Aller au contenu
Darklords1911

Vos pires cadeaux reçus pour Noël

Déchet(s) recommandé(s)

Ça dépend des circonstances, hors guerre, bouleversement du système économique, etc., s'il perd tout, c'est qu'il a sacrément merdé, et il est clair que je passerais pas ma vie avec un irresponsable (et on en a déjà parlé, lui non plus ne resterait pas si je perdais tout mon argent, même s'il n'est évidemment pas avec moi pour ça, c'est un signe de droiture). Après mes critères resteraient les mêmes je suppose, un minimum d'argent pour la sécurité, et l'intelligence parce que ça m'allume.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Daleko Souvent tu écris des choses très trash et ethniquement discutables et ensuite tu arrives à te justifier dans une pirouette consensuelle. 

Personne n’est à l’abri de tout perdre, mettons que ce ne soit absolument pas de sa faute : tu resterais avec lui ou l'argent en lui même est un motif de rupture ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, 1984 a dit :

Personne n’est à l’abri de tout perdre, mettons que ce ne soit absolument pas de sa faute

Ça n'arrive pas ça. L'argent s'envole pas dans les airs sans raison. Ceux qui perdent TOUT vivent au-dessus de leurs moyens/ne diversifient pas assez leurs placements/font confiance à de mauvaises personnes. Je connais trois cas de figures : des gens issus de milieux modestes qui font de grandes écoles et finissent avec un bon salaire mais auxquels on n'a jamais appris à gérer de l'argent (triste) / des héritiers complètement débiles qui flambent tout (merci Darwin) / des héritiers qui ne s'intéressent pas à l'argent et ne veulent pas avoir à s'occuper de ça (j'en connais un, qui a choisi de consacrer sa vie à la recherche scientifique, un type admirable).

Je maintiens donc ma réponse. S'il perd tout (et qu'il est incapable de se refaire), c'est qu'il a merdé et je passerai pas ma vie avec un loser, mais j'ai 100 % confiance en lui, c'est un excellent gestionnaire et ça n'arrivera jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, dans tous les cas tu lui dirais que c’est de sa faute même dans l’optique où cela arriverait indépendamment de lui. Je savais que tu répondrais ça. J’y vois l’obsession du contrôle en dépit des circonstances extérieures qui semble caractériser ton besoin de sécurité impérieux. Bienvenue dans le siècle où le monde avalera bientôt ton sacro saint mode de vie consumériste. 

Tu m’excuseras mais j’ai perdu l’envie de te répondre sur l’autre sujet. Je suis devenue une bonne gestionnaire de mon temps en terme de ratio intérêt / investissement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Explique-moi comment tu peux tout perdre sans que ce soit de ta faute ?

On parle pas de gens qui peuvent se retrouver au chômage, tomber malades et être contraints à puiser sur une maigre épargne qui s'évanouira en quelques mois. On parle d'un couple qui gagne très bien sa vie, qui vit mensuellement sur 25 % de ses revenus et épargne/investit le reste, de plusieurs logements déjà payés et d'un gros héritage qui finira par arriver. Comment tu peux perdre tout ça sans rien avoir fait de mal ? 

C'est toi qui parle de consumérisme, moi je parle de responsabilité. Le type qui flambe tout ça est irresponsable : il ne respecte pas le dur travail de ses parents qui ont bossé comme des fous pour bâtir quelque chose, il ne se rend pas compte de la chance qu'il a eue dans la vie, il ne respecte pas ses propres enfants qui mériteront d'avoir autant de chance que lui en démarrant.

Tu peux tiquer sur le fait de l'avoir choisi partiellement pour son argent, j'admets que ça, ça peut sembler éthiquement limite, mais cette idée de tout perdre par opération du Saint Esprit, elle est impossible sans être un abruti fini.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-01-05 à 13:44, Daleko a dit :

Explique-moi comment tu peux tout perdre sans que ce soit de ta faute ?

On parle pas de gens qui peuvent se retrouver au chômage, tomber malades et être contraints à puiser sur une maigre épargne qui s'évanouira en quelques mois. On parle d'un couple qui gagne très bien sa vie, qui vit mensuellement sur 25 % de ses revenus et épargne/investit le reste, de plusieurs logements déjà payés et d'un gros héritage qui finira par arriver. Comment tu peux perdre tout ça sans rien avoir fait de mal ? 

