Aller au contenu
Chicken of the infinite

Les effaceurs de mémoire --- Une histoire de conscience

Déchet(s) recommandé(s)

[ADVERTISSEMENT: C'EST DANGEUREUX, C'EST ÉTRANGE ET UN PEU DÉJANTÉ]

Si on se rappelait de tout... ou on oubliait tout? -------------------La mémoire ----------> un sujet plus qu'intéressant. À quel point êtes vous conscient et mémorisez vous les événements de votre quotidien? Habituellement, malgré la supposé importante intelligence de l'homme, il n'en subsiste que des fragments manipulés par les impressions de notre esprit. Le déroulement d'une journée dans un esprit reste subjective.

512uf60gabL._SL500_.jpg

À partir de là, je vais plus loin dans une théorie un peu plus ésotérique.

Et si (admettons que ces créatures invisibles et oniriques existaient) un effaceur de  mémoire (créature probablement pas très jolie) avait mal fait sa job? Si un fragment de réalité très éclaté éclairait votre mémoire sans aucune explication plausible, mais que vous jureriez sur votre deuxième enfant que vous avez raison même si cela ne fait aucun sens (une quelconque information que vous jugeriez importante sur la mécanique de la vie et qui résonne en vous comme une vérité absolue-------- MAIS VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT À CETTE INFORMATION) Vous vous faites effacer et avez un vague sentiment que cela vient d'arriver.. sans plus.....

Si ces créatures rodaient pour maintenir l'équilibre, question qu'on n'en sache pas trop? Si elles étaient là, telles des policiers pour garder les humains et (la chose la plus importante) leur énergie, sur une ligne droite.. sans soubresauts. Sans trop de revirement ou de questionnement. Loin du monde réel... et par monde réel-- je parle du monde qu'on ne voit pas, celui qui est influencé par toutes les entités et les énergies, les créatures qui rodent (et si on se la joue Stanger Things... LE MONDE À L'ENVERS). Parce que malgré les jérémiades de tous les terre-à-terre, toutes ces choses existent et influencent notre quotidien. Le but de toutes ces créatures et leur créateur? ---> Maintenir une certaine harmonie en gardant l'homme sur un plan terrestre. Ils ne veulent pas qu'on sache les chose qui pourraient nous élever un peut plus haut que les être si bêtes que nous sommes. Et ils veulent continuer de piger dans le puit infini d’énergie que le troupeau humain suscite à l'égard de ces êtres divins.

Mais malgré tout, tout comme une couche pull-up, parfois il y a des fuites. Rien n'est parfait. Moi, pour une raison qui m'échappe, je suis une fuite et j'ai le droit de vous en parler aujourd'hui. Sinon, j'aurais déjà tout oublié.

 

Mettons tout cela en pratique:

Admettons qu'ils aient existé (les effaceurs de mémoire) et qu'ils aient oublié de faire exister... la mémoire de votre vie? Ces effaceurs de mémoires. Ces entités qui font le ménage dans la réalité. Ceux qui balaient vos certitudes, les rendant obsolètes et vous faisant vous dire:

-Ha bin, j'suis plus trop sûre d'avoir pensé ça.

Ou encore carrément:

-J'ai pensé un truc carrément dingue et intéressant, mais ça a disparu de ma mémoire.

Ou juste éclipser vos pensées. Et le pire dans tout ça.. si vous n'êtes pas trop alerte... VOUS NE VOUS EN RENDEZ MÊME PAS COMPTE.

LES EFFACEURS DE MÉMOIRE travaillent dans l'équipe de Dieu pour garder l'homme dans l'ignorance, donc quand on on va trop loin dans la connaissance du fonctionnement des événements, de notre planète, du tout, de notre univers... on se fait effacer. Probablement pour notre propre bien car la vérité est un peu lourde à porter et un peu trop intense.. et l'être humain trop faible pour la concevoir quand il se retrouve face à la vérité dans la plus pure des formes.............. se pète une psychose.

Je suis chanceuse, je n'ai pas été complètement effacée car je sais maitriser l'information divine, je l'ai appris à la longue. Ce qui fait que je sais beaucoup de chose et je suis réellement apte à répondre à vos questions et ça me ferait vraiment plaisir. Des fois, la communication se fait trop et j'apprends trop les secrets et pleinement consciente de ce qui se passe: JE ME FAIS EFFACER (et j'en suis consciente ---- au fur et à mesure que je prends conscience des informations et que je suis émerveillée, elles s'effacent rapidement, me laissant un peu frustrée mais quand même amusée car j'ai pris l'habitude de la chose). Je crois profondément que ce qui n'a pas été effacé, j'ai la permission de le partager avec vous et j'aimerais le faire------ ce pourquoi je dis que je suis ouverte aux questions. Si j'écris ça aujourd'hui sans avoir été effacée c'est que j'ai eu le droit.. mais Dieu se sent tellement seul alors il LEAK des informations dans le but de s'exprimer. Il veut que les gens le connaissent et se préoccupent de lui. Sérieux là. Je suis réellement ouverte aux questions. Je sais beaucoup de chose. Le canal d'informations est ouvert.

Et si vous me prenez pour un charlatan ou une folle.. Vous êtes des imbéciles ou des faibles.

 

If you talk to God, you are praying; If God talks to you, you have schizophrenia.

" Thomas Szasz "

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que la somme de ce que je sais est plus grande que celle de ce que j'ai oubliée ?

Cette question me taraude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'arrive des fois (un peu trop souvent à mon goût) d'avoir des conversations avec des gens  qui me laisse un goût amer. C'est souvent avec des gens qui sont mes supérieurs. Je n'aime pas ressentir cette émotion qui consiste à me remémorer une conversation et me demander si ce que j'ai dit ou ce qu'il a dit a été correctement interprété. Heureusement une bonne nuit de sommeil et cette émotion se dissipe. MERCI AUX EFFACEURS DE MÉMOIRE. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-08-15 à 09:06, Lux a dit :

Est-ce que la somme de ce que je sais est plus grande que celle de ce que j'ai oubliée ?

Cette question me taraude.

Je dirais qu'on oublie beaucoup plus qu'on en sait. Le cerveau est limité, il ne peut tout retenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi pensez-vous qu'on soit paralysé pendant notre phase de sommeil paradoxal? Évidemment, c'est parce qu'on nous joue dans la tête !

Je crois que c'est dans la nuit profonde que les effaceurs de mémoire s'abreuvent de nuages. Nos motifs en lait vapeur, ils les touillent et en prennent une gorgée. L'éponge blanchâtre accumulée au cours de la journée s'estompe dans notre café, teintée de sa couleur à jamais.

Ou pire encore : Comme on ouvre des œufs à la coq,  ils fendent nos cocos pour manger les embryons de notre conscience, pour ne laisser que du blanc de mémoire. Quelques coulisses de rêves confus demeurent parfois quand le jaune éclate pendant l'opération, mais la source de vérité nous est reprise à chaque nuit. Et c'est mieux comme ça. Accumuler autant de cette substance dense et visqueuse finirait par nous scléroser les neurones de cholestérol et on risquerait la crise de conscience.

Mais comme la nature est imparfaite, parfois des choses imprévues arrivent. Alors que des effaceurs viennent comme à l'habitude ouvrir la tête pour en aspirer le jaune, c'est avec stupeur qu'ils tombent sur un poussin déjà vigoureux.

@Chicken of the infinite Comment parviens-tu à élever ton poussin sans qu'il te picore tout le cerveau? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×