Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Memento, The Prestige, Inception, la trilogie des Batman (Begins, TDK, TDKR), entre autres. Il a la manie de vouloir tout expliquer au spectateur, tout dire sans nuance, ce qui donne parfois des dialogues assez faux, limite absurdes. Il se défend bien mieux dans la mise en scène, qui reste sa force même si je la trouve très académique.

Assez d'accord avec ça.

Je dirais même plus, il est carrément grandiloquent, presque quétaine. Ses personnages baignent pour la plupart dans une sauce hollywoodienne extrêmement cliché et ses dénouements scénaristiques frisent le manichéisme primaire. On est loin du côté McDo tous public de Tarantino, qui avec le temps réussit à créer des films populaires plein de références accessibles. Nolan a un côté presque bourge dans sa réalisation: il est excellent en superproductions, mais il s'évertue tant à créer des concepts que ça fini par le rendre bling bling.

Enfin, c'est juste mon avis. J'ai apprécié Le Prestige, mais j'attendrai le streaming d'interstellar. 2h50 c'est plus que je ne peux tenir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dois le revoir mais...

La pièce de la fin a été créée par l'humanité future en fait? C'est ça?

C'était une question de dimension: 5 dimensions?

Ils ont foutu un "chemin" pour le guider vers cette pièce dans le trou noir?

On se pas trop si ça a été créé par des humains du futur, mais le film le suggère fortement. De toute façon il est impossible de le savoir puisque des êtres vivant dans un monde en 5 dimensions ne seraient pas fait de molécules comme nous.

Les 5 dimensions (4 spatiales et 1 temporelle) sont largement inspirées du modèle de Randall-Sundrum, elles s'expriment dans un tesseract en 4 dimensions (comme l'espace-temps usuel) conçu par les êtres du Bulk et dans lequel Cooper peut interagir par le biais de la gravité.

Ce tesseract est une interprétation artistique de ce que l'on pourrait trouver dans un trou noir au niveau de la singularité, là où les lois que la gravité quantique nous sont encore inconnues.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact, ce point de l'intrigue tient plus de l'interprétation artistique que de la science même. Ce passage en lui-même pose un paradoxe, Cooper s'envoie lui-même des messages qu'il a en fait déjà reçus. Je pense qu'il faut voir dans ce film plus de symbolisme qu'autre chose. Mais finir dans un trou noir doit quand même être une sacrée expérience.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent film je l'ai vu au cinéma.

Mais c'est pas parce que t'es dans un trou noir que le temps passe plus ou moins vite.

Tu ne peux pas exister dans plusieurs dimensions distinctes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le film était excellent, mais je ne pouvais m'empêcher de débarquer du film à plusieurs occasions:

-La fille du professeur qui va dans l'espace... ben oui.

-Le personnage principal qui apprend dans l'espace les détails sur les planètes et divers informations super importantes... Ça ne vous tentait pas d'attendre 2-3 jours de plus avant de lancer la navette et lui apprendre ces trucs avant?

-Le drapeau américain qui flotte à la fin du film.

-Apparition de Matt Damon, lol.

-Il fallait évidemment un personnage méchant, tsé, le bon, le méchant, pis toute pis toute.

-Le noir qui meurt encore en premier.

-L'histoire d'amour, eh oui.

-Le personnage principal qui est envoyé dans l'espace in-extremis. Genre, ouin l'humanité repose sur nous, on pensait envoyer ce groupe-là, parce qu'on n'était pas certain si l'autre jambon de pilote est toujours en vie. On est trop lâche pour le chercher, on va y aller avec eux... 10 minutes plus tard... DUDE t'étais où? OMG yes! On va t'envoyer à la place. Go embarque, on t'expliquera tout à côté du trou noir.

-J'ai maintenant peur de me toucher, j'ai l'impression que je me regarde du futur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le film était excellent, mais je ne pouvais m'empêcher de débarquer du film à plusieurs occasions:

-La fille du professeur qui va dans l'espace... ben oui.

