Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 10 heures, MattIsGoD a dit :

Ouais, mais ce que tu décris là, c'est jouer une game qui, à long terme est vouée à l'échec. Si le but était de séduire à tout prix, ok. J'suis qui je suis et c'est ça. Après ça, si ça veut dire que je suis pourri pour dater, so be it, je finirai par me faire venir une Russe par la poste.

J'en suis quand même pas à me remettre en question parce qu'une fille m'a dit de façon polie que je ne l'intéressais pas. J'trouve juste le choix de mots poches et j'aurais aimé mieux qu'elle dise juste "je ne suis pas intéressée". C'est bien gentil vos trucs, mais ça revient presque toujours à "soit pas toi".

Je ne pense pas que ce soit ce que je t’ai dit. Mais bon. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, 1984 a dit :

Je ne pense pas que ce soit ce que je t’ai dit. Mais bon. 

C'était une réponse à Ecce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, MattIsGoD a dit :

Ouais, mais ce que tu décris là, c'est jouer une game qui, à long terme est vouée à l'échec. Si le but était de séduire à tout prix, ok. J'suis qui je suis et c'est ça. Après ça, si ça veut dire que je suis pourri pour dater, so be it, je finirai par me faire venir une Russe par la poste.

Pourquoi ce serait une game vouée à l'échec ? 

Autre question : as-tu un exemple de small talk vs conversation intello ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Ecce Homo a dit :

Pourquoi ce serait une game vouée à l'échec ? 

Autre question : as-tu un exemple de small talk vs conversation intello ?

Parce que tu me dis essentiellement soit pas toi. Forcement, la personne ne tombera pas amoureuse pour les bonnes raisons. À.moins que je saisisse pas ce que tu veux dire (fort possible).

Et pour l'exemple, euh, on parlait de la pression ressentie par les infirmière, de mon mémoire de maîtrise, de certains trucs de société, d'art. Peu de qui nous étions. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, MattIsGoD a dit :

Parce que tu me dis essentiellement soit pas toi. Forcement, la personne ne tombera pas amoureuse pour les bonnes raisons. À.moins que je saisisse pas ce que tu veux dire (fort possible).

Et pour l'exemple, euh, on parlait de la pression ressentie par les infirmière, de mon mémoire de maîtrise, de certains trucs de société, d'art. Peu de qui nous étions. 

Je me suis peut-être mal exprimée.

Mon commentaire n'équivalait pas à "ne sois pas toi-même" (à moins que ton identité soit lié à des détails insignifiant, ce sont je doute fortement). Je dis seulement que tu mettrais les chances de ton côté si tu cherchais d'avantage à comprendre quel genre de fille tu as devant toi et que tu t'ajustais afin de renconter ses attentes (lire : sa vision de ce qu'est pour elle une bonne date).

Exemple simple (ce n'est pas nécessairement ce qui s'est passé avec ta date, c'est juste pour illustrer mon propos) Vous êtes prêts à vous rencontrer. Vous discutez d'un resto et elle te donne carte blanche. Tu décides de l'emmener dans une place branchée fréquentée par des preps de ton âge et où tu as l'habitude de faire des [email protected] après le travail. Tu adores cet endroit, l'ambiance est nice, la bouffe est excellente, c'est pourquoi tu l'emmènes là. 

Le hic, c'est que c'est peut-être TON resto préféré, mais ta date a plutôt l'air aventurière, elle a un petit côté grano et aime les voyages, elle t'a d'ailleurs dit qu'elle a passé quelques semaines en Amérique du Sud. Avec ces infos, tu devrais te douter que ton resto de preps, aussi nice soit-il, n'est pas le genre d'endroit qu'elle fréquente et que tu n'auras probablement pas la meilleure impression ever en l'emmenant là.

À moins que tu aies "preppie fréquentant les restos branchés" de tattoué sur le coeur, je ne suis pas certaine que ce soit un si gros affront que ça à ton identité que de choisir de l'emmener dans un restaurant péruvien (ou whatever) pas trop prétentieux, tsé. 

