Aller au contenu
D'Artagnan

Observatoire de la D I S S I D E N C E F R A N Ç A I S E

Déchet(s) recommandé(s)

Fut un temps ou le personnage Alain Soral fut un trend assez hype dans le Dépotoir. Comment peut-il en être autrement pour un tel personnage en même temps ? J'ai toujours pensé qu'entre lui et Dieudonné, c'était le Maître du Logos le plus comique des deux, et pas forcément dans un sens négatif.
C'est de sa popularité qu'est née le concept de Dissidence Politique en France. Elle est composée de pléthore de personnages antisystème, tous plus marquants les uns des autres, faisant de notre classe métapolitique française une espèce de fantastique reality-show. Un topic lui étant consacré sur le forum Hardware doit aujourd'hui atteindre les milliers de pages.

Etant donné que le terme émane de Soral lui-même, on a tendance à amalgamer cette dissidence à l'extrême-droite. Mais la percée de certains personnages de vieille tradition gaulliste (Asselineau), du média libertarien Contrepoints et du regain de popularité de la gauche souverainiste via la France Insoumise et Mélenchon, je pense qu'on pourrait les associer à la bande sur certains critères assez simples. Ce qui fait, pour moi la Dissidence : Résistance au système politique et médiatique, volonté de réinformation via internet, talent quelconque dans l'agit-prop, tabou dans les milieux conventionnels.
En général, il s'agit donc assez souvent de Youtubeurs.


Voici un résumé du roster principal ainsi que leurs faits d'armes, je tâcherai de rester factuel, même si subjectif. Je souhaite que le but de ce topic soit de commenter ou le fond, ou la forme. Les deux ayant un intérêt, soit spirituel, soit divertissant.

 

ALAIN SORAL
1518980097-soral.png

On ne le présente plus. C'est un peu l'entité créatrice de la Dissidence, et toujours la référence, autant par ses analyses frustrantes de bâclage intellectuel que pour sa propension à l'egotrip et sa capacité à balancer des répliques cultes. De tous, il est sans doute avec Dieudonné le plus connu. Prononcer son nom en public, en bien ou en mal, est généralement synonyme de malaise palpable, y compris au sein de la Dissidence. En ceci, il a un côté Voldemort.
Pour résumer rapidement son parcours d'ores et déjà connu : frère de l'actrice Agnès Soral, au départ écrivain et sociologue sur les phénomènes de mode dans les années 80 et 90. Par la suite, l'un des premiers opposants au féminisme politique lors des années 90, et fournisseur de joutes verbales flamboyantes avec la représentante Isabelle Alonso. Auteur de plusieurs livres très lourds à lire, y compris si vous êtes du genre à aimer les écorchés vifs edgy qui n'aiment pas la société, il se positionne alors comme l'équivalent de Stéphane Gendron pour la télévision française. Soit une espèce de punk chauve et hyperactif balançant son fiel sur les faillites du libéralisme et de la société de consommation dans le même style que votre oncle aux repas de famille.
Virage vers 2002-2003, il se retrouve alors à soutenir Dieudonné face à la polémique de son sketch jugé antisémite. Par la même occasion, il quitte le Parti Communiste Français dont il faisait partie de l'aile rouge-brune pour se rallier au Front National et à Jean-Marie le Pen. Un temps considéré comme le successeur de ce dernier, avant qu'il ne se ravise, constatant l'instabilité du Maître du Logos, il fonde alors l'association Egalité et Réconciliation, multiplie les brûlots sur son blog, et pond finalement l'oeuvre de sa vie : Comprendre l'Empire. Une analyse géopolitique et sociologique du déclin de la France, ouvrant quelques portes mais globalement à la masse, dans lequel le nouvel ordre mondial serait dominé par le sionisme politique et la volonté de créer un conflit de civilisation.

