Aller au contenu
Jpeg

Dépendance au divertissement

Déchet(s) recommandé(s)

J'ai désinstallé les applications de Facebook et Reddit de mon téléphone intelligent. 

J'étais tanné de l'ouvrir à la moindre occasion: En attendant la caissière, dans mon char, quand je savais pas quoi faire, à la job... Après avoir écouté une émission qui traitait du problème à Radio-Canada en revenant de Québec, j'ai réalisé que ça relevait de la dépendance. Attendre était devenu presque inconfortable, je me retrouvais trop souvent à errer pendant de longues minutes sur mon feed de cochonneries alors que j'avais des choses plus importantes, mais moins stimulantes, à accomplir. 

Accéder à du contenu nous donne la satisfaction d'avoir accompli quelque chose, aussi brainless soit la façon de faire. J'ai réalisé que j'avais commencé à me contenter de pas grand chose. Avoir une machine de divertissement aussi accessible est à utiliser avec parcimonie, chose que j'ai réalisé ne pas faire pantoute. C'est devenu banal, tout le monde le fait. Mes élèves se rivent les yeux à leur petits écrans à la moindre occasion, même mon père se fait de petits fix rapides à interval régulier pendant les événements familiaux. 

Après deux semaines, je ne regrette pas mon choix. Les premiers jours, on réalise le réflexe incessant. J'ouvrais parfois mon téléphone pour me dire « Ah ben oui, c'est vrai » sans besoin réel de vérifier quelque chose, juste par habitude de me faire lancer du stock comme le gars qui s'écrase devant la TV plusieurs heures par jours, avec les pubs pis les autres conneries. Avec assurance, je dirai que le téléphone intelligent utilisé presque exclusivement pour le divertissement est abrutissant. 

Aujourd'hui, j'ai perdu le réflexe de porter ma main à ma poche et j'ai l'impression d'avoir les idées plus claires. Laisser mon esprit errer par ennuie est définitivement quelque chose qui m'avait manqué. Les tâches, comme chier, qui me permettaient de scroller mon flux de marde me prennent moins de temps. Les temps morts entre deux choses ne sont pas remplacés par un 15-20 minutes de gossage inutile. Je sors mon téléphone pour communiquer ou faire une recherche rapide. 

Êtes-vous dépendant au divertissement? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai remarqué ce comportement chez moi après avoir perdu ma job en juin dernier. Avant ça, Facebook n'était pour moi qu'un outil de communication. Aujourd'hui on dirait que j'en ai besoin pour me sentir sécure. La vérité c'est que depuis que je suis sur le chômage je ne sors plus et je ne vois pas beaucoup de gens. Facebook me laisse croire que j'ai une vie sociale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Abereau a dit :

J'ai remarqué ce comportement chez moi après avoir perdu ma job en juin dernier. Avant ça, Facebook n'était pour moi qu'un outil de communication. Aujourd'hui on dirait que j'en ai besoin pour me sentir sécure. La vérité c'est que depuis que je suis sur le chômage je ne sors plus et je ne vois pas beaucoup de gens. Facebook me laisse croire que j'ai une vie sociale.

Pas nécessairement mieux: http://www.forbes.com/sites/alicegwalton/2015/04/08/new-study-links-facebook-to-depression-but-now-we-actually-understand-why/#327cab4f2e65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Jpeg a dit :

Intéressante étude ! Et elle me parle. Je recherche l'approbation des autres pour me donner de la valeur. J'ai remarqué dans les périodes où ma confiance était plus grande que je ne ressentais plus autant le besoin de me connecter sur les médias sociaux et les forums, parce que mes besoins étaient déjà comblés.

Est-ce que quelqu'un qui cherche toujours à orienter une discussion vers l'assouvissement de ses envies favorise l'échange? La réponse est NON. Combien d'entre-nous, les restants du forum, cherchent à imposer leur voix sans écouter celle des autres? Je suis le premier des coupables.

Il y a 4 heures, Jpeg a dit :

Êtes-vous dépendant au divertissement? 

Oui. Mais, j'ai des règles pour contrôler ma dépendance. Je les utilise pendant mes journées de repos.

  • Le matin : Faire une liste de tâches à accomplir avant d'ouvrir mon ordi
  • Faire une liste de tâches à accomplir sur l'ordi
  • Ranger mes appareils électroniques dans un tiroir une fois terminé

T'as fait un bon move Jpeg en lâchant ton cell.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des fois j'ai l'impression d'elle la seule personne au monde qui n'est pas accro à son cell. Ça m'arrive vraiment souvent de le laisser à la maison, ou de l'oublier sur mute pendant 2 jours. Pis je pense que j'ai jamais checké mon cell en chiant, haha.

