Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

aux dernières nouvelles tu appréciais ton célibat. ; )

C'est un couteau à double tranchant. Tout dépend des jours et de ce qui se passe dans ma journée. Je suis certain qu'une femme qui saurait me faire chavirer me ferait un grand bien! Et je me rend compte que j'ai un côté assez lover dans le fond. Je rencontre des gens, mais ça ne se résume pas à grand chose. Je suis picky, I guess.

Tes tu beau ?

J'tu de ton genre ?

Lol

Correct.

Pas certain.

Lol

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une drive sans doute grandement attribuable à une pulsion de reproduction faisant en sorte que nous, pauvres célibataires, ressentons constamment une pression, sous forme d'un manque sexuel et affectif, à se trouver un partenaire. ce manque se vit négativement, voire est source d'anxiété chez certains. je discutais justement de cela avec un ami qui m'a fait part de la voie spirituelle (bouddhisme, etc.) comme moyen de se libérer de cette pulsion dont nous sommes esclaves. c'est intéressant mais je suis sceptique. en tout cas le sport ça aide, mais pas totalement. les one night stand ne font qu'empirer les symptômes de sevrage. j'envisage aussi la castration chimique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une drive sans doute grandement attribuable à une pulsion de reproduction faisant en sorte que nous, pauvres célibataires, ressentons constamment une pression, sous forme d'un manque sexuel et affectif, à se trouver un partenaire. ce manque se vit négativement, voire est source d'anxiété chez certains. je discutais justement de cela avec un ami qui m'a fait part de la voie spirituelle (bouddhisme, etc.) comme moyen de se libérer de cette pulsion dont nous sommes esclaves. c'est intéressant mais je suis sceptique. en tout cas le sport ça aide, mais pas totalement. les one night stand ne font qu'empirer les symptômes de sevrage. j'envisage aussi la castration chimique.

Merci de parfaitement résumer ma situation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un couteau à double tranchant. Tout dépend des jours et de ce qui se passe dans ma journée. Je suis certain qu'une femme qui saurait me faire chavirer me ferait un grand bien! Et je me rend compte que j'ai un côté assez lover dans le fond. Je rencontre des gens, mais ça ne se résume pas à grand chose. Je suis picky, I guess.

Correct.

Pas certain.

Lol

Ok ! Tant pis alors.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Célibataire depuis environ 2 mois après près de 5 ans.

Je m'en sors bien. Pu de jeux vidéo, mes consoles sont vendues au profit d'articles de sports et je sors tous les jours. Ne me reste que mon PC et je n'endure pas un jeu plus de 15 minutes... À l'approche de la trentaine je suis en train de réviser un tas de choses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une drive sans doute grandement attribuable à une pulsion de reproduction faisant en sorte que nous, pauvres célibataires, ressentons constamment une pression, sous forme d'un manque sexuel et affectif, à se trouver un partenaire. ce manque se vit négativement, voire est source d'anxiété chez certains. je discutais justement de cela avec un ami qui m'a fait part de la voie spirituelle (bouddhisme, etc.) comme moyen de se libérer de cette pulsion dont nous sommes esclaves. c'est intéressant mais je suis sceptique. en tout cas le sport ça aide, mais pas totalement. les one night stand ne font qu'empirer les symptômes de sevrage. j'envisage aussi la castration chimique.

Ca va passer ça.

Justement c'est drôle, je dis depuis quelque temps que je suis en mode "moine"

N'empêche que je ne ressens plus le manque affectif a présent. Ça passe, j'imagine que ça te passera de même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

St-Jérôme, mes vieux (et moi y'a pas si longtemps) sont à St-Sauveur, pas trop loin, mais deux réalités différentes.

Ville assez moche.

Mais comme on dit, le bonheur c'est comme du sucre à crème, si t'en veux, tu t'en fais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais trop compris cette exp<b></b>ression la étant donne que le sucre a la crème se vend 2,99$ au IGA. Pis ils en donnent gratisse au Cora.

Ma perception c'est plus que le sucre à crème c'est ultra simple mais que t'as une chance sur 2 de le butcher pis ça vite en caramel.

C'est plus: trouve ta recette, pis garde là.

