Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

On va te laisser le découvrir par toi même. Tu ne seras pas déçue. Lui par contre risque de l'être; dans le sens qu'il ne reste pratiquement plus rien du Dep qu'il a connu. (que des ruines...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui est ce Neoraf?

Un léger sourire se dessine sur mon visage.

Une douce empathie envers celle qui ne connait pas mon oeuvre.

TheCrow, j'ai été informé du risque d'être déçu par l'état du Dépotoir en ces jours sombres.

Posons-nous plutôt la question suivante: et si mon retour relevait de la prophétie?

Se pourrait-il que je sois destiné à sauver le troupeau de la noirceur?

À soigner le sol mourrant?

À épauler le faible?

Une résurrection serait-elle à l'oeuvre en ce lieu, en cet instant?

zz-healcopy.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Don't pray for us, we don't need no modern Jesus

François, je ne te laisserai pas tomber les bras.

Malgré les épreuves du passé, je crois toujours en toi.

Le Dépotoir est ton enfant, ta chair, ta création. Il est hors de question pour moi d'assister à ton détachement, ton déni d'une paternité qui te revient de droit.

Ensemble nous avons traversé des tempêtes de loin supérieures.

Continuons à nourrir l'enfant.

Modifié par Neoraf
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jason, me voici dans l'obligation de pardonner mon humble entité de ne pas avoir été au fait de ce meme.

Celui qui chute et se relève grandit, apprend, croit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Kay
      La formule reste environ la même, sauf que ce n'est pas que des review d'Unibroue. En tant qu'amateur de bière, je vais vous décrire les saveurs de façon objective en premier et je finirai par mon opinion.
      On y va pour la première:
      Aphrodisiaque
      Brasserie: Dieu du Ciel!
      type: Stout
      ABV: 6,5% 



      Verse noire, assez légère, avec une tête brunâtre/beige 
      Au nez on remarque le chocolat et la vanille en avant plan.
      En bouche, on remarque un café vanille et une finale chocolatée. 

      Bref, une excellente stout de Dieu du Ciel! qui font toujours d'excellent produit. À déguster avec un bon chocolat noir en une soirée d'hiver. 
      Donc voici la première de trois pour la journée.  Évidemment j'ai pris 3 bière que j'adore de trois type différent de 3 micro différente. Cependant je garde la meilleure pour la fin!
    • par B~E
      S'up.
    • par RBC
      Des circonstances exceptionnelles font en sorte que je revient sur ce forum. Je suis actuellement en recours avec les normes du travail pour un congédiement injustifié. J'ai perdu mon emploi après 13 mois de travail pendant lesquels j'ai fait + de 400 ventes. Au cours des 30 derniers jours j'ai eu 5 cancellations de clients sans que je puisse expliquer leur soudain changement d'idée.
      Qui plus est, j'ai partagé publiquement des pratiques contraires aux normes avec des employés de Telus qui n'étaient même pas au courant de l'existence de notre département. Le refus carégorique d'un syndicat défendant nos droits, la pratique malhonnête qui consiste à pousser en travers la gorge des produits et des garanties prolongées auxquels les clients n'ont pas besoin d'emblée, de leur faire payer des prix prohibitifs malgré leurs réticences même lorsque le client peut obtenir les mêmes services à moindre coût.
      Ce ne sont là que quelques exemples fortuits car j'aurais pû vous mentionner l'obligation de récurer des toilettes une fois semaine quand ce n'était pas inscrit dans nos contrats de travail et tâche qu'aucun représentant externe n'a jamais accepté de s'abaisser d'ailleurs, tâches que j'ai fait sous la menace semaine après semaine.
      Je me retrouve donc aujourd'hui sans le sou, en démarches avec l'assurance-emploi parce que l'employeur a décidé d'invoquer la raison comportementale pour justifier mon congédiement quand la réelle raison est que j'ai baissé dans les chiffres de ventes qu'on me demandait de produire à tous les mois selon des objectifs de 45 ventes mensuelles. On nous a mis de la pression sur le dos constamment pour vendre de plus en plus en passant de 30 à 40 puis à 45 ventes mensuelles, et dès qu'on a des cancellations on s'en sert pour nous licencier sans préavis et sans indémnités ce qui est à l'encontre des normes du travail.
      Comme en dehors de ces démarches je n'ai plus rien à faire de mon temps, me voici de retour.
×
×
  • Créer...