Mais quand je vais à l'épicerie je dois avouer qu'il est indispensable. Attendre en file pour passer à la caisse, moi ça me rend folle pis tout le monde me tombe sur les nerfs, sans exception. Mieux vaut m'isoler dans ce temps là, chu pas parlable anyway. Je pourrais toujours feuilleter des magazines mais ça aussi c'est un divertissement abrutissant :P 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Kennie a dit :

Pis je pense que j'ai jamais checké mon cell en chiant, haha.

 

BEN VOYONS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Viande à chien ! a dit :

*Shots fired*

Je n'ai rien senti ?! Qu'est-ce qui se passe ? Pourtant tu m'as bien visé. Je devrais être mort en ce moment !

...

202_s.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, xdrox a dit :

Le Dépotoir n'est que sa nouvelle perte de temps.

True, mais au moins c'est un projet qui nécessite un de l'effort afin d'obtenir satisfaction. C'est le genre de conditionnement qui me va. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous devriez tous suivre mon exemple:

Être trop pauvre pour pouvoir avoir un plan avec du data. 

J'en suis pas moins accroc aux divertissements, cependant, mais le miens c'est inventer des vies aux gens que je connais pas. "Le monsieur là bas il est gros parce qu'il a une tumeurs au foi et sa femme est morte de la tuberculose il y'a deux ans de ça, depuis ce temps là il ne fait que manger et remanger dans le seul but d'aller la rejoindre." 

T'sais, des petits jeux d'enfant là. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très pertinent.

Je me sens interpellée lorsqu'il parle de la propension de notre génération à ne pas être patient et à toujours vouloir avoir tout cuit dans le bec.

Je me sens interpellée lorsqu'il reflète que nous avons de la difficulté à fournir des efforts continus pour atteindre un but (avoir et maîtriser de nouvelles habiletés, former de vraies relations). Nous sommes une belle gang de paresseux. Nous avons toujours besoin d'une gratification imminente. Une réponse rapide, un stimuli éclair.

Je ne suis pas personnellement toujours sur mon téléphone intelligent (en fait je m'en suis procuré un fin août et j'ai toujours vécu sans avant -- donc je ne suis pas particulièrement addict) mais je comprends l'enjeu de la mentalité de cette génération qui éprouve des difficultés suite à avoir reçu une éducation comportant des lacunes et avoir grandi main dans la main avec l'émergence de la technologie. Une génération de drogués virtuels.

[parenthèse] By the way, Je suis inquiète aussi pour les générations futures de gosses qui eux n'auront jamais connu "d'avant-facebook''. [/parenthèse]

J'ai trouvé intéressant la comparaison des "textos" et des "likes facebook" à la consommation..... "une ptite shot" de drogue qui libère de la dopamine dans le cerveau. Avoir la reconnaissance virtuelle de nos pairs peut donc nous créer un réel plaisir qui va beaucoup plus loin que ce que j'imaginais. J'avais constaté que tout le monde a les yeux rivés sur leur téléphone même quand parfois c'est inapproprié et je me suis retrouvé quelque fois dans des situations où je me suis réellement sentie insultée.

J'ai l'impression que le progrès nous fait reculer et que l'on bâti des murs couleur d'écran qui nous divisent. C'est fou de constater que grâce à la technologie on n'est vraiment jamais seul, mais plongés dans les faits dans la plus grande, vide et triste des solitudes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que toutes les générations sont semblables en termes de maturité, de paresse, etc. Tout est une question d'âge et d'individu. La seule véritable différence c'est que nos niaiseries sont aujourd'hui documentées et scrutées à la loupe, et on vit à une époque facile sans réelle structure ou discipline extérieure. Les autres générations ont presque toutes vécues la guerre en occident (au moins la Froide) tandis que nous, on vit dans un monde privilégié, dans une société privilégiée(occident). Tout ça vient avec certains traits désagréables, oui, mais je pense que justement, ça fait de nous des gens qui ne nous contenteront jamais du minimum et qui allons nous battre pour conserver nos privilèges, nos droits et nos acquis.

Les générations précédentes avaient le clergé pour leur faire peur, ont été durement élevés, mais nous, on a été laissé quelques peu à nous-même avec les garderies, les écrans, etc. Je pense que les parents des millénaires ont fait une job parfois bâclée parce qu'ils voulaient compenser pour l'éducation sévère qu'ils ont eux-mêmes reçue, mais outre ça, ça fait de nous des gens autodidactes, débrouillards, vifs d'esprit et rejetant l'autorité (que ce soit bon ou mauvais).

