Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Pffff c'est dans la tête ça. En vrai on est tous des bitches homme ou femme quand il s'agit de plan cul / one shot

Coucher revient au même, faut être deux.

Si t'es quelqu'un de respectueux et d'intelligent, ça ne change rien t'as ben le droit d'être une coquine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dépendance affective, c'est la même affaire que le PLQ au pouvoir.

Personne l'est (ou a voté pour le PLQ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

28 ans sur 32. Freedom is priceless.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etre en couple, tant qu'on y est respecté, c'est juste pratique. La vie coûte moins chère, on a un réseau social plus fourni, mamie est rassurée. Quand on se trouve naze seul, faut pas trop s'attendre à ce que ce soit moins naze à deux, ça reste du métro-boulot-dodo.

Je suis à un âge où beaucoup autour de moi se marient et se mettent à pondre et celles qui sont seules tournent pas mal cinglées. C'est épuisant de les réconforter et ça semble tellement ridicule parce que c'est des meufs bien. Ca a tellement d'inconvénients aussi d'avoir à supporter quelqu'un au quotidien que je capte pas qu'on puisse se sentir vide sans ça, je vois juste le couple comme un avantage matériel. (ok je l'aime, mais j'aime aussi ma meilleure amie, et elle, elle sera toujours là). Y'a tellement de crises de nerfs qui viennent de pressions externes plutôt que d'un réel besoin chez mes copines, j'ai l'impression d'être en 1950 quand je les écoute.

J'ai beaucoup manqué d'affection dans ma vie, avant lui, mais je suis pas sûre d'avoir besoin d'être dans un couple "traditionnel" pour avoir ça. D'autant plus qu'être proche de quelqu'un physiquement ça ouvre aussi à la critique et à un manque d'un autre genre. Je crois que je me sentais mieux dans ma peau avant d'être en couple, ça a un côté aliénant super déplaisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu un chum pendant 6 mois puis une blonde pendant 2 mois, mais elle était trop jalouse et possesive. Là je suis seule depuis 1 mois et demi. C'était mon année 2014.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Célibataire depuis 6 mois après 14 ans en couple.

Le plus dur pour moi c'est les amis et relations qui reste derrière. Retrouver une compagne c'est une chose, (C'est souvent quand on ne cherche plus que ça arrive comme d'autres on dit ici), mais de faire le deuil de la moitié/trois-quart des personnes que l'on connaissait c'en est une autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis célibataire depuis 2 mois après presque 2 ans de relation.

Je suis "heureuse" seule, je suis bien avec moi-même, mais je vivais mieux le célibat quand j'avais 18-20 ans que maintenant. J'ai envie de me caser, je veux partager mon quotidien, je veux fonder une famille, construire des projets à deux. Je suis définitivement mieux en couple que célibataire.

C'est même pas une question de sexe ou de dépendance. Je veux juste être bien avec quelqu'un. Je n'aime plus vraiment butiner et tout ça, alors j'en ai un peu marre.

Je ne cherche pas vraiment. Je n'aime pas trop les sites de rencontres, etc. Pis au bar, y'a juste des morons. Les seuls qui ont de l'allure sont déjà pris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Célibataire depuis 6 mois après 14 ans en couple.

Le plus dur pour moi c'est les amis et relations qui reste derrière. Retrouver une compagne c'est une chose, (C'est souvent quand on ne cherche plus que ça arrive comme d'autres on dit ici), mais de faire le deuil de la moitié/trois-quart des personnes que l'on connaissait c'en est une autre.

Si les personnes ne te voient plus en raison de ta rupture (a part la belle-famille), il n'y a pas de raison pourquoi ses personnes ne pourraient pas rester en contact avec toi. Si ils font le choix de ne plus te parler parce que t'es l'ex de l'autre, je pense que c'est mieux que tu t'entourent de meilleures personnes la prochaine fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est plus compliqué que ça.

et Aradia qui chiale qu'il n'y a pas de mecs, come on. tu veux pas être à ma place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas un moron et je ne suis pas deja pris cependant je ne frequente pas les bars.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est plus compliqué que ça.

et Aradia qui chiale qu'il n'y a pas de mecs, come on. tu veux pas être à ma place.

