Aller au contenu
RBC

test preliminaires officiels MENSA

Déchet(s) recommandé(s)

il y a une heure, BMO a dit :

Tes menaces tu peux te les foutre dans le rectum.

Ma vie se défini tellement pas par mon cursus professionnel.

Je travaille à mon compte, je choisi mes contrats et justement ce sont des ententes en échange d'argent. 

La seule chose qui me motive c'est l'oseille. Je n'ai rien à faire de tout ce qui peut sortir de cette dynamique.

Je n'ai rien à branler de ta petite opinion de pédale, je n'ai rien à faire de ce qui sors de cette dynamique.

Les tests psychométriques de l'armée je les ai passés haut la main avec mention, toi tu ne les a jamais même consultés.

Dans les forces Canadiennes ils servent à identifier les capacités cognitives et la perception spatiale.

Les candidats trop bêtes ne sont pas sollicités dans l'armée Canadienne et les weirdos dans ton genre non plus.

Tu ne fais que déblatérer des conneries sans savoir quoi que ce soit comme à ton habitude. 

Fais-moi plaisir, ferme le cloaque dégoulinant qui te sers de bouche et va te promener à pied sur l'autoroute.

Des menaces? Haha, où ça? tu es certain d'avoir lu mon message autrement qu'en diagonale, les yeux plissés, à 3-4 mètres de ton écran?

Sinon j'étudie là-dedans, mon vieux, alors je sais plutôt bien de quoi je parle. Celui qui a tendance à faire parler son (gros) cul ignorant sur tout et sur rien pour qu'on le croit plus instruit qu'il ne l'est vraiment, on l'a tout de suite spotté dans le thread de la mort de Jean Lapierre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant pas foutu de respecter la marche à suivre dans un thread. Le sujet c'est les tests de QI pas BMO. Espèce de raisin parle tout seul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, MrRambouc a dit :

Alors, le test préliminaire de Mensa, je l'ai fait il y a 2 mois et j'ai eu 33/40.

Nos résultats se ressemblent pas mal. Je me demande si ils font exprès de mettre certaines questions pratiquement insolvables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je pense que oui ils font exprès, parce que les problèmes difficiles demandaient de faire des liens très subtils, alors que les autres questions se résolvaient facilement, ce qui sépare les gens intelligents des gens surdoués.

J'ai lu un livre sur la surdouance - L'adulte surdoué de Jeanne Siaud-Facchin. Elle explique, entre autres, que les personnes surdouées ont une pensée en arborescence, ce qui permettrait de faire des liens très rapidement entre des idées à priori complètement divergentes, de développer des visions plutôt originales et d'avoir une intuition aiguisée. Cette intelligence est désorganisée, toujours bouillonnante et difficile à structurer. Il y a encore beaucoup de préjugés sur les surdoués de nos jours.

Les personnes surdouées sont, du moins en France, rapidement détectées lors de leur cheminement scolaire. Les enfants surdoués méritent autant d'attention que les enfants présentant des lacunes, parce qu'ils vivent de grandes difficultés qui sont parfois issues de leur raisonnement particulier. Ainsi, ils se sentent  parfois très ennuyés dans leurs cours, ils ne sont pas capables de se concentrer, ils sont parfois hyperactifs, dyslexiques ou présentent des difficultés en écriture, parce qu'ils pensent plus vite que leur main. Leur façon de penser est différente et ils le sentent rapidement. Une question simple peut leur sembler compliquée et ils échoueront là où les autres enfants réussissent. Par contre, ils peuvent réussir là où les autres se trompent. Ils se sentiront parfois à l'écart des autres, auront des questions existentielles de toutes sortes, une inadéquation avec leur milieu, un humour unique (Je lance ce que j'ai retenu btw, donc c'est mélangé).

