Aller au contenu

Recommended Posts

Cela faisait bien une année qui c'était écoulée sous les ponts depuis que je n'étais descendu de mon carrosse pour m'humecter les lèvres de cidre à la feuille de coca ou de sandwichs bourgeois. C'est alors que le vent soufflait de toutes ses forces et que le thermostat semblait glacial pour un soir de Mai que je me suis introduit dans les entrailles de cet arche doré. Singulière fût ma surprise en constatant le capharnaüm qui y reignait bruyamment. Les volutes de fumée qui s'échappaient des fourneaux juxtaposés aux fritures crystallisées dans la graisse dont les afficionados du croustillant y mordaient à pleines dents. Des rires de bambins fracassaient les murs d'un bruit sourd qui rend dingue. Les mamies et les papis scrutaient scrupuleusement leurs journaux comme si la solution des mots croisés allait soigner le cancer une fois pour toutes. Je me suis targué précipitamment vers mon téléphone intelligent pour y sous-tirer un quelconque code QR que j'ai fait scanner à la caissière, étonnée de voir un manant sortir du rang et ne pas utiliser les bornes robotisées qui avaient remplacées des emplois jadis prospères chez les estudiantins du coin. J'activais dès lors le pas en direction de la table à actualités, royaume des journaux en tous genres, sujet d'attraction certain chez les gens du troisième âge. Il en prit des dizaines de minutes avant que mon numéro se fasse entendre, une impression d'être aux urgences ou dans un abattoir de bovins mécanisé, dépourvu d'âme dont les automates seraient résolus à une existence vile et sans but aucun. Je mordis dans le dit Mac Poulet et ce qui s'en suit n'est qu'une pièce accumulée à la vaste histoire du Monde autoproclamé de la gastronomie rapide. Nous étions loin du goût exquis de Los Pollos Hermanos mes frères et soeurs. C'était franchement disgracieux sous la langue. Le sandwich me regardait d'une infinie tristesse, une absence totale de personnalité et l'air neurasthénique. On aurait aimé donner le bouche à bouche à ce Mac Poulet pour le secourir de son état suicidaire. Je me levai et pris la plus grande décision de mon après-midi en quittant les lieux avec un mélange d'amertume et d'âcreté, ce devait être la sauce. Ce. Devait. Être. La. Sauce..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande juste si vraiment quand il se couche le soir il se dit wow je suis dont intelligent, meilleur que tout le monde, au-dessus de l'humain moyen ou si il pleure en se disant pourquoi je suis un tel loser, un gros dodo avant de me réveiller demain et de rejouer mon personnage de gars confiant et awesome qui fait semblant de ne pas se rendre compte que personne ne l'aime et le trouve retarded.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Petit Robert_*

 

il y a une heure, BMO a dit :

Je me suis targué précipitamment vers mon téléphone intelligent pour y sous-tirer un quelconque code QR que j'ai fait scanner à la caissière, étonnée de voir un manant sortir du rang et ne pas utiliser les bornes robotisées qui avaient remplacées des emplois jadis prospères chez les estudiantins du coin.

Définition de se targuer, verbe

SOUTENU

  • TRANSITIF INDIRECT
  • Se targuer de : se vanter de.
  •  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais je suis moi aussi allé au McDo en faisant mes courses et ils n'ont pas mis de bacon dans mon McDouble bacon même si ils l'ont chargé. Manger un hamburger sans bacon...je ne suis pas un animal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, BMO a dit :

le thermostat semblait glacial pour un soir de Mai que je me suis introduit dans les entrailles

Quelle poétique manière d'évoquer une stimulation anale.

10/10 would not read again.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La principale particularité du style de BMO est qu'il utilise des mots sophistiqués dans leur mauvaise acception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, maintenant pourrais tu traduire ca en français SVP msieur.

Je sais que ca parle de mac poulet et que le sandwich te regardait tristement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Lux a dit :

La principale particularité du style de BMO est qu'il utilise des mots sophistiqués dans leur mauvaise acception.

En fait, c'est assez évident que BMO parodie ici le style qu'il utilise sur le Dépotoir les jours où il est fier d'avoir lu une dizaine de pages d'un roman de Zola.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitation BMO, tu te mérite un nouvel accomplissement.

Untitled-1_zps0de20dafcopy_zpsaqrnttcu.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait c'est tellement mauvais que ça pourrait faire un meme. En ceci, ce texte a de la qualité, bravo BMO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu mange toujours des sous-marins et du McDo au lieu de trucs sains, ton corps va s'en ressentir. Tu vas devenir obèse, perdre tes cheveux, bander moue, perdre ta logique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Le Petit Robert_* a dit :

 

Définition de se targuer, verbe

SOUTENU

  • TRANSITIF INDIRECT
  • Se targuer de : se vanter de.
  •  
Citation

Je me suis targué précipitamment vers mon téléphone intelligent

S'il avait dit "derrière mon téléphone"/"de mon téléphone" plutôt que "vers mon téléphone" ça aurait été bon, "targuer" vient quand même du mot "targe" qui est un bouclier, "se targuer" signifiait à priori "se protéger", c'est devenu ensuite utilisé pour signifier "se couvrir", donc par extension on s'est mit à l'utiliser comme "se couvrir d'homages, se couvrir de louanges", bref se vanter. 