-Le personnage principal qui apprend dans l'espace les détails sur les planètes et divers informations super importantes... Ça ne vous tentait pas d'attendre 2-3 jours de plus avant de lancer la navette et lui apprendre ces trucs avant?

-Le drapeau américain qui flotte à la fin du film.

-Apparition de Matt Damon, lol.

-Il fallait évidemment un personnage méchant, tsé, le bon, le méchant, pis toute pis toute.

-Le noir qui meurt encore en premier.

-L'histoire d'amour, eh oui.

-Le personnage principal qui est envoyé dans l'espace in-extremis. Genre, ouin l'humanité repose sur nous, on pensait envoyer ce groupe-là, parce qu'on n'était pas certain si l'autre jambon de pilote est toujours en vie. On est trop lâche pour le chercher, on va y aller avec eux... 10 minutes plus tard... DUDE t'étais où? OMG yes! On va t'envoyer à la place. Go embarque, on t'expliquera tout à côté du trou noir.

-J'ai maintenant peur de me toucher, j'ai l'impression que je me regarde du futur.

-La fille du professeur qui va dans l'espace... ben oui.

---> ben quoi?

-Le personnage principal qui apprend dans l'espace les détails sur les planètes et divers informations super importantes... Ça ne vous tentait pas d'attendre 2-3 jours de plus avant de lancer la navette et lui apprendre ces trucs avant?

---> c'est pas son rôle de connaitre les caractéristiques des exoplanètes, Cooper n'est juste que le pilote à la base. C'est Brand la spécialiste.

-Apparition de Matt Damon, lol

---> sans doute un des trucs les plus anciens qu'on sait sur le film ( http://www.space.com/22604-matt-damon-sci-fi-movie-interstellar.html )

-Le noir qui meurt encore en premier

---> ah non faux! c'est Doyle qui meurt en premier sur la planète aquatique.

Le reste OK.

Moi la question que je me pose:

D'où vient le disque d’accrétion du trou noir dans le film?

On voit pas d'étoile pourtant. A un moment ils évoquent une étoile à neutron mais sans plus de précision. J'ai vu le film deux fois et j'ai pas compris, sûrement que le disque d'accrétion est purement artistique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi la question que je me pose:

D'où vient le disque d’accrétion du trou noir dans le film?

On voit pas d'étoile pourtant. A un moment ils évoquent une étoile à neutron mais sans plus de précision. J'ai vu le film deux fois et j'ai pas compris, sûrement que le disque d'accrétion est purement artistique.

Je te transmets un message reçu d'un membre par courriel en le copiant et collant ici.

---

Allô, Jiti-way.

Le problème est que tu penses qu'il faut absolument que le trou noir soit dans un système binaire pour qu'un disque d'accrétion se forme. Mais dans ce cas, je doute même qu'un ''système planétaire'' puisse se former(de manière stable) autour du trou noir. Pour que le disque d'accrétion se forme, il faut que l'objet de masse plus faible(l'étoile ou n'importe quoi d'autre) soit assez proche pour que le trou lui ''subtilise'' de la masse. Par exemple, le (candidat) trou noir Cyg X (dont Kip H. Thorne parle dans son livre) et son compagnon sont a une distance de 0,2 U.A, 20% de la distance de la terre au soleil. Si un système planétaire devait se trouver entre les deux, les orbites de ces planètes seraient probablement instables ou/et chaotiques au mieux(techniquement, il existe des orbites stables sur la périphérie du système(points de Lagrange L4,L5), mais a 0,2 UA, les planètes qui auront ces orbites se perturberont mutuellement).

La seule possibilité est que les planètes soient situées a l'extérieur du système binaire(orbitent autour du système binaire, suffisamment loin de lui pour ne pas ''ressentir'' l'effet différencié des deux corps), mais il y a un autre problème lié au fait que ce genre de système est une source intense de rayons X(justement dû au fait que le disque d'accrétion doit tourner rapidement pour ''contrer'' la gravité du trou noir). Les rayons X ne sont pas des amis de la vie, et je doute même que des astronautes puissent voyager a côté de ces sources très longtemps sans être grillés. Et puis d'ailleurs ces sources n'émettent pas beaucoup dans le visible, et on ne verrait pas grand chose.

