Aller au contenu
Nostradaw00t

Pour en finir avec la voiture électrique

Déchet(s) recommandé(s)

Pour en finir avec la voiture électrique

C'est amusante car le débat porte sur l’énergie utilisé mais pas sur les voiture comme telle et pourtant c'est à ce niveau que le beau rêve de la voiture électrique s'arrête et c'Est pour cette raison que la voiture électrique made in Québec n'existera jamais.

La voiture électrique nous rendrait totalement dépendant de la Chine qui est propriétaire des Terres rares que contiennent les batteries de ces voitures. Les «âneries» véhiculées par les obsédés de électrification des transport , qui ne voient que l’énergie électrique mais pas la construction et production de ces véhicules me dépassent.

La réalité brutale, c'est que pour l'instant et les prochaines décennies à venir, l'humain et notre société moderne et industrielle est entièrement dépendante du pétrole. Il y a bein des énergique «alternative» mais elle ne sont pas viable, aussi performante ou développable à grande échelle comme le pétrole. Celle-ci peuvent être utilisé comme énergie d’appoint tout au plus. Sans oublier, que ces dites énergies alternatives ont elles aussi leurs côtés sombres, mais shut, ça il ne faut pas le dire. C'est plus plaisant vivre dans un monde de licorne que de faire face à la réalité.

je sais que dans ta tête de plusieurs climato-catastrophiste anti-pétrole toute est facile on claque des doigts et talalam tout change comme par magie, mais la réalité est tout autre chose. Les batteries utilisés dans les voitures électriques et dans les aimants utilisés dans les éoliennes demandent des terres rares comme le lanthane et le néodyme, des minéraux excessivement toxique, mortel et même radioactif dont la Chine a le monopole.

1383121_447309925381990_1955772636_n.jpg

Donc, le prix de ces véhicules ne baissera JAMAIS, cela va créer une pression sans précédent sur les minières de Terres Rares avec tout les problèmes que nous connaissons avec son extraction et son raffinement.

Sans oublier que par grand froid les éoliennes ne marchent pas et que les autos électriques vont demander une surcharge en énergie et leur autonomie se voie grandement affecté par grand froid, ce qui pourrait faire planter le réseau complet. Imagine genre 2 million de chars branché présentement quand HQ nous demandent de ne pas trop consommer.

Hah et pour les voiture électrique fabriqué au Québec... et bien, pour avoir accès au terres rares chinois, ceux-ci vont obliger les fabricants à installer les usines en chine et que les voiture soit construite dans leur pays. Donc, la Québec-Mobile n'existera jamais, car nous n'avons pas les minerais de base pour les construire.

Donc, en gros: Lanthane et le néodyme qui sont des minéraux importants dans la construction de véhicules électriques sont propriété des chinois.

La Chine est propriétaire des terres rares et si nous voulons des véhicules électriques, nous ne pourrons pas les construire nous même, ce sont les chinois qui vont prendre le monopole de la construction des ces voitures car c'est eux qui possède les mines de terres rares et possède l'expertise et de plus ça ne les dérange pas d'envoyer des chinois dans des mines remplis de minerais toxiques qui donnent le cancer. Si ce ne sont pas eux qui construisent ils vont vendre ces minéraux à un prix de fou.

Donc, les voitures électrique à grande échelle, oubliez-ça pour les 20-30 -100 ans à venir et surement que ça n'arrivera jamais et si jamais ça se produit ça sera sporadique car les minéraux vont se faire rare et va mettre une pression sans précédent sur les minières.

Oui il faut continuer les recherches en énergie, mais il faut arrêter de penser que des alternatives vont apparaître comme par magie. Et il faut arrêter de dénigrer le pétrole, cette industrie représentante des millions d’emplois direct et indirect. C'est un peu ce qui me gosse dans le discours écologiste qui est devenue au file des années un simple lobbying anti-pétrole.

Merci bonsoir :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en finir avec la voiture électrique

....

Donc, le prix de ces véhicules ne baissera JAMAIS, cela va créer une pression sans prétendent sur les minières de Terres Rares avec...