Autre exemple : elle te demande ce que tu fais dans la vie. Tu lui réponds "boulot x" et, comme tu es passionné par ta job, tu lui sers un monologue-fleuve sur ton parcours professionnel, les enjeux que tu rencontres au boulot, tes collègues de travail, l'état du marché, etc. Peut-être que "boulot x" est une passion chez TOI, mais il y a de fortes chances que tu l'emmerdes avec les détails, parce que son but n'était pas de t'écouter parler de job, mais juste de savoir grosso modo ce que tu fais dans la vie. 

En gros, je te dis juste d'être attentif à la personne que tu as devant toi en laissant un peu de côté l'habitude du MOI (ce que moi j'aime, ce que moi j'ai envie de dire, ce que moi j'ai envie de montrer). Ça n'exige pas que tu changes fondamentalement qui tu es, ça demande juste que tu te laisses un peu de côté et que tu sois attentif à elle. Les gens s'ajustent constamment dans la vie, alors ne pas le faire en date m'apparraît aberrant. 

Btw tes sujets étaient poches man, pas étonnant qu'elle t'aie friendzoné. Tu dois absolument parler de qui tu es et lui demander qui elle est lors d'une première date. Elle aurait sûrement préféré te parler de son chien jacquot plutôt que de la pression que vivent les infirmières en milieu hospitalier (sujet qui d'ailleurs doit crissement l'emmerder au quotidien). 

Anyway, c'était juste ça mon conseil, tu en fais ce que tu veux. Mais bon, moé, je ne pense pas que tu sois un cas désespéré Matt. Il faut juste que tu travailles un peu tes skillz et réflexes de séduction. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-07-11 à 23:31, MattIsGoD a dit :

En somme, l'échange a été:

Moi: J'ai passé une belle soirée, j'ai eu beaucoup de plaisir.

Elle: Moi aussi, mais cependant, je ne suis pas sûre que ce sera/peut être plus que de l'amitié. Les conversations étaienr super intéressantes.

Moi: Pas de trouble, ça donne que ça donne. Amitié, amour, rien pentoute, on verra bien.

De quoi du genre.

Soyons honnêtes, c'est bien légitime et ça ne me fait pas de peine. J'veux dire c'est un premier rendez-vous et à part la trouver cute, intelligente et d'agréable compagnie, j'en sais rien moi non plus. J'suis évidemment pas en amour, à la limite, je suis curieux d'en savoir plus. Je veux dire, si elle n'est pas intéressée à pousser plus loin, fine, on ne perd pas notre temps, on se souhaite bonne chance et on continue nos vies puis j'ai oublié son existence dans une semaine.

J'ai juste pas catché le but de dire ça. Je l'ai pris plus comme une tentative polie de me dire qu'elle est pas intéressée... ce qui est correct, j'aime juste la clarté. J'vis pas bien avec l'incertitude et à 33 ans, je ne veux pas perdre mon temps avec des causes perdues. 

J'aurais préféré me faire unmatch brutalement haha.

Et VAC: No worries, elle a insisté pour payer sa part et elle a plus de cash que moi (médecin).

En gros tu la trouve attirante et tu es bandé dessus :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nostradaw00t a dit :

En gros tu la trouve attirante et tu es bandé dessus :)

T'as oublié de cocher "publier anonymement".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que l’alchimie entre deux personne tienne de la teneur des sujets de conversations. J’encourage Matt à ne pas chercher à séduire mais à matcher de façon authentique. Cette fille peut être une amie où finalement tomber sous son charme au bout de 10 rdv, simplement parce qu’elle se retrouve en face de quelqu’un avec qui elle se sent bien. L’important c’est pas ça, c’est qu’il trouve du plaisir à être avec des gens. L’amour si ça s’en Vient, tant mieux, sinon tanpis. Là dessus il a vraiment l’attitude idéale.

continue à te sortir avec des gens, moi je dis 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Ecce Homo a dit :

Je me suis peut-être mal exprimée.