Depuis ce jour c'est l'escalade. Accumulation de procès pour Incitation à la Haine. Vendetta publique du Premier Ministre de l'époque, Manuel Valls dans un move maladroit vers l'Hiver 2013. Procès à répétitions intentés par le journaliste Frédéric Haziza, autour de son livre Vol au Dessus d'un nid de fachos etc. Cette période le vit devenir un Youtubeur à succès, dans laquelle il commenta régulièrement l'actualité assis sur un canapé rouge, en faisant des moulins à vent avec son bras droit.
Si sa crédibilité semble avoir été logiquement ébranlée au fil du temps, il est l'instigateur pour moi, de l'antisystémisme français qui avait pris du plomb dans l'aile depuis la Présidentielle de 2002. Son initiative en a amené d'autres (la plupart des noms cités dessous), cherchant souvent à contredire les thèses soraliennes.
Par ailleurs, plusieurs événements sont survenus entre temps. En 2015, une conversation SMS avec le mannequin Binti Bangoura leake, dans lequel il se répand en insultes racistes, avec un nude pour l'occasion. Fin 2016, Dieudonné organise un débat avec Daniel Conversano (voir au dessous) qui dégénérera, Soral décidant de le transformer en combat de boxe improvisé. L'année dernière, il se démarquera une nouvelle fois en organisant un voyage en Corée du Nord, accompagné d'un documentaire commenté par Soral, voyant dans le régime du Juche une utopie anti-impérialiste.
Après avoir soutenu activement Marine le Pen durant la campagne de la Présidentielle 2017, il se considère déçu par le Front National, et semble faire du pied à Jean-Luc Mélenchon depuis quelques mois.


DIEUDONNÉ

1518982353-dieudo.png

L'autre figure incontournable de la Dissidence. Dieudonné M'Bala M'Bala, comique troupier et chansonnier ultra populaire en France. D'origine camerounaise, il formait dans les années 90 un duo corrosif et perché avec Elie Semoun.
Entre temps, Dieudonné semble se forger une opinion politique. D'abord, un sketch improvisé dans le show de Marc-Olivier Fogiel en 2003, dans lequel il grime un terroriste israélien, qui fera polémique, et qui le rapprochera ensuite d'Alain Soral. Ensuite, la formation d'une liste politique de soutien à la Palestine. Attaqué par la LDJ (Ligue de Défense Juive = groupe de skinheads pro-Israël), il dérapera à plusieurs reprises, faisant de lui un comique ombrageux.
Devenu indésirable à la télévision, il investira le Théâtre de la Main d'Or à Paris pour y jouer ses sketchs plus corrosifs. S'ensuit une dynamique de groupe qui aboutira à plusieurs memes, comme la quenelle, au dessus c'est le soleil, et autres gimmicks qui deviendront extrêmement populaires chez les jeunes un peu indé.
Vers 2012, l'une des chansons de sa composition, Shoananas devient matière à délit. La tournée qu'il avait organisé reçoit plusieurs arrêtés préféctoraux. Le Premier Ministre de l'époque, Manuel Valls, personnellement choqué par l’événement s'épanchera de plusieurs déclarations publiques, faisant de cette affaire un débat national. Le journaliste et show-host français Yann Barthès (équivalent de John Oliver), exposera un membre de son public exécuter des quenelles en direct face caméra, et déclarera ne pas tolérer cette exhibition nauséabonde (sic). Par la même occasion, Dieudonné enchaînera les provocations. Il invite sur scène Robert Faurisson, le porte-parole du négationnisme universitaire du Génocide Juif en France. Alain Soral se fendra d'une quenelle au mémorial de la Shoah de Berlin. Plusieurs personnalités publiques, invitées backstage par Dieudo à la fin de ses spectacles, et prises en photo faisant l'acte de quenelle, doivent alors se justifier de leur geste.
En 2015, Dieudonné lance l'Ananassurance, sensé être une cotisation populaire de mutuelle indépendante, qui s'avérera être un trojan pour piller ses fans. Il poursuit en ce moment même des tournées faisant salles combles à travers les Zéniths de France. Il devient cependant un poil redondant à mon goût.
Il organise en 2016 le débat entre Alain Soral et Daniel Conversano. En 2017, il se joint à Alain Soral pour se produire sur la scène nord-coréenne, dans un Festival pour la Paix. Hormis ces apparitions, il se fait de plus en plus discret et commente de moins en moins l'actualité politique. Il aspirerait à se planquer tranquillement avec sa femme et son gosse au Cameroun, ce qui est une bonne initiative.