C'est pas complètement con, mais j'ai tout de même arrêté de lire là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est "con" (ou plutôt amusant) c'est qu'il répète les mêmes trucs (terre rare et autres) que Moskva avait déjà contredits brillamment dans un vieux débat sur ce sujet précis. LA CASSETTE!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Criss de char cool, mais disons que c'est pas pour tous les porte-feuilles haha.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La voiture électrique nous rendrait totalement dépendant de la Chine qui est propriétaire des Terres rares que contiennent les batteries de ces voitures.

Notion de géopolitique sans conséquence.

Anyway j'aime mieux être économiquement dépendant de la Chine que du Moyen-Orient.

D'ailleur comme si la relation de dépendance économique était à sens unique; si tu dois 50 000$ à la banque, t'es dans la merde. Si tu dois 500 000 000 à la banque, la banque est dans la merde.

Anyway, si les terres rares t'inquiète autant: http://en.wikipedia.org/wiki/Asteroid_mining. Un astéroïd contient assez de métaux pour subvenir à tout nos besoin à long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hah et pour les voiture électrique fabriqué au Québec... et bien, pour avoir accès au terres rares chinois, ceux-ci vont obliger les fabricants à installer les usines en chine et que les voiture soit construite dans leur pays. Donc, la Québec-Mobile n'existera jamais, car nous n'avons pas les minerais de base pour les construire.

T'as un article qui supporte cet énoncé, que c'est vraiment la stratégie chinoise?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Criss de char cool, mais disons que c'est pas pour tous les porte-feuilles haha.

Au long terme, oui.

De plus, il n'est même pas au salon de l'auto de Montréal. Peux-tu croire ça?

lol Québec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Déjà, Régis Labeaume rêve de voir Tesla implanter à Québec un minimagasin, sorte de vitrine en guise de salle de démonstration que le constructeur californien ouvre un peu partout dans le monde. «J'ai mes petites idées», a laissé tomber le maire en point de presse en route vers l'aéroport d'où il revenait tard vendredi soir d'une mission de quatre jours en Californie.

Selon les chiffres de l'Institut de la statistique du Québec de 2011 -, il n'y a que 2160 voitures électriques, soit 0,04 % du parc.

Le gouvernement du Québec veut voir multiplier par cinq le nombre de véhicules électriques sur les routes du Québec.

Le modèle le plus populaire à Québec city est la Chevrolet Volt (109), suivie de la Nissan Leaf (41).

La région qui compte le plus de véhicules électriques est la Montérégie, avec 544 unités.

La Norvège est aujourd’hui le pays qui compte le plus de voitures électriques. Selon Le Monde, d’ici à la fin 2013, 7.000 modèles neufs se seront vendus, soit 5% du marché automobile. Les péages gratuits et l’absence de taxes, normalement très hautes à l’achat d’un véhicule «normal», apparaissent comme les premières raisons d’acquisition d’un véhicule électrique.

La première mine de terres rares du Canada pourrait voir le jour à la fin de 2016, au sud du Témiscamingue. Le constructeur automobile Toyota est partenaire dans le projet. La production de terres rares de la mine serait vendue au constructeur japonais afin de fabriquer des voitures hybrides.

Le carbonate de lithium produit à La Corne en Abitibi sera utilisé dans la fabrication de batteries lithium-ion destinées aux appareils électroniques. Canada Lithium devrait livrer sa première cargaison de carbonate de lithium à son partenaire chinois Tewoo.

Le pétrole représente environ 40 % de la consommation énergétique du Québec, soit l’équivalent de sa consommation d’électricité, et 60% de nos émissions de GES. Cette consommation place le Québec dans une position vulnérable au plan financier. Comme il s’agit d’une ressource qui s’épuise et dont les prix sont à la hausse, la fuite de capitaux de 10 miliards annuellement.

Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2013-10-14-%C3%A0-19.19.14.png

Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2013-10-17-%C3%A0-15.02.33.png

Modifié par Nouveau Projet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison W00t W00t.

C'est pour ça que pour régler le problème il faut changer nos habitudes de vies, changer notre manière de faire de l'urbanisme et mieux utiliser le territoire dans l'optique de pouvoir développer un réseau de transport en commun beaucoup plus efficace et attrayant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison W00t W00t.

C'est pour ça que pour régler le problème il faut changer nos habitudes de vies, changer notre manière de faire de l'urbanisme et mieux utiliser le territoire dans l'optique de pouvoir développer un réseau de transport en commun beaucoup plus efficace et attrayant.

