Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 4 heures, TénèbresFruitées a dit :

Hier soir, suite aux propos d'un animateur d'une station de radio bien connue pour ses dérapes, j'ai pris la liberté de discréditer son argument pro-déconfinement comme quoi ouvrir les bars ferait en sorte que la violence congugale et les féminicides diminuraient si les hommes agressifs pouvaient rejoindre leurs chums pour décompresser autour d'une bière. Il s'est rétracté rapidement lorsque je lui ai mentionné que souvent les sévices sont plus attroces dû à l'alcool. (Je n'irai pas dans les détails, vous avez suffisamment d'imagination pour avoir une idée...)

Je ne suis pas une grande féministe, en fait j'ai vécu dans une famille misogyne, alors c'était très mal vu pour une femme d'apprécier les activités masculines. Donc, puisque je suis soumise et douce, j'ai décidé d'écouter mon papa qui me conseillait sur comment être femme, et j'ai fait des métiers et des études dans des domaines typiquement féminins. Soit l'agriculture, la construction et la programmation informatique. On me comparait parfois à Claudia Schiffer, clairement que mon look négligé de métaleuse extrème confirmait ma consécration de mannequin international. 

  Révéler le texte masqué

image.png.9bb0014a01420c6c2f06459716a8cc59.png

Mais comme je suis en constante contradiction, je suis réellement douce et soumise, parce que derrière ma rébellion se cache ma vulnérabilité de sauveuse. À bien y penser, c'est plutôt à ma propre personne que j'aurais dû lancer la bouée...

Que mon père me rejette, que les hommes de ma vie m'aient abusés, que je n'ai jamais été en mesure de vivre une relation saine: je n'ai en aucun temps souhaité de mal aux hommes. Autant mes maladroites tentatives d'affirmation me nuisent lorsque mes neurones s'échauffent, autant je convains d'être forte, agile et brillante lorsque j'ai l'Esprit refroidi. Et ma frustration fluctue suffisamment vers la neutralité pour être fonctionnelle malgré mon instabilité émotionnelle. Mes véritables lacunes sont que je veuille prouver aux autres ma valeur, alors que je n'ai que très peu confiance moi-même en mes capacités, et que je suis trop attentives aux besoins des hommes.

Ce n'est pas pour rien que je souhaite rester seule, je sais que je dois travailler sur ma personne. Une introspection qui bénéficierait également à ces hommes...

Je ne suis pas une grande féministe: quelle aberration! À quelque part, tu as raison @Daleko la libération des femmes est effectivement un facteur non négligeable des mouvements masculiniste et incel: conserver les vulves-servantes à leur simple utilité de femme objet. Sauf qu'elle ne le justifie en rien! S'ils n'avaient pas été des stéréotypes, j'aurais pu m'affranchir sainement. S'ils n'avaient pas été des stéréotypes, n'y aurait-il plus aucun incel?

Tout ce que tu racontes est possible depuis belles lurettes et ne nécessite pas le féminisme actuel. Ce qui était utile un temps ne l'est plus actuellement. D'ailleurs tu avais tous les outils et les droits pour te sortir de ta situation. Le féminisme 2021, c'est se battre pour avoir des tampons gratos et des quotas discutables. On n'en est plus à batailler pour pouvoir faire des études de médecine ou ouvrir un compte en banque seule.

Le fait qu'à chaque fois qu'on s'oppose au féminisme contemporain, ses défenseurs doivent insinuer que ses opposants cherchent un retour au XIXème siècle illustre bien à quel point c'est devenu vain.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Daleko a dit :

Le fait qu'à chaque fois qu'on s'oppose au féminisme contemporain, ses défenseurs doivent insinuer que ses opposants cherchent un retour au XIXème siècle illustre bien à quel point c'est devenu vain.

C'est parce qu'il faut rêver plus. L'émancipation n'est pas vraiment une évolution, c'est un retard qu'on rattrape. Même chose avec le racisme ou toutes les grievances. Lorsque les individus qui ont été laissé pour compte rejoignent le groupe, ils doivent laisser tomber les anciennes dispositions de réclamation de réparation pour participer au projet humain.
Les femmes ne seront pas toujours victime et les noirs discriminés. Ce n'est pas une fin, l'équité, c'est une base pour produire une séquence de changement bcp plus substantielle. 

À mon avis le transhumanisme est la région de projection dans lequel une partie du féminisme est redirigé par nature. Trop lâche pour retrouver les articles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Cheval a dit :

développement du statut de la femme ait accéléré plus vite que le développement du statut de l'homme

Hm...ca expliquerai la montée des extremismes religieux et racistes. 

