs et qui voient tous les autres humains NORMAUX comme des bêtes mangeuses de chair! Avec leurs chandails "recycle or die",

      y pensent tu qui vont sauver le monde en s'privant? ÇA CHANGE RIEN MAAANN, tout le monde en bouffe "du cadavre" autour de toi, pense tu qu'une personne de moins ou de plus ça va changer dequoi? De toute façon, les animaux que tu protèges là (je m'adresse à un végétarien imaginaire), y se bouffent bin entre eux. Sont aussi pires que nous. Sont MÊME pires! Y violent, tuent, pratiquent bien souvent des actes incestueux, pis y font même pas cuire leur viande, y mangent directement dans le cadavre. Depuis toujours on mange de la viande, pourquoi on changerait aujourd'hui? Si y pouvaient, y nous mangeraient! De toute façon, sont beaucoup trop nombreux, c’est la chaîne alimentaire, c’est la vie. Pis c'est assez bon, de la viande. Le tofu, c't'assez dégueulasse. Tu te forces à manger d'la marde alors que les animaux ont pas de sentiments, criss d'épais. Y en a même qui boivent pu de lait, mangent pas d'oeufs ni de poissons. Y a toujours bin un osti de bout! Ça les tue pas, là, les animaux, c'est normal qui donnent du lait pis pondent des oeufs. Et le poisson a une mémoire de 3 secondes, y ressent pas la douleur, y'est bin trop stupide. Mais bon, j'm'obstine pour rien, vue que mon végétarien imaginaire comme tous les autres va finir par mourir d'une sérieuse carence, on peut pas vivre sans manger de viande.
      [/fake]
      J'admets que j'ai tourné mon viandeux au ridicule. D'ailleurs, je m'excuse pour tous les yeux qui saignent, etc., etc. J'ai concentré les arguments auxquels j’ai souvent fait face et auxquels je dois répondre par autre chose que "C'est ma religion" (et donc avouer que je ne suis pas contrainte à une idée déjà toute faite). Ça serait extrêmement simple d'ailleurs, qui ose encore s'obstiner inutilement avec un religieux? Étant dans une passe études/travail à temps plein, face à une approche aussi grossière que "Pourquoi t'es végé?" je préfère répondre que je n'ai pas envie d'en parler à l'école/au travail. Pourtant, mes arguments sont déjà tous préparés, puis j'ai le réel sentiment que la vérité est de mon côté.
      Un ami m'a rapporté cette théorie: l'humain commence à évoluer vers le bien. Tout d'abord, il se met peu à peu à respecter les autres races, les autres religions. Ensuite, c'est la femme qu'il s'est mis à considérer comme égale à l'homme. Les enfants sont devenus des êtres à part entière, pas seulement des aide-papa aide-maman. L'environnement devient peu à peu prioritaire. J'ai la bonne impression que, si on ne tourne pas trop trop mal, l'animal va suivre. Peut-être que de commencer tout de suite à apprécier tout ce qu'il nous apporte (autre chose que quelque chose de cute qui dort sur ses pieds la nuit) est un pas vers l'avant.
      O.K., j’ai de la misère à accepter que l’humain évolue vers le bien en jetant un œil au dernier siècle, mais on parle pas de ça, là.
      D’ailleurs, pour être franche j’adore ce que je mange. Et même si je n’aimerais pas ça, il faudrait être parfaitement légume pour ne pas pouvoir résister à un morceau de muscle grillé. À moins d’être Jésus cloué sur une croix, n’importe qui peut faire quelque chose de ses mains. Oui, je ne mange pas assez de protéines, je l’avoue. D’être la seule de ma famille proche, et même une des seules de ma région à ne pas manger de viande, de poissons, d’œufs, de lait, de crustacés, ça ne m’aide pas trop trop à lutter contre mes faiblesses mensuelles.

      Voici les arguments que je garde la plupart du temps pour moi, en contre-argument à mon viandeux:
      - Je n'essaie pas de changer le monde.