MARC-ÉDOUARD NABE

1518983890-nabe.png

Marc-Edouard Nabe, de son vrai nom Alain Zannini, n'est plus un commentateur politique des malheurs de la France depuis un certain moment, et il montre depuis quelques années une opposition farouche au système Dieudonné-Soral. Il est néanmoins de tous ceux cités celui qui a la meilleure plume, par conséquent c'est celui que je vous recommande vivement.
Il est un peu le précurseur du revival antisémite post-45, certaines lignes de son livre Au Régal des Vermines ne plairont pas à la LICRA (l'organisme de lutte contre le racisme et l'antisémitisme), et lui vaudront plusieurs menaces et coups. Il répliquera en déclarant que la LICRA se sert des cadavres d'Auschwitz pour fructifier leur fortune.
Pas trop d'anecdotes très claires sur lui. Il semble toujours faire partie des ininvitables des médias mainstream, même 30 après. En 2010, il décide de rompre avec sa maison d'édition et de vendre ses écrits en DIY. Il s'installe dans une galerie à Paris qui deviendra un lieu assez hype pour les étudiants transgressifs, et y publiera des séries de vidéos sur une chaîne Youtube nommée Éclats de Nabe, dans laquelle on le voit également vendre ses tableaux et certains effets personnels.
En 2015, une vidéo d'1h20 nommée Nabologie du Terrorisme montre en scène MEN débattant dans sa galerie au sujet des attentats du 13 Novembre. Ce dernier énonce alors des propos justifiants, voire encourageant les exactions de l'Etat Islamique, ainsi que reprochant la responsabilité de la France dans les événements, provoquant ainsi un autre scandale.
En 2017 sa galerie ferme. Nabe est obligé de passer par le biais d'internet et de la vente de rue pour vendre son dernier livre. Les Porcs, dans lequel il balance gossips sur le monde de la Dissidence, Alain Soral et Dieudonné. Deux autres tomes sont prévus à ce sujet, et il est fort possible que votre serviteur apparaisse dans le troisième. Donc total soutien.


DANIEL CONVERSANO

1518985132-conversano.png

Ancien étudiant en arts, à l'époque se considérant de gauche, il assista à l'époque Dieudonné dans l'équipe technique de ses spectacles, et admit alors être fan de ce dernier. Il entreprit une série de vidéos Dailymotion dans lesquelles il s'essaya à l'écriture, sur des sujets comme la frustration masculine, basculant petit à petit vers une critique de l'antiracisme puis inévitablement etc.
Présent sur Youtube, fréquentant le monde de la dissidence , il commence à se faire un nom en critiquant le ramollissement des blancs en France. Il encouragea ensuite à la recherche de femmes en Europe de l'Est, considérant qu'il s'agissait là du dernier repère où les valeurs de la Civilisation Occidentale étaient préservées. Il organise plusieurs Hangouts durant la période 2014-2015 dans laquelle on le voit lentement déchanter vers le racialisme.
En 2016, il organise avec Thomas Joly, représentant politique d'extrême-droite de niche français, la première édition d'une émission nommée Vive l'Europe, dans laquelle il invite régulièrement un membre de la Dissidence exposer son oeuvre politique, littéraire ou artistique, et présenter l'ensemble comme un objet d'agit-prop pour le communautarisme blanc. Il se vante cette année à plusieurs reprises d'enclencher un mouvement d'extrême-droite plus populaire que celui d'Alain Soral et d'Egalité et Réconciliation, envers qui il reproche de draguer ouvertement les populations immigrées de banlieue avec le sujet de l'antisionisme. Cela aboutira au fameux débat de Décembre 2016 dans un show organisé par Dieudonné. Débat de sourds, dans lequel Alain Soral commence par frapper Conversano, avant de reprendre, de s'engueuler pendant 10 minutes avant que Soral ne dégoupille définitivement, mettant fin au débat et foutant en l'air le plateau avec.
L’événement divisant la Dissidence en deux parties, Conversano fédère autour de lui une nébuleuse d'extrême-droite, se revendiquant du communautarisme blanc, et lassés par la ligne Soral. Avec le skinhead Yann Merkado et l'investisseur Arnaud Lespingal, ils fonderont le mouvement Suavelos, qui est aujourd'hui l'une des antennes les plus consultées d'extrême-droite sur internet. La feud E&R-Suavelos est en tout cas sans doute la plus intéressante que la Dissidence ait pondue depuis Soral-Dantec.

