Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Hier justement je l'ai écouté une bonne heure sans connaitre la nouvelle et j'me suis dit que des personnes comme ça qui ont porté toute une époque ça n'existe plus, on a plus de héros, plus d'exemples à suivre, plus de vrais personnalités créatrices avec leur univers propre qui ne sont pas des pures créations marketing.

C'est d'une tristesse putain .....

 

 

Modifié par el_picador
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, el_picador a dit :

Hier justement je l'ai écouté une bonne heure sans connaitre la nouvelle et j'me suis dit que des personnes comme ça qui ont porté toute une époque ça n'existe plus, on a plus de héros, plus d'exemples à suivre, plus de vrais personnalités créatrices avec leur univers propre qui ne sont pas des pures créations marketing.

C'est d'une tristesse putain .....

 

 

Tu dis cela car le rock semble par essence être un milieu underground, fait de qualité et d'irrévérence...

Mais c'est faux, et facile. Les personnalités d'aujourd'hui sont aussi créatives, c'est juste que l'image est devenu tellement omniprésente et envahissante que tu te laisses troubler par une impression de paquet vide. Prenons Beyoncé, par exemple. Bon, je ne suis pas une fan, mais prenons là comme exemple : cette femme est une vraie icone musicale depuis une décennie, et non juste un "pur produit marketing". Ce serait trop facile de considérer que chanter comme une ténor tout en faisant un bootyshake endiablé c'est être un produit marketing juste parce que visuellement, ça y parait. Trop facile, car c'est vraiment du travail, du talent, du talent, du talent. Alors laisse moi te demander : est-ce qu'une artiste R'n'b est nécessairement dénué de talent et d'univers propre ? Pourquoi ces artistes là ne porteraient pas une époque aussi ? 

Je trouve ça facile de chialer au commercial lorsque tout ce qui se fait de "populaire" aujourd'hui atteri forcément dans le mainstream. Le mainstream c'est caca, le mainstream c'est pour ceux qui ont pas d'oreilles, le mainstream c'est pour ceux qui ont pas d'univers... Bla.

Je me fais l'avocat du diable pour la simple raison que les artistes comme Bowie, Michael Jackson, les Beatles, et autres, c'était du mainstream en force. C'était marketing aussi. C'était complètement commercial, ça avançait là dessus. C'est juste que ça mets plus de gens d'accord, ça touche effectivement une génération, même Johnny Hallyday a su toucher une large génération ( qu'il touche encore). Mais qu'on essaye de dire qui est plus creatif de qui là dedans, et là je vais rigoler. Cessez d'opposer la créativité au marketing, tous les artistes autant qu'ils sont auront beaucoup plus de liberté sur une mixtape que sur un album, c'est normal, c'est justement lorsqu'on enregistre un album qu'on rentre dans cette sphère de contraintes marketeuses. Le fait est qu'à l'époque de Bowie, l'industrie du disque était certainement moins oppressante en terme de création que cela ne l'est aujourd'hui, d'ailleurs à l'époque où il allait chercher Iggy Pop pour le vampiriser montre également que Bowie avait les bras longs sur la production en général, ce qui joue pas mal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une triste nouvelle.
J'ai été bercé par la voix de Bowie dans mon enfance (ma mère l'adorait).

Une ouverture d'esprit hors du commun.
Une solitude, une douleur dans la voix, Bowie était un explorateur des temps modernes.
J'admire le courage des hommes sensibles, acceptant à la fois la masculinité et la féminité, touchant les zones grises entre les deux.

Je suis d'ailleurs d'accord avec 1984: Perfume Queen, Mika, Freddie Mercury, David Bowie, Stromae, Micheal Jackson, de grands artistes selon leur époque respective. Des artistes repoussant toujours la limite du genre sexuel, détruisant les tabous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Madonna, la plus mainstream des mainstream. Même si je la déteste et que je trouve que c'est une plagiaire. Ca reste une acharnée charismatique et douée pour la lumière. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais préféré que madonna soit douée pour la musique, mais ça semble plus être un critère décisif maintenant.

Beyoncé aurait elle percé sans les destiny child pour l'introduire et sans Jennifer Lopez pour la copier ?

Il n'est plus question de musique mais de youtube (images, iconographie) et de culte de la personnalité.

 

 

 

Modifié par el_picador
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, el_picador a dit :

J'aurais préféré que madonna soit douée pour la musique, mais ça semble plus être un critère décisif maintenant.

Beyoncé aurait elle percé sans les destiny child pour l'introduire et sans Jennifer Lopez pour la copier ?

Il n'est plus question de musique mais de youtube (images, iconographie) et de culte de la personnalité.