Non, c'pas si pire. C'est la "déprime" post-rupture. le désespoir, sentiment de vide qui me rappelle que ça peut être long trouver la perle rare. J'ai tendance à être au moins un an célibataire être mes relations. On dirait que ça me tente pas tant.

Il y a des mecs, mais ils ne m'intéressent pas. Ils finissent tous par avoir un petit-je-ne-sais-quoi que je ne peux contourner. Si dès la première date y'a de quoi qui m'énerve trop, ça risque pas d'aller en s'améliorant.

Je ne suis pas un moron et je ne suis pas deja pris cependant je ne frequente pas les bars.

T'es le prototype même de ce que j'entends par "moron". Ok, peut-être pas le prototype, mais tu présentes de multiples caractéristiques qui sont l'antipode de mon paradigme masculin.

--

Je suis très sélective côté personnalité et physiquement quand même aussi, bien que je n'ai pas de moule précis. C'est un ensemble de traits, d'attitudes et de caractéristiques qui mises ensemble, font que je suis attirée ou non. Mais ça finit généralement par se recouper et être plutôt cohérent d'un mec à l'autre(quand j'analyse mes crush passés). J'ai un peu un pattern. Rien de malsain, toutefois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'es le prototype même de ce que j'entends par "moron". Ok, peut-être pas le prototype, mais tu présentes de multiples caractéristiques qui sont l'antipode de mon paradigme masculin.

rekt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les personnes ne te voient plus en raison de ta rupture (a part la belle-famille), il n'y a pas de raison pourquoi ses personnes ne pourraient pas rester en contact avec toi. Si ils font le choix de ne plus te parler parce que t'es l'ex de l'autre, je pense que c'est mieux que tu t'entourent de meilleures personnes la prochaine fois.

Comme Ecce Homo le dit c'est plus compliqué que ça.

Les amis connaissaient qui au départ? Même après de longues périodes de fréquentation ce n'est pas négligeable et ça revient exactement à ce que tu dis pour la belle-famille.

Qui garde la maison et qui déménage dans une autre région/ville?

Qui continu à fréquenter les mêmes endroits selon la même routine et qui va devoir explorer de nouveaux horizons pour ne pas mêler les pinceaux?

Aussi le malaise d'être placé entre l'arbre et l'écorce fait que des proches s'éclipsent pour un temps, etc...

Ce n'est pas mon cas mais j'ai souvent vu des personnes boycotter des amis parce qu'ils continuent de fréquenter l'ex (Jaloux/jalouse même en amitié!) et des fois les amis doivent se voir en cachette!

C'est assez général comme comportement même si c'est prévisible et con comme la pluie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudrait que t'arrete de penser que parce que t'es une femme tous les hommes que tu rencontre ont envie de te frequenter. Tes standarts tu peux te les foutre ou le soleil ne brille jamais. La seule raison pour laquelle j'ai dit ca c'est pour contredire ton affirmation. Peut-etre que si t'avais moins de prerequis tu ne serait pas celibataire encore aujourd'hui. Tu te prend pour qui pour avoir des exigences ? Je suis bien content de ne pas correspondre a tes attentes. T'es qui pour juger ? Je peux savoir ce que tu as de si exceptionnel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme Ecce Homo le dit c'est plus compliqué que ça.

Les amis connaissaient qui au départ? Même après de longues périodes de fréquentation ce n'est pas négligeable et ça revient exactement à ce que tu dis pour la belle-famille.

Qui garde la maison et qui déménage dans une autre région/ville?

Qui continu à fréquenter les mêmes endroits selon la même routine et qui va devoir explorer de nouveaux horizons pour ne pas mêler les pinceaux?

Aussi le malaise d'être placé entre l'arbre et l'écorce fait que des proches s'éclipsent pour un temps, etc...

Ce n'est pas mon cas mais j'ai souvent vu des personnes boycotter des amis parce qu'ils continuent de fréquenter l'ex (Jaloux/jalouse même en amitié!) et des fois les amis doivent se voir en cachette!

C'est assez général comme comportement même si c'est prévisible et con comme la pluie.

Oui mais ce n'est sensé que d'être temporaire. Tu évites les endroits que tu fréquentais pourquoi ? Parce qu'au fond tu les aimais pas ? Non. Parce qu'ils te font de la peine. C'est normal. Dans six mois, si t'es pas déménagé à 150 km, tu vas y retourner, tu vas peut-être la croiser, et magie, t'en auras rien à foutre parce que tu vas être là parce que l'endroit te procure du plaisir.