Cela dit ca explique seulement pour les mouvements masculinistes. Les incels, c'est une mentalite differente, voir opposée, d'apres leur sacro saint wiki.  

Des mouvements opposes au feminisme, ils existent depuis le debut, bordel, des mouvements opposes aux femmes existaient AVANT le feminisme.  les incels sont tout recent, tous ne sont pas des marc lepine, qui ne figure meme pas sur leurs wiki mais plutot des Elliot Rodgers dont la crise ne venait pas de l'egalite homme femme mais bel et bien de son incapacite a tremper son nem dans de la sauce nuoc. A la base, c'est ca un incel, les feministes ne sont pas leurs problematiques mais les femmes. 

https://incels.wiki/w/MGTOW

 

 

 

il y a 19 minutes, Cheval a dit :

À mon avis le transhumanisme est la région de projection dans lequel une partie du féminisme est redirigé par nature

Tu dois penser au cyber feminisme, je me trompe? Ca ressemble plus a un exercise de pensée qu'a un vrai mouvements militant. Un peu comme le transhumanisme a l'heure actuelle. Difficile de trouver des partis politique transhumanisme. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il fait peut-être référence au postgenrisme qui est une branche du transhumanisme. ses auteurs postulent que les différences sociales attribuées au rôle de genres ne sont pas choisies et de ce fait constituent une entrave au potentiel des individus.

avec les avancées des techniques de procréation médicalement assistées, les rapports sexuels dans un but de reproduction seraient obsolètes ou les grossesses seraient interrompues pour se poursuivre in vitro ce qui aurait pour conséquence d'éliminer la dichotomie homme / femme. 

selon les postgenristes (notamment Donna Haraway que je cite plus bas), les femmes ne seraient libérées de leurs contraintes biologiques qu’uniquement lorsqu’elles seront dispensées de leurs obligations reproductives, donc lorsqu'elles seront post-biologiques ou post-genres.

image.thumb.png.7d631aa99047d8442fb477074ea98a84.png

:roll-safe:

 

Révélation

ça ou bien il fait référence à l'oreille greffée de Stelarc. :chat:

L'alchimie de l'art et du vivant | UQAM

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Cheval a dit :

C'est parce qu'il faut rêver plus. L'émancipation n'est pas vraiment une évolution, c'est un retard qu'on rattrape. Même chose avec le racisme ou toutes les grievances. Lorsque les individus qui ont été laissé pour compte rejoignent le groupe, ils doivent laisser tomber les anciennes dispositions de réclamation de réparation pour participer au projet humain.
Les femmes ne seront pas toujours victime et les noirs discriminés. Ce n'est pas une fin, l'équité, c'est une base pour produire une séquence de changement bcp plus substantielle. 

À mon avis le transhumanisme est la région de projection dans lequel une partie du féminisme est redirigé par nature. Trop lâche pour retrouver les articles.

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Je fais partie de ces gens très favorables au développement technologique et qui pensent que le transhumanisme finira par régler beaucoup de problèmes. Malheureusement, je suis aussi d'accord avec Dasri en ce sens qu'à l'heure actuelle, c'est justement du rêve. On est limité par notre condition humaine et nos actions ont des conséquences. C'est pour ça que je trouve le féminisme actuel souvent dangereux et que ça ne m'amuse pas beaucoup. Quand on force mon mari à embaucher une candidate alors que le candidat était meilleur, je suis dégoûtée dans ma fierté de femme qui n'a pas envie d'être systémiquement considérée comme quelqu'un qui a besoin d'un coup de pouce. Je peux pas me dire que c'est temporaire et que dans x générations ça n'arrivera plus, parce que je vis maintenant. Quand je vois que mon pays envisage très sérieusement d'autoriser l'avortement jusqu'à neuf mois pour cause de « détresse psychologique », je peux pas juste me dire que la science va nous sauver et que tout va aller bien. Je me dis qu'il faut stopper ça, quitte à enrayer temporairement le développement. La réalité l'emporte sur le rêve.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Daleko a dit :

La réalité l'emporte sur le rêve.

