Aller au contenu
Jpeg

Domotique et objets connectés, bonne idée ou non?

Déchet(s) recommandé(s)

Je sais qu'à Singapore ils en ont, en Malaisie aussi.

Je ne sais pas si c'est seulement les villes ou s'il y en a dans les campagnes reculées aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'intéresse vraiment pas mal, surtout de trouver plus hardcore que la Chine, où chaque coin de rue ressemble à ça :

shanghai-china-march-2019-view-450w-1405 

 

T'as entendu parler de ça où ?

Je crois pas qu'à Singapour on impose des caméras aux étrangers. Je connais pas mal d'expatriés là-bas et on m'en a jamais parlé, mais je pourrai demander.

Après, dans les pays pas totalement développés, c'est compliqué d'imposer ça hors des villes, ou même dans certains quartiers des villes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà entendu dire que des hackers se servaient d'une bouilloire pour rentrer chez les gens... le genre de bouilloire qui est ''web connect''  pour que ton min/max soit toujours ''max'' les bots de la Cie scan ta cafetière... pour savoir combien de cups ils doivent te shipper.... ça crée des failles dans ton réseau... mais bon je rigole je m'y connait pas vraiment...  y vont te vendre un antivirus pour la machine à café après... ahahahah!!! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, numéro #9 a dit :

J'ai déjà entendu dire que des hackers se servaient d'une bouilloire pour rentrer chez les gens... le genre de bouilloire qui est ''web connect''  pour que ton min/max soit toujours ''max'' les bots de la Cie scan ta cafetière... pour savoir combien de cups ils doivent te shipper.... ça crée des failles dans ton réseau... mais bon je rigole je m'y connait pas vraiment...  y vont te vendre un antivirus pour la machine à café après... ahahahah!!! 

 

 

Citation

The Internet of Thing: How a single coffee maker’s vulnerabilities symbolize a world of IoT risks

We hacked one coffee maker in all kinds of ways – even turning it into a ransomware tool and a gateway to a home network

Imagine your worst Internet of Things nightmare: Your smart devices attack you. Now imagine a bigger nightmare: Your dependable “smart” coffee maker stops serving your morning brew.

As a “white hat” hacker and engineer I’m pretty scared of a situation that denies me my favorite cup of coffee in the morning. So to explore the vulnerabilities of smart devices I took a deep breath and hacked a coffee maker.

 

This is a major vulnerability, because that Wi-Fi network is public in that it is visible to anyone. So hackers can see it and use it to compromise your smart device, for instance by uploading malicious software to it. Once that device is compromised, other devices in the home can later be hacked, too. In fact, the entire network can be accessed via one smart device. Bad actors can even access the computers and mobile devices connected to the network.

Here’s a more serious scenario: You never hear anything at all from the hacked coffee maker – or any of your other smart devices that are connected to it. Remember: One of the ways the coffee maker can be hacked remotely is to use it as a gateway to the entire network. That means hackers could have access to everything: The emails sent on the Wi-Fi, the payment information when you shop online, the home security system, the baby monitor, everything.


Aussi, ça:

Citation

A Study of Data Store-based Home Automation

That’s because many smart home devices are controlled using a central app, like Google’s Nest app or Samsung SmartThings. Changing a setting from one smart device might tell that platform to change the behavior of other smart devices. For instance, imagine you’ve programmed your smart lightbulbs to turn on once you arrive home. You may also have other smart devices that are programmed to do something while you’re home versus away; perhaps your smart alarm system is set to be disabled if you’re at home. If a hacker can access your smart lightbulb and toggle its setting to “at home,” they might also be able to control that alarm system, making it possible to disable an alarm to slip into your home undetected, just by messing with your smart bulb settings.

https://qz.com/1493748/how-one-lightbulb-could-allow-hackers-to-burgle-your-home/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Daleko a dit :

Ça m'intéresse vraiment pas mal, surtout de trouver plus hardcore que la Chine, où chaque coin de rue ressemble à ça :

shanghai-china-march-2019-view-450w-1405 

 

T'as entendu parler de ça où ?

Je crois pas qu'à Singapour on impose des caméras aux étrangers. Je connais pas mal d'expatriés là-bas et on m'en a jamais parlé, mais je pourrai demander.

Je sais pas pour les étrangers, mais les gens qui m'en ont parlé viennent de là. Je les connais pas vraiment, c'est juste des membres de ma guilde dans un jeu, sauf qu'ils en parlent souvent.