Mais "Je me suis targué précipitamment de mon téléphone intelligent" aurait du sens, dans un autre contexte.   

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gamin, c'est bien noble de vouloir défendre BMO, mais une vieille acception du mot n'est pas valide. Tu oublies de préciser que le sens de « défendre » est un vieux sens qui n'est plus accepté aujourd'hui. « Jusqu’à la fin du seizième siècle, se targer (se targuer) conserve la signification propre de « se couvrir d’une targe », et, figurément, de « se défendre, se protéger ». Mais, au dix-septième siècle, la signification se hausse d’un cran dans la voie de la métaphore, et se targuer n’a plus que l’acception de « se prévaloir, tirer avantage ».

Avoir un beau style d'écriture, c'est aussi être de son temps et d'utiliser des mots dans le sens que ton lecteur a des chances de les comprendre. Si la plupart des lecteurs accrochent en lisant « se targuer » parce qu'ils ne le comprennent pas dans ce sens, c'est une erreur de l'utiliser. Pis c'est pas son seul accro dans le texte. Son texte, en plus d'être lourd, est truffé d'erreurs de syntaxes et de construction qui rendent le tout très fastidieux à lire.

Certes, c'est bien utile de connaitre l'origine du mot quand tu lis des vieux livres de Montaigne ou de Rabelais, mais employer ce mot aujourd'hui dans un contexte littéraire moderne serait au mieux maladroit ou un clair manque de jugement, ou au pire de la masturbation intellectuelle.

Dans le cas qui nous préoccupe, je suis convaincue qu'il a juste choisi ce mot parce que ça sonnait cultivé, sans vraiment en connaitre le sens. Comme il le fait régulièrement avec plusieurs mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'es comme BMO le gros texte, mais en arrière de l'ordi t'es une barmaid qui a choisie la voie facile de montrer ses totons au lieu d'étudier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gougoune a dit :

T'es comme BMO le gros texte, mais en arrière de l'ordi t'es une barmaid qui a choisie la voie facile de montrer ses totons au lieu d'étudier.

Ha ta gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gougoune a dit :

T'es comme BMO le gros texte, mais en arrière de l'ordi t'es une barmaid qui a choisie la voie facile de montrer ses totons au lieu d'étudier.

Bien essayé, mais je viens de compléter un bac en Traduction et j'ai aussi un bac non complété en Relations industrielles. Sans compter que j'ai fait Art et lettres au 3/4 et que j'ai mon dec pré-universitaire en Sciences humaines au cégep. Je savais juste pas dans quoi étudier. Ah pis je songe à faire une maitrise en littérature ou en linguistique.

Le fait que mon métier actuel soit barmaid ne fait pas de moi une cruche ou quoi que ce soit.

Next.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Aradia a dit :

Gamin, c'est bien noble de vouloir défendre BMO, mais une vieille acception du mot n'est pas valide. Tu oublies de préciser que le sens de « défendre » est un vieux sens qui n'est plus accepté aujourd'hui. « Jusqu’à la fin du seizième siècle, se targer (se targuer) conserve la signification propre de « se couvrir d’une targe », et, figurément, de « se défendre, se protéger ». Mais, au dix-septième siècle, la signification se hausse d’un cran dans la voie de la métaphore, et se targuer n’a plus que l’acception de « se prévaloir, tirer avantage ».

Avoir un beau style d'écriture, c'est aussi être de son temps et d'utiliser des mots dans le sens que ton lecteur a des chances de les comprendre. Si la plupart des lecteurs accrochent en lisant « se targuer » parce qu'ils ne le comprennent pas dans ce sens, c'est une erreur de l'utiliser. Pis c'est pas son seul accro dans le texte. Son texte, en plus d'être lourd, est truffé d'erreurs de syntaxes et de construction qui rendent le tout très fastidieux à lire.

Certes, c'est bien utile de connaitre l'origine du mot quand tu lis des vieux livres de Montaigne ou de Rabelais, mais employer ce mot aujourd'hui dans un contexte littéraire moderne serait au mieux maladroit ou un clair manque de jugement, ou au pire de la masturbation intellectuelle.

Dans le cas qui nous préoccupe, je suis convaincue qu'il a juste choisi ce mot parce que ça sonnait cultivé, sans vraiment en connaitre le sens. Comme il le fait régulièrement avec plusieurs mots.

 

 

Rain-Room-1.jpg

source.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Aradia a dit :

Bien essayé, mais je viens de compléter un bac en Traduction et j'ai aussi un bac non complété en Relations industrielles. Sans compter que j'ai fait Art et lettres au 3/4 et que j'ai mon dec pré-universitaire en Sciences humaines au cégep. Je savais juste pas dans quoi étudier. Ah pis je songe à faire une maitrise en littérature ou en linguistique.

Le fait que mon métier actuel soit barmaid ne fait pas de moi une cruche ou quoi que ce soit.

Next.

Fait 10 ans que tu nous la sort pis t'es encore barmaid.

 

Next.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Aradia a dit :

Gamin, c'est bien noble de vouloir défendre BMO

Inquiète toi pas. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça n'a rien à faire dans la fosse gang de tabarnac de cons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, c'est qui le con qui a mis ça dans la fosse?! (lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sujet partait en couille et je crois que des sujets bien plus intéressants ont fini ici par le passé...ne le prend pas mal. Tu peux contester cette action si tu veux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×