Aller au contenu
Daleko

Dénoncer/Virer quelqu'un

Déchet(s) recommandé(s)

Bon, j’ai fini tous les chips, alors…

Il y a quelques semaines un anonyme a écrit dans l’Institut psychiatrique parce que le licenciement d’un nouveau en période d’essai s’était mal passé. Vous avez déjà été confronté à ce genre de situations, où vous avez dû dénoncer/renvoyer quelqu’un ?

Perso, je suis une vraie passoire. Quand je gère un projet et que je me retrouve avec des gens incompétents ou pire, j’ai beaucoup de mal à balancer. J’accepte pas de retravailler avec eux et c’est tout. J’ai récemment eu affaire à un débile qui a utilisé un site de traduction automatique et m’a copié/collé un résultat tout pourri sans prendre la peine de supprimer la ligne « traduit par jemefousdetagueule.com », je lui ai fait une évaluation de merde mais je l’ai pas dénoncé parce que j’avais pitié. Oui, oui, c’est à ce point.

Pourtant, j’ai déjà fait un truc chien en planifiant la dénonciation d’un supérieur, qui n’était vraiment pas quelqu’un de bien. Il faisait du harcèlement moral et ils ont ensuite aussi découvert qu'il falsifiait des données. J’allais quitter l’entreprise et je cherchais depuis des mois une excuse pour approcher le directeur général, parce que je voulais réseauter et qu’il était très attirant. Je n’ai trouvé aucune autre solution. Ca s’est fini par le renvoi dudit supérieur et de ceux qui étaient impliqués dans ses magouilles. C’était sans doute bien de le balancer, mais très clairement, je l’ai pas fait pour des raisons nobles.

C’est pas mal tout pour moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici, y'a beaucoup de syndicats. C'est des fois très long pour congédier quelqu'un. Exaspérant, surtout quand c'est toi qui est pris avec cette incompétence comme collègue au bas de l'échelle. Pire si ce dit collègue est représentant syndical pour son corps de métier.

Faut y aller par petites doses sur les dénonciations, et prendre des pincettes du genre "je sais pas ce qui s'est passé mais y'é arrivé X situation" "est-ce que X loi a été respecté?" "est-ce que les droits de la personne X ont été respectés selon la charte?" sans dénoncer ni pointer personne.

Ça tue la motivation et la performance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Daleko Je suis l'anonyme qui a renvoyé un employé en formation il y a quelques semaines. La tempête virtuelle a duré plus d'une semaine, en plus des gens qui se sont déplacés en personne pour nous donner de la marde à notre point de vente. J'ai passé au total entre 15 et 20 heures étalées sur plusieurs jours a gérer les répercussions de cette histoire.

J'ai su il y a quelques jours via une autre de mes employées que la personne en question avait avoué ne pas tripper tant que ça sur la job et avait l'intention de probablement démissionner avant la fin de sa probation de 3 mois. 

Malgré ce shitstorm, si c'était à refaire je ferais les choses exactement de la même façon. Directe, avec tact, fermement. 

En tant qu'employée, je n'ai jamais hésité non plus à dénoncer des gens qui ne font pas leur job ou qui font de l'abus. Non pas pour faire du léchage de bottes auprès de mes supérieurs, mais plutôt parce que je suis incapable de dire non quand on me demande de faire plus d'heures ou de donner mon 200% pour compenser pour un autre employé qui donne 50%. Je règle le problème à la source : ça me fait plaisir de faire plus de job au besoin, mais pas si les autres mettent leurs tâches de côté pour que je le fasse à leur place en espérant que les supérieurs ne remarquent pas. Dans ces cas-là, je dénonce sans aucune hésitation. 

facette #f833c...541 du masque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une femme avec qui je travaille est dans l'eau bouillante depuis quelques semaines. Le dossier qui est en train d'être monté contre cette personne contient des courriels provenant de moi et datent du printemps dernier. Cela ne me fait pas de pli.

Aussi, pendant mon intérimaire cet été, j'ai croisé les doigts très fort pour ne pas avoir à renvoyer un employé J'aurais du mal à mettre quelqu'un à pied, j'ai déjà beaucoup de misère à anoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, je suis une stool. Aucuns scrupules à dénoncer les incompétents et je couvre pas les merdes des autres. Sauf si c'est genre une petite gaffe/erreur de bonne foi et que je sais que la personne est compétente la plupart du temps, dans ce cas-là, je dirai rien. Tout le monde a le droit à l'erreur. J'ai un sens de la justice très aiguisé, pis quand une personne nuit à l'équipe, j'aime pas ça.

J'ai déjà dénoncé des vols, des cas de drogue, d'alcool (abusif, je travail quand même dans un bar), des incompétents (simplement), de harcèlement pis j'pas gênée de dire à quelqu'un quand il travaille mal (suis pas les normes/règles, va dans le sens contraire des autres, etc.) parce que je veux lui donner une chance de se corriger. Je suis quand même de bonne foi. Mais si je lui dis plusieurs fois et que ça change pas, je vais stooler. Les trucs grave, c'est direct au boss.