En cherchant vite fait je suis tombée sur cet article:

https://www.businessinsider.sg/singapore-is-the-11th-most-surveilled-city-in-the-world-but-it-doesnt-even-come-close-to-china-report/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, numéro #9 a dit :

J'ai déjà entendu dire que des hackers se servaient d'une bouilloire pour rentrer chez les gens... le genre de bouilloire qui est ''web connect''  pour que ton min/max soit toujours ''max'' les bots de la Cie scan ta cafetière... pour savoir combien de cups ils doivent te shipper.... ça crée des failles dans ton réseau... mais bon je rigole je m'y connait pas vraiment...  y vont te vendre un antivirus pour la machine à café après... ahahahah!!! 

 

Le problème avec ce type de "device" est qu'ils sont très vulnérables et jamais mis à jour. Une fois dans le réseau tu peux commencer à collecter le l'information sur les autres "devices" et passer a un niveau supérieur qui est ton PC ou cellulaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou littéralement ton système d'alarme et ta serrure. Y'a des gens qui ont des serrures bluetooth avec caméra que tu peux connecter sur ton cellulaire pour changer le mot de passe/barrer/débarrer la porte à distance. 

À ce niveau là aussi bien juste crisser ton stock dehors, à donner, ça va sauver du trouble à tout le monde. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, FosseAsceptique a dit :

Je sais pas pour les étrangers, mais les gens qui m'en ont parlé viennent de là. Je les connais pas vraiment, c'est juste des membres de ma guilde dans un jeu, sauf qu'ils en parlent souvent.

En cherchant vite fait je suis tombée sur cet article:

https://www.businessinsider.sg/singapore-is-the-11th-most-surveilled-city-in-the-world-but-it-doesnt-even-come-close-to-china-report/

Je comprends pas pourquoi les gens ont peur de ça. On est complètement en sécurité dans les rues de Shanghai, les enquêtes sont rapidement résolues, etc. Avoir des millions de caméras dans les rues, c'est vraiment pas la même chose que d'en avoir une dans son salon. Les gens se font vraiment des films de science fiction au sujet de la Chine. La présence policière est très impressionnante, il y a un poste de police à tous les coins de rue, mais généralement, quand on regarde par la fenêtre, on voit un flic ivre en train de cuver ou une équipe qui joue aux cartes. L' État donne du travail au plus de monde possible, y'a un tas de postes complètement inutiles dont tout le monde se fout. C'est un service de proximité la police. OK, il y a des choses qui pourraient être mieux gérées (les Ouïghours, Hong Kong) mais on a un bon niveau de vie dans les villes chinoises, personne a peur. Je ne dis pas que ça ne l'a jamais été, ni que ça ne le sera jamais plus, mais actuellement, c'est très loin d'être la terreur. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus je sais pas pourquoi l’occident capote avec les camps de rééducation. L’histoire a bien montré que ce genre d’initiative amène du positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas le sujet. Je dis juste qu'on vit tranquillement en Chine et que c'est du délire de se baser sur les caméras dans la rue pour ternir l'image du pays. Un individu lambda, qui ne commet pas d'actes criminels et qui ne se mêle pas de politique aura une petite vie agréable. Il ne s'agit pas d'un Etat sanguinaire où on vit dans la peur. Il ne faut pas se mettre l'Etat à dos, c'est tout. Ce n'est pas l'idéal mais on est loin des films de science-fiction où les gens n'ont pas de vie, on est aussi très loin de l'URSS ou de la Chine de Mao.

Ce qui se passe avec les Ouighours est atroce mais ils ont commencé. C'est le genre de gouvernement avec lequel tu ne cherches pas de problème, tu commences des attaques et des attentats, toute ton ethnie va prendre. La Chine est aussi constituée d'une multitude de minorités, elle est obligée de se montrer inflexible pour ne pas être débordée par les revendications de chaque groupe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Daleko a dit :

Je comprends pas pourquoi les gens ont peur de ça. On est complètement en sécurité dans les rues de Shanghai, les enquêtes sont rapidement résolues, etc. Avoir des millions de caméras dans les rues, c'est vraiment pas la même chose que d'en avoir une dans son salon. 

Justement, eux c'est dans les maisons qu'ils ont ça!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, FosseAsceptique a dit :

Justement, eux c'est dans les maisons qu'ils ont ça!

D'accord, mais pas en Chine alors qu'on fantasme souvent la Chine comme un pays qui maltraite son peuple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Daleko a dit :

D'accord, mais pas en Chine alors qu'on fantasme souvent la Chine comme un pays qui maltraite son peuple.

Je sais juste que dans plusieurs pays ils en ont aussi à l'intérieur des maisons, mais je pourrais pas nommer tous ceux qui en ont et ceux qui en ont pas.

