Aller au contenu
Kalium

Le trouble du déficit de l'attention

TDA(H)  

15 membres ont voté

  1. 1. Souffrez-vous d'un TDA(H)?

    • Oui, diagnostiqué et médicamenté avec hyperactivité
      1
    • Oui, diagnostiqué et médicamenté sans hyperactivité
      6
    • Oui, mais je n'ai pas de prescription
      2
    • Non, mais je reconnais que c'est un problème réel
      3
    • Non car je ne crois pas que ça existe
      3
  2. 2. Quelle-est votre prescription? (posologie à préciser)

    • Adderall
      1
    • Biphentin
      1
    • Concerta
      1
    • Dexedrine
      0
    • Ritalin
      1
    • Vyvance
      2
    • Autre
      2
    • Aucun
      7


Déchet(s) recommandé(s)

il y a 3 minutes, D'Artagnan a dit :

persuadés de faire partie d'une élite et que vous auriez pu être riches et célèbres si seulement vous n'étiez pas atteints d'un syndrome chelou.

Ben voyons, passer de "je prend des pilules pour me concenter" à "si c'était pas de cette maladie mentale, j'aurais déjà conquis l'Afrique", c'est vraiment être de mauvaise foi. 

Je vais me partir une compagnie de production d'hommes-de-pailles, je vais être riche. Si seulement j'étais pas atteint du Trouble Psychiatrique de la Paresse, mautadine. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on nuance un peu les propos à notre cher D'Artagnan, il y a quand même quelque chose de vrai : On a tendance à compenser le décalage potentiel-réalisation en gonflant le surmoi de certitudes pompeuses. Je vois beaucoup de TDAH autour de moi qui ont de la difficulté à communiquer leurs propos, mais au lieu de prendre le temps de rendre le message compréhensible, ils préfèrent penser que les gens sont juste trop caves pour comprendre.

J'ai pleins d'exemples en tête mais je vais m'arrêter ici parce que ce serait trop long à mettre en ordre dans ma tête. (J'prends pu mes pélules, lol.)

On est rendu plus loin que l'étape où l'on tente de convaincre les autres avec nos opinions. C'est le temps de jaser de tout ça avec ouverture, SVP merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être et je dis bien peut-être que les sujets sur lesquels vous tentez de vous concentrer sont plates à mort. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Goéland a dit :

Si on nuance un peu les propos à notre cher D'Artagnan, il y a quand même quelque chose de vrai : On a tendance à compenser le décalage potentiel-réalisation en gonflant le surmoi de certitudes pompeuses. Je vois beaucoup de TDAH autour de moi qui ont de la difficulté à communiquer leurs propos, mais au lieu de prendre le temps de rendre le message compréhensible, ils préfèrent penser que les gens sont juste trop caves pour comprendre.

J'ai pleins d'exemples en tête mais je vais m'arrêter ici parce que ce serait trop long à mettre en ordre dans ma tête. (J'prends pu mes pélules, lol.)

On est rendu plus loin que l'étape où l'on tente de convaincre les autres avec nos opinions. C'est le temps de jaser de tout ça avec ouverture, SVP merci.

Si on peut mettre un lien de cause à effet entre ce message pertinent (putain quelqu'un qui essaye enfin de comprendre) et l'arrêt de ton traitement, on constatera sans doute qu'un point du problème est touché.

il y a 6 minutes, BMO a dit :

Peut-être et je dis bien peut-être que les sujets sur lesquels vous tentez de vous concentrer sont plates à mort. 

Même BMO (en oubliant que le Mac Poulet fait partie de ses sujets de concentration) vient d'avoir une lumière de génie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais le point c'est qu'on le sait. C'est pas comme si on avait tous jamais lu la phrase "To be sane in an insane world is insanity" sur un beau petit poster motivationnel, comme si on avais tous le goût d'être punk rebel. 

Vous amenez pas ce point là de façon pertinente et intéressante, vous insultez le monde pis vous faîtes comme si c'était un problème tellement simple et facile et qu'on étais tous demeurés de pas penser comme vous, parce que c'est un sujet tellement simple et facile... alors que si vous preniez la peine de former des arguments concret, vous vous renderiez compte que les contre-arguments aussi sont bon. 