Ho non non, c'est ça le piège. La volonté de pouvoir est manifesté dans la technologie et on peut sans problème se demander si les contraintes de l'espace/temps seront vraiment longtemps des choses dans notre chemin. @DASRI est pragmatique et c'est bien, parce que y'a encore des femmes qui se font fesser avec marteau. Ça c'est aujourd'hui et c'est vrai. 
Mais son piège un peu coco c'est de vouloir gagner le débat, ou même d'argumenter contre un point de vue à la place de tout les points de vue. 
On pas juste 3 sur la terre. Pendant que certain sont sensible au réel et à la douleur vécu, d'autres doivent se demander comment rêver vivre sans douleur. C'est une balance très importante dont il faut mesurer toute la sagesse. Sans rêve, tu loop dans ta douleur et sans réalité tu rêves ton dernier rêve. 

il y a 56 minutes, Ecce Homo a dit :

les femmes ne seraient libérées de leurs contraintes biologiques qu’uniquement lorsqu’elles seront dispensées de leurs obligations reproductives, donc lorsqu'elles seront post-biologiques ou post-genres.

thx pour les référents, tu es pile dessus. 
Je me tiendrais effectivement de ce coté. Je sais que je peux juger un artiste simplement par son oeuvre car je m'adresse ( ou cela s'adresse à moi ) que par l'esprit. Ultimement, on s'en fou ben du genre/sexe dans le devenir de l'esprit libéré. Surtout avec un peu de visualisation holistique, je suis ma voisine et elle est son voisin noir et ainsi de suite. Tsé, y'a une branlé de couleur que je peux pas voir mais qu'une crevette elle est capable de voir. Jusque où je trouve que le corps est mon temple plutôt d'une graine à développé un être supérieur. 
Ok j'ai décollé pardon.


Les moines du mont Athos, ils sont structurellement pas loin des incels.
Juste qu'ils s'emmêlent pas les pieds dans leur douleur et déploient un propos complet pour leur isolation basé sur leur foi. 
Si vous ne connaissez pas, c'est une principauté de la Grèce où des moines vives en ermite, aucune femme ne peut rentrer sur le territoire. 
De mon point de vue, tu vas nul part quand tu constitue ton essence dans l'opposition à quelques choses, tu perpétues le conflit au détriment d'un épanouissement.
Les petits incels, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent de leur vie, mais ça n'a rien à voir avec les femmes leur connerie. donc même leur nom est un problème. 
C'est un peu là que je trouve que c'est en manque de modèle, donne leur quelques choses de grands a accomplir leur force de s'éjecter eu même de la société. 

EN.WIKIPEDIA.ORG

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Cheval a dit :

Mais son piège un peu coco c'est de vouloir gagner le débat, ou même d'argumenter contre un point de vue à la place de tout les points de vue. 

Samuel L Jackson What GIF by Coming to America

Developpe, je crois que tu mélange mes interventions serieuses et constructives avec les provocations et phrases pieges. 

Je precise: le transhumanisme n'est pas un reve, ecoute pas l'autre, je suis super impliqué dans un paquet de projet sur le bio hacking et compagnie. 

Citation

Les moines du mont Athos, ils sont structurellement pas loin des incels.

Les incels Les appelle des vocels. Les deux situations ne sont pas comparable.

 

Citation

Les petits incels, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent de leur vie, mais ça n'a rien à voir avec les femmes leur connerie. donc même leur nom est un problème. 

Je les appelle "petites merdes chouigneuses qui s'inventent des problemes pour justifier leurs vies d'echecs". Mais c'est long un peu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Daleko a dit :

D'ailleurs tu avais tous les outils et les droits pour te sortir de ta situation. 

C'est faux, totalement faux! Je vois bien que tu ne sais absolument pas de quoi tu parles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Ecce Homo a dit :

il fait peut-être référence au postgenrisme qui est une branche du transhumanisme. ses auteurs postulent que les différences sociales attribuées au rôle de genres ne sont pas choisies et de ce fait constituent une entrave au potentiel des individus.

avec les avancées des techniques de procréation médicalement assistées, les rapports sexuels dans un but de reproduction seraient obsolètes ou les grossesses seraient interrompues pour se poursuivre in vitro ce qui aurait pour conséquence d'éliminer la dichotomie homme / femme. 

selon les postgenristes (notamment Donna Hataway que je cite plus bas), les femmes ne seraient libérées de leurs contraintes biologiques qu’uniquement lorsqu’elles seront dispensées de leurs obligations reproductives, donc lorsqu'elles seront post-biologiques ou post-genres.

image.thumb.png.7d631aa99047d8442fb477074ea98a84.png

:roll-safe:

 

  Masquer le contenu

ça ou bien il fait référence à l'oreille greffée de Stelarc. :chat:

L'alchimie de l'art et du vivant | UQAM

 

Le postgenrism, c'est le cyberfeminism, le manifest de Haraway (Pas Haraway) que tu cites vient de a cyborg manifesto.