Pis la chine ne maltraite pas son peuple, elle les contrôle tout simplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Daleko a dit :

C'est pas le sujet. Je dis juste qu'on vit tranquillement en Chine et que c'est du délire de se baser sur les caméras dans la rue pour ternir l'image du pays. Un individu lambda, qui ne commet pas d'actes criminels et qui ne se mêle pas de politique aura une petite vie agréable. Il ne s'agit pas d'un Etat sanguinaire où on vit dans la peur. Il ne faut pas se mettre l'Etat à dos, c'est tout. Ce n'est pas l'idéal mais on est loin des films de science-fiction où les gens n'ont pas de vie, on est aussi très loin de l'URSS ou de la Chine de Mao.

Ce qui se passe avec les Ouighours est atroce mais ils ont commencé. C'est le genre de gouvernement avec lequel tu ne cherches pas de problème, tu commences des attaques et des attentats, toute ton ethnie va prendre. La Chine est aussi constituée d'une multitude de minorités, elle est obligée de se montrer inflexible pour ne pas être débordée par les revendications de chaque groupe.

Le crédit social chinois est une pratique humiliante et ségrégationniste. On ne peut pas minimiser les abus de pouvoir simplement parce qu'ils sont dissimulés sous des apparences de tranquillité. Et on ne peut pas les minimiser non plus en les comparant aux horreurs mille fois pires du passé. Ces raccourcis de la pensée ne valent rien pour défendre tes arguments.

Les Ouïghours (comme tous les êtres vivants) ne méritent pas non plus ce traitement, point barre. Il n'y a rien qui excuse ce que le gouvernement leur fait subir. Pour ce qui en est de la nécessité du gouvernement central de se montrer inflexible pour garder le contrôle, ça indique qu'il possède beaucoup trop de pouvoir, et les communautés trop peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Goéland a dit :

Le crédit social chinois est une pratique humiliante et ségrégationniste. On ne peut pas minimiser les abus de pouvoir simplement parce qu'ils sont dissimulés sous des apparences de tranquillité. Et on ne peut pas les minimiser non plus en les comparant aux horreurs mille fois pires du passé. Ces raccourcis de la pensée ne valent rien pour défendre tes arguments.

Ca, c'est ton point de vue d'occidental. Cet amour de la liberté absolue ne prévaut pas partout et c'est une mentalité très colonialiste que de chercher à l'imposer. Les Chinois que je connais ne sont pas du tout inquiets, c'est même le contraire. Et personnellement, j'adorerais instaurer ce genre de système en France : tu t'es fait choper en train de casser des vitrines = tu peux plus prendre l'avion, le rêve, malheureusement, ce n'est pas dans notre culture. Ce que t'appelles "abus de pouvoir", c'est juste du maintien de l'ordre pour d'autres. D'ailleurs, avant le crédit social, il existait déjà depuis des décennies un fichier centralisé qui regroupait toutes les remarques des profs depuis la petite enfance, etc., jusqu'aux bilans annuels remplis par les managers. On sait déjà tout de toi. Mais l'attachement à la vie privée est vraiment moindre là-bas. Et eux, ce qui les affole, c'est le fait qu'on laisse tous les imbéciles faire ce qu'ils veulent dans nos contrées.

Je fais référence aux horreurs du passé car quand ils parlent de la Chine, beaucoup de gens semblent s'imaginer que rien n'a changé en 50 ans, ce qui est totalement faux. Je l'ai déjà dit mais ma famille a vécu sous un régime totalitaire et de terreur, j'entends leurs histoires ou les anciennes histoires de ma belle-famille, la comparaison ne tient pas avec les plus récentes.

Il faut arrêter de sortir l'exemple des Ouïghours pour dire que le pays va mal. Ils sont dix millions. Sur un milliard d'habitants, ça ne représente rien. Cette crise a beau être mal gérée, tout ce que ça montre, c'est que le gouvernement actuel est capable d'assurer un certain bien-être à sa population mais qu'il ne pardonne pas quand on dépasse les bornes. Un avertissement nécessaire. Ensuite, il est sympa ton plan de pulvériser l'unité de la Chine pour permettre aux ethnies d'être autonomes, mais c'est pas parce que l'Occident est constitué de gens mous qui ne veulent pas de bains de sang (et je ne dis pas qu'ils ont tort) que le reste du monde pense de même. Et quand ça va clasher, c'est pas les hippies qui vont gagner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Daleko a dit :

Cet amour de la liberté absolue ne prévaut pas partout et c'est une mentalité très colonialiste que de chercher à l'imposer.