 

 

 

Madonna est douée pour la musique, d'abord danseuse, sa voix est clairement intéressante vu ce qu'elle a su en faire. Madonna est véritablement douée. En tout cas assez pour avoir su capter une génération complète et plus encore. Il te faut quoi de plus en fait ? Qu'elle se rhabille ou qu'elle obtienne un pénis ?

 

Beyonçé... Danse depuis toute petiote. Elle a fait des concours de danse en groupe depuis toute jeune, a essuyé des échecs (comme on le voit dans la video Flawless d'ailleurs), s'est relevée, à travaillé, à avançé. Alors effectivement son père l'y a poussé, mais papa Jackson n'a t-il pas fait la même chose en pire ? Alors si le père de Michael n'avait pas été un tyran de la musique, Michael Jackson aurait-il été une superstar monomaniaque et régressive ?

Jennifer Lopez, alors. Voyons ça : tu considères que c'est l'unique présence de Jennifer Lopez qui a permis le succès de Beyonçé ? A une époque où les chanteuses R'n'b florissaient de partout ? Ecoute, ça c'est un argument qui nécessite des preuves. Je t'écoute. Tu sais, quand on est un artiste, on s'inspire, on plagie très certainement, mais est-ce que ça limite réellement ? Non; les références et les inspirations sont si proches de l'artiste qu'il finit par les incarner sincèrement. Aussi, Beyonçé et J-Lo sont toutes deux des émergentes des années 90, on peut comprendre qu'elles soient passées par les mêmes tendances et qu'elles s'admirent mutuellement.

Dans mon précédent message, je te dis que l'argument du culte de la personnalité vs la musique ne fait AUCUN sens: déjà parce que la musique est un domaine subjectif, ne l'oublions jamais. Ce que tu aimes écouter te regarde et ne demande jamais à quelqu'un d'aimer les mêmes choses que toi. Même Maître Gims qui me fait saigner des oreilles mérite son petit compliment : le gars est un putain de soprano, il a du talent et il travaille. A partir de là, je le respecte en tant qu'artiste malgré le fait que je haïsse sa musique. Est-ce que tu respectes des artistes actuels dont tu détestes la musique ?

Ce n'est pas parce que tu n'aimes pas danser sur des sons r'n'b que c'est nécessairement de la merde qui fonctionne que par l'image. L'image dans cette sphère de musique a beaucoup d'importance certes, mais on peut commencer par se demander quelle une corrélation il y a entre l'importance du culte de la personnalité et ce genre de musique ci. Pour ma part, je considère que la musique populaire, mainstream, est la première touchée par une codification visuelle imposée : ce culte de la personnalité dont tu parles est la condition sinequanon pour qu'un artiste soit propulsé au devant de la scène. 

hqdefault.jpg

 

Ensuite, deuxième point essentiel : tout comme la publicité de nos jours, le corps de la femme est x10 plus exposé qu'il semble l'avoir été avant. Exposé sexuellement, s'entends. Même si Madonna jouait déjà sur ce terrain de la provocation et du suggestif, c'est quelque chose qui choquait réellement car elle était la seule à générer une imagerie continue sur ce champs là. Au delà de cela, je pense que c'est plutôt à cause de l'image de la femme qu'on en est là. L'évolution des moeurs semble avoir fait de la femme un objet ++++, poussant à l'extrême les rôles de la vierge et de la putain. Regardons l'industrie Disney avec ses Selena Gomez, Vanessa Hughens et ses Miley Cyrus. Parlons en. Ces filles sont douées, voire super douées. Elles sont jolies, elles chantent bien, elles dansent, elles jouent la comédie... Ce sont très enfants parfaites jusqu'au jour où finalement, on les transforme en "putes". Et pas à moitié ! Le problème ici, ce n'est pas le talent ou le travail, c'est vraiment le rôle et l'image de la femme dans la société. Mères traditionnelles à l'ancienne ou Objets désirables du futur ?

Miley Avant - Après 

Hannah-Montana3.jpg

1661363-focus.jpg

 

Vanessa Hughens Avant - Après

vanessa-hudgens-high-school-musical-3-12

 

tumblr_mps2ymd4O81qhphz2o1_500.png

 

Malheureusement je pense que le culte de la personnalité est impossible à dégager de notre époque et n'a rien à voir avec la qualité de la musique, au fond : c'est à l'image de notre société actuelle et c'est inévitable. La seule chose qu'on peut pointer du doigt, c'est l’omniprésence visuelle du sexe, son rôle quasi imposé, dans le succès des artistes d'aujourd'hui. Et le plus déplorable c'est de voir que le désirable ne peut s'apparenter à des femmes comme Adèle, simplement parce qu'elle est ronde. Elle fera donc office de vierge parmis les putes, mais on se demande qui a vraiment le beau rôle.