 

FRÉDÉRIC DELAVIER

1518986479-delavier.png

Bodybuilder, artiste, et auteur de méthodes de musculations plutôt efficaces et reconnues à travers le Monde, Frédéric Delavier s'adonne parfois à l'analyse de faits politiques et historiques sur Youtube. Il y conteste régulièrement les études de la communauté scientifique et commente la plupart des événements internationaux par le prisme de l'absorption calorique. Ce qui lui vaut d'être raillé par la communauté zététique.
Il dit parfois vraiment n'importe quoi, mais c'est un chic gars.


FRANÇOIS ASSELINEAU

1518987002-asselineau.png

Ancien Inspecteur des Impôts, membre du cabinet Pasqua dans l'ancien RPR (principal parti de droite, celui devenu l'UMP puis les Républicains), et vieux ponte de la Droite opposée au Traité de Maastricht et à l'Union Européenne, il décide de couper les ponts avec la politique après que la droite n'ait soutenu la Campagne du Oui au Référendum Européen. Devenu ensuite conférencier au sujet de l'Europe, ayant une maîtrise assez appuyée des textes constitutionnels, il arrive à fédérer autour de lui un mouvement qu'il nommera l'UPR, et qui entend incarner les valeurs de la droite gaulliste et nationale-soft.
Il entamera une campagne dans laquelle il clamera le succès de son parti en agit-prop, et l'absence de médias lui donnant la parole. Son parti marche à l'affichage sauvage, à la présence omniprésente de ses adhérents sur les réseaux sociaux et à une résistance burnée contre le système médiatique, à la solde pour eux de Bruxelles. Ce qui lui vaut une réputation de gourou, et qui générera pléthore de memes, sur les slogans redondants du mouvement d'Asselineau (Vous-connaissez-l'UPR, Article-50, Le-parti-qui-monte-malgré-le-silence-des-médias, etc)
Il organise régulièrement des téléconférences en direct sur Youtube, dans lequel il commente les faits d'actualité. C'est une espèce de fusion entre Farage, Alex Jones, mais avec le débit vocal d'un professeur de civilisation en Cours Magistral. Il est très intéressant, mais je me suis déjà - littéralement - endormi devant ses conférences.
Il génère beaucoup de mépris au sein de la dissidence, les Suavelossiens lui reprochant d'être trop mou, Soral l'a publiquement attaqué à plusieurs reprises, et la dissidence de gauche le considère comme un énième confusionniste conservateur de droite.


