Aller au contenu
1984

Le sujet où on bashe les québécois

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 4 heures, 1984 a dit :

Nan, c’est juste qu’on parle français correctement sans mettre des mots en anglais dans nos phrases 💁🏻‍♀️

Genre ça 

«  c'quoi ton deal s'a bière »

 

Y'a pas de "français correct" en tout cas, pas de la manière où tu l'entends. Tu sembles confondre "français québécois" avec "registre familier". Comme beaucoup de français en fait. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

User du registre familier n’a jamais empêché de respecter la grammaire, miss

à ce niveau c’est presque du patois intergalactique votre bordel

(Le verlan reste occasionnel - pour le coup c’est du registre familier comme l’argot- et Les anglicismes aussi, nous n’en utilisons pas à chaque phrase comme vous le faites et il suffit de vous lire et de vous écouter en général pour le constater sans débat )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et qu'est-ce que ça change? On arrive à se comprendre entre-nous, miss. Déjà, faut pas s'outrer de voir un peuple utiliser des anglicismes quand celui-ci a baigné depuis des siècles parmis les anglos. Et puis une langue ça évolue avec le temps et les contacts, elle n'est pas moindre juste parce qu'elle s'éloigne de votre argot parisien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Argot parigo, peuchère :captain_haddock4:

 

Tsé. Icitte, c'est pas Paris.

On utilise un argot du Sud, droit au but comme  :

 

  • Khigné à Perpignan, khéné à Marseille
  • Cave à Perpignan ... cave au Québec

 

Comme quoi, de Perpignan à Trois-Rivières, i il n'y a qu'un pas.

Des caves, y'en a partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-03-11 à 16:46, Goéland a dit :

Et qu'est-ce que ça change? On arrive à se comprendre entre-nous, miss. Déjà, faut pas s'outrer de voir un peuple utiliser des anglicismes quand celui-ci a baigné depuis des siècles parmis les anglos. Et puis une langue ça évolue avec le temps et les contacts, elle n'est pas moindre juste parce qu'elle s'éloigne de votre argot parisien.

Bah alors, vous allez enfin assumer votre schizophrénie linguistique au lieu de nous pointer du doigt comme les complexés que vous êtes, non ? Et tu connais rien à l'argot pour dire qu'il est parisien. Honnêtement, vous êtes bien plus bourrés de clichés que nous autres. On dirait tellement les toulousains quand ils parlent des bordelais, toujours en train de rager alors que les bordelais leur donnent même pas l'heure.

Si vous êtes pas foutu de parler correctement et que l'on vous comprends pas en France, c'est que vous parlez pas la langue française correctement, CQFD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que "argot parisien", ça ne veut pas dire grand chose. Je comprends que vous ne parlez pas tous comme des parisiens. Ce que je voulais dire, c'est que vos langues régionales comme la langue d'oc se sont fait supplanter par le français standard parisien, ce français que tu nous reproches de ne pas bien parler, comme si y'avait une façon meilleure qu'une autre pour le parler.

J'imagine que c'est le même genre de commentaires que les Suisse-allemands reçoivent de la part des Allemands du Nord : Vous parlez tout croche, on comprends rien, on dirait du klingon craché tabarnak. (On dirait vraiment ça.)

Si les français ne nous comprennent plus, rendu là, on devrait changer le nom de notre langue, tout simplement.

Révélation

Mon meilleur ami a grandi à Perpignan et il est aussi cave que moi.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

@GoélandJe ne traiterai jamais mon poto de rep .  

J'irais même jusqu'à dire que je trouve certains points du topic parfois malaisants, de quelque point de vue que l'on se place.

 

Du haut de mes 1,87cm de Perpignanais fier d'être Catalan, échantillon non-représentatif d'une France devenant systématiquement réactionnaire quand on touche à notre belle langue de Molière, je ne peux que me faire l'étendard de mon propre chef. Je ne représente que ma personne, le plus humblement possible.

 

Pendant que la terre tourne, les caves sont partout, icitte, par-là et nulle part à la fois.