Par ailleurs, s'il y avait une étoile a neutron a proximité, elle ne serait pas nécessairement visible(c'est un objet très petit assez faible émetteur optique, sauf si c'est un pulsar), mais ses effets gravitationnels le seraient.

Bref, réalistiquement, Nolan ne pouvait juste pas prendre un trou noir dans un système binaire pour ''jouer dans son film''.

Il devait prendre un trou noir géant. D'ailleurs, si le trou noir n'est pas assez gros(et vieux), un astronaute ne pourrait pas sauter dans le trou noir sans être déchiqueté par les forces de marée avant même d'atteindre l'horizon(il serait trop près de la singularité).

Un trou noir géant peut assembler autour de lui un disque d'accrétion d'une façon différente des petits trous noirs et sans compagnon moins massif que lui. Il lui suffit d'être suffisamment près du centre de la galaxie pour recevoir de temps a autre ce qu'on pourrait appeler de la viande interstellaire(étoiles/trous noirs projetées par des collisions entre étoiles/trous noirs, nuage de gaz, poussière, etc.) A force de grossir, il accrète de plus en plus de matière. Une partie de la matière qu'il reçoit du milieu interstellaire a une vitesse suffisante par rapport au trou noir pour l'éviter et entrer dans une orbite autour de celui-ci. Petit a petit, le disque d'accrétion se forme.

Voila pour la petite histoire. Petite note amusante: Gargantua le trou noir dans le film avait une masse de 100 millions de masses solaires. (dans le livre je crois que c'était 15 milliard).

Sur le tesseract je pense qu'il manque des éléments a votre explication(si elle n'est pas fausse). En gros l'idée c'est de représenter la dimension temporelle comme une dimension spatiale ''comme'' elle le serait pour les extraterrestres(ou humains avancés). C'est une idée qui est évoquée lorsque la fille du professeur parle des extraterrestres en 5 dimensions qui pourraient aller et venir dans le temps comme si c'était un de leurs ravins(''notre'' temps est courbé pour eux, dans leur hyperespace, et il fait partie de leur espace). Alors le temps(de la bibliothèque de la maison) devient la dimension ''verticale'' de son espace. Et il peut alors accéder a n'importe quel moment du temps de la bibliothèque en voyageant dans son espace.

C'est un peu comme si les extraterrestres(ou humains avancés) avaient réussi a ''tourner'' le système d'axe spatio-temporel en gardant l'astronaute fixe pour le plonger dans une AUTRE section de leur espace.(et pas totalement dans leur espace). Mais bref, ils ont réussi a faire en sorte que la dimension temporelle devienne une dimension spatiale.

Compléments/substituts d'explications ici:

Personnellement, je vois la disposition du tesseract un peu comme ça: si on devait représenter tous les moments du temps sur l'axe spatial vertical, l'axe serait infini, alors on sauve de l'espace en ''coupant'' l'axe en tranches et en les empilant les uns a côté des autres. De cette façon, l'astronaute peut passer assez rapidement d'un moment a l'autre de son temps.

Le film est pas pire. Quelques éléments désagréables:

1. la planète est a la frontière de l'horizon du trou noir, mais les forces de marée ne la détruisent pas(c'est peut-être possible, si le trou noir tourne)

2. la planète doit tourner très vite sur elle-même pour que deux vagues(les deux marées créées aux deux extremités de la planète) se succèdent très vite a un endroit de la planète, mais les forces de marée devraient ralentir sa rotation et peut-être même l'arrêter(tidal lock). Mettons que les forces de marée sont vraiment pas fortes(mais alors pourquoi elles créent de si grandes vagues, qui, incidemment, devraient ralentir la rotation de la planète?).

3. Plus généralement, comme le sous-entend the, tout se succède très vite dans ce film. Moment représentatif: ''on a détecté une anomalie gravitationelle proche de Saturne'' Cooper, a brule pour point, comme si c'était tout a fait naturel: ''ah ouin? C'Tu un trou de ver?''. C'parce qu'un trou de ver c'est pas le type de structure gravitationnelle auquel on penserait en premier(même en cas d'anomalie).