HENRY DE LESQUEN

1518988009-lesquen.png

Le memelord absolu de l'extrême-droite française. Henry de Lesquen, ancien Polytechnicien, issu d'une famille installée de Versailles et longtemps dirigeant - avant un récent putsch le mettant sur la touche - de Radio Courtoisie, une cultissime radio indépendante de niche, diffusant des débats entre des speakerines, des anciens militaires et d'autres avocats à noms à particule au sujet de la perdition des valeurs traditionnelles. Il est également le président d'un think tank nommé Cercle de l'Horloge, d'obédience nationaliste sur le plan social, et ultra-libéral sur le plan économique.
En 2015, une interview de lui dans un reportage de France 2, parlant de l'opposition au Front National issue de l'extrême-droite, fait rapidement le buzz. Il y décrit Marine le Pen comme étant une femme de gauche qui aime s'amuser en soirée à danser sur de la musique nègre. Il accumule alors interviews et chroniques du service public, hallucinés de voir un homme chier de manière si naturelle sur les principes quasi-religieux les plus acquis par la population française. Il déclare vouloir réémigrer les populations non-assimilées vers leur pays d'origine, brûler le code du travail et détruire la Tour Eiffel. C'en est trop pour le grand public qui n'arrive pas à voir en lui autre chose qu'un troll, et l'érige alors en figure memétique de haut-plan. Une espèce de Martin Shkreli français.
Il possède derrière lui une armée de jeunes indie-kids mettant en place sa stratégie de communication via des twitts bien sentis et des montages vidéos dans l'air du temps. Ils s'appellent Jeunesses Lesquenistes et sont autant issus de la vague libertarienne que de l'extrême-droite conservatrice.



USUL

1518988782-usul.png

Usul, peut-être bien connu du public pour ses anciennes chroniques sur Jeuxvideo.com, le fameux 3615 USUL, s'est au fil du temps rapidement politisé. Il constitue dans mon répertoire la caution authentiquement gauchiste de la Dissidence Française et s'oppose globalement aux autres personnages de la liste mais il remplit malgré tout mes critères perso pour être considéré comme tel. Idem pour Dany Caligula qui est sur la même ligne, même s'il y en a fatalement moins à dire sur lui.
Chroniqueur habituel sur les jeux vidéos donc, et alors qu'il emplit ses vidéos d'analyses sociologiques et politiques sur les jeux qu'il expose, il se retrouve vite confronté à l'envie de diffuser son avis de manière plus libre et indépendante.
Très marqué à gauche, Usul montre expressément le désir, lors d'un débat en compagnie d'autres youtubeurs (Antoine Daniel était parmi eux si je me souviens bien), de représenter une opposition idéologique à Soral et Nabe, tout en adoptant leur forme. Vers 2014 il quitte JVC après le rachat de cette dernière par Webedia et lance sa chaîne Mes Chers Contemporains dans laquelle il souhaite s'autoproduire par crowdfunding.
Il montre plusieurs signes de tentatives de ralliement à la Dissidence classique. Notamment lorsqu'il publie en 2015 une vidéo au sujet d'Etienne Chouard, un professeur de lycée ayant mené une campagne citoyenne d'opposition au Traité de Maastricht, et considéré par les réseaux communistes français comme un confusionniste. Après l'avoir défendu, il se ravise immédiatement, sur pression de groupes antifas et de sa copine de l'époque, et lui reproche son affiliation avec Soral. Ce qui lui valu d'être haï par le clan E&R. Usul prit ensuite en main le mouvement de certains Youtubeurs français, afin d'abord de protester contre les réformes du Code du Travail en 2016. Puis ensuite de réclamer un statut spécial pour les vidéastes Youtube, afin d'obtenir des subventions de l'Etat.
Par la suite, en 2017, une autre de ses vidéos rencontra une forte opposition, dans laquelle il critiquera l'UPR, dans une vidéo assez plate de 5 minutes sans trop de fond. Le mois de Septembre suivant, il annonce alors qu'il rejoint l'équipe éditoriale de Médiapart (média indépendant français d'obédience gauche socialiste pure, voire communiste), lui fournissant une production afin de sortir une vidéo chaque Lundi. Dès lors c'est le zouk. Chacune de ses vidéos commente l'actualité avec un biais communiste et Justice Sociale revendiqué, ce qui fait hurler le reste de la Dissidence (fachosphère selon les gauchistes). Le clou du spectacle semblant être l'affaire remontant à ce week-end, dans laquelle une intervenante féministe, camwhore de son état, critiquant le harcèlement de rue dans l'une de ses vidéos, explique fièrement obtenu une relation sexuelle tarifée en nature avec Usul, et l'avoir publiée en vidéo sur Pornhub. Usul le confirmera le lendemain lors d'un stream Twitch, dans lequel il expliquera alors qu'il s'agit de sa copine et qu'il souhaite s'adonner sérieusement au porno, le justifiant comme étant un outil d'émancipation féminine et de lutte des classes.
Il est, à l'heure actuelle pour moi, de très loin, le meilleur troll politique depuis le Soral cuvée 2010.