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nan mais tu as complètement raison sur toute la ligne et ton dernier paragraphe résume bien mon point. On a changé d’époque et c'est un peu glauque. Mais j'aurais aimé que les gens arrêtent de se complaire à regarder leur clip à moitié porno et par exemple aller fouiller sur soundcloud. 

De toute façon on était pas là dans les années 70 et donc pas vraiment possible de juger à part spéculer par facilité comme je le fais au nom de Bowie.

Et non j'aime pas le R'nB, j'préfère le rock psyché évidement.

je pourrais dire que c'est un scandale de montrer toutes ces meufs à moitié à poil et que c'est inquiétant pour la jeunesse, mais après tout, les trucs comme Bowie ça t'invitais clairement à prendre des produits. Donc c'est pas beaucoup mieux même si cette propagande pro drogue commence à revenir de nos jours.

 

Sinon pour moi le marqueur au carbone 14 de la dérive vers les clips sexuels, c'est Mariah Carey. Qui passe de la gentille fille au piano à pute lambda violemment entre deux albums. (butterfly 1997) mais la date me plait pas c'est trop tot 1997. j'ai passé ma vie devant MTV étant petit. Je connais tout ces négros et j'suis content d'en parler :) !

Pour Jlo écoute à l’époque c’était le seul truc qui envoyait pas mal du bois. à coté de ça yavais Janette Jackson et des groupes de jeunes renois. Je sais plus trop faudra que je cherche un peu, mais j'ai senti comment un gros changement à l’époque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/1/2016à14:49, 1984 a dit :

Je me fais l'avocat du diable pour la simple raison que les artistes comme Bowie, Michael Jackson, les Beatles, et autres, c'était du mainstream en force.

Je tiens à préciser que Bowie c'était difficilement mainstream à l'époque. Ça répondait déjà à un énorme succès auprès d'initiés, mais totalement inconnu du reste du gros public. A comparer avec Arcade Fire par exemple.

Son premier succès tubesque (et son seul, sauf peut être Under Pressure avec Freddie Mercury) c'était Let's Dance.

 

Sinon ce garçon m'avait toujours impressionné. Sortir d'un environnement déchetterie des bas fonds de l'Angleterre redneck, devenir un artiste à l'esprit punk, cramer sa vie par les deux bouts, être en proie à des angoisses schizophrènes, s'être pris tous les psychotropes dans la gueule, avoir fait un Heil Hitler en public pour au final s'en sortir comme chanteur pure classic chez les urbains propres sur eux, avec une carrière musicale (et artistique en général) très respectable, le tout en ayant eu une fin de vie d'homme visiblement bien dans sa peau et bien dans sa tête (je ne suis pas dans le secret des dieux non plus, mais l'ancien Thin White Duke qui passe pour le plus sage des anciens lorsqu'on l'ITW. D'autant plus que le patrimoine et la famille qu'il a fondé semble être tout à fait sain à voir son fils) personne d'autre n'aurait pu le faire.

N'importe quel chanteur dans la position de Bowie lors de Station to Station, soit il crève (Jim Morrison, Ian Curtis, Joe Strummer, Kurt Cobain, Amy Whinehouse etc), soit il part en vrille et sa carrière bide à jamais (Pete Doherty, Mark Hollis, Eric Clapton). C'est un putain de survivant.

Ajouté à ça le fait qu'on bouffe du Bowie depuis plus de six mois entre son exposition à Paris et la promo de son dernier album, ça rend sa mort extrêmement étrange à absorber.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, el_picador a dit :

Nan mais tu as complètement raison sur toute la ligne et ton dernier paragraphe résume bien mon point. On a changé d’époque et c'est un peu glauque. Mais j'aurais aimé que les gens arrêtent de se complaire à regarder leur clip à moitié porno et par exemple aller fouiller sur soundcloud. 

 

Pleb is pleb. La musique ça reste du divertissement, et quand c'est plus savant ça demande de la flexibilité culturelle et tu ne peux pas décemment demander au cadre sup de Sous-Préfecture qui se lève le matin à 7H, accompagne ses gosses à l'école, part au taf et fait tout le trajet avec RTL2 dans la même voiture avec laquelle il rentre à 18H de lui dire qu'il ferait mieux de chercher du son sur Soundcloud ou d'aller dans les petits cinéma de quartier plutôt que d'écouter du Beyoncé ou d'aller voir Star Wars.

 

Le but des gens hype comme nous c'est de prendre l'underground pour en faire du hype. A nous d'imposer nos valeurs j'ai envie de dire.

Alors après c'est dilettante. Quand je vois un couple normie parisianiste reprendre Validée de Booba avec un fond vert pourri (deux délires qui me touchent profondément) ça me dégoûte parce que j'ai pas non plus envie que le WTF de la culture internet soit approprié par le lectorat des Inrocks. C'est un autre problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...