Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

J'ai lu que 70% des quebecois étaient des sangs mélés. Cela m'a donné envie de connaitre vos origines, surtout que le Quebec est réputé pour avoir une politique d'immigration très souple, bien moins controversée en tout cas qu'en France ( ce qui soulève des tas de problématiques dont nous ne parlerons pas ici). Je me demandais si beaucoup de vos familles avaient immigré par exemple, et d'où elles venaient, pourquoi elles venaient, qu'est-ce qu'elles fuyaient peut-être ? Bref, tout un tas de questions liées aux origines du peuple quebecois.

On se contentera pour le moment de l'échantillon dépotoir (;

Quel pourcentage de sang mêlé avez vous ?

D'où viennent vos belles petites souches ?

Racontez moi donc d'où vous venez par vos racines, en contextualisant un maximum. L'histoire de Quebec a du sens pour expliquer certaines rencontres, certains aspects de votre culture / de votre "métissage" culturel.

Pour les Français, vous pouvez également participer. Evidemment.

--

Pour ma part, j'ai du sang bulgare et du sang Guyanais au même degré. Mon héritage est cependant très français, mes grands parents étant tous nés en France:

Ma grand mère paternelle est franco-bulgare par sa maman : mon arrière grand père était soldat dans la cavalerie française et responsable télégraphique à Sofia. Il rencontrera là bas mon arrière grand mère en 1914, grâce à mes arrières grands oncles Nejo et Boris, respectivement juge de paix et officier.

10645147_10153360687395968_1901924401292438749_n.jpg?oh=ca2cbb41e7866cfe8893e87ee85cb857&oe=5544B3F0&__gda__=1427410406_6c63c06b0b8b73b6b26d1a6977f5454f

L'arrière grand père paternel

10171844_10153360687605968_3617416357189050213_n.jpg?oh=066611a45738ddbbbaa67cf7a5a5a45d&oe=5542A387&__gda__=1427234296_6c54e6e72be48bf198e8400d3612372e

Les arrières grands oncles bulgares ( frères de mon arrière grand mère)

Mon grand père paternel est français de souche, mon nom de famille ayant une origine picarde, j'imagine que nous avons un lointain passé la bas même si l'essentiel se trouve en Gironde (sud Ouest). Mon grand père a fait faire l'arbre généalogique de la famille, et de ce que j'en constate, notre lignée est celle d'artisans ( cordonnier), de officiers publics (notaires), et surtout de beaucoup de militaires et de soldats. C'est une constante dans ma famille, il y a des militaires un peu partout.

On trouve des membres de ma famille dans les registres des participants de la grande guerre, dans l'annuaire national des officiers de réserve de 1935-1936, et dans celui des prisonniers de guerre de la seconde guerre.

Mon grand père paternel était lui aussi militaire, je ne me rappelle plus son rang, mais je sais qu'il a failli mourir d'un éclat d'obus dans le crâne lors de la guerre d'indochine en 46. Son père, mon arrière grand père donc, est né à Cayenne en Guyane d'un père instituteur. Il descendent d'une lignée d'esclaves noirs, bien que je ne sache pas de quelle île ou continent provient cette lignée ci. J'ai pu trouver le nom de mon arrière grand père dans les archives du personnel militaire du bagne de Cayenne. Mes parents m'ont dit qu'il était colonel.

Ma grand mère quand à elle était une bretonne de confession catholique, femme au foyer et bénévole au service du catéchisme scolaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de mon père originellement, des chevaliers teutoniques au Royaume de Germanie, puis émigrés vers la France en Alsace. On parle de plusieurs sciècles. Il semblerait que j'aie un quart de sang amérindien du côté de ma mère. Ensuite s'en suit environs 250 ans de vie au Québec.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Héhé ouais je sais, mais j'trouvais ça opportuns. Bon, pour répondre à ta question, de mon côté, je connais seulement mes origines paternels. On vient de l'Ile d'Orléans, arrivé ici en 1640. Mais du bord de ma mère, aucune idée!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord fuck les arbres généalogiques: 1/3 des enfants ne seraient pas du père qui les élève !

10 % des ancêtres fondateurs des Québécois francophones avant 1783 sont d'origine allemande.

Les Québécois d'origine européenne doivent entre 1 et 2 % de leur patrimoine génétique aux Amérindiens.

Les gènes irlandais constituent moins de 1 % du bassin génétique des Québécois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les colonisés? Tu te référes aux premières nations avec ce terme péjoratif ou tu te référes plutôt aux "colons"? Compte tenu de tes traits et de ta peau blanche, j'irais pour la deuxieme option mais alors là, ta réponse est incomplète puisque les colons étaient de différente provenance (Écosse, Irlande, France pour ne nommer que ceux là).

Je n'ai pas de trace de mes ancêtres compte tenu que les registres au Vietnam n'étaient pas conservés, incomplets ou détruits par la guerre.