Les surdoués présentent une hyperstimulabilité des cinq sens. Ainsi, ils retiennent beaucoup d'informations provenant de leur environnement, ont une bonne mémoire et doivent faire un processus de toutes les informations qu'ils reçoivent. Toutefois, les bruits peuvent rendre irritable, faire mal aux oreilles, la lumière peut déranger, la peau ne supporte pas tout type de matière. Tout est plus intense et cela peut devenir fatiguant. Certains surdoués présentent de l'hyperesthésie, c'est-à-dire l'association des sens. Par exemple, l'écoute d'un morceau déclenche la vision de couleurs. Autre exemple : Les lettres et les chiffres ont des couleurs, les formes géométriques se dessinent autour des gens.

Avec l'hyperstimulabilité vient l’hypersensibilité. Les émotions sont fortes et dictent le comportement des surdoués. Bien sur, les émotions peuvent être biens cachées, mais la sensibilité est toujours présente. Les personnes surdouées ont un besoin de justice et sont atteintes par les problèmes du monde entier. Elles sont capables de voir rapidement derrière les masques des autres gens et de toute la société. Il peut en découler un certain dégoût de la société, de l'hypocrisie et de tous les vices. Les personnes surdouées sont parfois perfectionnistes et cherchent à bien faire tout ce qu'ils entreprennent. Ils peuvent avoir un comportement instable et impulsif et ne jamais pouvoir s'attacher à un travail et à une vie qu'ils trouveraient ennuyante. Certains, souffrent de troubles d'anxiété sociale, de TOC et de troubles multiples qui peuvent compliquer le diagnostic.

La pensée ne s'arrête pas et plusieurs voudraient arrêter de penser et devenir normaux. Or, ils ne le peuvent pas. Ils vont donc prendre des drogues, devenir alcooliques, gamer ou se perdre dans leur propre monde, déconnectés des autres. D'autres essaient de s'adapter mais souffrent énormément, devenus des personnes creuses et fausses, écrabouillées dans le moule de la normalité et le sentiment d'aliénation.

J'ai oublié un tas de trucs que j'ai lus, mais je mets un lien vers ça pour en savoir plus : http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php?id=articles:adulte-surdoue

Bon, quel est le lien avec MENSA plus précisement? Eh bien, les seuls qui pourraient passer le test en théorie seraient les surdoués, dont le Qi serait de 130 et plus. C'est-à-dire environ 2% de la populace planétarienne.

Je me sens tellement mangeux de marde à me penser surdoué, et je doute que nous le soyions BMO avec nos résultats qui n'ont rien d'extraordinaire.  Cependant, je te propose de te documenter sur la douance et tu me diras si tu te trouves dans les descriptions. Cela, va t'éclairer un peu plus.

(Criss je prend ça sérieux..)

Modifié par MrRambouc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu un meilleurs résultat que BMO... pourtant je me trouve pas intelligent pour 2 cens. :wacko:

-Quel est le but de connaitre son IQ ?

-Pourquoi se vanter de son IQ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin quelqu'un qui pose des questions pertinentes, merci Verrat. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Verrat a dit :

-Quel est le but de connaitre son IQ ?

Dans ma situation, cela m'aiderait beaucoup à régler l'errance diagnostique (ou pas). Si j'étais capable de vivre normalement, ce serait une autre question.

Il y a 2 heures, Verrat a dit :

-Pourquoi se vanter de son IQ?

Parce que les mollusques ont besoin de carapace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Verrat a dit :

J'ai eu un meilleurs résultat que BMO... pourtant je me trouve pas intelligent pour 2 cens. :wacko:

-Quel est le but de connaitre son IQ ?

-Pourquoi se vanter de son IQ? 

 

''Ses livres, ses tests tendent aux surdoués qui ''s’ignorent'' un miroir bouleversant : la révélation de leur « douance » explique enfin leur bizarrerie et restaure leur foi en eux-mêmes. C’est souvent l’occasion d’un redémarrage. Là cèdent les blindages inconscients, posés depuis l’enfance, contre l’effraction des émotions ou d’un mental envahissant.

Que deviennent les surdoués à l’âge adulte ? La question obsède la petite escouade de psychologues cliniciens qui, voilà vingt-cinq ans, ont aidé à sortir du placard des cohortes de gamins précoces. Des chiffres – invérifiables – circulent : un tiers serait englouti dans l’ennui et les tourments identitaires, un tiers irait aussi bien que vous et moi, le dernier tiers s’estimant parfaitement heureux.

