Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

post-9929-0-41484900-1448318667.png

Comment gérez-vous la vie privée dans votre couple ?

Avec la démocratisation d'internet puis des smartphones c'est pire que jamais; ça vibre dans le pantalon, sur la table de chevet et ainsi de suite, rappelant constamment à l'autre qu'y se passe quelque chose et ça peut vite devenir pénible si le ou la partenaire désir conserver son jardin secret en bloquant les accès.

C'est virtuellement impossible d'être sûr à 100% que l'autre nous cache pas des saloperies, pourtant c'est parfaitement possible que l'autre n'ai rien de blessant à cacher et veuille simplement garder un peu d'air à respirer, ne pas étouffer.

C'est une ombre que certains gèrent bien et d'autres moins, où est-ce qu'on pose les limites ?

On prend pour acquis que ni l'un ni l'autre n'a de quoi à cacher et on laisse tout open ?

On conserve nos jardins secrets au risque de faire germer de la paranoïa ?

Quessé qu'on fa ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis posé la question longtemps mais n'ai jamais été en mesure d'être objective à ce sujet.

Un ami refuse que je lui parle via FB de chose privé car sa copine y a accès.

Une autre lit sans remords les courriels et textos de son conjoint et prend même des "screen shot" des messages douteux.

Pour ma part, vu mon grand âge, j'ai vraiment assisté aux changements au sein des couples avec l'arrivée des smartphones et d'Internet.

Dans ma vie, ça a commencé à poser problème lorsque j'ai constaté que le père de mes enfants cruisait sur MSN des petites thaïlandaises (qui peut le blâmer). Ensuite, ça a été les sites de rencontre, après les courriels. Bref, après un petit tour sur son ordi (keylogger), j'ai appris qu'il me trompait.

C'était pas tant une surprise mais tout à coup, les pièces de puzzles ont pris place.

Les soirées à faire la larve sur le sofa à mes côtés, cell à la main. Les journées à se cacher pour jaser avec ses copines thaïlandaises sur MSN (huhu). Les 85 courriels enflammés à sa maîtresse.

Bref.

J'ai développé une profonde haine pour cette salope de technologie à ce moment là.

Et me suis mise à faire pareil.

À me cacher.

À coder mon ordi, mettre un mot de passe sur mon cell.

J'avais besoin de ce jardin secret, à ce moment là et je savais aussi pertinemment que je pouvais pas être transparente avec lui.

Le hic c'est que cette peur m'a suivi après. Mais je remets cette façon de faire en question.

Y a la petite princesse dans ma tête qui dit : " Moui, mais quand t'es amoureuse et que tu fais confiance et ton copain, t'as pas besoin de te cacher.".

Après où la limite se situe-t'elle?

D'avoir la possibilité de le faire veut pas dire qu'il faut se mettre à espionner son conjoint/conjointe.

À partir de où ça devient malsain?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ya juste les paranoïaques qui s'inquiètent de ça. Les couples normaux y pensent même pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pas prête à dire ça, Crow.

Y a un bon pourcentage de couple qui vivent des problèmes tangibles en lien avec internet/ cellulaire.

J'en entends assez parler autour de moi!

Mais donc, un couple sain (normal c'est réducteur un peu), n'a pas "peur" de ce que l'autre pourrait trouver?

Question de confiance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pas prête à dire ça, Crow.

Y a un bon pourcentage de couple qui vivent des problèmes tangibles en lien avec internet/ cellulaire.

J'en entends assez parler autour de moi!

Un mari infidèle en 2015 est pas différent d'un mari infidèle en 1915. Et les mêmes symptômes qu'en 1915 qu'un couple perd de la vitesse reviennent en 2015, avec ou sans le cell et le net.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne donne à personne la légitimité de consulter mon historique internet ni mes messages électroniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi? Si t'avais une copine et que vous étiez en couple depuis longue date, ton historique serait offlimits?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne donne à personne la légitimité de consulter mon historique internet ni mes messages électroniques.

Ben moi tu vois j'ai toujours été wide open. J'ai rien à cacher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que c'est une question de droits civils et de liberté individuelle. Il me semble que ca ne la regarderait pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que c'est une question de droits civils et de liberté individuelle. Il me semble que ca ne la regarderait pas.

T'es totalement hors sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un mari infidèle en 2015 est pas différent d'un mari infidèle en 1915. Et les mêmes symptômes qu'en 1915 qu'un couple perd de la vitesse reviennent en 2015, avec ou sans le cell et le net.

Les symptômes, okay.

Mais l'aspect instantané du net fait quand même une sacré différence.

Entre Alphonse qui doit faire 20km pour aller rejoindre Joséphine dans la ville d'a côté pour un petit coup pis David qui navigue vitesse grand V pour se magasiner une plotte sur Tinder, y a un monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon ton point de vue. Je n'autorise personne à avoir cette enprise sur moi. Tu m'emmerde utilise une autre expression si ça te gêne. Ne fais pas dévier la conversation parce que j'ai utilisé des fondements de loi qui t'échappent sous prétexte que tu considère la chose différemment. Le fait est que ta conjointe n'a pas à consulter tes mails personnels c'est pas de ses affaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les symptômes, okay.