 

Ce womanplaining quoi. :soyboy_crying:

JE ME SENS EN DETRESSE PSYCHOLOGIQUE.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, oui, j'ai corrigé :rolleyes:

il y a une heure, Cheval a dit :

Les moines du mont Athos, ils sont structurellement pas loin des incels.
Juste qu'ils s'emmêlent pas les pieds dans leur douleur et déploient un propos complet pour leur isolation basé sur leur foi. 
Si vous ne connaissez pas, c'est une principauté de la Grèce où des moines vives en ermite, aucune femme ne peut rentrer sur le territoire. 

Je regarde ça (en plus ça a l'air superbe visuellement). <3

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, DASRI a dit :

Samuel L Jackson What GIF by Coming to America

Developpe, je crois que tu mélange mes interventions serieuses et constructives avec les provocations et phrases pieges. 

Je precise: le transhumanisme n'est pas un reve, ecoute pas l'autre, je suis super impliqué dans un paquet de projet sur le bio hacking et compagnie. 

Les incels Les appelle des vocels. Les deux situations ne sont pas comparable.

 

Je les appelle "petites merdes chouigneuses qui s'inventent des problemes pour justifier leurs vies d'echecs". Mais c'est long un peu.

Ho shit t'es vraiment informé sur un autre niveau. Ouin c'est ça je pense que c'est vraiment un sujet qui demande de la lecture prioritaire. 
Je vais aller faire un tour avant de dire n'importe quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, TénèbresFruitées a dit :

C'est faux, totalement faux! Je vois bien que tu ne sais absolument pas de quoi tu parles.

Si, sinon t'aurais pas pu t'en sortir.

Va dire aux saoudiennes qu'elles ont besoin de faire un travail sur elles-mêmes pour être libres, ça va bien les faire marrer.

La nécessité d'introspection montre pas que le féminisme contemporain t'as aidé, juste que t'es un être humain et pas un arbre fruitier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est vrai que j’aurais dû sortir treize paragraphes bien développés face à quelqu'un qui me raconte sa vie quand je lui demande en quoi critiquer le féminisme revient à  défendre les incels. C’était du béton.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-26 à 02:05, TénèbresFruitées a dit :

Les incels sont considérés par certains comme une réponse au féminisme.

Ton post insinue que le mouvement incel est une reponse normale (et donc legitime) au feminisme. Voila ou veut en venir TF. C'est quoi le nom du topic? "Derives du feminisme"? Non, c'est "incel". Alors l'interet de ctitiquer le feminisme sur ce sujet ,,?

Sauf que: comme expliqué maintes fois: Les incels ne s'attaque pas au feminisme, aux feministes ou aux discours feministes. Juste aux femmes. 

Et meme si il existait en reponse aux feminisme, ni ses methodes ni ses propos ne sont acceptable. Pense tu que le terrorisme de Daesh est une reponse convenable a l'imperialisme occidental, par exemple? 

Tu fais donc deux erreurs de jugement.

mais  je ne suis pas dupe, tu n'es pas sotte: tu as detourner le sujet pour une enieme croisade sur le feminisme et rappeller que toi, t'es pas comme ca. Le fond de ton propos n'est pas de parler du mouvement incel.

Que tu sois conservatrice et anti feministes, osef, on t'empeche pas de créer ton sujet pour en parler. Mais tu te doutes bien que tu auras plus de succes a detourner un sujet qui attire l'attention.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-04-26 à 18:40, Lux a dit :

Le féminisme et le masculinisme sont deux idéologies qui s'engendrent réciproquement.

Deuxième message du thread. C'est vrai que j’ai grave détourné le sujet.

Ensuite,  t’es parano, j’ai réagis à la remarque de shameonyou comme j’aurais pu le faire sur n’importe quel autre sujet en fin de vie car il n’est plus possible de parler de la douceur des femmes (cf. n’importe quelle conversation, n’importe quelle interview de starlette, discours de femme politique) sans qu’elles réagissent comme une insulte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Daleko a dit :

Deuxième message du thread. C'est vrai que j’ai grave détourné le sujet.

Et precise ensuite: inceldom et masculinisme ne sont pas la meme chose. 

Et conclusion Avec du gaslighting + tu admet bel et bien avoir changer de sujet. 