Ok, mais.quand tu dis qu'il a raison, ça veut dire que tu endosses ses propos comme quoi c'est irréaliste l'idée des voitures électriques? Bref, en gros, tu es d'accord avec lui? Je soulève ça car je t'aurais plutôt vu être d'accord avec le concept de ces voitures.

J'ai eu une discussion avec Woot Woot une fois pendant un bon vingt minutes sur les voitures électriques. Il m'avait dit que ça faisait vingt-cinq ans qu'il étudiait le dossier et que l'idée n'était tout simplement pas applicable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien à la base je vois deux grands "types" de discours écologistes, il y a le "vrai" et il y a celui que les corporations et les conservateurs ont tendance à pousser.

C'est-à-dire que les vrais solutions à ce problème impliquent, selon-moi, qu'on doive changer notre mode de vie en général sur plusieurs aspects. Comme par exemple le transport en commun qui implique beaucoup de changement au niveau de habitudes de transport ainsi que sur notre façon de concevoir l'habitation. Par exemple ça implique d'arrêter de vouloir toujours un bungalow avec une grande cour arrière, une grande cour avant (quoi de plus inutile que le gazon d'en avant la maison sérieusement ?), un grand grand stationnement pour 2-3 voitures, ça implique d'accepter d'avoir parfois à attendre l'autobus, ça implique de pas toujours avoir le confort que procure une voiture moderne de façon générale.

Cependant, ça l'industrie automobile aime pas ça. Après avoir échoué à faire taire les mouvements écologistes, ils ont intégrés le discours et se sont mis à essayer de nous vendre l'idée que dans le fond tout va être correct et que la technologie va s'occuper de tout. Qu'on va pouvoir continuer à vivre exactement comme en ce moment et que c'est simplement les ingénieurs qui vont régler le problème environnemental. Mais en réalité c'est pas vraiment une solution, parce que l'électricité effectivement elle nécessite d'être produite quelque part, et bon nous au Québec on est relativement bien "amanché" à ce niveau là avec un grand potentiel hydro-électrique, donc une énergie électrique relativement propre qui est aussi fiable et renouvelable. Mais comme solution "globale" ça fonctionne pas vraiment, vu que plein d'endroits sont obligés d'avoir recourt au nucléaire ou même au charbon pour produire l'électricité, du moins comme source principale. D'autant plus que le produit lui-même "l'automobile" est polluant à produire. Le fait que tout le monde s'achète un gros produit comme une automobile est en soi déjà polluant, même si elle fonctionnait à l'eau.

Donc pour moi, l'automobile électrique, bien que ça soit probablement une bonne chose pour le smog et tout, ne règlera jamais le vrai problème qui ne peut que passer par l'optimisation de notre utilisation de l'énergie, c'est à dire que par le développement sérieux du transport en commun et un changement dans la façon de construire nos villes. Par l'élimination du "sprawl".

Et bon, ça s'applique aussi dans plein de domaines. Par exemple le "recyclage" c'est un peu malheureusement la même chose. Dans un sens les corporations aiment vendre l'idée du recyclage comme une solution, parce que ça nous donne l'impression qu'on peut consommer autant qu'on veut comme on l'a toujours fait, pour autant qu'on "jette" nos produits dans le bon bac par la suite. Mais en réalité le recyclage demande beaucoup d'énergie et pollue énormément aussi. C'est même souvent plus polluant que la production de matériaux neufs. En réalité la vraie solution c'est plutôt de consommer moins à la base, acheter des produits plus durables, réutiliser beaucoup plus nos contenants, moins de suremballage, etc. Mais ça c'est mauvais pour l'idéal capitaliste en général le fait que les gens consomment moins.

Mais bon, j'en ferai pas une théorie du complot non plus parce que même si clairement il y a de forts intérêts dans l'économie "traditionnelle" pour valoriser les gestes écologiques qui impliquent de continuer de consommer comme on le fait, reste qu'il faut pas non plus négliger le fait très important que la majorité de la population aime aussi ces solutions parce qu'elles permettent de conserver un certains confort et donc elle est prête à entendre les gens qui lui disent "vous devriez acheter des produits écologiques" pas mal plus que les gens qui disent "vous devriez changer vos habitudes de vie et apprendre à vivre avec moins et mieux utiliser vos produits."