C'est ironique parce que ça donne l'impression que vous avez de la difficulté à formuler vos réflexions, alors vous vous abaissé à un comportement de base d'insultes parce que ça vous tente pas de développer vraiment... Lancer un insulte ou deux, laissé 6 personnes différentes synthétiser votre messages, pis quand ils ont réussis à en tirer quelque chose qui vous plaît là vous revenez d'un "Bah voyez, c'est ça que je voulais dire!". Ironique, parce que... 

il y a 39 minutes, Goéland a dit :

Je vois beaucoup de TDAH autour de moi qui ont de la difficulté à communiquer leurs propos, mais au lieu de prendre le temps de rendre le message compréhensible, ils préfèrent penser que les gens sont juste trop caves pour comprendre.

Guilty as fuck. Si vous saviez le temps que je peux passer à retourner mes phrases pour les rendre compréhensibles. 

Mais y'a littéralement des pensés qui sont flous, et qui tirent leurs énergies de tellement pleins d'autres pensés, c'est dur à réussir à les comprendre et schématiser. Comme si j'avais cette impression là que les "idées" [concepts, émotions, sentiments] construits par tant d'années de collaboration social, sont devenu réellement plus complexe que ce que le cerveau individuel peut analyser. J'ai l'impression que le monde qui saisissent pas ça on soit la chance d'être particulièrement crétin, ou soit la chance d'être particulièrement intelligent. 

Le point de BMO est bon, on est pas fait pour fonctionner dans une société défaillante comme ça. La solution est un peu dur à voir cependant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, D'Artagnan a dit :

tu parles trop Gamin

 Je suis même revenu pour ajouter qu'avec le point de BMO, le débat me rappel un peu un clash "socialisme" vs "individualisme"

Comme une sorte de culte de la personnalité. Comme si être malade mental, avec ces petits quirks, c'était tellement coloré et sincère, et unique, alors que de vouloir dosé ses troubles pour en arriver a des consensus social, cependant, ça fait mou. 

Ça pourrait tellement être un sujet intéressant. Ça pourrait. On croise les doigts. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non mais le problème c'est que ça pourrait être bigarré comme débat mais que la moitié de votre population soit diagnostiquée TDAH c'est quand même grave
tu comprends le sens des priorités ou pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Priorités? 

Excuse moi. J'avais pas réalisé qu'on avait une solution à porté de main et qu'on attendait juste notre consensus pour la mettre en action.

...?

 

Êtes-vous au courant... qu'on est au courant du problème? C'est peut être pas clair, depuis le temps qu'on le dit, mais j'ai de la difficulté à trouvé des gens au Québec qui ne sont pas d'accord avec la problématique que vous amenez - trop de diagnostiques, trop de prescriptions. Les psychologues et les psychiatres APPROUVENT que c'est un problème. Je suis né en 1989 et à 6 ans m'a mère à refusé mes prescriptions de Ritalin, parce que même en 95' on prévoyait déjà le problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Écoutez bien en quoi consiste un vague aperçu de la réalité sous mon angle du prisme social actuel. La société nous oblige à nous compartimenter dans des petites cases bien droites, bien cubiques et aseptisées généralement en acier inoxidable ou si vous préférez l'allégorie de la cage de faradé. On nous dit qu'on est TDA+H selon leurs standards. On a fait de la prescription du ritalin un sport national. Il n'y a qu'à visionner le documentaire de Paul Arcand Québec sur ordonnance pour le constater de ses propres yeux. 

 

Les Québécois avalent en moyenne 750 pilules par année. Certains des médicaments sont essentiels à leur santé, d'autres, à peine testés, leur sont administrés à l'aveuglette. Chose certaine, la Belle Province vit sous le règne de la pilule. La faute à un mode de vie effrénée ou à une industrie pharmaceutique qui manufacture des maladies pour gonfler ses profits? 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×