Les millénaires sont encore jeunes. La plupart n'ont pas 30 ans, ce qui n'est tellement pas représentatif de ce qu'on peut accomplir.

Je ne changerais pas de génération pour rien au monde, je pense qu'on est la génération avec le plus de potentiel et avec la possibilité d'être la meilleure génération qui ait jamais vécue. On est pas mal moins égoïstes que les Boomers, moins blasés que les X, moins soumis de que les Silencieux et plus éduqués que les Grandioses. On a de la misère à focuser notre attention mais on est encore jeunes, comme j'ai déjà dit.

La pire génération c'est les Boomers, suivi de près par les X.

 

Citation

In 2000, the two authors published Millennials Rising: The Next Great Generation. This work discussed the personality of the Millennial Generation, whose oldest members were described as the high school graduating class of the year 2000. In the book, Strauss and Howe assert that Millennial teens and young adults are recasting the image of youth from "downbeat and alienated to upbeat and engaged". They assert Millennials are held to higher standards than adults apply to themselves and assert that they're a lot less violent, vulgar, and sexually charged than the teen culture older people produce for them. They asserted that over the next decade, Millennials will transform what it means to be young. According to the authors, Millennials could emerge as the next "Great Generation".

https://en.wikipedia.org/wiki/Strauss–Howe_generational_theory

De la musique pour mes yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      En traversant La Baie d'Hudson tout à l'heure, je me suis arrêté devant la boutique Yves Saint Laurent pour me parfumer gratis. Tout au long de mon retour à la maison je me suis humé le poignet en me désirant avidement et voilà, câlice, que ceci vient d'apparaître dans mon fil d'actualités de publicités Facebook :

      Le putain de parfum en question!
      Comment c'est possible? Je sais déjà que la connexion Wi-Fi des gros centres commerciaux est un leurre et qu'elle leur permet d'épier nos activités en ligne, ce pourquoi je la refuse, mais là, j'avoue que la coïncidence me dépasse.
    • par Echelon
      J’ai une petite crotte sur le cœur et j’ai envie de la partager avec vous.
      Suis-je le seul ici qui en a marre de la soue à cochons qu’est devenu Facebook ?
      (Attention, je vais un peu sombrer dans les généralités ici.)
      J’ai vu des gens blaguer autour de l’idée que Facebook est devenu infréquentable depuis qu’il a aspiré dans son vortex les baby-boomers. Autrement dit, Monsieur, Madame Toutlemonde et son frère-pas-raciste-mais. Bon, ça tire sur la caricature, mais y aurait-il un fond de vérité là-dedans ? (Honnêtement, je ne pense pas qu’on puisse réduire le tout à une question de génération.)
      Je sais que la haine en ligne n’a rien de nouveau, mais pour avoir passé un nombre incalculable d’heures sur Facebook dans les dernières années, j’ai l’impression d’avoir observé en direct sa métamorphose en dépo... euh, dompe à ressentiment, en exutoire pour tous ceux qui se cherchaient un endroit où cracher leur fiel sur une base quotidienne.
      Je sais que Facebook n’est pas que ça. En tout cas, j’ai déjà vu en lui un espace d’échanges intéressant.
      On me dira : tripote ton algorithme, ton feed s’en portera mieux. Been there, done that.
      On me dira (bis) : ben t’as qu’à ne plus y aller, c’est tout. Et c’est bien ce qui est en train d’arriver. Si ce n’était du fait que je dois l’utiliser au travail, je ne m’y connecterais probablement plus.
      Remarquez, c’est peut-être ça, la source de mon problème : mon seul contact avec Facebook se fait maintenant à travers le prisme des commentaires que des trolls ou des cabochons laissent sous les publications d’un média généraliste. À l’ère du « fake news ! » lancé à tout vent, en plus. Crisse.
      Bref, êtes-vous tannés de Facebook ? Y allez-vous encore souvent ? En tirez-vous encore une certaine satisfaction ? L’avez-vous abandonné pour un autre réseau social ? Pour faire davantage autre chose ?
    • par Waat Waat
      COMPORTEMENT 1: Faire exprès pour écrire des statuts vagues:

      En faisant un statut délibérément nébuleux, cette personne le sait bien que ça va attirer l’attention, et surtout les questions. Alors quand elle nous fait le coup de répondre “J’ai pas vraiment envie d’en parler!”, ça frustre. Heille, si tu voulais pas en parler, fallait pas mettre ça sur le site internet le plus populaire au monde, moron!
      COMPORTEMENT 2: Écrire ses statuts avec le CAPS LOCK enfoncé:

      Ça fait depuis qu’Internet existe que les utilisateurs savent que les majuscules, c’est l’équivalent de crier. Alors lire un truc pareil, ça nous donne la désagréable impression que ça va nous rendre sourd des yeux.
      COMPORTEMENT 3: Sermonner ses contacts en comparant des trucs anodins à la pire misère qui soit:

      Sensibiliser les gens sur un problème, ou bien faire un appel à l’aide pour une cause, c’est acceptable. Mais quand c’est fait sous ce ton moralisateur qui veut nous faire sentir cheap, en nous reprochant de vouloir des choses alors qu’il y a tant de gens qui sont moins privilégiés que nous… Disons que cette technique de manipulation, pour nous forcer à partager ça sur notre mur, ne nous donne pas vraiment envie de nous rallier à la cause en question.
      COMPORTEMENT 4: Mettre au défi (et en doute) l’amitié de tes contacts:

      C’est ironique que l’on puisse demander des preuves d’amitié sincère aux autres, en les forçant à le faire d’une façon aussi pénible. Parce que quand on fait ça, on démontre que l’on n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler un ami.
      COMPORTEMENT 5: Ne rien faire à part mettre des LIKE et dire des LOL partout:
      En réponse à des trucs amusants, d’accord.

      En réponse à des trucs anodins, passe encore.
      Mais quand il s’agit de trucs tristes…

      ou carrément tragiques…

      alors on est en droit de se demander si cette personne n’est pas un peu psychopathe sur les bords.
      COMPORTEMENT 6: Ne pas se décider entre 48 pics semblables, et les poster toutes finalement:

      Sérieux là, quand la différence d’angle entre quatre douzaines de gros plans de ta face est d’un quart de poil de poche de mouche, ça ne devrait pas être si difficile d’en choisir une seule.
      COMPORTEMENT 7: Les esties de pokes:

      Y’a rien qui exprime plus JE SAIS PAS QUOI TE DIRE MAIS JE VEUX ATTIRER TON ATTENTION SUR MOI!!!! que cette satanée application de mes deux.
      COMPORTEMENT 8: Les pages FB dont tous les statuts/photos sont entièrement consacrés à un seul sujet:
      La personne est un nouveau parent? Alors elle écrit 15 statuts par jour au sujet de son bébé, ne poste que des photos de son bébé, et a même changé sa pic de profil pour un bébé. Pour une folle aux chats, même phénomène, en remplaçant le bébé par ses chats. Même chose pour un fou de la moto, un maniaque des jeux FB, une dépendante affective et son nouveau chum… J’ai justement un excellent exemple de ce dernier cas, sous forme d’un billet intitulé Un mois sur le Facebook d’une dépendante affective. (Attention: TL;DR-ogène)
      COMPORTEMENT 9: Les statuts météorologiques:
      En janvier, c’est :

      En juillet c’est:

      C'est tellement original que j’ai 207 autres amis sur Facebook qui écrivent la même chose le même jour.
      COMPORTEMENT 10: Aimer ses propres statuts:

      Ca va de soi que si ton statut ne t’avais pas plu, tu ne l’aurais pas écrit pour commencer. Alors préciser ça, c’est aussi informatif que de dire “L’eau est humide.”
      COMPORTEMENT 11: Changer le statut d’un ami qui a oublié de se déloguer:
      Voilà une pratique qui a cessé d’être drôle le 6 janvier 2004, soit deux jours après la création de Facebook.

      Et le pire: Changer le statut d’un autre pour “je suis gai” dans le but de faire rire, c’est considérer qu’être homosexuel est ridicule. Comme quoi il y a encore du monde qui pensent ça de nos jours.
      COMPORTEMENT 12: Répliquer sur le mur au lieu d’utiliser la section des commentaires:

      Je suppose que pour certains, les mots Commenter et Votre commentaire ne sont pas écrit assez gros.
      COMPORTEMENT 13: Écrire sur un mur, à la vue de tous, un message qui aurait dû être privé:

      Pour la défense de ceux qui l’on fait, c’est une erreur facile lorsque l’on texte via mobile pendant qu’on est pressé.
      COMPORTEMENT 14: Avoir “C’est compliqué” comme statut de relation:
      Regarde la liste. À part celui-là, il y a tous les autres statuts de relations possibles :

