Aller au contenu
Aradia

Le confessionnal : toutes ces choses que vous pensez tout bas mais que vous gardez pour vous

Déchet(s) recommandé(s)

Le 11/03/2018 à 14:47, Vacpower™ a dit :

En fait ce que tu dis, c'est que c'est assez facile pour toi de déterminer quand est-ce que toi tu porte un jugement gratuit et complètement non-informé sur une autre personne et sa condition.

 

Le 11/03/2018 à 16:42, ARGHHH!!! a dit :

Exactement. D'ailleurs au vu de ton message, je peux d'ores et déjà te dire que tu dois être du genre ultra prétentieux et casse-couilles.

Pourquoi notre primus philosophus (Vacpower™) et l'un des membres les plus intelligents du forum (ARGHHH!!! : 8.7 selon la version 2016-17 du classement E.S.C.H) s'entre-dévorent, quand BMO, notre Goret I, roi des Chocolatines, est manifestement encore en surpoids et serait ravi, j'en suis sûr, de se servir en plat principal afin d'apaiser votre faim de petites querelles injurieuses et bruyantes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, MattIsGoD a dit :

The fuck hahahaha?

C'est un mix de DJ REL

 

Capture.thumb.JPG.3a1e46c2942bbacc6fba871d2942b38f.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/03/2018 à 02:34, Le gars d'en face_* a dit :

Plus souvent qu'autrement, les obèses sont obèses parce qu'ils bouffent plus de calories qu'ils en dépensent. Moi aussi j'ai le jugement facile quand je vais dans un buffet "all you can eat" et que je constate que le cul de plus de la moitié de la clientèle dépasse largement le siège sur lequel il est assis. Les histoires de glandes et de métabolismes trop lents, c'est juste une façon pour les gros de se donner bonne conscience. Et oui, moi aussi je vous juge.

Je crois que l’embonpoint/obésité est dû à un ou plusieurs des facteurs suivants :

- Laisser aller et/ou
- Métabolisme et/ou
- Difficultés émotionnelles et/ou
- Santé mentale 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus important

L'environnement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Gamin a dit :

Contrairement à quelqu'un qui croit pouvoir juger facilement les autres et qui fat-shame? C'est une blague j'espère. 

Dans notre Monde de convenances et de relations sociales (et dans un sens qui n'a rien de péjoratif venant de moi) être une sale merde, c'est mal se comporter contextuellement.

Donc, juger un obèse (quelqu'un qui reste en souffrance de son être) publiquement dans le but de l'humilier, ou le discriminer en nuisant à ses intérêts, n'est pas un comportement correct.
Être entre initiés, dire dans une confiance mutuelle, que la mentalité qui conforte les obèses dans leur caca est pénible via le fat shaming signalling, n'est pas un comportement incorrect.
Intervenir dans cette dernière discussion, où tout le monde est ici pour aller de son opinion volontairement négative envers quelqu'un ou quelque chose, pour venir faire la morale, n'est pas un comportement correct.

C'est encore plus ridicule, sachant que mon propos n'appelle pas à envoyer les gros à Auschwitz, mais juste à les amener à la salle de sport, plutôt que de chouiner comme des madeleines, feindre les compliments à leurs égards, alors que leur condition ne les élève pas : elle les enlaidit et les rend physiquement et psychologiquement atteints. L'obésité est une maladie.
Et que ce propos fixe justement une différence claire entre obèses maladifs, et personnes dont la corpulence forte est naturelle. Ces contraintes morphotypiques sont étudiées dans un cadre universitaire, que ce soit en France, aux Etats-Unis et sans doute au Canada. Donc je présente concrètement un fait, pas une opinion.

Et quoi qu'il en soit, nous avons tous des biais, cognitifs et innés, parfois liés au vécu où à la conviction personnelle, qui nous conduisent à avoir des opinions complètement irrationnelles, et ceci vous concerne également. Si ça n'était pas le cas, personne n'aurait d'opinions politiques divergentes, personne n'aurait de sensibilité artistique particulière, bref nous serions des robots.
Par conséquent, sachant que toi et ton pote la grenouille doivent sûrement renfermer ce genre de haine sourde, comme chacun d'entre nous, venir se pâmer d'une supériorité morale quelconque, c'est effectivement être une sale merde qui n'a aucun recul sur soi même.
Commence par essayer de te pendre, et après échec, fournis un effort d'autocritique sur toi même.
Ayant moi même fourni cet effort et ne prétendant à rien de particulier de ma propre personne bien entendu, je me contente de juger autrui, comme tout bon citoyen. C'est tombé sur toi, t'avais qu'à pas ouvrir ta gueule pour faire le malin.