LE RAPTOR DISSIDENT

1518990301-raptor.png

Le Sargon of Akkad français. Le Raptor Dissident, youtubeur anonyme (bien qu'il se soit un peu exposé depuis), est un membre de JVC s'étant adonné à la création de vidéos critiques de l'actualité, avec un montage épileptique et un flot vocal de cocaïnomane. Il a techniquement pris la place de ce que fut un temps Valek, en alternant certaines logorrhées violentes avec des exercices de contradiction dialectique de certains raisonnements ou articles de presse. En outre, il est bodybuilder et propose des services de musculation, et serait selon les rumeurs un joueur mondialement reconnu de xylophone. Non ce n'est pas une blague.
Sa première vidéo à succès sur le modèle actuel est celui dans lequel il descend en flammes les manifestations contre la Réforme de la Loi Travail, et l'initiative des youtubeurs qui s'ensuit. Il perce définitivement la niche de l'audience JVC en réfutant une vidéo de l'auteur féministe Marion Séclin sur le harcèlement de rue. Une vidéo qui sera reprise des millions de fois sur internet comme un contre-argument pertinent au féminisme de troisième génération par beaucoup de personnalités publique de l'internet français, et également critiquée par d'autres, dont le très populaire Mathieu Sommet, lui reprochant des accusations fallacieuses.
Le Raptor y répondra par une vidéo de trente minutes de réponse, réfutation totale et écrasante (pour moi son chef d'oeuvre, il n'arrivera jamais à faire mieux) des youtubeurs Masculin Singulier, Mathieu Sommet, Dany Caligula et Licarion qui le propulseront vers le fatal égotrip du grand chef politique. Il tient désormais un live dans lequel il invite plusieurs artistes et youtubeurs français se réclamant de la dissidence, et fonde la plateforme Fachosphère, dans laquelle il semble tenter de réconcilier les points de vue soraliens, conversaniens et asselinistes.






SECONDS RÔLES, PNJs, OUBLIÉS et NÉBULEUX (sera mis à jour régulièrement, pêle-mêle) :

TEPA : Ancien présentateur de Meta TV, chaîne Youtube ultra alternative invitant des personnages de la dissidence, autant sur le plan politique que scientifique, historique etc. A été récemment viré par ladite chaîne pour tentative d'escroquerie, il semble s'être rallié au mouvement conversanien à première vue mais je dis peut-être des conneries. C'est pas un personnage qui m'intéresse vraiment.

ULCAN : Ancien membre de la LDJ, militant sioniste et (ancien ?) administrateur du chat Violvocal. Spécialiste des canulars trash en ligne, il s'est attaqué violemment à certains personnages comme Alain Soral, Jean-Claude Elfassi, Dieudonné, Sylvain Durif, Bassem Braïki, leur imposant dox, harcèlement et swatting. Le dernier en date ayant mal tourné. Ayant voulu punir Benoît le Corre, un journaliste français lui ayant tendu un article à charge, il a alors swatté le domicile de ses parents. Le père du journaliste étant décédé une semaine plus tard d'un infarctus, il en est logiquement considéré comme partiellement responsable.
S'est rangé des canulars, vit désormais en Israël, et se contente de commenter l'actualité via Periscope.

BERNARD LUGAN : proto-de Lesquen. Ancien militant d'Action Française (section royaliste de France), devenu spécialiste de l'Afrique, œuvrant entre autres pour l'ONU. S'est rendu célèbre en 2010 pour une interview surréaliste à la télévision concernant la politique sud-africaine, qu'il conclut d'un mythique "Je parle viril moi Monsieur. Nous vivons dans un monde castré.". Depuis plus grand chose de dingue.