Je crois que si on remonte plusieurs centaines d'annees, ce sont des chinois qui ont peuplé mon pays d'origine. Je vais vérifier.

Par contre, je sais qu'ils étaient de sang royal car mon nom de famille, peu commun, est reconnu pour faire partie de la grande famille royale. J'ai d'ailleurs conservé la locution réservée aux hommes compte tenu qu'on ne peut pas avoir au Québec un nom de famille différent de celui des parents.

Normalement, j'aurais dû m'appeler "Ton-Nu", qui est le nom de famille réservé aux filles.

Mais bon, j'aime bien la saveur ironique de cette situation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma grand-mère paternelle a émigré de Londres et a été ramené au Saguenay par mon grand-père quelques années après la guerre. C'est tout ce que je sais de mes origines.

Je crois qu'elle a passé le reste de sa vie en parlant très peu de français, mais même au Saguenay il y a (avait?) une petite communauté anglo.

Mon père voulait m'envoyer dans le réseau d'école privées anglophones du Saguenay, mais apparemment, fallait préalablement se convertir au protestantisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de mon père, je viens de premiers colons français normands venus au Québec vers 1600 et quelques. J'ai un p'tit peu de sang amérindien, mais rien de notable.

Du côté de ma mère, ses ancêtres viennent de la France aussi, genre Angoulème si ma mémoire est bonne, et seraient des nobles.

Je viens d'une région, et mes ancêtres viennent de la région de Charlevoix/Saguenay du côté de mon père, et du côté de ma mère, c'est Québec.

En gros.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma mère m'a déjà dit que son nom de famille était à l'origine Kemner/Quemmeneur. Probablement d'origine allemande, des ancêtres établis entre la Bretagne et la Normandie qui graduellement on pris le nom de "dit Laflamme" pour une raison maintenant perdue. Une bonne partie de ma famille élargie trouve ses origines dans la colonisation de la région de Québec.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La famille du coté de mon père nous est tellement inconnue que j'ai déjà flirté longtemps avec une serveuse dans un café, une cousine sans le savoir, avant de se rendre compte qu'on allait prochainement au funérale du même mononcle.

/histoire de famille du Saguenay

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les colonisés? Tu te référes aux premières nations avec ce terme péjoratif ou tu te référes plutôt aux "colons"? Compte tenu de tes traits et de ta peau blanche, j'irais pour la deuxieme option mais alors là, ta réponse est incomplète puisque les colons étaient de différente provenance (Écosse, Irlande, France pour ne nommer que ceux là).

Colonisé des Anglèèès.

Probablement Français.

Je présume parce qu'on m'a jamais dit: Ton ancêtre est si ou est ça.

Ou ben j'ai une famille inculte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de ma mère mes ancêtres viennent du Poitou. Du côté de mon père, des Pays de la Loire. Origines françaises donc.

C'est tout ce que j'en sais. Aucune idée si y'a eu du métissage ni rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au premier dégré: Mon père est québecois, ma mère est guatemalteque.

Au segond degré: Mon père est toujours québecois, ma mère est toujours guatemalteque.

Au troisième degré: Rien ne change.

Pourtant je SAIS que j'ai des origines européennes du côté de ma mère. Elle et ses semblables ont les yeux bleus et naissent blonds pour la plupart.

Wikipedia résume bien la situation la bas:

http://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Guatemala

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_du_Guatemala

Je vais faire des recherches pour en savoir d'avantage sur les origines de ma mère. Pour mon père, j'ai rien qu'a demandé à mon arrière grand mère.

Je suis si curieux. Beau sujet que tu as partis la 1984.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Contenu similaire

    • par Elvis Woke
      Le titre est provocateur mais le sujet est sérieux. Les traits aryens sont réputés avoir déclenché la Deuxième Guerre Mondiale. Ils sont également réputés être le pain et le beurre des femelles sans personnalité dans les jeux de séduction. Les poètes aiment bien déclamer la richesse spectrale de celles-ci. J'ai décidé de créer un sujet sur la question pour mieux investiguer les tenants et aboutissants. Est-ce que les traits aryens revêtent pour vous une quelconque valeur esthético-sentimentale ?
      Mega galerie d'images:



