Aller au contenu
  • Contenu similaire

    • par FredRomano
      Mon neurologue m'appelle neurodégénérative chronique, cad déchet même pas ambulant. Cependant, depuis que je suis malade, j'acquiers très facilement de nouvelles compétences. Ainsi, pour des besoins littéraires, je me suis mise à explorer sérieusement l'économie en anglais, un domaine dans lequel j'étais -je suis encore- totalement ignorante et en français et en espagnol me révulse. J'ai très rapidement détecté cette anormalité: le GPD, base du marché de valeurs comme des échanges monétaires ou base des prévisions budgetaires nationales, est directement hérité de la Grande Dépression US. On peut dire que c'est l'outil que les Américains ont inventé pour tenir à distance le spectre de la Grande Dépression. Ensuite, après la guerre, c'est devenu le mètre étalon pour déterminer quels pays européens avaient besoin de l'aide US et du plan Marshall. Depuis, c'est l'outil universel qui régit jusqu'à la macro-économie, bien que le reste du monde n'ait pas connu la Grande Dépression et que le plan Marshall n'est plus qu'un cauchemar du passé. Il ne s'agit d'une thèse que j'ai copiée, mais de ma manière innée de détecter des erreurs dans des systèmes.
    • par FredRomano
      Si l'on regarde l'un des indices de mesure de la prospérité, l'indice d'autonomie, les invalides sont encore plus méprisés que les esclaves... Je suis invalide moteur à 65%.
×
×
  • Créer...