ERIC ZEMMOUR : journaliste français d'origine algérienne. Il est la représentation de la caution de droite conservatrice dans les médias français. Auteur de plusieurs livres, mais le seul vraiment marquant étant Le Suicide Français. Son nom consiste un bon alibi si vous souhaitez pourrir un repas de famille.

MARSAULT : dessinateur de BDs, très inspiré de Greg, Gotlib et des grandes heures de Fluide Glacial. Ses strips mettant en scène des personnages de la France profonde usés par l'alcool et des travailleurs du bâtiment mettant des claques à des étudiants urbains de gauche ont rapidement rencontré du succès sur internet. Publiant ses dessins sur Facebook, il se retrouve souvent sanctionné par la Zuck Machine, et conclut généralement d'un pavé dans lequel il hurle à la liberté d'expression. Désormais édité par la maison Ring.

RING : Maison d'édition fondée par David Kersan, connu pour avoir longtemps édité Maurice Dantec et semblant être une vieille nemesis de Soral. S'est faite sa réputation sur les deux plus fameux livres de Laurent Obertone, La France Orange Mécanique et Guerilla qui ont ému la sphère publique et se positionne comme la Maison n°1 de la littérature dissidente et antisystème. Ayant également publié le livre du climatosceptique Philippe Verdier, s'apprêtant à diffuser Julian Assange. La sphère médiatique institutionnelle les considère comme un média réactionnaire. Alain Soral les accuse de faire de la subversion sioniste au sein de l'extrême-droite, et également d'avoir chapeauté et financé l'organisation Suavelos de Daniel Conversano.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je garde ce message pour une éventuelle autre centralisation à faire. Mon but serait actuellement de centraliser tous les éléments de la dissidence, tous bords politiques confondus, puis de les confondre dans un tableau gigantesque style Delacroix ou Géricault.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme Tepa, c'est pas celui qui m'intéresse le plus. Mais oui, Boris le Lay est un sacré personnage de la dissidence.
Je garderai comme citation m'ayant marqué "les chinois sont les rats de l'Asie"

Bevet Breizh, Breizh Atao

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Le chauve Sexworkout est lui aussi une petite figure dans la dissidence, qui est aussi rempli de jouisseurs comme Electre. Il se murmurerait aussi que l'équipe Suavelos avec Merkado et sa copine seraient des amateurs de parties fines.
Des partouzeurs de droite, ça existe donc bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un grand fan de Marc-Édouard Nabe. Je lui ai d'ailleurs volé une hyperbole dont je me sers pour poster des musiques tristes sur mon FB :

JE PLEURE CINQ HEURES PAR JOUR !

Non mais, fallait y penser.

J'Ai lu au Régal des Vermines (sauf les passages particulièrement vulgaires, comme ses virées chez les putes) (je suis un prude).

Le prologue  :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au cas où ça vous intéresserait j'ai enfin fini Guerilla d'Obertone.
Putain qu'est-ce que c'est de la merde. Qu'est-ce que c'est mal écrit bon dieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai réussi à passer à travers les dix premières pages, en m'arrêtant plusieurs fois pour me foutre de sa gueule. C'est pas possible d'écrire mal comme ça... 
Selon toi, la controverse autour était justifiée ou pas? Parce que globalement de ce que j'ai lu, c'était juste un ramassis de clichés écrits par un adolescent. Pas de quoi faire les nouvelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Capitaine Moustache a dit :

J'ai réussi à passer à travers les dix premières pages, en m'arrêtant plusieurs fois pour me foutre de sa gueule. C'est pas possible d'écrire mal comme ça... 
Selon toi, la controverse autour était justifiée ou pas? Parce que globalement de ce que j'ai lu, c'était juste un ramassis de clichés écrits par un adolescent. Pas de quoi faire les nouvelles.