    • par 1984
      Aujourd'hui,
      Je me suis lancée dans une nouvelle aventure.
      J'ai commencé à rechercher du côté de mes origines, chose que je n'avais pas entreprise depuis bien longtemps.
      Je regardais mes photos facebook comme une grande narcissique invétérée lorsque je retombe sur le commentaire d'un cousin, me corrigeant sur mes lacunes concernant nos racines mutuelles.
      Un de mes contacts m'avait demandé si j'avais du sang asiatique,
      Et j'avais répondu qu'il était guadeloupéen,
      Et mon cousin me répondait que non, nos origines venaient de Guyane. Mon grand père était né à Cayenne, et que c'est pour ça qu'on avait des yeux aussi en amandes ( ce qui expliquerait les nombreuses allusions aux asiatiques)
      Petit déclic alors, je me suis rendue compte que je ne savais pas grand chose de tout ça.
      Je sais que ces origines me ramènent à la fois très loin et très près: mon arrière grand père maternel était noir comme le cirage. Le 8eme de sang qui teinte mes traits provient avant tout de lui et de la force de son ascendant génétique sur les 3 générations qui lui ont succédé.
      J'ai un autre 8eme de sang bulgare du côté de mon père, chez mamie.
      Le reste de mon bagage est français, vient de Bretagne ou du sud ouest de la France.
      Malgré tout, c'est ce 8eme de sang là, qui en parcourant nos gènes, a opéré toutes sortes de différences entre les frères et soeurs qui en sont issus.
      Mon grand père était donc un métisse de Guyane, fils d'un père issu des anciennes colonies esclaves, et d'une mère blanche, blonde aux yeux bleus, bretonne de naissance et qui avait je ne sais quoi à foutre à Cayenne. Elle s'est marié à cet homme qui lui a fait une ribambelle de marmots, la trompant au passage avec les métisses du coin à qui il a fait nombre d'enfants illégitimes.
      Mon grand père s'est lui aussi marié à une femme au sang viking, une bretonne blanche comme une fesse, et a eu 4 enfants: les deux premières filles étaient foncées comme leur père au point d'apparaître clairement métisses, tandis qu'elles n'avaient finalement qu'un quart du sang de leur grand père; Les deux derniers enfants sont nés blancs comme leur mère. Ma mère, très typée donc, s'est mariée avec mon père qui porte en lui le sang français et un quart de sang bulgare. Cela a donné moi et mon frère jumeau, et là encore, quand je regarde les photos de naissance: tous bébés déjà, je suis très foncée de peau et mon frère est si blanc qu'on peine à croire que l'on vient de sortir du même ventre maternel.
      Les oeuvres de la génétique sont absolument fascinantes.
      Quoi qu'il en soit,
      J'ai discuté avec mon cousin, avec mon père et ma mère, et j'ai entrepris de creuser l'affaire.
      Car voyez vous, quelque chose me turlupine dans mes découvertes:
      Quand j'ai voulu remonter l'histoire du colonialisme et de la traite des esclaves en Guyane, je suis tombée sur quelques maigres documents qui m'ont permis de mettre en parallèle quelques dates. Parmi elles, j'ai la date de naissance de mon grand père, né en Guyane en 1916, et j'ai eu la chance de tomber sur celle de mon arrière grand père; celui ci était commandant ou colonel. Il est né en 1871 à Cayenne également.
      Ce qui m'étonne, c'est son statut militaire ( et social du coup ) haut placé en comparaison de la traite de colonies. Je m'étonne qu'un noir issu d'esclave, même en Guyane, puisse acquérir le haut statut de commandant. ( A priori, je ne crois pas que sa famille ai pu faire partie de la première vague d'esclaves à avoir été affranchis en Guyane en 1794, environ deux générations au dessus de lui. 10 ans, l'esclavage est rétabli jusqu'en 1848 où la traite est abolie définitivement )
      En tappant son nom entier dans google, je tombe sur des archives : il faisait partie du personnel et des surveillants militaires de l'administration pénitenciere de Guyane. Il serait donc resté au pays accomplir sa mission de militaire, mais il semble assez éloigné du background des derniers esclaves affranchis. Les dates ne laissent pas vraiment de doute: son statut social était supérieur aux autres noirs, mais depuis quand sa famille l'avait-elle ? Né en 1971, a travaillé pour l'administration pénitentière de Guyane entre 1883 et 1947...
      Ca fait sens avec sa dite carrière de commandant: il aurait été issu d'une famille très instruite et de bonne condition avant de s'engager dans l'armée. Ma mère m'a parlé de la guerre d'Indochine, mais c'est encore une autre direction.
      J'ai choisi de chercher du côté des Bagnes en Guyane,
      Et je ne trouve qu'un bagne à Cayenne ( lieu de vie de mon arrière grand père et lieu de naissance de mon grand père) et il ferma en 1946, ce qui fitte avec les archives nationales d'Outre mer.
      http://criminocorpus.../sources/12974/

      TOUT CA POUR DIRE
      Bon courage si vous vous lancez dans les investigations du passé.
      J'ai écumé les internets et essayer d'y retrouver une trace...
      Bien que pour la plupart, vous êtes des québecois de souche, j'imagine que vous avez tous quelques part une petite part d'histoire étrangère. Allez y, partagez cela ici ! Je vais continuer mes recherches et utiliser ce thread comme mon sommaire si j'ai la chance de faire d'autres découvertes.
      http://collin.franco...Guyane 1910.htm
×
×
  • Créer...