Je n'ai jamais vraiment été en position d'autorité, donc c'est dur à dire, mais je pense que pour renvoyer quelqu'un, ça me prendrait des bons motifs pour appuyer mon choix, mais j'aurais aucun mal à le faire. Tu fais pas la job, tu la fais pas, c'est tout. C'est pas forcément contre la personne, des fois la personne est juste pas faite pour ce type d'emploi et elle pourrait exceller ailleurs.

:smurf_waitaminute:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai dénoncé mon ex quand il me harcelais à l'université et que j'avais peur d'aller à l'école. Plainte écrite, rencontres avec le recteur, promesses de mon département que j'étais dans un safe space et qu'ils étaient de mon bord, bullshit as usual, ça a rien donné.

3 ans plus tard je l'ai vu au bar et je lui ai demandé haut et fort comment ça allait avec son histoire (vraie) d'agression sexuelle sur une mineure. Ensuite je lui ai piqué sa bière des mains, je l'ai vidée par terre (on était sur la terrasse) et je lui ai dit de crisser son camps pis que j'voulais pu jamais voir sa face de rat icite. Yé parti la queue entre les deux jambes, c'était calissement jouissif.

#sefairejusticesoimême.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, FosseAsceptique a dit :

Ici, y'a beaucoup de syndicats. C'est des fois très long pour congédier quelqu'un. Exaspérant, surtout quand c'est toi qui est pris avec cette incompétence comme collègue au bas de l'échelle. Pire si ce dit collègue est représentant syndical pour son corps de métier.

Faut y aller par petites doses sur les dénonciations, et prendre des pincettes du genre "je sais pas ce qui s'est passé mais y'é arrivé X situation" "est-ce que X loi a été respecté?" "est-ce que les droits de la personne X ont été respectés selon la charte?" sans dénoncer ni pointer personne.

Ça tue la motivation et la performance.

Je suis pas sûre que c'est mieux ici. J’ai eu qu’une expérience de salariée dans une grande entreprise (celle dont j’ai parlé plus haut) et j’ai détesté ça parce que je trouvais le système hiérarchique très oppressant. Tout était fait pour qu’on ne soit pas capables de faire remonter les informations. Avant moi, d’autres personnes avaient essayé de dénoncer mon chef. Ils avaient prévu des mails collectifs, de se tourner vers les RH, à chaque fois, ça a été bloqué par nos N+1 et on nous a renvoyé dans notre panier.

J’avais le sentiment que le seul moyen pour que ça fonctionne, c’était de pas prêter attention à tous les processus classiques de plainte. En plus, mon but perso était d’établir un contact avec le DG (mon N+4). Je l’ai fait en traître, personne de mon ancienne équipe ne l’a jamais su.

Je lui ai écrit un mail qui ressemblait plus à un MP de forum qu’à un mail professionnel. Je lui ai dit que je quittais bientôt l’entreprise et que j’étais scandalisée par certaines choses qui s’y passaient, avec tout ce que je savais, dans les grandes lignes. J’ai attendu le dimanche après-midi pour l’envoyer, pour pas que mon mail soit bloqué/envoyé aux RH par sa secrétaire. Sincèrement, c’était un coup de culot et je ne m’attendais pas à avoir une réponse mais il m’a écrit en moins d’une heure pour me dire que c’était intéressant et qu'il voulait me voir le lendemain.

J’avais pas du tout envie de m’enfoncer dans de la politique d’entreprise, j’ai apporté aucune preuve tangible, c’est eux qui ont été les chercher eux-mêmes. Ils ont découvert un tas d’autres trucs que je soupçonnais pas le moins du monde. Je pense qu’ils montaient déjà un dossier contre ces personnes et que j’ai bien apporté de l’eau à leur moulin. Je suis pas mal certaine que si j’avais envoyé le même genre de mail aux RH, ils m’auraient demandé des preuves et/ou que ça aurait traîné pendant des plombes. Je me serais faite bloquer, comme les autres. Fallait court-circuiter le truc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai dénoncé un gars qui se droguait sur les heures de travail... le fait qu'il soit stone me dérange pas... c'est plutôt parce qu'il a mis en danger de mort trois employés suite à différentes situations.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Kennie a dit :

J'ai dénoncé mon ex quand il me harcelais à l'université et que j'avais peur d'aller à l'école. Plainte écrite, rencontres avec le recteur, promesses de mon département que j'étais dans un safe space et qu'ils étaient de mon bord, bullshit as usual, ça a rien donné.

3 ans plus tard je l'ai vu au bar et je lui ai demandé haut et fort comment ça allait avec son histoire (vraie) d'agression sexuelle sur une mineure. Ensuite je lui ai piqué sa bière des mains, je l'ai vidée par terre (on était sur la terrasse) et je lui ai dit de crisser son camps pis que j'voulais pu jamais voir sa face de rat icite. Yé parti la queue entre les deux jambes, c'était calissement jouissif.

#sefairejusticesoimême.