Donc bref, tout ça pour dire, pour moi l'auto électrique c'est une fausse solutions qui est populaire parce qu'on aime ça penser que tout va se régler sans que nous ayons à faire un effort pour changer notre mode de vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord, je comprends mieux et tu as pas mal raison de dire que la simplicité volontaire est meilleure dans l'ensemble et que les corporatistes peuvent s'infiltrer dans un discours pour le modifier à leur façon.

Cela étant dit, je trouve que le transport en commun à Montréal n'est pas super. Moi ça ne me dérangerait pas de lâcher à jamais la bagnole, mais les trop grands délais du transport en commun me découragent. Il faudrait quelque chose qui puisse nous permettre de faire le trajet AMC forum-stade olympique en 5 minutes, contrairement au 25 minutes actuel. L'idée de construire des voies de métro parallèles à celles existantes serait super. C'est-à-dire, par exemple, un métro qui arrêterait uniquement aux stations suivantes sur la ligne orange : Montmorency - Henri-Bourassa - Jean-Talon - Berri-Uqam - Lionel-Groulx - Snowdon - Côte-Vertu. Donc, quelqu'un qui voudrait partir de Montmorency pour aller à Champs-de-Mars prendrait le métro parallèle qui le débarque à Berri et il continuerait ensuite sur la ligne régulière jusqu'à Champs-de Mars. Ça prendrait uniquement 15 minutes ce trajet-là.

Mais bon la STM n'a pas une cenne. :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé, je suis à l'extérieur Vac, je comprend ton point de vu mais ça n'arrivera pas. Nous sommes au Québec, des bus :a -20 dans neige ça ne sera jamais attirant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, mais.quand tu dis qu'il a raison, ça veut dire que tu endosses ses propos comme quoi c'est irréaliste l'idée des voitures électriques? Bref, en gros, tu es d'accord avec lui? Je soulève ça car je t'aurais plutôt vu être d'accord avec le concept de ces voitures.

J'ai eu une discussion avec Woot Woot une fois pendant un bon vingt minutes sur les voitures électriques. Il m'avait dit que ça faisait vingt-cinq ans qu'il étudiait le dossier et que l'idée n'était tout simplement pas applicable.

Sti que tu es impressionnable.

Woot woot n'a pas de formation scientifique. Il ne sait pas de quoi il parle.

Il pense que le fait qu'il soit amateur de char le rend crédible.

Mais ses arguments sont ceux d'un newb.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as un article qui supporte cet énoncé, que c'est vraiment la stratégie chinoise?

http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=25827

C'est plus embêtant pour les terres rares, ces métaux dont le néodyme (photo) est le plus important puisqu'il sert à fabriquer des aimants. On en a besoin dans un moteur électrique (entre autres choses). La Chine est de très loin le premier producteur mondial, et elle est train de mettre sur pied un organisme équivalent aux ministères du pétrole des pays du golfe persique. Les acheteurs de terres rares devront traiter directement avec les dirigeants chinois, lesquels ne sont pas aussi commodes que les saoudiens. Ils ont déjà décidé que les exportations seraient réduites de 10 % en 2011.

http://www.contrepoints.org/2013/11/05/145159-eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange

Le parti vert s'en mêle

«Les voitures électriques ne sont pas si vertes qu’on le croit»

Pas de mines terres rares au Québec, dit le PVQ

http://www.lafrontiere.ca/2014/01/23/pas-de-mines-terres-rares-au-quebec-dit-le-pvq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé, je suis à l'extérieur Vac, je comprend ton point de vu mais ça n'arrivera pas. Nous sommes au Québec, des bus :a -20 dans neige ça ne sera jamais attirant.

Désolé, je suis à l'extérieur Vac, je comprend ton point de vu mais ça n'arrivera pas. Nous sommes au Québec, des bus :a -20 dans neige ça ne sera jamais attirant.

Parce que la voiture à -20 dans la neige c'est attirant ?

J'vais te dire que t'es content en maudit d'avoir le transport en commun, en particulier le métro, les jours de tempête.

Ton argument fait pas vraiment de sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×