Je suis d'accord avec toi sur deux choses : C'est mon point de vue d'occidental, et cet amour de la liberté ne prévaut pas partout. Mais tu te fourres le doigt dans l'oeil si tu penses que je cherche à imposer la liberté (et c'est complètement absurde comme idée).

Il y a 3 heures, Daleko a dit :

Les Chinois que je connais ne sont pas du tout inquiets, c'est même le contraire.

Même si personne ne s'en inquiétait, ça ne veut pas dire que c'est une chose acceptable. Autrefois, peu de gens s'inquiètaient des effets de la cigarette, des pesticides ou des poussières d'amiante sur l'organisme, ou encore de l'impact des changements climatiques. Ce n'est pas nécessairement rassurant que peu de gens s'en inquiètent du crédit social.

C'est un système qui accorde une valeur personnelle aux individus selon leurs actions, mais l'être humain ne devrait pas être considéré uniquement par ses actions, c'est une façon qui selon moi nuit au processus de socialisation. Pourquoi ? Parce que quand on ne sait pas distinguer sa valeur intrinsèque de ses actions, quand on fait une erreur, on associe cette erreur à notre valeur : on pense à tort être l'erreur. C'est le propre de la honte. On préfère se cacher ou rentrer dans les rangs. C'est peut-être pratique pour faire respecter des lois, mais garder l'ordre par la peur isole les gens dans leur silence (la honte est un processus qui se vit sous silence) et qui peut nuire à leur sentiment de liberté.

Sans même le crédit social, la vie en société se vit de cette façon, mais en y ajoutant les caméras et la reconnaissance faciale et bientôt l'échantillonage d'ADN, il y a raison selon moi d'y voir un danger pour la dignité humaine.

En tout cas, je ne suis pas du tout inspiré par le crédit social ni impressionné par l'apparence d'harmonie qu'il en résulte.

Il y a 3 heures, Daleko a dit :

D'ailleurs, avant le crédit social, il existait déjà depuis des décennies un fichier centralisé qui regroupait toutes les remarques des profs depuis la petite enfance, etc., jusqu'aux bilans annuels remplis par les managers.

En quoi ça vient valider le crédit social comme une pratique acceptable ?

Il y a 3 heures, Daleko a dit :

Il faut arrêter de sortir l'exemple des Ouïghours pour dire que le pays va mal. Ils sont dix millions. Sur un milliard d'habitants, ça ne représente rien.

Tu sauras que je répondais à tes propres affirmations sur les Ouïghours, je n'en aurais pas parlé sinon.

Ceci dit, oui ils représentent une infime proportion de la population totale, mais c'est totalement insensé de dire que 10 millions ça ne représente rien.

Il y a 3 heures, Daleko a dit :

Ensuite, il est sympa ton plan de pulvériser l'unité de la Chine pour permettre aux ethnies d'être autonomes, mais c'est pas parce que l'Occident est constitué de gens mous qui ne veulent pas de bains de sang (et je ne dis pas qu'ils ont tort) que le reste du monde pense de même. Et quand ça va clasher, c'est pas les hippies qui vont gagner.

Quel plan ? Éclaire-moi, je ne sais pas de quoi tu parles.

N.B. : Je trouve ça désagréable que tu me mettes autant de mots dans la bouche, as-tu une petite idée de toutes les fausses assomptions que tu fais au sujet des gens quand tu leur réponds ? Je ne sais pas d'où tu te permets de sortir cette idée que je cherche à imposer un système, que j'ai un plan pour pulvériser l'unité de la Chine ou que j'ai moi-même sorti l'exemple des Ouïghours pour prouver quelconque point. Ma seule intention ici est de te faire réaliser que tes arguments ne fonctionnent pas.

Combien d'autres sophismes vas-tu encore nous sortir ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais j'aurais pensé qu'une personne ici défendrait un génocide. Puis j'ai vu le nom : "Daleko".

Ah non, pas du tout choquant. C'est même normal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Tovarichtch, montre moi où j'ai défendu un génocide ?

Mais je suis contente de voir que t'es toujours autant obsédé par moi.