Mais l'aspect instantané du net fait quand même une sacré différence.

Entre Alphonse qui doit faire 20km pour aller rejoindre Joséphine dans la ville d'a côté pour un petit coup pis David qui navigue vitesse grand V pour se magasiner une plotte sur Tinder, y a un monde.

Ben, le courrier, le tél et le telex existait en 1915. (Yavait ta gang de chum dl'a taverne aussi)

Comme aujourd'hui; tous l'monde le savaient sauf toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon ton point de vue. Je n'autorise personne à avoir cette enprise sur moi. Tu m'emmerde utilise une autre expression si ça te gêne. Ne fais pas dévier la conversation parce que j'ai utilisé des fondements de loi qui t'échappent sous prétexte que tu considère la chose différemment. Le fait est que ta conjointe n'a pas à consulter tes mails personnels c'est pas de ses affaires.

Bien sur; Ta femme a pas l'droit de savoir que tu la trompes, c'est une atteinte à tes droits et libertés. OK, on a tout compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'empêche que je me suis questionné en sale quand j'ai hacké l'ordinateur du père de mes enfants.

Oui, son droit à la vie privée est ressorti!

Avec le recul, je regrette pas mais j'avoue que j'y repenserais à deux fois aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec le recul, je regrette pas mais j'avoue que j'y repenserais à deux fois aujourd'hui.

Bah. Ce qui est fait est fait. Pense y pu pis continue ta route.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les courriels et le compte facebook de mon chum, j'y ai techniquement accès quand je veux et vice versa. On n'a même pas de mots de passe sur nos ordis. Mais comme on n'a rien à se cacher, ça ne nous passerait même pas par la tête d'aller fouiller là dedans. C'est même pas une question de libertés individuelles et de vie privée, c'est une question de confiance.

Je suis d'accord avec le fait que tromper sa blonde en 1915 ou en 2015 c'est la même affaire; certes les moyens ont changé et c'est peut-être plus facile et accessible de nos jours, mais quand même. Un gars (ou une fille, bien sûr) qui veut tromper son/sa partenaire va trouver le moyen, internet ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un gars (ou une fille, bien sûr) qui veut tromper son/sa partenaire va trouver le moyen, internet ou pas.

Hé voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ça peut-être intéressant aussi d'aller au delà de la simple réflexion "fidélité/internet".

Si je comprends bien, quelqu'un qui restreint l'accès à son cellulaire ou son ordinateur à forcément un problème de confiance en l'autre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ça peut-être intéressant aussi d'aller au delà de la simple réflexion "fidélité/internet".

Si je comprends bien, quelqu'un qui restreint l'accès à son cellulaire ou son ordinateur à forcément un problème de confiance en l'autre?

Ça me parait évident. (et quand bien même tu tomberais sur un site "groslolos.com" de temps en temps, tu demanderas pas le divorce rien que pour ça).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Gamin
      À la suite de ses deux messages, j'ouvre le débat sur le stalking, et ce que vous pensez que ça signifie à l'ère moderne. 
       