De manière frappante, les surdoués qui jugent leur vie satisfaisante se définissent avant tout comme des « hypersensibles », cette nature indissociable de leur efficacité mentale. « Ceux qui trouvent leur place s’appuient sur cette vague d’émotions pour en tirer une énergie créatrice, une puissance d’engagement », décrypte Jeanne Siaud-Facchin. Chez la majorité des gens, le système de pensée est analytique : le cerveau gauche permet d’ordonner des informations selon un fil logique qui inhibe, au fur et à mesure, le flot des pensées annexes. Chez les surdoués, le cerveau droit domine : c’est un système de pensée intuitif, « analogique », qui fonctionne par cascades d’associations d’idées. « Les surdoués n’ont pas été livrés avec l’option “inhibition des pensées divergentes”, ils rêvent souvent d’avoir le bouton “pause” pour arrêter la machine », sourit Jeanne Siaud-Facchin. Les surdoués heureux ont bel et bien appris à piloter leurs émotions comme le véritable turbo de leur pensée.''

 

via

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Verrat a dit :

J'ai eu un meilleurs résultat que BMO... pourtant je me trouve pas intelligent pour 2 cens. :wacko:

-Quel est le but de connaitre son IQ ?

-Pourquoi se vanter de son IQ? 

 

J'étais pas à mon meilleur je vais me reprendre. Mais un mauvais résultat c'est - de 18 bonnes réponses là t'es aussi intelligent qu'un homard.

Pourquoi se questionner sur la validité de connaître ses aptitudes intellectuelles ? 

Pourquoi remettre en question la curiosité des gens ? 

Pourquoi se serait se vanter que de partager son score avec autrui ?

Quel est le but de torpiller mes sujets ?

Pourquoi faire des raccourcis intellectuels entre ton résultat et tes connaissances ?

Pourquoi utiliser des emoticones si tu dis avoir eu de bons résultats aux tests ? 

Quel est le but d'ignorer son QI ?

Pouquoi chaque fois qu'une personne performe dans quelque chose au Québec,

le réflexe de perdants au Québec c'est de dire qu'il se prend pour un autre,

c'est se dire qu'il se vante et qu'il cherche à descendre les autres ? 

Quand ce qu'on cherche c'est justement le contraire ?

Est-ce que la société Québécoise deal mal avec les champions ?

Est-ce que la société Québécoise veut que tout le monde soit un bon gars, pas trop intelligent, pas trop ambitieux ?

Est-ce que notre société juge les gens brillants comme étant des acteurs dangereux et des facteurs de changement ?

Je pense que tu devrais accepter qu'il existe des gens compétitifs qui ne se contentent pas de peu.

Je crois que tu devrais accepter qu'on puisse être intolérant envers la médiocrité.

Tu penses que Edmund Hillary s'est dit en escaladant le Mont Everest en premier :

Je devrais m'arrêter pour qui est-ce que je me prend ? Je suis vraiment une personne horrrible en pensant être meilleur que les autres.

Non il l'a fait pour se prouver lui-même et la communauté des alpinistes a souligné ses succès. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mutatis mutandis a dit :

''Ses livres, ses tests tendent aux surdoués qui ''s’ignorent'' un miroir bouleversant : la révélation de leur « douance » explique enfin leur bizarrerie et restaure leur foi en eux-mêmes. C’est souvent l’occasion d’un redémarrage. Là cèdent les blindages inconscients, posés depuis l’enfance, contre l’effraction des émotions ou d’un mental envahissant.

Que deviennent les surdoués à l’âge adulte ? La question obsède la petite escouade de psychologues cliniciens qui, voilà vingt-cinq ans, ont aidé à sortir du placard des cohortes de gamins précoces. Des chiffres – invérifiables – circulent : un tiers serait englouti dans l’ennui et les tourments identitaires, un tiers irait aussi bien que vous et moi, le dernier tiers s’estimant parfaitement heureux.