Mon commentaire n'équivalait pas à "ne sois pas toi-même" (à moins que ton identité soit lié à des détails insignifiant, ce sont je doute fortement). Je dis seulement que tu mettrais les chances de ton côté si tu cherchais d'avantage à comprendre quel genre de fille tu as devant toi et que tu t'ajustais afin de renconter ses attentes (lire : sa vision de ce qu'est pour elle une bonne date).

Exemple simple (ce n'est pas nécessairement ce qui s'est passé avec ta date, c'est juste pour illustrer mon propos) Vous êtes prêts à vous rencontrer. Vous discutez d'un resto et elle te donne carte blanche. Tu décides de l'emmener dans une place branchée fréquentée par des preps de ton âge et où tu as l'habitude de faire des [email protected] après le travail. Tu adores cet endroit, l'ambiance est nice, la bouffe est excellente, c'est pourquoi tu l'emmènes là. 

Le hic, c'est que c'est peut-être TON resto préféré, mais ta date a plutôt l'air aventurière, elle a un petit côté grano et aime les voyages, elle t'a d'ailleurs dit qu'elle a passé quelques semaines en Amérique du Sud. Avec ces infos, tu devrais te douter que ton resto de preps, aussi nice soit-il, n'est pas le genre d'endroit qu'elle fréquente et que tu n'auras probablement pas la meilleure impression ever en l'emmenant là.

À moins que tu aies "preppie fréquentant les restos branchés" de tattoué sur le coeur, je ne suis pas certaine que ce soit un si gros affront que ça à ton identité que de choisir de l'emmener dans un restaurant péruvien (ou whatever) pas trop prétentieux, tsé. 

Autre exemple : elle te demande ce que tu fais dans la vie. Tu lui réponds "boulot x" et, comme tu es passionné par ta job, tu lui sers un monologue-fleuve sur ton parcours professionnel, les enjeux que tu rencontres au boulot, tes collègues de travail, l'état du marché, etc. Peut-être que "boulot x" est une passion chez TOI, mais il y a de fortes chances que tu l'emmerdes avec les détails, parce que son but n'était pas de t'écouter parler de job, mais juste de savoir grosso modo ce que tu fais dans la vie. 

En gros, je te dis juste d'être attentif à la personne que tu as devant toi en laissant un peu de côté l'habitude du MOI (ce que moi j'aime, ce que moi j'ai envie de dire, ce que moi j'ai envie de montrer). Ça n'exige pas que tu changes fondamentalement qui tu es, ça demande juste que tu te laisses un peu de côté et que tu sois attentif à elle. Les gens s'ajustent constamment dans la vie, alors ne pas le faire en date m'apparraît aberrant. 

Btw tes sujets étaient poches man, pas étonnant qu'elle t'aie friendzoné. Tu dois absolument parler de qui tu es et lui demander qui elle est lors d'une première date. Elle aurait sûrement préféré te parler de son chien jacquot plutôt que de la pression que vivent les infirmières en milieu hospitalier (sujet qui d'ailleurs doit crissement l'emmerder au quotidien). 

Anyway, c'était juste ça mon conseil, tu en fais ce que tu veux. Mais bon, moé, je ne pense pas que tu sois un cas désespéré Matt. Il faut juste que tu travailles un peu tes skillz et réflexes de séduction. :)

T'sais, c'est essentiellement ça l'affaire, qu'elle me parle de son chien Jacquot (ou sa cousine Guylaine), ça m'emmerde probablement plus que mes sujets sérieux peuvent l'emmerder. Comme je m'ouvre aussi très peu sur mon "moi-même" profond aux gens que je connais bien alors imagine aux étrangères. C'est un niveau de confiance qui se bâti. S'entend qu'on peut rester dans les banalités, but I can't do it. Just can't. Ça va paraître en OSTI que je m'emmerde.