D'un point de vue général, Captain Obvious.

 

Toutefois, s'il faut passer par le bashing de québécois pour défendre la Francophonie, sachez qu'on est là. 

 Ouais, ouais, ouais.

Modifié par RETRO
Sheeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-03-08 à 19:22, Goéland a dit :

Notre beau parlé fleuri se fait basher par une application d'apprentissage de langues.

:fallout_sad:

Memrise.thumb.png.9f377cf80097af74d28a98d06755c02e.png

 

Moi je voulais juste des mêmes de même 

avec la réaction du dude à droite, comment il prends ça mal on dirait qu’on vient d’insulter sa grand mère 

meilleur post du thread 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Auto-dérision sur l'utilisation de notre pire trouble du langage, surtout en région, dire toé et moé au lieu de toi et moi.

J'bashe avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-03-14 à 13:58, Goéland a dit :

Si les français ne nous comprennent plus, rendu là, on devrait changer le nom de notre langue, tout simplement.

"Du québécois, des dialectes et de la roue des couleurs…"

C't'à mon bon humble avis que tout le monde icitte devrait lire "La langue rapaillé" et "La langue affranchie" de la linguiste Anne-Marie Beaudouin Bégin:

couv_langue.png?itok=8eINOO7R

Citation
La langue rapaillée

Combattre l'insécurité linguistique des Québécois

Le français québécois est souvent présenté comme du joual, comme du mauvais français, comme un simple registre populaire qui contrevient au contenu des sacro-saints ouvrages de référence. Cela entache l'identité québécoise d'une profonde insécurité. Mais si on le présente dans toute sa complexité, comme une variété de langue légitime et pour laquelle les locuteurs ont un droit de regard, on nettoie cette tache. On donne à l'identité québécoise tout le lustre dont elle a besoin pour s'épanouir. Cette langue, elle est à nous. Récupérons-en toutes les dimensions, toutes les variations, tous les jugements et disons : "Voilà notre langue rapaillée.

 

langue_affranchie_-_couv.png?itok=UuCSWJ7k 

Citation

La langue affranchie

Se raccommoder avec l'évolution linguistique

Tout le monde s’entend pour dire que la langue française a changé au fil du temps. Pourtant, on semble avoir plus de mal à accepter qu’elle se transformera encore, et pas seulement en gagnant de nouveaux mots. Elle changera dans sa structure et dans son fonctionnement, comme elle l’a déjà fait à maintes reprises. Les évolutions linguistiques ne sont pas des dégradations, des appauvrissements ou du nivellement par le bas. La langue moderne n’est pas l’état optimal que plus rien ne peut ni ne doit atteindre. Le prétendre peut être dangereux, car les locuteurs, par qui la langue existe, peuvent se lasser d’une langue anachronique, et se tourner vers une autre langue qu’ils perçoivent comme plus adaptée à leurs besoins. Pour maintenir la langue française au Québec, au lieu de vouloir la conserver sous une cloche de verre, ne faudrait-il pas plutôt l’affranchir, et se raccommoder avec l’évolution linguistique?

À la suite de La langue rapaillée, Anne-Marie Beaudoin-Bégin plaide ici pour que les Québécoises et les Québécois se réapproprient avec fierté leur langue et cessent, notamment, de craindre des emprunts à l’anglais. Instructif, documenté et rigoureux, son nouveau livre est également un vibrant appel à embrasser le changement linguistique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, j'ai rien contre.

Les mèmes sont désuets. 1 truc d'internet rendu laid (RETRO, topic le sujet où on bashe les québécois, 2019).

 

Avant d'émettre cette hypothèse cartésienne, pragmatiquement parlant, je me suis penché sur la question.

Toi-même tu sais.

 

Néanmoins, pour revenir au sujet, j'ai bien l'impression que la guéguerre du là où les vraies choses se passent se situe plutôt au Canada only.

Dat's it. Québec vs. le modèle anglo-saxon.

 

Révélation

Enfin, je dis ça ... je dis rien.

tenor.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×