Et on pourrait aussi analyser chaque expression pour dire que c'est n'importe quoi :P

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout les couples que j'ai connu avant la dernière année ont rompus à un moment ou à un autre. Dans le temps trouver la bonne personne et faire sa vie avec celle-ci semblait la quête de l'être humain, mais maintenant les gens priorisent leur carrière, veulent vivre différentes choses, banalisent la rupture et même le divorce, trompent si une bonne occasion se présente, etc....Le couple c'est un truc beaucoup moins solide que ça l'a déjà été. Je ne ferme pas la porte à l'amour, mais je ne me berce pas d'illusions. Quand je fréquente une fille je profite pleinement de chaque moment sans me dire que c'est pour la vie et que jamais rien ne nous séparera.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne conception des choses je trouve.

Ouais... Mais habiter Paris intra-muros, ça corromp l'esprit et les moeurs après quelques années.

Tu as tout à fait raison.

Je reviens justement d'un weekend DE OUF au bord du bassin d'Arcachon dans un petit village de pêcheurs avec un groupe de gens que m'a présenté mon best friend qui vit sur Bordeaux

J'ai eu ce très fort sentiment de retrouver enfin mon âme…

Les gens n'ont absolument rien à voir en dehors de Paris, ils sont plus humains, vivants, motivés.

Comme beaucoup de grosses mégalopoles, le stress et le rythme de vie rendent les gens relativement malheureux et en repli sur eux même...

Il se transforme plutôt. D'abord en indifférence, puis en bulle, et finalement en prison.

Bah j'ai niqué hier soir, au passage, et j'peux te dire que j'peux repartir de même sans avoir de relation sexuelle pendant x temps

Je suis tellement pas pressée et ça vient tellement plus facilement quand on y pense pas...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah j'ai niqué hier soir, au passage

Merci de nous en informer semaine après semaine.

Honnêtement, c'est toujours pour moi un grand soulagement de lire 1984 fanfaronner de l'abus qu'on a fait de son gros clam malpropre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Contenu similaire

    • par ...
      Le suspect lié aux événements de ce lundi, à Toronto, aurait laissé un message sur les médias sociaux à propos de son appartenance aux Incels. 

       
      Les autorités indiquent que rien n'est encore certain mais plusieurs articles nous mènent à croire que son acte de violence, ses meurtres, seraient en fait directement en lien avec sa haine des femmes.
      J'ai fait quelques recherches sur les-dits Incels et il semblerait que cette "communauté" ait débuté sur un forum dans les années 90.
      https://parismatch.be/actualites/societe/138382/les-incels-ces-celibataires-misogynes-dont-se-revendique-lassaillant-de-toronto#!
       
      Avez-vous l'impression qu'il y a une recrudescence du masculinisme ? Pensez-vous qu'une partie de ce masculinisme soit une réponse directe à la superficialité féminine ?  
       Chad and Stacy.
       