       
      Considérez-vous la "recherche d'information" avant d'aborder quelqu'un comme étant du "stalking" ? Est-ce immoral, hypocrite, indiscrèt? Ou au contraire comme étant tout simplement une extension de nos outils modernes sur les relations interpersonnels?
      Pensez-vous que notre trace sur internet, celle publique, peut être comparé à notre image physique? Par exemple: nous choisissons nos styles vestimentaires afin de communiquer quelque chose en particulier, existe t-il une différence entre "j'ai vu comment cette personne s'habille, j'aime ça, je vais lui en parler" et "j'ai vu les vidéos publiques que cette personne poste sur son profil Facebook, je vais lui en parler" ? 
      Sur l'échelle "je m'offre au destin" (donc, éviter d'aller chercher des informations volontairement) -­> "je prend le contrôle" (donc je vais chercher des informations afin de pouvoir les utiliser), où vous situez-vous? Considérez-vous que cette échelle devrait être appliqué à nos relations interpersonnelles? 
      Si quelqu'un avait été chercher des informations sur vous avant de vous aborder, préféreriez-vous le savoir? Trouveriez-vous ça creepy?
    • par Tribu
      Bien le bonjour, j'ai deux questions pour ceux qui s'y connaissent en cellulaire et/ou qui en possèdent un.
      Premièrement, j'ai un contrat avec Bell qui se termine au mois de juillet. Avec tout ce que j'ai entendu sur leur service, je me questionnais s'il était nécessaire de les appeler pour m'assurer que mon contrat ne sera pas renouvelé. Si c'est le cas, que me suggérez-vous de demander comme information (preuves)?
      À partir de là je vais m'acheter un nouveau cellulaire et je souhaite me diriger vers un smartphone, je n'ai pas à proprement parlé de budget. Ce que je recherche par contre est le meilleur rapport qualité/prix. Les contrats de trois ans ne me dérange pas non plus.
      Dans le même sens, je suis déjà avec vidéotron et de faire affaire avec eux semble le plus logique. Ceci étant dit, je n'écris pas de messages textes, je n'écoute pas de musique avec celui-ci et le cellulaire servira principalement pour mon entreprise. Donc tous outils de gestion comme un agenda à la outlook est apprécié. En app ou déjà intégrés.
      De plus, connaissez-vous des sites fiables de critiques, québécois si possible?
    • par WhosMAD
      Bon j'ai acheté un samsung comme ça :
      Mon chien l'a mangé.
      Mais il marchait encore moindrement ! Ça fait environs 1 an qu'il l'a mangé mais hier je me suis rappelé que j'avais un fil usb qui venait avec ce cell. Donc j'ai branché le tout et a) le driver (pilote?) s'installe correctement mais ensuite l'ordinateur (windows 7 asus intel pc) ne détecte plus le cell et b) le programme de samsung pour que j'aille dans mon cell, ne s'ouvre jamais. J'aurais aimé ça récupérer les photos.
      Et hier aussi j'ai chié ce cell :
      Depuis longtemps il se fermait pour rien et c'était rendu que si je le serrais "trop fort" dans ma main, il se fermait... Et j'ai pogné les nerfs et comme une conne.. je l'ai lancé.
      Il réagit quand je le branche dans le mur avec le chargeur. Pour celui là je n'ai pas de fil usb mais j'avais une carte mémoire qui évidemment N'ÉTAIT PAS DEDANS. Et puisque l'écran et le clavier avec des chiffres ne fonctionnent pas, j'ai perdu toutes mes photos =(
      Est-ce que vous avez quelque chose à me proposer ? Est-ce que je suis faite à l'os ? Et pourquoi le site de samsung et leur fucking pilote marchent pas ? Windows 7 c'est trop "récent" ??
    • par Monsieur Y
      Je veux pas passer pour un dépendant total des nouvelles technologies et autres mais voilà je me poses des questions connes.
      Comment regleriez vous certains problèmes si internet n'existait pas?
      Par exemple je recherche actuellement des stages / emplois, or internet est tellement pratique! Je veux par exemple travailler dans un domaine : la biotecnologie.
      Il me suffit de chercher sur google et rapidement je trouve des listes d'entreprises en rapport avec ce domaine, pour une region désirée avec un descriptif de l'entreprise, des postes à pourvoir ect...
      Or comment faisaient nos parents étant jeune pour trouver de l'emploi dans un domaine voulu? Ou etait referencer toutes les informations suceptibles des les interesser?
      Bien sur je sais il y a les annuaires, les listes des commerces ou autres parfois accessible, il y a les sociétés de placement (style ANPE en france ect) et tout ca mais on sait bien que dans beaucoup de domaine d'emploi cela n'aide pas vraiment... Il reste le reseau, les connaissances qui vous presente ou autre...
      Imaginons que vous etes en 1985 et que vous voulez partir travailler à l'etranger dans votre domaine de specialisation... comment feriez vous? Ou iriez vous chercher des informations sur les entreprises qui vous interesseraient?
    • par xjdjwhwj172727
      Tel que promis, je lance ce sujet dans l'institut. soit la place qui lui revient, il faut cesser cet amalgame de nudité=sexualité et réhumaniser le corps, l'accepter par respect pour soi et les autres. 
      Comme vous le savez, j'éprouve certaines sympathies envers le naturisme, l'ayant déjà pratiqué et n'excluant de le pratiquer de nouveau  si les circonstances appropriées se présentent. Je constate que je ne suis pas le seul ici, comme ailleurs dans la société à apprécier cette nudité et ses bénéfices qui lui sont attribués. Toutefois, j'ai surtout envie de démarrer un sujet au sujet du rapport au corps dans le sens large que ce soit l'image du corps véhiculée par les médias en rapport avec notre propre image et nos insécurités et comment nous pouvons faire en sorte que les gens, tout en prenant soin d'eux-mêmes, arrivent à s'accepter pleinement. Et je veux aussi que je sujet traite de notre rapport au corps dans son état le plus dépouillé et authentique qui soit, c'est-à-dire nu.
      Personnellement, je pense que cette nudité sain et non sexuelle peut tous nous aider mieux accepter notre corps, d'où l'orientation que j'ai accordée au sondage et que je voudrais lire dans ce sujet. Je risque de m'y faire plus discret, et souhaite vous voir témoigner sur votre rapport au corps et à la nudité, qu'on y anime des discussions intelligentes et profondes sur le sujet et y lire vos témoignages si vous le souhaitez. 
       
       
×
×
  • Créer...