Avant que tu m'attaque, moi qui ne suis que le messager, comment as tu pu manquer de jugement pour fréquenter en couple sur je ne sais quelle période un abuseur sexuel d'adolescent(e)s et un harceleur ? Combien de temps ça t'a pris avant de voir des drapeaux rouges se lever en signe d'alarme ? Je pose la question sincèrement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, RBC a dit :

Avant que tu m'attaque, moi qui ne suis que le messager, comment as tu pu manquer de jugement pour fréquenter en couple sur je ne sais quelle période un abuseur sexuel d'adolescent(e)s et un harceleur ? Combien de temps ça t'a pris avant de voir des drapeaux rouges se lever en signe d'alarme ? Je pose la question sincèrement.

 

il y a une heure, Kennie a dit :

J'étais pas au courant.

C'est habituellement des manipulateurs en puissance ces gens-là.

C'est terrible ces histoires quand on est victimes colatérales

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais dénoncer cet ursupateur.

Screenshot_20191015-102620_Samsung Internet.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tiens à vous signaler que j'ai signalé CHACUN de vos posts, bande de balances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi quand j'étais délégué syndical je m'arrangeait pour que les employés que j'aimais pas se fasse dénoncer par les autres, ensuite je m'assurerait que la cause soit indéfendable pour pas avoir les garder 😂.

J'ai jamais été malhonnête, j'ai toujours fait foutre dehors des employés qui vraiment n'avait rien à faire là. Malintentionné peut-être, mais pas malhonnête. Si un employé fait pas sa job, c'est toute l'équipe qui paie. Surtout en entretien ménager, l'aspect compétitif pis toute. 

Même pour un employé en faute je faisait tout mon possible, en autant qu'il fasse sa job.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Abereau a dit :

Moi quand j'étais délégué syndical je m'arrangeait pour que les employés que j'aimais pas se fasse dénoncer par les autres, ensuite je m'assurerait que la cause soit indéfendable pour pas avoir les garder 😂.

J'ai jamais été malhonnête, j'ai toujours fait foutre dehors des employés qui vraiment n'avait rien à faire là. Malintentionné peut-être, mais pas malhonnête. Si un employé fait pas sa job, c'est toute l'équipe qui paie. Surtout en entretien ménager, l'aspect compétitif pis toute. 

Même pour un employé en faute je faisait tout mon possible, en autant qu'il fasse sa job.

Le patron n'est pas capable de faire son job, alors tu la fais à sa place ?

200.gif.91120eb04e8d1caa3d26c014df15d1d7.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, BMO a dit :

Le patron n'est pas capable de faire son job, alors tu la fais à sa place ?

Sais-tu comment fonctionne un congédiement dans un milieu syndiqué?

Effectivement les patrons étaient pas capable de faire leur job, c'est pour ça que j'ai démissionné malgré que j'étais gras dur. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Edit.

Modifié par Cheese
Message de soualon méchant envers abereau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Abereau a dit :

(...) Si un employé fait pas sa job, c'est toute l'équipe qui paie. Surtout en entretien ménager, l'aspect compétitif pis toute. (...)

 

:facepalm-animated:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai ri mais fais pas ton Macron.

Ca dépend de ce qu’il fait exactement. Quand on voit le nombre de pubs pour des agences dans le métro, la concurrence doit être assez méchante. Les quelques mois où j’ai été femme de chambre, on n’était que des paumées et des immigrées, toute l’équipe se fichait de tout, mais ils nous faisaient des contrôles surprises de chambre et la gouvernante était en stress parce qu’elle allait s’en prendre plein la tronche si c’était mauvais. Ca + les gens qui te parlent comme de la merde et les cadences infernales, ça rend méchant.

@Abereau, c’est dans quel contexte ? Tu travaillais où ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Daleko a dit :

J’ai ri mais fais pas ton Macron.

Ca dépend de ce qu’il fait exactement. Quand on voit le nombre de pubs pour des agences dans le métro, la concurrence doit être assez méchante. Les quelques mois où j’ai été femme de chambre, on n’était que des paumées et des immigrées, toute l’équipe se fichait de tout, mais ils nous faisaient des contrôles surprises de chambre et la gouvernante était en stress parce qu’elle allait s’en prendre plein la tronche si c’était mauvais. Ca + les gens qui te parlent comme de la merde et les cadences infernales, ça rend méchant.

@Abereau, c’est dans quel contexte ? Tu travaillais où ?

Cette job là c'était chez Bombardier. Mon employeur avait déniché ce contrat qui couvrait la majorité des installations du client. D'ailleurs ils ne resteront pas, le contrat sera mis à terme mais pas renouvelé. Le travail n'était tout simplement pas à la hauteur des exigences.

Des compagnies de ménage y'en pousse autant que des restaurants parce que c'est les mêmes "pleins de cash" qui essaient d'en faire plus mais sans connaître le domaine. Je suis pressé la mais avant de quitter, sachez qu'un marché saturé c'est bon pour personne, pas même pour le client...j'explique pourquoi plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...