      Dans de telles conditions, dire que ta relation est compliquée, c’est l’équivalent de dire Je suis dans une relation mais je suis obligé de la cacher. Or, à notre époque où quasiment n’importe quoi est accepté et/ou toléré, les seules raisons pourquoi une relation devrait être cachée sont: Pédophilie, inceste, relations avec une personne déjà en couple, ou avoir comme partenaire une personne qui aurait trop honte d’avouer publiquement qu’elle est désespérée au point de t’avoir comme amant(e)…
      Enfin, la dernière raison pouvant justifier un tel statut de couple, c’est quand ta relation avec quelqu’un est tellement houleuse que t’as le choix entre alternerCélibataire, En couple, Célibataire, En couple plusieurs fois par semaine, ou juste mettre C’est compliqué en attendant que ça se simplifie.

      Bref, dans tous les cas, C’est compliqué = C’est loser.
      COMPORTEMENT 15: Faire partie de groupes haineux:
      On dirait que dans l’esprit des membres de ces groupes, le meurtre ou la mutilation est acceptable, pourvu que ce ne soit appliqué qu’à certaines catégories de gens. Par exemple, les pédophiles:

      On peut comprendre pourquoi les déviants sexuels attirent autant de haine. Cependant, ne serait-il pas plus logique, et surtout plus productif, de les dénoncer à la justice, au lieu de passer pour un psycho à la recherche d’une bonne excuse pour tuer quelqu’un? Faisons une recherche, pour voir combien il y a de groupes sur FB qui font ça:

      C’est bien ce que je craignais
      COMPORTEMENT 16: Chialer contre les changements que fait Facebook:

      Apprenez-le une fois pour toutes : Depuis que Facebook existe, il n’y a eu que deux changements pour lesquels ses dirigeants ont reculés: Lorsqu’ils ont changé les conditions d’utilisations en déclarant que tout ce que l’on poste sur FB (photos et renseignements) leur appartient, et lorsqu’ils ont commencé à utiliser/vendre nos renseignements personnels. Deux choses totalement illégales. Pour le reste, Facebook demeure leur propriété, alors il ne faut pas s’attendre à ce que votre groupe SI TOI AUSSI LA NOUVELLE INTERFACE DE FB TE FAIT CHIER DES RÂTEAUX, JOINT CE GROUPE POUR LA FAIRE REVENIR COMME AVANT change quoi que ce soit.
      COMPORTEMENT 17: Les bitcheries en statuts passifs-agressifs:

      Sincèrement, quand on est trop lâche pour s’adresser directement à la personne à qui on a quelque chose à reprocher, on ne devrait pas avoir le droit de polluer les notifications de nos contacts avec des statuts aussi médiocres.
      COMPORTEMENT 18: Lire des articles au prix de perdre le contrôle de nos applications:
      Un(e) ami(e) FB a lu un article de grand intérêt social.

      On clique sur le lien. Mais au lieu de l’article, ceci apparait:

      Je ne sais pas ce qui est le plus aberrant: Le fait que, si tu veux lire l’article, il faut d’abord accepter que Yahoo t’installe une barre de tâches full de spywares qui vont enregistrer tes habitudes du net (1), avoir accès à toutes tes infos (2) et publier des choses en ton nom (3) … Ou bien le fait que plusieurs dizaines de tes amis ont accepté de le faire (4). Tout ça pour un article que tu peux trouver aisément, sans rien céder en retour, en cherchant son titre sur Google.

      http://steverequin.w...r-sur-facebook/
    • par Pedrosanchez
      Je pose l'hypothèse qu'au minimum 90% des gens sur ce forum ont un compte Facebook qu'ils vont voir au moins une fois chaque 72 heures.
      Bref, aujourd'hui, Pedro, le maitre de cérémonie, s'intéresse aux comportements de vos "amis" sur Facebook qui vous font dire "Ah, mon sacrament! Je te fouterais dehors de ma liste d'amis si je n'accordais pas autant d'importance à mon statut social sur Internet!" (ou pour MC Behemoth "Ah, vil polisson! J'aurai tôt fait de t'éjecter de mon cercle d'amitié n'eût été de l'importance manifeste que j'alloue à la dimension virtuelle de moi-même!")
      Personnellement, plusieurs comportements sur FB m'agacent...mais puisque ce post espère voir une certaine participation et que je suis pas pour en chier 15 "one-shot", je ne mettrai que mon pire.






      À vous
×
×
  • Créer...