Et à l'avenir, ne viens plus emmerder les gens sur un forum qui est fait pour que les gens décompressent à coups d'atrocités à un degré infiniment plus nazi que le mien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, ARGHHH!!! a dit :

Commence par essayer de te pendre, et après échec, fournis un effort d'autocritique sur toi-même.

C'était nécessaire d'aller aussi bas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

so pour revenir au sujet je déteste le macaroni aux tomates de ma mère j'en ai trop mangé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"être une sale merde, c'est mal se comporter contextuellement."

Es-tu sérieux là? On est donc-tu méchant de venir se mêler de vos niaiseries, hein. 

Dépotoir.ca: un safe-zone pour ceux qui aiment pas les safe-zones. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas fondamentalement opposé aux safe-zones dans l'idée, loin de moi me viendrait l'idée d'aller dans un safe-space de SJW pour les traiter de grosses frustrées, alors que je peux le faire avec des amis qui sont d'accord avec moi, c'est moins chronophage, moins gratuit et moins traumatisant pour tout le monde.
Exiger l'interdiction d'un safe-space, c'est exiger qu'on entre chez toi et qu'on t'explique comment faire la vaisselle. Donc c'est rarement le principe que je critique, plus les idées.
En revanche, on n'est pas sur un safe-space ici, on est sur un topic qui s'appelle "Le confessionnal : toutes ces choses que vous pensez tout bas, mais que vous gardez pour vous." d'un forum qui s'appelle le Dépotoir. Je pense avoir respecté la ligne éditoriale en te retirant ton caleçon.

Tu peux continuer à me critiquer en jactant des principes bidon, et je continuerai donc à te répondre, en opposition à tes principes bidon. Jusqu'au moment où j'en aurai marre et où je ne te répondrai plus, bien évidemment.

C'est pénible les pédales dialectiques dans ton genre, on est sans cesse obligés de réinventer la roue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Es-tu politicien? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/03/2018 à 02:03, Vacpower™ a dit :

Confession : J'ai jamais vraiment voyagé. Mais honnêtement, j'ai pas vraiment d'émotions fortes par rapport à ça. En fait, de façon très abstraite je me dit que un jour aller faire un tour en Europe ou aux USA ça serait intéressant, mais j'ai presque l'impression que je me "force" à penser que j'en ai envie parce que partout autour de moi les gens valorisent le "voyage".

En plus, ma job (prof de cégep) me permettrait clairement de voyager. (2 mois de vacances l'été, possibilité de planifier des sabbatiques) Mais quand je pense au prix que ça me coûterait c'est comme si automatiquement j'arrive à trouver plein de choses que j'aimerais mieux faire avec cet argent là.

Bref, je suis un maudit conformiste qui aime sa job et Montréal (j'habite sur l'île dans un appartement mal insonorisé, la seule chose qui me fait sentir un peu comme un citoyen du monde) et qui ne ressent aucun besoin intérieur d'aller voir du pays. 

En 2018 j'ai l'impression que pas avoir d'ambition de voyage c'est politiquement "incorrect". J'ai raison ?

Je me fais souvent demander pourquoi je ne voyage pas (je suis entourée d'immigrants, de grands voyageurs etc.), et je dois justifier à chaque fois, comme si ce n'étais pas normal. J'aime mon pays, je trouve que mon coin c'est un des plus beaux à vivre au monde, j'aime aller dans le bois faire du feu pis bûcher comme une criss de redneck, et pas aller dans les lieux touristiques où y'a foule, que toute est attrape-touriste, etc. Et puis j'ai même pas fini le tour du Québec tellement c'est grand et qu'il y a de choses à voir.

Comme si aller en camping dans toute la province à tous les weekends ça comptait pas, parce que tu sors pas du pays...

Et puis c'est pas comme si on étaient moins au courant de ce qui se passe ailleurs dans le monde, ou qu'on ne connaissait pas différentes cultures, on est en 2018, on rencontre des gens de partout, y'a internet pis toute...

T'as raison, ça semble politiquement incorrecte de pas trop avoir envie de "voyager".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, FosseAsceptique a dit :

Je me fais souvent demander pourquoi je ne voyage pas (je suis entourée d'immigrants, de grands voyageurs etc.), et je dois justifier à chaque fois, comme si ce n'étais pas normal. J'aime mon pays, je trouve que mon coin c'est un des plus beaux à vivre au monde, j'aime aller dans le bois faire du feu pis bûcher comme une criss de redneck, et pas aller dans les lieux touristiques où y'a foule, que toute est attrape-touriste, etc. Et puis j'ai même pas fini le tour du Québec tellement c'est grand et qu'il y a de choses à voir.

Comme si aller en camping dans toute la province à tous les weekends ça comptait pas, parce que tu sors pas du pays...

Et puis c'est pas comme si on étaient moins au courant de ce qui se passe ailleurs dans le monde, ou qu'on ne connaissait pas différentes cultures, on est en 2018, on rencontre des gens de partout, y'a internet pis toute...