Ce que je veux dire, c'est que c'est tout à fait normal de s'éloigner de sa routine et des amis plus anciens de son ex. S'ils sont devenus tes amis après 14 ans, c'est sûr qu'ils vont s'ennuyer de toi, t'es devenu un ami pour eux. Laisse le temps faire son travail, et tu vas retrouver ceux qui valaient la peine d'être revus. C'est plutôt ça mon point !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Oui mais ce n'est sensé que d'être temporaire. Tu évites les endroits que tu fréquentais pourquoi ? Parce qu'au fond tu les aimais pas ? Non. Parce qu'ils te font de la peine. C'est normal. Dans six mois, si t'es pas déménagé à 150 km, tu vas y retourner, tu vas peut-être la croiser, et magie, t'en auras rien à foutre parce que tu vas être là parce que l'endroit te procure du plaisir.

Ce que je veux dire, c'est que c'est tout à fait normal de s'éloigner de sa routine et des amis plus anciens de son ex. S'ils sont devenus tes amis après 14 ans, c'est sûr qu'ils vont s'ennuyer de toi, t'es devenu un ami pour eux. Laisse le temps faire son travail, et tu vas retrouver ceux qui valaient la peine d'être revus. C'est plutôt ça mon point !

Là-dessus je suis entièrement d'accord. Sauf que ce n'est pas par peine mais pour éviter les conflits même si "sur papier" je suis en "bon" terme avec mon ex (Pour ce que ça vaut). L'amertume peut vite prendre le dessus en multipliant trop les rencontres, je ne veut pas entrer là-dedans.

Un exemple. Mon ancien voisin s'ennuie de moi et c'est réciproque. Il fait des soirées sur le bord du feu ou même ses cousines me faisait de l'oeil alors que j'étais en couple. Je n'ai pas été invité à date cet été. Pas parce qu'il ne veut plus me voir, mais parce que mon ex et sa femme sont pas mal complices et que ça ferait pas mal bizarre. Juste de décider si je couche dans mon ancien chez moi ou chez mon voisin serait comme jouer à la roulette russe dépendament de l'humeur et du taux d'alcolémie de mon ex.

Mon ex m'a même dit que la semaine dernière "une telle" qui me faisait de l'oeil était présente avec tout les sous-entendus qui vont avec. Pourtant j'ai toujours été fidèle et je n'ai jamais dépassé les bornes avec "une telle" même si la "une telle" me draguait directement devant mon ex... :-) Et après 14 ans je n'ai vraiment pas présentement le goût de me recaser, alors la "une telle" j'aimerais lui parler mais avec un bras de distance pour l'instant.

Mais je suis bien conscient qu'aussitôt que les deux femmes vont se pousser que mon voisin va me contacter et qu'on va remettre ça. Mais pour l'instant ça reste plate pareil.

Une précision. Avant j'habitais au sommet d'un mont avec mon bateau sur un lac, le paradis quoi, maintenant j'habite en chambre chez mon frère dans une banlieue à 50 km d’où j'étais. Disons que ça change pas mal la donne, mais c'est temporaire je compte bien retourner dans mon ancien coin dès que possible.

Modifié par Vas y Gilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le taux de suicide élevé chez les hommes de 35 à 50 ans est justement dû à ces bris de relations. Quand un couple se sépare, la femme garde souvent les relations et l'homme se retranche de plus en plus en ermite ou se prive de ses anciennes relations pour de multiples de raison. L'homme perd souvent son réseau social.

Toutefois, c'est peut-être une question d'éducation, l'homme québécois moyen de 35 à 50 ans ne pleure pas, travaille, élève ses enfants et se fait nourrir par sa femme.

Ça change.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une précision. Avant j'habitais au sommet d'un mont avec mon bateau sur un lac, le paradis quoi, maintenant j'habite en chambre chez mon frère dans une banlieue à 50 km d’où j'étais. Disons que ça change pas mal la donne, mais c'est temporaire je compte bien retourner dans mon ancien coin dès que possible.

T'es rendu où que Chuck et moi on te change les idées !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...