4. Les distances entre les planètes et le timeline du film sont vraiment bizarres. On vient juste de quitter une planète et HOP on arrive sur le trou noir. OK, peut-être que vous avez une bonne vitesse, mais pourquoi alors ça vous a pris 2 ans avant d'arriver a saturne? Un système planétaire ne peut pas être stable si les planètes sont trop proches l'une de l'autre.

5. Finalement les images de synthèse basées sur (une approximation de) les équations de la relativité générale ne sont pas ben ben longues. C'pour ça que j'y allais moi, j'me suis fait avoir.

6. Esti que les dialogues sur l'amour(L'AMOUR EST UNE AUTRE DIMENSION OUHHH) sont cheap et que j'aurais pu m'en passer

7. C'est quoi ça résoudre l'équation de la gravité??!

8. Le film présente une vision que je trouve un peu caricaturale de la science. C'est comme si on pouvait tirer des conclusions théoriques(la gravité quantique) directement a partir des données (sur la singularité). Ça marche pas vraiment comme ça(rarement).

9. Y'a absolument rien qui permet a cooper de conclure que les extraterrestres sont en fait des humains avancés. Ce moment la est surfait ''NE COMPRENDS TU PAS, ROBOT, QUE C'EST LES HUMAINS DU FUTUR?'' Pourquoi des I.T. 5D ne seraient pas simplement bienveillants a notre égard?

Je m'accomode quand même assez des objections scientifiques. Mais si je grince des dents, je comprends que le but c'est pas de faire du hard sci-fi. Et il faut admettre que ce n'est pas si pire que ça, y'a aucune bourde évidente et quand il y a des potentielles erreurs, elles pourraient être corrigées en ajustant UN PETIT PEU les paramètres du film. Et les spéculations sur l'hyperespace sont amusantes(attention, la relativité générale n'exige pas nécessairement un plongement de notre espace dans un espace avec des dimensions supplémentaires, mais c'est une excellente façon de visualiser ses conséquences).

A la prochaine, Moskva

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai aimé le film.

2h50 où je me suis jamais posé la question "hey y reste combien de temps ?".

Il est mon favoris 2014.

j'attendrai le streaming d'interstellar. 2h50 c'est plus que je ne peux tenir.

Va le voir, on ne voit pas le temps passer. A moins de boire des litres d'eau juste avant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te transmets un message reçu d'un membre par courriel en le copiant et collant ici.

---

Allô, Jiti-way.

A la prochaine, Moskva

Merci pour le courriel mais mon post n'appelle pas un pavé d'explications pseudo-scientifiques ou vulgarisées que je connais largement et qui rajoutent une couche spéculative. Je me garde bien d'aller dans les détails pour expliquer un film de SF qui extrapole largement les réalités physiques...Mais je ne doute pas que ça intéressera les profanes qui cherchent des explications.

Modifié par Jiti-way
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est mon favoris 2014.

Va le voir, on ne voit pas le temps passer. A moins de boire des litres d'eau juste avant.

Je l'ai vu, il est chouette.

Ça reste opaque comme tout Nolan. Donc je dirais que ça doit être un des seuls que j'ai pas trouvé pire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...

J'ai vu Interstellar le jour de sa sortie, le 7 novembre 2014. En AVX, pas en IMAX malheureusement.

J'avais de grandes attentes.

Mais nom de Dieu!!! Quel grand film!

Le meilleur film de 2014.

Une musique incroyable. L'oeuvre phare de Zimmer jusqu'à présent. Encore plus puissante que celle de The Thin Red Line.

De formidables performances d'acteurs.

C'est grandiose. C'est indescriptible.

Ce film doit être vu sur grand écran, avec un haut volume sonore.

Laissez-vous porter par l'émotion et la musique, par la relation père-fille si poignante que les larmes coulaient sur mes joues.

Si vous avez aimé Moon, 2001, Solaris, allez voir Interstellar.

Merci Christopher Nolan.

Chapeau.

interstellar_movie_still_2.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...