T'as raison, ça semble politiquement incorrecte de pas trop avoir envie de "voyager".

Ce qui épuise surtout c'est les gens qui se complaisent dans leur mode de vie au point d'avoir l'arrogance nonchalante d'un ti-jo connaissant qui pense avoir le secret du nirvana. Voyageur flasheux ou sédentaire nationaliste inclus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Commissaire Laviolette a dit :

Ce qui épuise surtout c'est les gens qui se complaisent dans leur mode de vie au point d'avoir l'arrogance nonchalante d'un ti-jo connaissant qui pense avoir le secret du nirvana. Voyageur flasheux ou sédentaire nationaliste inclus.

Ouais c'est important de se rappeler qu'on à souvent tendance à excuser notre propre arrogance quand on se sent être  "l'underdog" dans une situation, c'est le principe qu'on pense qu'on "punch up" et donc que notre vitriole est légitime, faut donner du +5 à nos propos car on est seul contre cinq.

Si tu passes ta vie à te faire demander pourquoi tu voyage pas, tu développe un dédain pour le voyage, et tu te sens légitime d'attaquer ceux qui le font car tu te sens seul VS le monde. 

Si tu passes ta vie à te faire demander pourquoi tu ressent autant le besoin de voyager, tu développe un dédain envers ceux qui voyage pas, et te sens légitime de les attaquer. 

C'est quelque chose dont je suis coupable et que je dois faire un effort cognitif actif pour essayer de contrer, et comme démontré plus haut dans le sujet, ça passe souvent au travers de mon filtre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎2018‎-‎03‎-‎10 à 13:59, Le gars d'en face_* a dit :

Bon, j'ai envie de répondre au sujet. Au risque de passer pour un sans coeur, j'arrive difficilement à ressentir de l'empathie. Le malheur des autres me touche plus ou moins, disons-le comme ça. Je suis capable de comprendre que tel ou tel évènement peut rendre une personne triste ou catastrophée, mais pas au point où cela m'affecte négativement. Dans le fond c'est comme si je m'en foutais un peu mais je ne le laisse jamais voir.

 

Le ‎2018‎-‎03‎-‎10 à 17:51, Aradia a dit :

Clairement, je suis pareille côté "empathie". Je comprends les misères de la personne, et je fais mine d'être empathique pour pas passer pour une sociopathe mais en réalité, ça me fait rien personnellement. Mais rationnellement, je ne veux pas que les gens souffrent parce que ça a un coût social trop élevé, bref. Je suis de gauche même si je suis sans coeur. 

Une étude de Yale paru hier dans le PNAS: http://www.pnas.org/content/early/2018/03/06/1721903115

"We report that psychopathic individuals fail to automatically take the perspective of others, but can deliberately take the perspective of others. These findings suggest that psychopathic individuals have the ability to take the perspective of others but lack the propensity to do so."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Confession du mardi :  je passe de longues heures chaque semaine à épier un tas de trucs insignifiants sur le Web.  J'ai littéralement cette propension malsaine à m'enfoncer très profond dans la découverte d'une myriade de détails portant tantôt sur des faits historiques et des concepts de disciplines quelconques, tantôt sur les pires banalités qui soient.  Et si cette préférence que j'ai à me balader de page en page pendant que mes semblables se passent les derniers épisodes de Game of Thrones m'aura au moins édifié une certaine culture à travers le temps, il en demeure que, grâce à ma mémoire hors pair ainsi que la diversité de mes "recherches", je suis désormais aussi en mesure d'établir un lien on ne peut plus direct entre certains profils Facebook et des vidéos pornographiques.  Je n'exagère rien du tout :  dès que je tombe sur un casting porno québécois, il m'en demande normalement rien que 10 sec. pour retrouver la fille dont il est question sur le vidéo ET les profils Facebook de son père et sa grand-mère.  Il me vient alors comme une envie éhontée d'envoyer le lien à ces derniers.  Pulsion ridicule et surtout incompréhensible.  Cette situation me paraît d'autant plus abjecte considérant que je suis normalement le premier à dénoncer toutes formes de slut-shaming, particulièrement les plus coriaces, intériorisées, normatives.

J'éprouve à chaque coup un petit moment de culpabilité, rien que pour avoir eu une telle idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Gamin a dit :

 

Une étude de Yale paru hier dans le PNAS: http://www.pnas.org/content/early/2018/03/06/1721903115

"We report that psychopathic individuals fail to automatically take the perspective of others, but can deliberately take the perspective of others. These findings suggest that psychopathic individuals have the ability to take the perspective of others but lack the propensity to do so."

Fait que je serais possiblement psychopathe?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Aradia a dit :

Fait que je serais possiblement psychopathe?

Selon l'Internet, tu as aussi probablement 23 cancers différents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×