Aller au contenu
T.Dt

Mariloup Wolfe poursuit Gab Roy pour 300 000$

Déchet(s) recommandé(s)

En effet, pire entrevue son micro est dans le tapis en plus alors qu'on peine à entendre Gab Roy. La culture du viol, c'est n'importe quoi je suis sur qu'il y plein de couples consentants qui font des choses quatre fois pires que tout ce qu'il a pu décrire dans son texte.

J'espère qu'ils vont faire de lui un martyr de l'humour trash.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est déjà pas mal un martyr. J'aime pas le gars, mais le traitement médiatique qu'on lui fait est dégueulasse. C'est comme si, pour avoir une belle entrevue « légitime » avec lui, il fallait l'insulter, chacun son tour. C'est comme si... si on lui donnait la parole, qu'on le laissait parler, on deviendrait alliés avec lui. J'exagère à peine.

Tout le monde en parle, Dutrizac, and so on... pour être un média au goût du jour, il faut avoir démoli Gab Roy.

Il est peut-être juste cave de continuer à faire des entrevues et des excuses. On parle de lui comme s'il était à l'avant-garde de la culture du viol, comme s'il en était le porte parole. Il est temps pour lui de dire : «Je m'excuse», puis de disparaître pour un bout. Ça me rappelle le film La Chasse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est du viol ?

Il avait demandé la permission avant : (, il a dit si tu veux être mon rebound je...

Si elle dit non sa finit là. ( ok pas vraiment )

...

J'ai employé l'expression culture du viol et non juste viol.

Je laisse Jocelyne R te l'expliquer:

La culture du viol est un concept établissant des liens entre le viol, le harcèlement, les agressions sexuelles avec la culture de la société où ces crimes sont commis. La culture du viol documente et décrit un environnement social et médiatique dans lequel les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, ridiculisées, moquées, tolérées, voire acceptées.

Dans le texte :

- Il écrit que « malgré ses grimaces », elle est « émoustillée », elle veut, adore...

- Il est le « mâle alpha » qui hantait l'existence de cette Cendrillon depuis toujours

- Il laisse entendre qu'elle rêvait d'être forcée, que tous ses orifices se languissaient d'être pris d'assaut par tous ses appendices pendiloquents à lui

- Il suppose que la femme aime souffrir, être dominée, avilie, asservie, se faire « venir dans la face en se faisant traiter de salope » et en se faisant « défoncer le cul »

Dans l'après-texte publié devant l'opprobre général, il présente ses excuses, supprime son billet en blaguant grassement :

- « Ha ha ha c'était juste une joke... »

- Il ne comprend pas. Il n'a pas été compris. C'était une grosse blague ha ha ha

- Le quidam se plaint : ses commanditaires fuient. Ça y est, il fait pitié

- Il se transforme en souffre-douleur, devient, comme nombre d'agresseurs réels, victime de la salope qu'il a outragée

http://quebec.huffin..._b_4183359.html

...

Les jokes de viol : on capote pour rien ou pas?

nacholibre-facebook.jpg

...

http://www.tonpetitlook.com/fr/2014/03/09/les-jokes-de-viol-capote-pour-rien-ou-pas

Modifié par Nouveau Projet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cinquante-nuances-de-grey-293816.jpg

Un livre complet sur la La culture du viol = bestseller

C'est vrais que si on analysele livre sa se résume pas mal : "les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, ridiculisées, moquées, tolérées, voire acceptées."

Sans parler des cadeaux et du fait qu'il surveille chaque déplacement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayoye, j'écoute l'entrevue de Dutrizac. Rough pas à peu près.

Pourquoi Gab Roy s'entête à paraître dans les médias sachant qu'il serait lynché de la sorte? C'était prévisible. Y'est-tu maso, coudonc?

Je commence à me sentir mal pour lui, et avoir peur pour sa vie.

Et Dutrizac qui relit des extraits en ondes de la lettre qu'il condamne pourtant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un livre complet sur la La culture du viol = bestseller

C'est vrais que si on analysele livre sa se résume pas mal : "les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, ridiculisées, moquées, tolérées, voire acceptées."

Sans parler des cadeaux et du fait qu'il surveille chaque déplacement...

Ouais mais c'est correct, il est milliardaire et a un 6packs....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"j'ai été blâmé par tout le Québec, j'ai perdu mon emploi, j'ai perdu mes commanditaires, pis là vous trouvez vraiment que ça vaut 300 000 $!"

sèche tes pleurs Gab Roy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"j'ai été blâmé par tout le Québec, j'ai perdu mon emploi, j'ai perdu mes commanditaires, pis là vous trouvez vraiment que ça vaut 300 000 $!"

sèche tes pleurs Gab Roy.

Belle preuve que la liberté d'expression c'est seulement une garantie que t'as le droit de dire ce que tu veux sans aller en prison pour l'avoir fait (tu peux être accusé d'autres trucs, though)... ça vaut pas dire que t'es à l'abri de toute conséquence. J'espère que ça poussera certaines personnes a revoir leur conception de la liberté d'expression et à reconsidérer certaines de leurs idées en rapport à ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais l'entendre expliquer à sa fille le texte qu'il a écrit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez spécial de savoir que ce gars a un petite fille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouan. C'est, ouan.

Pas mal sûr que ça rentre dans la définition de porno juvénile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×