Aller au contenu
  • 2
xdrox

À quoi pensait-il? - Joshua Tillman, alias Father John Misty, alias le misanthrope suicidaire

Question

On connaît mon admiration pour l'individu. Vous trouverez ici-bas la pochette de son dernier album, God's Favorite Customer. Les plus observateurs auront remarqué que j'en ai fait mon avatar.

108218-gods-favorite-customer.jpg

Son expression « j'ai une moitié de mal de tête » m'a laissé songeur. Je me demande souvent ce qu'il se disait au moment de la pose.

Que vous connaissiez ou non l'artiste, vous avez une idée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

4 réponses à cette question

Déchet(s) recommandé(s)

  • 1

J'ai tu déclaré mes impôts au provincial pis au fédéral ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • -1

"mon dieu que cette lumière rouge m'aveugle

facepalm a celui qui a eu cette idée idiote"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • -2

Pour deviner ce à quoi il pensait, une analyse d'image s'impose.

Commençons avec les couleurs.

Le rouge est "le symbole de l'énergie, du feu, de la chaleur, de la vitalité du potentiel et du dynamisme [...]". Cette couleur s'affiche sur le côté du visage en retrait avec l'œil caché, les qualités du rouge semblent alors réprimées, soit sous une forme internalisée "d'agressivité, de violence, d'inflammation [...]" en réaction au monde peut-être, soit par un sentiment "d'impuissance, d'épuisement, d'abattement [...]", ou un mélange entre les deux.

Le turquoise représente quant à lui "la fluidité, la transformation, l'évolution, le renouveau [...]". Sous la forme d'excès, cette couleur désigne "une décontamination, une désinfection, de grands changements [...]".

La main posée sur le front suggère le désordre mental de ce misanthrope suicidaire, qui est en quête de purification, de lui-même et du monde qu'il observe, seulement, il semble enseveli par le doute et le découragement, et son œil à découvert contemple quelque chose qui semble nourrir une lassitude et une déception. Cette chose en question est probablement source de ses paroles satiriques.

Bref, le mec a super mal à la tête. 

http://www.color-institute.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez en tant qu'invité. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à cette question…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Je comprends mal l'indifférence générale pour cette chanson. Elle est d'une nostalgie juste assez triste et sa douceur a de quoi apaiser les coeurs misérables pendant cinq bonnes minutes -- et puis bang, le décollage, voyage en synthétiseur. 
      Le thème est peut-être éculé (déni du vieillissement). Sinon l'auteur est peut-être simplement encore méconnu (son cynisme le maintient dans la marge). Ou bien c'est la durée qui dissuade l'écoute. Qui sait.
      Mais bon, tant qu'à être ici, tu peux au moins cliquer sur Jouer.
       
×
×
  • Créer...