Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Je suis tu le seul qui écoute encore ça ? Parce que je vous rappelle qu Votre Boy Poumon est un des main eventers de ce phénomène dans la dernière année. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Fred Yankee a dit :

Je suis tu le seul qui écoute encore ça ? Parce que je vous rappelle qu Votre Boy Poumon est un des main eventers de ce phénomène dans la dernière année. 

Il en fait encore?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, MattIsGoD a dit :

Il en fait encore?

Il s'est même battu pour la ceinture 😲😲😲

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimais ça plus jeune, mais criss que c'est mauvais hahaha

Les références de Poumon sont nice though. Mais c'est forcé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la performance de Poumon est gênante.

- TA MÈRE C'EST UNE PUTE

- TON PÈRE C'EST UN FIF

très créatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il importe de comprendre les codes qui régissent l'univers du battle rap ou même du hip-hop pour bien jauger de ce qui est présenté ici.  L'homophobie, le slut-shaming, les jokes de mère (à savoir :  j'ai fourré ta mère hihi); toutes des rengaines fort ancrées dans cette culture.  Si je me souviens bien, Poumon était peu apprécié dans ses débuts justement en raison de ses textes trop poussés, truffés d'un trop grand nombre de références souvent incomprises par la majorité.  Ça a beau faire jubiler les quelques rares personnes qui ont un minimum de culture que de plugger une référence à David Lynch dans ton rap battle, mais si le public reste là sans donner signe de vie, tu perds des points et faibles sont les chances que tu remportes ton duel.  Faut impérativement faire savoir à ton compétiteur que t'as eu un rapport sexuel avec sa maman.  La créativité et le talent résident plutôt dans la manière dont c'est rapporté.

Cela dit, calisse qu'à chaque fois que je m'adonne à regarder l'une de ses performances, j'ai une envie irrépressible de lui asséner des coups de pied au visage armé d'une paire de Dr. Martens.

@VotreBoyPoumon :  tu te tiens dans quel pavillon de l'UdeM que je puisse mettre ma lubie à exécution ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il gesticule comme un diable dans l’eau bénite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'Aime beaucoup quand Poumon fait référence à l'Holocauste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Carlos Crasseux a dit :

Je crois qu'il importe de comprendre les codes qui régissent l'univers du battle rap ou même du hip-hop pour bien jauger de ce qui est présenté ici.  L'homophobie, le slut-shaming, les jokes de mère (à savoir :  j'ai fourré ta mère hihi); toutes des rengaines fort ancrées dans cette culture.  Si je me souviens bien, Poumon était peu apprécié dans ses débuts justement en raison de ses textes trop poussés, truffés d'un trop grand nombre de références souvent incomprises par la majorité.  Ça a beau faire jubiler les quelques rares personnes qui ont un minimum de culture que de plugger une référence à David Lynch dans ton rap battle, mais si le public reste là sans donner signe de vie, tu perds des points et faibles sont les chances que tu remportes ton duel.  Faut impérativement faire savoir à ton compétiteur que t'as eu un rapport sexuel avec sa maman.  La créativité et le talent résident plutôt dans la manière dont c'est rapporté.

je comprends le principe, mais clairement, le gars n'est pas au sommet de son art: difficile à comprendre, flow irrégulier, verses peu créatifs.

les rap battles français me font un peu rigoler au moins. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'écoute plus ca. On en fait vite le tour.
Voir que ca existe encore... la sauce est étirée pas mal.

Mais ouais, de temps en temps j'y vais juste pour voir ou est rendu Poumon.

Sinon, dans le cadre du zoofest, ils font des joutes avec des ''humoristes'' vs. des ''rappeux''.

J'ai bien aimé voir coco beliveau(et son accent acadien) détruire des jeunes arrogants.

Ou encore Julien Bernatchez qui vient faire ce qu'il fait de mieux... s'en crisser.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...