    • par ---
      http://www.okcupid.com/the-dating-persona-test
      Perso j'ai eu le Last Man On Earth, le pire truc quoi.
      Faut pas le prendre à la lettre comme le MBTI (qui n'est déjà pas l'évangile) vu que c'est à vertu comico-humiliante mais c'est rigolo.
    • par Latourette
      Un excellent documentaire sur les relations amoureuses des jeunes à l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres à la Tinder et Badoo. C’est un peu pathétique parfois de voir ces jeunes accros du téléphone collectionner les rencontres et consacrer autant d’énergie à leur apparence physique, pour finalement se retrouver plus seuls que jamais.
      Mais les personnages sont attachants, articulés et j’admire beaucoup le courage (ou l’insouciance) qu’ils ont eu à confier publiquement des trucs très intimes de leur vie sexuelle.
      Ça dure deux heures en deux parties sur Télé-Québec:
      L'AMOUR AU TEMPS DU NUMÉRIQUE
    • par 1984
      Chers amis d'Outre-Atlantique,
      Connaissez vous l'emission franco-belge culte Striptease ?
      Cette émission datant de 85 vise à produire des documentaires d'un genre nouveau dans lesquels les commentateurs s'effaceraient pour laisser parler les protagonistes. L’émission aborde essentiellement des passages de la vie de tous les jours (repas de famille, séance de vaisselle, la vie d’une fermière). Le spectateur peut ainsi se reconnaître dans son intimité quotidienne : « Strip-tease : l’émission qui vous déshabille ».
      Alors qu'elle avait disparu des écrans de télévision, l'émission revient le 2 juillet avec un épisode qui frappe très fort, voire trop fort.
      Attention, je vous préviens, c'est triste, et pathétique.
      http://www.youtube.com/watch?v=KzD6R3wfIQ4
      Dans cet épisode réellement dramatique appelé "Recherche bergère desespérement", on peut découvrir Damien, un jeune éleveur de mouton qu'on pourrait qualifier d'handicapé, désespément à la recherche de l'amour. Ses grands parents, et sa mère, avec qui il vit, aimeraient beaucoup le voir enfin amoureux et heureux.
      Pour l'aider, ou l'enfoncer - c'est à votre libre appréciation -, ces derniers décident de faire appel à une agence matrimoniale d'un genre nouveau: moyennant la somme de 2000€, l'agence présente Roxana, une jeune roumaine sans aucun doute agée de moins de 18 ans, à Damien, sa maman et ses grands-parents.
      Malheureusement, la jeune fille, qui ne parle pas un mot de français, à l'air incroyablement mal à l'aise(12:05).
      Malgré les nombreuses tentatives de Damien de se rapprocher de la jeune femme ( 20:01), il arrive ce qui devait inévitablement arriver:
      elle finit par repartir chez elle.
      La famille accuse le coup, mais croit néanmoins que la jeune fille reviendra (26:00) car cette dernière à laissé Damien dans le désarroi le plus total (29:40). Il menace de massacrer sa mère et de se suicider dans un moment de désespoir (30:15). En effet, celle ci a parlé de l'agence matrimoniale autour d'elle, et l'un des amis de la famille s'oppose fermement à ces mariages arrangés (qui sont évidemment dans la limite de la légalité (32:45)).
      L'agence retourne voir Damien dans sa famille et tente de les rassurer en leur indiquant de rester discret sur leurs arrangements.
      Ils sortent le champagne..
      Finalement, on apprends que Roxanna est partie en Italie avec un autre homme. La dirigeante de l'agence les aiguille vers l'idée d'un manipulateur qui aurait déjoué leur plan initial (43:00), et les hypothèses vont bon train en présence de ce pauvre Damien, impuissant et en larmes (48:30).
      --
      L'histoire est entrecoupée - un peu sans raison, je trouve- par l'histoire d'une autre femme, plus mure que Roxanna, qui cherche également un bon parti par le biais de la même agence. Celle ci se voit proposer l'incroyable:
      Devenir la femme d'un homme, 54 ans, ayant 17 chats, vivant avec sa mère, ayant été amputé d'un bras suite à un accident de tracteur, avec des problèmes psychologiques et une face boursouflée.
      Elle refuse.
      --
      L'emission est pas mal longue, sans musique, sans sous-titres, sans voix off. Juste un montage excellent qui fait la force tragico-comique de ce genre de reportage.
      J'ai donc noté les temps de chaque passage dans ma description, afin de faciliter la lecture et éviter le "too long to WATCH".
    • par Aberration
      Bon, à la demande de je ne me souviens plus quel membre, j'y vais d'un sujet sur la fameuse friend zone. Celle où probablement chacun d'entre-vous fut déjà placé à un moment ou à un autre et dans laquelle vous avez possiblement placé des gens du sexe opposé.
      Racontez-nous votre expérience, afin de nous faire comprendre à tous comment cela fonctionne et comment l'éviter, mais surtout comment éviter d'en souffrir.
      Pour ma part, je crois que, quand une personne qu'on estime et qui nous attire (et qu'on voudrait plus avec elle, bien entendu) nous catégorise ainsi, il vaut alors mieux de prendre ses distances, afin de n'en pas trop souffrir. À moins qu'on se sente à l'aise de n'être pour cette personne que son ami(e).
      Le point important, c'est que les choses soient claires. Car ce sont les choses floues et ambigües qui nous font alors espérer plus de cette personne et finalement qui nous font ressentir le plus de tristesse.
      Note aux personnes qui considèrent des ami(e)s du sexe opposé comme de simples ami(e)s et qui sentent un intérêt univoque: Même si c'est bien plaisant d'être désiré et que vous voulez garder l'amitié de l'autre, faites votre possible pour être claires. Ne laissez pas d'espoir s'il n'y en a pas. Ainsi, si cette personne est toujours intéressée à être votre amie tout en sachant qu'elle ne sera pas plus, vous même vous sentirez mieux dans cette histoire et vous viendrez de vous faire un(e) véritable ami(e). Cela dit, c'est si l'amitié gars-filles est possible, mais il s'agit d'un autre sujet...
×
×
  • Créer...