Alors, oui, je suis d'accord sur le fond; il faut s'adapter. Sauf que je crois qu'il est aussi important de ne pas "s'oublier". 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben t'es pas obligé (ne le fait juste pas en fait) de lui faire des confidences de la mort, genre lui révéler tes angoisses et envies les plus profondes là. 

c'est juste que de lui faire parler de son chien Jacquot, déjà, ça vient chercher quelque chose de plus personnel chez elle et tu vas avoir l'air de t'intéresser beaucoup plus à elle en parlant de Jacquot plutôt que des infirmières pressées.

c'est pas du small talk (pour moi du small talk c'est style parler de la pluie et du beau temps et de la manchette de La Presse ce matin). même que Jacquot devient une source d'informations précieuses sur ton interlocutrice (c'est une dog person. elle a tel niveau de sensibilité. elle aime s'occuper des autres. elle est ci ou ça).

ce à quoi tu réfères au small talk, ça fait partie du processus "d'apprendre à se connaître". si tu skip cette étape, tu ne seras jamais capable d'accéder à un stade de plus grande intimité avec elle. vous allez juste stagner dans une zone de formalité et elle verra difficilement comment tu peux devenir un potentiel partenaire. 

mettons qu'elle te demande ce que tu aimes dans la vie. tu réponds le soccer et tu te mets en mode formel en lui parlant des différentes positions au soccer, des probabilités que Barcelone gagne en fonction du profil des joueurs cette année, ou whatever. WRONG. t'es sensé lui dire que tu aimes le soccer, because, t'as appris à jouer à 10 ans quand ton père t'emmenait jouer avec la team dans laquelle tu as rencontré ton meilleur ami actuel, Gérard, avec qui tu joues d'ailleurs encore au soccer les dimanches soirs et bla bla. 

elle veut savoir t'es qui. elle n'en n'a rien à cirer de ton feeling sur la saison de 2019 de Barcelone.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Ecce Homo a dit :

ben t'es pas obligé (ne le fait juste pas en fait) de lui faire des confidences de la mort, genre lui révéler tes angoisses et envies les plus profondes là. 

c'est juste que de lui faire parler de son chien Jacquot, déjà, ça vient chercher quelque chose de plus personnel chez elle et tu vas avoir l'air de t'intéresser beaucoup plus à elle en parlant de Jacquot plutôt que des infirmières pressées.

c'est pas du small talk (pour moi du small talk c'est style parler de la pluie et du beau temps et de la manchette de La Presse ce matin). même que Jacquot devient une source d'informations précieuses sur ton interlocutrice (c'est une dog person. elle a tel niveau de sensibilité. elle aime s'occuper des autres. elle est ci ou ça).

ce à quoi tu réfères au small talk, ça fait partie du processus "d'apprendre à se connaître". si tu skip cette étape, tu ne seras jamais capable d'accéder à un stade de plus grande intimité avec elle. vous allez juste stagner dans une zone de formalité et elle verra difficilement comment tu peux devenir un potentiel partenaire. 

mettons qu'elle te demande ce que tu aimes dans la vie. tu réponds le soccer et tu te mets en mode formel en lui parlant des différentes positions au soccer, des probabilités que Barcelone gagne en fonction du profil des joueurs cette année, ou whatever. WRONG. t'es sensé lui dire que tu aimes le soccer, because, t'as appris à jouer à 10 ans quand ton père t'emmenait jouer avec la team dans laquelle tu as rencontré ton meilleur ami actuel, Gérard, avec qui tu joues d'ailleurs encore au soccer les dimanches soirs et bla bla. 

elle veut savoir t'es qui. elle n'en n'a rien à cirer de ton feeling sur la saison de 2019 de Barcelone.

Ouais, c'est plus clair de même.

P.S.: Je suis membre du Real Madrid, je pisse sur Barcelone, mais +1 pour l'effort et surtout merci pour la patience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...