 

Sinon @Goéland, je te répondrai plus en détail demain. J'ai commencé à parler des Ouïghours parce que @e028182 faisait référence aux camps de rééducation et je ne savais pas s'il faisait spécifiquement référence aux Ouïghours ou aux centres destinés aux dissidents/fonctionnaires. C'est généralement l'un des exemples qu'on donne pour dire que la Chine est monstrueuse. Quant à l'unité de la Chine, c'était en raison de cela :

Il y a 5 heures, Goéland a dit :

Pour ce qui en est de la nécessité du gouvernement central de se montrer inflexible pour garder le contrôle, ça indique qu'il possède beaucoup trop de pouvoir, et les communautés trop peu

Tu peux pas conserver un territoire aussi immense si tu laisses du pouvoir aux communautés, c'est pour cela que toute tentative d'émancipation est vue comme une menace. De très nombreuses actions sont entreprises pour conserver cette unité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-12-15 à 22:34, Goéland a dit :

Je suis d'accord avec toi sur deux choses : C'est mon point de vue d'occidental, et cet amour de la liberté ne prévaut pas partout. Mais tu te fourres le doigt dans l'oeil si tu penses que je cherche à imposer la liberté (et c'est complètement absurde comme idée).

En quoi c’est absurde exactement ? C’est ce qu’on met en avant pour critiquer bien des pays « les pauvres russes/chinois, ils sont pas libres ». On utilise ce concept comme référence comme s’il s’agissait de quelque chose d’ultimement souhaitable.

Le 2019-12-15 à 22:34, Goéland a dit :

Même si personne ne s'en inquiétait, ça ne veut pas dire que c'est une chose acceptable. Autrefois, peu de gens s'inquiètaient des effets de la cigarette, des pesticides ou des poussières d'amiante sur l'organisme, ou encore de l'impact des changements climatiques. Ce n'est pas nécessairement rassurant que peu de gens s'en inquiètent du crédit social.

On peut dire ça d’absolument tout. C’est pas parce que personne ne s’inquiète du fait que les arbres sont verts que c’est pas inquiétant, c’est pas parce que personne ne s’inquiète du fait que la scolarité est accessible à tous que c’est pas inquiétant, etc. Le point étant surtout que si les principaux intéressés s'en fichent, ce n'est pas à nous d'aller leur expliquer qu'ils ont tort.

Le 2019-12-15 à 22:34, Goéland a dit :

C'est un système qui accorde une valeur personnelle aux individus selon leurs actions, mais l'être humain ne devrait pas être considéré uniquement par ses actions, c'est une façon qui selon moi nuit au processus de socialisation.

Alors comment fais-tu pour tenir un milliard d’habitants dans une société qui aime l'ordre ? Tu analyses ce qu’ils ont dans le cœur ?  (avec l'IA, ça pourrait arriver...)

Le 2019-12-15 à 22:34, Goéland a dit :

On préfère se cacher ou rentrer dans les rangs. C'est peut-être pratique pour faire respecter des lois, mais garder l'ordre par la peur isole les gens dans leur silence (la honte est un processus qui se vit sous silence) et qui peut nuire à leur sentiment de liberté.

Mais c’est exactement ça le but. Les gens qui foirent, tant mieux s’ils se sentent mal. La honte est quelque chose de nécessaire. Les sentiments des nuisibles, on ne devrait pas avoir à s’en soucier. Si je me fais voler ma voiture, je m’en fiche pas mal du sentiment de liberté du gars qui l'a fait, je veux qu’il paye.

Le 2019-12-15 à 22:34, Goéland a dit :

En quoi ça vient valider le crédit social comme une pratique acceptable ?

C’est quelque chose auquel les Chinois sont habitués, ça fait partie de leur culture. On pourrait même considérer que le crédit social n’est pas si terrible puisqu’il devrait s’agir d’une multitudes de systèmes locaux, pas d’un système géant centralisé (ceci pourrait néanmoins évoluer), et que dans bon nombre de cas, les dossiers d’avant étaient inaccessibles aux particuliers, tandis que là, dans de nombreuses régions, il y a la possibilité de connaître son score. En plus tout le monde capote là-dessus mais il ne s’agit que d’un projet et d’expérimentations locales, rien n’est encore fixé. Et on sous-estime l’importance de la coopération de la population. Il y a des endroits où des fichages ont été supprimés car la population s’est révoltée de la façon dont ça a été mis en place. C’est faux de croire que c’est un pays de toutous où tout le monde ferme sa gueule. Si le crédit social passe, c’est que les gens le considère, dans une certaine mesure, légitime.

Je ne dis pas que le crédit social n’a absolument rien d’effrayant et qu’il serait acceptable partout, mais c’est une culture qui s’y prête. La Chine est l’un des pays au monde où le respect pour le pouvoir est le plus important. Il y a est intégré que les égalités sont nécessaires et que tout le monde ne se vaut pas. Les gens agissent dans l’intérêt du groupe, pas nécessairement dans le leur. On est tourné vers la réussite, et la réussite n’est pas qu’économique, elle passe aussi par un bon comportement social. Les classements sont fréquents et d'une importance décisive, il ne s'agit pas d'un fonctionnement nouveau pour eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...