Bref, I'm done. Bonne chance a qui veut finir la partie d'echecs avec le pigeon. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Daleko a dit :

Si, sinon t'aurais pas pu t'en sortir.

Va dire aux saoudiennes qu'elles ont besoin de faire un travail sur elles-mêmes pour être libres, ça va bien les faire marrer.

La nécessité d'introspection montre pas que le féminisme contemporain t'as aidé, juste que t'es un être humain et pas un arbre fruitier.

Tu manques affreusement d'empathie et de jugement, une longue thérapie te serait bénéfique pour devenir un être humain respectable. Tu es assez riche pour ça, toi, d'ailleurs!

Il y a 2 heures, DASRI a dit :

Bonne chance a qui veut finir la partie d'echecs avec le pigeon. 

... ou plutôt un simple jeu de dé. On dirait qu'elle dit tout ce qui lui passe par la tête sans trop réfléchir. Vaut mieux l'ignorer, tu as raison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-25 à 15:32, DASRI a dit :

@Retromantiqueton serment d'education tient encore?

L'apprentissage ne se fait pas de la seule bonne volonté de l'émetteur, encore faut-il avoir un récepteur. @Daleko est visiblement très attachée à la compréhension qu'elle s'est fait de ce que "le féminisme" signifie, car elle sert bien pour son fonctionnement dans sa vie personnelle. À ses yeux elle sait déjà ce qu'il y a à savoir sur ce sujet. Tant qu'à faire, au lieu de gaspiller mon énergie en enseignant face à un mur, aussi bien la conserver pour l'investir là où un réel dialogue peut avoir lieu. 

D'ailleurs, toutes les opinions ne se valent pas. Seules les opinions informées ont de la valeur. Je crois que plus une opinion est informée et réfléchie, plus elle en a. En ce qui concerne les féminismes (car il s'agit bel et bien d'un emploi au pluriel), j'auto-évaluerais la valeur de mon opinion à un 6/10. Tu sais que tu n'as pas affaire à une personne informée quand elle parle en absolu, sans nuance. "Le féminisme" est une catégorie qui obscure la myriade de postures parfois conflictuelles qui existent; c'est faire du substantialisme. Si tu sais moindrement de quoi tu parles, tu pourras au moins nommer celles que tu favorises de celles que tu n'estimes pas. Si tu rejettes ou adhères en bloc, sans nuances, c'est faire preuve d'un manque de rigueur intellectuelle. Celle de reconnaitre qu'on n'en sait pas assez pour se prononcer avec autant de conviction. Ensuite, c'est à nous de ne pas perdre notre précieux temps à renforcer les égos dans leurs positions, ce qui ne sert jamais la cause.