C'est un ancien de la crim, qui a une vision par le petit bout de la lorgnette du problème de la criminalité en France. Et qui a une plume d'ado effectivement.
Même à l'extrême-droite les gens se foutent de sa gueule. Il n'y a que Rougeyron pour trouver son oeuvre bouleversante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PAPACITO

hqdefault.jpg

Lui, il est vraiment trop marrant. Les best of sur youtube me font rigoler tout seul à mon bureau. Il a l'air un peu plus malin que toute la clique du raptor dissident (en tout cas dans ses nouveaux lives chiants). Après de là à dire qu'il est dissident je sais pas, je le classerais plutôt dans "lifestyle". Qu'en penses-tu D'Artagnan ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Lui je l'ai trouvé par hasard, il réinvente pas la roue, mais j'aime bien le fait qu'il soit arabe avec un accent à couper au couteau.

Disons que je culpabilise moins d’être "raciste" ou "nationaliste" avec lui. Il m'a fait passer deux après midi pas trop chiantes au bureau.

Modifié par el_picador

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@el_picador Papacito il me gave à moitié. Ça dépend des jours. Des fois l'humour d'arabe sur Twitter c'est sympa, des fois j'avoue que j'ai envie de couper le son. Effectivement, sa principale qualité, c'est d'être capable de rendre 15 minutes intéressantes dans les lives de merde du Raptor entouré des gogols de la dissidence.
D'un côté il est tellement bon dans le one man show que je ne comprends pas pourquoi il s'emmerde avec Marsault à faire de la politique et de l'analyse sociétale chez Ring, d'un autre côté c'est franchement bien qu'il y en ait un dans le milieu qui ne se prenne pas trop au sérieux pour changer.

La première réaction que j'ai eue quand j'ai entendu Usul dire qu'il refusait le débat avec le Raptor sur l'un de ses lives, avec sa voix insupportable de gosse qui est vexé et qui boude "gneugneugneu je veux pas entendre les zarguments d'extrême droite", c'est que putain on était pas dans la merde. Ils auraient pu faire un live de fou en se partageant 50/50 la monétisation. Personne n'aurait gagné, les gauchistes auraient continué à soutenir Usul, les droitards auraient continué à soutenir le Raptor, ça aurait fait des millions de vues, généré pléthore de memes etc Une espère de Mayweather-McGregor version Dissidence Youtube. Hé bah nan, ils y croient tellement à leur délire de dialecticiens de salon, et leur ego est tellement gonflé, qu'ils se chient dessus. C'est nul.
Papacito sauve un peu tout ça dans la mesure où j'ai toujours considéré que parler socio-politique cuistre sur Youtube, ça devrait être rigolo, ne pas se prendre au sérieux et revendiquer ouvertement son statut de porte d'entrée. Mais j'ai l'impression que c'est inévitable, à un moment ils finissent tous par se prendre pour des grands leaders politiques.

Par contre ton gars avé laccen qui chanteuh effectivement c'est typiquement le genre de mongoleries que t'entends déjà à chaque repas avec un vieux de 50 ans. Je le trouve pas spécialement intéressant de ce point de vue là. En particulier le champ lexical de la culture ovine qui revient toujours. Les moutons, les bergers, le troupeau tout ça


Le plus drôle ça reste Rougeyron. Il serait ouf si il se retenait de rire gras à chaque fois qu'il fait une vanne, pourtant il a généralement de bons traits d'esprits. + dans la métapolitique, c'est l'un des rares qui traite des questions fonctionnelles et concrètes (il travaille réellement dans un groupe de lobbying frexiteur au Parlement Européen, il en est déjà) plutôt que d'être dans les habituels fantasmes de guerres raciales/lutte des classes/domination mondialo-sioniste etc

Après il a aussi son obsession perso qui est celui du lobby allemand impérialiste au sein de l'Union Européenne, qu'il vend avec une posture de germanophobe maurrassien assez gonflante parfois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Salut, Je sais j'ai deux mois de retard comme d'hab mais :

Est ce que tu peux me faire un topo sur l'usulgate ?

Est ce qu'il existe une vidéo ou une image d'Olly Plum explicite ?

lel

Modifié par el_picador

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...