De manière frappante, les surdoués qui jugent leur vie satisfaisante se définissent avant tout comme des « hypersensibles », cette nature indissociable de leur efficacité mentale. « Ceux qui trouvent leur place s’appuient sur cette vague d’émotions pour en tirer une énergie créatrice, une puissance d’engagement », décrypte Jeanne Siaud-Facchin. Chez la majorité des gens, le système de pensée est analytique : le cerveau gauche permet d’ordonner des informations selon un fil logique qui inhibe, au fur et à mesure, le flot des pensées annexes. Chez les surdoués, le cerveau droit domine : c’est un système de pensée intuitif, « analogique », qui fonctionne par cascades d’associations d’idées. « Les surdoués n’ont pas été livrés avec l’option “inhibition des pensées divergentes”, ils rêvent souvent d’avoir le bouton “pause” pour arrêter la machine », sourit Jeanne Siaud-Facchin. Les surdoués heureux ont bel et bien appris à piloter leurs émotions comme le véritable turbo de leur pensée.''

 

via

D'après moi le nombre de surdoués heureux doit être relativement faible.

Ils ne sont jamais totalement satisfaits de la performance des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, BMO a dit :

J'étais pas à mon meilleur je vais me reprendre. Mais un mauvais résultat c'est - de 18 bonnes réponses là t'es aussi intelligent qu'un homard.

Pourquoi se questionner sur la validité de connaître ses aptitudes intellectuelles ? 

Pourquoi remettre en question la curiosité des gens ? 

Pourquoi se serait se vanter que de partager son score avec autrui ?

Quel est le but de torpiller mes sujets ?

Pourquoi faire des raccourcis intellectuels entre ton résultat et tes connaissances ?

Pourquoi utiliser des emoticones si tu dis avoir eu de bons résultats aux tests ? 

Quel est le but d'ignorer son QI ?

Pouquoi chaque fois qu'une personne performe dans quelque chose au Québec,

le réflexe de perdants au Québec c'est de dire qu'il se prend pour un autre,

c'est se dire qu'il se vante et qu'il cherche à descendre les autres ? 

Quand ce qu'on cherche c'est justement le contraire ?

Est-ce que la société Québécoise deal mal avec les champions ?

Est-ce que la société Québécoise veut que tout le monde soit un bon gars, pas trop intelligent, pas trop ambitieux ?

Est-ce que notre société juge les gens brillants comme étant des acteurs dangereux et des facteurs de changement ?

Je pense que tu devrais accepter qu'il existe des gens compétitifs qui ne se contentent pas de peu.

Je crois que tu devrais accepter qu'on puisse être intolérant envers la médiocrité.

Tu penses que Edmund Hillary s'est dit en escaladant le Mont Everest en premier :

Je devrais m'arrêter pour qui est-ce que je me prend ? Je suis vraiment une personne horrrible en pensant être meilleur que les autres.

Non il l'a fait pour se prouver lui-même et la communauté des alpinistes a souligné ses succès. 

Si j'étais toi, BMO, je ne perdrais pas mon temps avec les gens qui ne savent pas leur propre QI. C'est bien connu que les gens intelligents valident leur capacité à trouver l'image sur les 4 qui ne fitte pas au moins une fois par mois.

Pourquoi est-ce qu'au Québec, on aspire toujours à la médiocrité? La question mérite d'être posée. Toi, tu n'as pas laissé toutes ces larves te trainer vers le bas. Le regard vers l'horizon, la main gauche dans le pantalon, tu as fini de visionner ton vidéo de porn louche et tu t'es dit: "C'est aujourd'hui que je suis excellent et que je fais grandir le Québec".

Tu ouvres un autre onglet, déterminé comme jamais, et tu fais ce test de QI. Un soldat au combat. Un, deux, un, deux, concentration maximale. Tu te concentres sur ta respiration tandis que les chiffres et les formes défilent devant tes yeux. 70 battements de cœur par minute. Tu coches une réponse et tu passes à la suivante, sans jamais regarder en arrière. Envers et contre tous, tu contribues à élever le Québec et je t'en remercie.

Allez, file! et continue de me rendre fier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai rien à crisser de ton point de vue sur la question. C'est pas moi le sujet ce sont les tests MENSA. Pourquoi tu t'adresse à moi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×