Si c'était une poubelle sur le féminisme, je vous partagerais la position que je tiens pour le moment, mais je préfère offrir une réponse méta au débat que vous avez commencé, vu les conclusions que je viens de tirer. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par ---
      http://www.okcupid.com/the-dating-persona-test
      Perso j'ai eu le Last Man On Earth, le pire truc quoi.
      Faut pas le prendre à la lettre comme le MBTI (qui n'est déjà pas l'évangile) vu que c'est à vertu comico-humiliante mais c'est rigolo.
    • par Latourette
      Un excellent documentaire sur les relations amoureuses des jeunes à l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres à la Tinder et Badoo. C’est un peu pathétique parfois de voir ces jeunes accros du téléphone collectionner les rencontres et consacrer autant d’énergie à leur apparence physique, pour finalement se retrouver plus seuls que jamais.
      Mais les personnages sont attachants, articulés et j’admire beaucoup le courage (ou l’insouciance) qu’ils ont eu à confier publiquement des trucs très intimes de leur vie sexuelle.
      Ça dure deux heures en deux parties sur Télé-Québec:
      L'AMOUR AU TEMPS DU NUMÉRIQUE
    • par 1984
      Chers amis d'Outre-Atlantique,
      Connaissez vous l'emission franco-belge culte Striptease ?
      Cette émission datant de 85 vise à produire des documentaires d'un genre nouveau dans lesquels les commentateurs s'effaceraient pour laisser parler les protagonistes. L’émission aborde essentiellement des passages de la vie de tous les jours (repas de famille, séance de vaisselle, la vie d’une fermière). Le spectateur peut ainsi se reconnaître dans son intimité quotidienne : « Strip-tease : l’émission qui vous déshabille ».
      Alors qu'elle avait disparu des écrans de télévision, l'émission revient le 2 juillet avec un épisode qui frappe très fort, voire trop fort.
      Attention, je vous préviens, c'est triste, et pathétique.
      http://www.youtube.com/watch?v=KzD6R3wfIQ4
      Dans cet épisode réellement dramatique appelé "Recherche bergère desespérement", on peut découvrir Damien, un jeune éleveur de mouton qu'on pourrait qualifier d'handicapé, désespément à la recherche de l'amour. Ses grands parents, et sa mère, avec qui il vit, aimeraient beaucoup le voir enfin amoureux et heureux.
      Pour l'aider, ou l'enfoncer - c'est à votre libre appréciation -, ces derniers décident de faire appel à une agence matrimoniale d'un genre nouveau: moyennant la somme de 2000€, l'agence présente Roxana, une jeune roumaine sans aucun doute agée de moins de 18 ans, à Damien, sa maman et ses grands-parents.
      Malheureusement, la jeune fille, qui ne parle pas un mot de français, à l'air incroyablement mal à l'aise(12:05).
      Malgré les nombreuses tentatives de Damien de se rapprocher de la jeune femme ( 20:01), il arrive ce qui devait inévitablement arriver:
      elle finit par repartir chez elle.
      La famille accuse le coup, mais croit néanmoins que la jeune fille reviendra (26:00) car cette dernière à laissé Damien dans le désarroi le plus total (29:40). Il menace de massacrer sa mère et de se suicider dans un moment de désespoir (30:15). En effet, celle ci a parlé de l'agence matrimoniale autour d'elle, et l'un des amis de la famille s'oppose fermement à ces mariages arrangés (qui sont évidemment dans la limite de la légalité (32:45)).
      L'agence retourne voir Damien dans sa famille et tente de les rassurer en leur indiquant de rester discret sur leurs arrangements.
      Ils sortent le champagne..
      Finalement, on apprends que Roxanna est partie en Italie avec un autre homme. La dirigeante de l'agence les aiguille vers l'idée d'un manipulateur qui aurait déjoué leur plan initial (43:00), et les hypothèses vont bon train en présence de ce pauvre Damien, impuissant et en larmes (48:30).
      --
      L'histoire est entrecoupée - un peu sans raison, je trouve- par l'histoire d'une autre femme, plus mure que Roxanna, qui cherche également un bon parti par le biais de la même agence. Celle ci se voit proposer l'incroyable:
      Devenir la femme d'un homme, 54 ans, ayant 17 chats, vivant avec sa mère, ayant été amputé d'un bras suite à un accident de tracteur, avec des problèmes psychologiques et une face boursouflée.
      Elle refuse.
      --
      L'emission est pas mal longue, sans musique, sans sous-titres, sans voix off. Juste un montage excellent qui fait la force tragico-comique de ce genre de reportage.
      J'ai donc noté les temps de chaque passage dans ma description, afin de faciliter la lecture et éviter le "too long to WATCH".
    • par Aberration
      Bon, à la demande de je ne me souviens plus quel membre, j'y vais d'un sujet sur la fameuse friend zone. Celle où probablement chacun d'entre-vous fut déjà placé à un moment ou à un autre et dans laquelle vous avez possiblement placé des gens du sexe opposé.
      Racontez-nous votre expérience, afin de nous faire comprendre à tous comment cela fonctionne et comment l'éviter, mais surtout comment éviter d'en souffrir.
      Pour ma part, je crois que, quand une personne qu'on estime et qui nous attire (et qu'on voudrait plus avec elle, bien entendu) nous catégorise ainsi, il vaut alors mieux de prendre ses distances, afin de n'en pas trop souffrir. À moins qu'on se sente à l'aise de n'être pour cette personne que son ami(e).
      Le point important, c'est que les choses soient claires. Car ce sont les choses floues et ambigües qui nous font alors espérer plus de cette personne et finalement qui nous font ressentir le plus de tristesse.
      Note aux personnes qui considèrent des ami(e)s du sexe opposé comme de simples ami(e)s et qui sentent un intérêt univoque: Même si c'est bien plaisant d'être désiré et que vous voulez garder l'amitié de l'autre, faites votre possible pour être claires. Ne laissez pas d'espoir s'il n'y en a pas. Ainsi, si cette personne est toujours intéressée à être votre amie tout en sachant qu'elle ne sera pas plus, vous même vous sentirez mieux dans cette histoire et vous viendrez de vous faire un(e) véritable ami(e). Cela dit, c'est si l'amitié gars-filles est possible, mais il s'agit d'un autre sujet...
×
×
  • Créer...