C'est toi qui parle de consumérisme, moi je parle de responsabilité. Le type qui flambe tout ça est irresponsable : il ne respecte pas le dur travail de ses parents qui ont bossé comme des fous pour bâtir quelque chose, il ne se rend pas compte de la chance qu'il a eue dans la vie, il ne respecte pas ses propres enfants qui mériteront d'avoir autant de chance que lui en démarrant.

Tu peux tiquer sur le fait de l'avoir choisi partiellement pour son argent, j'admets que ça, ça peut sembler éthiquement limite, mais cette idée de tout perdre par opération du Saint Esprit, elle est impossible sans être un abruti fini.

Catastrophe climatique, dictature, corruption, vol, la vie réserve tellement de possibilités. Mais là, je te demande un effort d'imagination, je te demande de te projeter dans un situation où ton mari serait complètement innocent. On se fout du côté "impossible" de la chose ( on voit bien que ta sécurité financière est un pilier pour ta propre sécurité intérieure ici )Est-ce que malgré cela, tu le quitterai ? fais un effort de projection. Je te propose seulement une situation où cet argent n'aurait plus aucune valeur sans que cela ne soit la responsabilité ni de toi, ni de lui; C'est pas compliqué à imaginer pourtant ! Tu es pragmatique, mais tu oublies que cet argent reste du papier, des informations cryptées sur internet et surtout du vent en cas de réelle catastrophe. 

Je suis tombée sur un article qui m'a fait penser à toi et sourire https://www.monde-diplomatique.fr/mav/99/KEMPF/16157

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est compliqué à imaginer parce que prendre soin de nos biens est tellement ancré dans nos personnalités que nous ne serions plus nous-même. Pour te répondre, imaginons que l'impossible arrive et que l'on perde tout : mon but premier ne serait pas mon couple mais de me rétablir, hors de question de retourner en arrière dans ma vie. S'il est capable de suivre et a autant de volonté que moi, on tiendrait, sinon non.

Sinon, tu sembles beaucoup m'associer au consumérisme, alors que je suis assez peu dépensière. J'ai un budget mensuel que je respecte, je ne surconsomme pas. J'aime progresser, à tous les niveaux, l'argent, c'est qu'un élément d'une ascension, il y a beaucoup d'autres choses intéressantes : le fait d'être entourés de gens plus cultivés, souvent plus intelligents qu'ailleurs, d'avoir accès à la culture, de savoir que tes enfants ont un avenir pas trop dur, d'être libre de se lever à midi si ça nous chante, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr que tu es consumeriste. Tu es identifiée à ton rang social en croyant qu’il apporte le meilleur de la vie et de même, tu serais incapable de tomber amoureuse d’un pauvre. Tu dis toi même faire passer l'argent avant l’amour. Ton âme a moins de valeur que ton confort.

 Consumériste ne veut pas dire dépensière, et d’ailleurs, les riches sont des radins qui veulent toujours obtenir des milliards quand ils ont des millions. Picsou en est l’image parfaite.

Pour moi la richesse vient de l’âme et du cœur, je te trouve donc extrêmement pauvre. J’aime progresser a des niveaux autres que terrestres, j’ai donc appris que le bonheur vient de soi, que la plus grande intelligence est celle du cœur et que la culture vient de l’intérêt qu’on a à partager ce monde avec nos différences et nos histoires.

Pas de nos fréquentations ni de la fausse image pseudo cultivée que l’on peut imaginer avoir, toujours en rapport aux autres qui seraient censés être « plus Si ou ça » que les autres. Tout marche à la comparaison et les jugements de valeurs minables de gens qui cultivent leur ego, mais pas leur intelligence. 

Omraam parle assez bien des gens comme toi et moi.

Après ce post je vais réduire mes echanges avec toi car tu me fatigues réellement. C’est malsain de discuter avec quelqu’un qui compare le viol à un cambriolage, qui dit que le statut des femmes devraient rester le même, et qui affiche des valeurs avillisantes pour l’âme. Je juge que tu me fais perdre mon temps et que tu abaisses mon énergie trop bas. 

J’arrête

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...