      - Les animaux qui se mangent entre eux et la chaîne alimentaire n'est en aucun point un argument. Les animaux surexploités pour l'alimentation sont végétaliens (sauf lorsque l'on inclut des protéines animales à leur moulée), ceux qui ne le sont pas le font pour leur survie. Ils n'ont pas les moyens de se faire pousser un champ de soya pour leur apport de protéines, moyens que nous avons. Pourquoi s'identifier aux carnivores quand nous avons toutes les caractéristiques de l'herbivore?
      - Nous n'avons absolument pas besoin de consommer de la viande, mais des protéines. Elles se trouvent également dans nombre de végétaux. On peut vivre en parfaite, et même bien meilleure santé sans manger de viande.
      - Les humains sont plus intelligents, en majorité, que les animaux. On parle ici de technologie et de conscience. Un animal est donc relégué au statut d'une personne mentalement handicapée et inconsciente de la portée de ses gestes. Un handicapé mental qui aura tué un être humain méritera-t-il d'être enfermé avec des criminels ayant commis le même acte, mais en pleine conscience de leurs actes? La "stupidité" de l'animal devrait jouer ici en sa faveur.
      - Le fait qu'un animal soit moins mentalement évolué que l'humain ne devrait pas causer sa perte. En les enfermant, les maltraitant et les tuant avant même qu'ils n'aient atteint le vingtième de leur existence, nous les empêchons d'évoluer. C'est de notre faute s'ils ne peuvent "ressentir". Nous les réduisons à des objets, car nous croyons que de les avoir fait naître nous donne le droit de les tuer, comme si une mère aurait le droit de tuer son bébé sous prétexte qu'elle lui aura donné la vie, après l'avoir maltraité.
      - Je crois, en effet, que si les animaux étaient conscients de l'Holocauste que nous leur faisons subir et que s'ils le pouvaient, ils nous tueraient. Ce que je trouverais parfaitement justifiable. Je comprends que le Juif veuille faire vivre à son bourreau Nazi ce qu'il lui a fait vivre, et qu'il veuille également montrer ce qu'il en coûte d'avoir été indifférents aux autres allemands et polonais.
      - Cela n'a rien à voir avec la chaîne alimentaire. Si tu te retrouverais face à un loup, je n'ai pas de doute sur la victoire probable de ce dernier. Si tu gagnes face au loup, ce sera grâce à la technologie qu'on a inventé pour toi, avant toi. Une technologie que tu serais incapable de recréer, très probablement. Là, tu vas acheter un kilo de boeuf haché au supermarché, tu n'as rien d'un lion dans la savane. D'ailleurs, ce sont à des animaux inoffensifs, ou presque, tels une vache, un cochon, un poisson ou une poule que tu t'en prends. Aucun mérite.
      - Les humains sont beaucoup plus surpeuplés que les animaux. On mériterait, à mon humble avis, plus de mourir qu'eux, mais à la place, on s'entasse les uns sur les autres, dans des immeubles à étages. De plus, c'est pour notre garde-manger qu'on leur fait vivre un tel surpeuplement.
      - Je ne crois pas que qui que ce soit soit en mesure de décider si un animal ressent ou pas quelque chose.
      - Pourquoi un chat mérite-t-il plus de vivre qu'un cochon? Dans ce cas, les gros et les moches méritent plus de mourir que moi, non? Hehe.
      - Je considère l'élevage pour les oeufs et le lait comme autant de viols.
      - La pêche vide nos océans. Lorsque les poissons ne sont pas assez murs, nombre de pêcheurs vont les relâcher à l'eau, mais il sera déjà trop tard pour tous. Mutilés par les filets, asphyxiés, ils ne survivront pas. Beaucoup d'autres animaux en voie de disparition se prennent dans les filets.
      Je n'encourage pas cela.
      Je ne sais pas s’il existe des végétariens avec quelque chose dans le crâne sur le forum, mais je sais que beaucoup de ceux qui me donnaient l’impression de ne pas être catégorie poids plume côté tour de tête sont déjà éliminés de cette liste. Avec ceux qui existent ici, j’aimerais partager de bonnes petites recettes. Les autres, tout est en votre droit de venir m’attaquer. Je n’espère que contradictions, attaques personnelles, pointes bien piquantes/bien placées de votre part.
      Parmi mes préférées il y a le Chili sin Carne et le Hachis parmentier au tofu. D’ailleurs, il existe des tonnes de simili-carnés de toutes sortes.
      Pour ne pas être capable de résister aux morceaux de cadavres, faut juste être faible d’esprit.






















      S'il manque des espaces dans mon post, c'est de la faute d'internet.





    • par Le Messie
      Cette semaine ce sont les all-stars et je crois que l'épisode de Jonathan méritait son propre sujet :
      http://vtele.ca/videos/un-souper-presque-parfait/jonathan-ouvre-la-machine_41516.php
      6:25 pour une imitation de Randy Savage.

    • par numéro #9
      Pour un budget de ±$100 / personne... cherche une bonne table à Québec... de préférence pas trop loin du Château F.
      Pour 2 personnes qui fêtent 10 ans de vie commune.
      Déjà on passent une nuit au Château (le couple) et la nuit suivant (en famille) en Yourte.
      Toutes suggestion(s) sera prise en considération...
      merci.
    • par Mr.F
      Parce que la majeure partie d'entre vous habite dans les environs de Montréal, monopolisons ce sujet culinaire.
      J'ai envie de découvrir de nouvelles saveurs parce que je me lasse des Frites Alors! et Pacini alors ces temps-ci je vais manger dans des restaurants un peu random; je vous interpelle donc pour partager vos restaurants favoris de l'ile.
      Pour ma part je partagerai celui-ci :
      Atti
      Type : Coréen
      Prix : Entre 10 et 20$
      Générosité des assiettes : Plat principale déjà intéressants, bol de riz et trois petits plats à côté
      Service : Relativement rapide mais serveurs un peu trop puant de cigarette
      Localisation : Rue Université près de la rue Sherbrooke (métro McGill)
      Autre : Décore très attirant !
      Je vous recommande : Les crêpes aux crevettes (elles on un nom fucké mais vous le retrouverez facilement) à 15$.
×
×
  • Créer...