Aller au contenu
Daleko

Les meilleurs génocides, massacres, etc.

Déchet(s) recommandé(s)

Les Ouïghours, c'est pas terrible. Le but n'est pas de les exterminer et il s'agit encore de musulmans, c'est un peu trop facile.

@Tovarichtch m'a récemment fait part de son amour pour le massacre d'Oran :

« Le massacre d'Oran ou massacre du 5 juillet 1962, se déroule à Oran, le 5 juillet 1962, trois mois et demi après la signature des Accords d'Évian de la guerre d'Algérie, deux jours après la reconnaissance officiellea de l’indépendance, quelques heures avant sa proclamation.

Exécuté lors du transfert de la souveraineté entre le gouvernement français et le Gouvernement provisoire de la République algérienne, le massacre est le fait d’éléments de l'armée de libération nationale algérienne (en violation des accords d'Évian), d'auxiliaires temporaires occasionnelsb et de civils algériens, et ce à l’encontre de pieds noirs et d'Algériens pro-français. Les forces armées françaises attendent plusieurs heures avant de s'interposer.

Les estimations du nombre de victimes du massacre sont incertaines et vont de 95 tués (dont 20 pieds-noirs), et 161 blessés1, et 453 disparus ou enlevés2 à plus de 3 000 victimes. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d'Oran

Personnellement, j'aime bien celui de Katyn, c'est déjà plus original d'aller tuer des Polonais, puisque c'est beaucoup d'effort pour un pays dont tout le monde se fout.

« Le massacre de Katyń est l'assassinat de masse, par la police politique de l’Union soviétique (le NKVD), au printemps 1940 dans la forêt de Katyń, village russe proche de Smolensk et de la frontière biélorusse, de plusieurs milliers de Polonais, essentiellement des officiers d'active et de réserve (dont des étudiants, des médecins, des ingénieurs, des enseignants, etc.), et de divers autres membres des élites polonaises considérées comme hostiles à l’idéologie communiste.

L'URSS a nié sa responsabilité dans le massacre dès qu’il a été révélé par les militaires allemands ainsi que durant toute la guerre froide, et en a rendu l’Allemagne nazie responsable. Toutefois, en 1990, l'URSS a reconnu que ce massacre avait été ordonné par les responsables soviétiques1,2,3.

Pour différentes raisons, dont notamment l’exploitation au début de l'année 1943 par la propagande allemande du massacre de Katyń découvert en 1941 lors de l’avance allemande en Russie, l’histoire a retenu ce massacre particulier comme emblématique de l’ensemble des crimes commis par l’URSS à l'encontre de la nation polonaise.

Dans l'ensemble, ces exécutions massives de membres de l’élite polonaise, en divers lieux de l’Ouest de l’URSS à la suite du partage de la Pologne entre l’Allemagne nazie et l'Union soviétique, ont concerné environ 22 000 personnes exécutées et 60 000 autres déportées (essentiellement les membres des familles). »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Katyń

Sinon, je n'ai jamais compris pourquoi on prenait la Révolution française pour modèle. Elle a mené à la Terreur, des dizaines de milliers de morts, qui étaient majoritairement issus du petit peuple.

À vous. Et j'aimerais bien que Tova m'explique en quoi être pro-massacre de Français est mieux que d'être pro-génocide de Chinois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grave cute. Tout comme son pseudo Discord dédié à Staline (20 millions de morts).

J'aurais jamais cru que quelqu'un ici honorerait quelqu'un à l'origine d'un génocide, mais bon, c'est Tovarichtch.

Après, c'est sûr que ça ne vaut pas tous les topics qu'il a créé sur moi.:kiss-mark:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, MattIsGoD a dit :

Bienvenu en 2009.

Nous sommes en 2009? Merci de m'avoir renseigné, utile étudiant en cinéma!

J'espère que les débats qui s'ouvriront prochainement dans ce sujet exciteront mes neurones.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Massacre des Héréros et des Namas

Si l'extermination des Hereros et des Namas est considérée comme une préfiguration du génocide perpétré par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale, c'est en partie parce que des scientifiques ont mené à cette occasion des recherches visant à donner une justification raciste aux crimes commis par les autorités. Eugen Fischer notamment y effectue des expérimentations en 1908 et développe à ce sujet des réflexions dont Adolf Hitler s'inspire en 1925 dans Mein Kampf ; il est nommé en 1927 à la direction du nouvel Institut d'anthropologie, théorie de l'hérédité et eugénisme de Berlin-Dalhem. Un autre médecin, Theodor Mollison (1874-1952) effectue des recherches similaires en 1904 sur les Hereros ; avec Eugen Fischer il est réputé pour être un des maîtres du médecin Josef Mengele, dit l'ange de la mort d'Auschwit.

 Le premier pays à créer des camps de concentration au sens où on l'entendait avant la Seconde Guerre mondiale fut l’Espagne, lors de la révolte cubaine de 1896. Ils étaient destinés aux seuls insurgés armés, à l’exclusion du reste de la population.

Le terme lui-même fut inventé trois ans plus tard, lors de la Seconde Guerre des Boers, durant laquelle la Grande-Bretagne créa le futur modèle des camps d’internement : une zone de rétention fermée par une clôture grillagée et protégée par une deuxième clôture formée de rangs de fils de fer barbelés. Ce fut la première fois que le principe de la déportation et de l’internement de populations entières, quels que soient leur statut, sexe et âge, fut appliqué. 

Le massacre des Héréros, cinq ans plus tard, fut la dernière étape qui devait mener tout au long du xxe siècle, en Europe et en Asie principalement, à la constitution des camps de concentration totalitaires, en y combinant la sous-alimentation des internés et le travail forcé. Toutefois, l'invention du camp d'extermination proprement dit (et en particulier l'utilisation industrielle des chambres à gaz), est le fait de l’ingénierie nazie.

 C'est à Pretoria que fut retrouvé The Blue Book, un rapport rédigé en 1917-1918 par le jeune juge irlandais Thomas O'Reilly en poste à Omararu (mort en septembre 1919) et commandé par le ministre de l'Intérieur britannique sur les recommandations du brigadier-général E. Howard Gorges : la manœuvre est évidente, il s'agit de chercher à légitimer la confiscation des territoires du sud-ouest africain allemand, ce qui fut chose faite lors du traité de Versailles en 1920. Cependant, ce rapport, intitulé Report of the Natives of the South-West Africa and their Treatment by Germany, qui comprend des photographies et près de cinquante témoignages de survivants, n'était pas destiné au grand public. En 1926, un représentant allemand menace de révéler au public un White Book sur les exactions coloniales britanniques. Pour des raisons diplomatiques, le Blue Book disparaît alors de toutes les officines.

En 2004, cent ans après les débuts des massacres, l’événement refait une nouvelle fois surface dans la presse allemande qui pose entre autres la question d’une indemnisation possible due à la Namibie. Est alors diffusé à la télévision un documentaire intitulé Kaiser Wilhelms Wüstenkrieg – Namibia 100 Jahre nach dem Herero-Aufstand et signé Stefan Schaaf. Le 14 août 2004, le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, Heidemarie Wieczorek-Zeul, participe en Namibie à la cérémonie commémorant le massacre de plusieurs milliers de Héréros par des soldats du Reich, entamée cent ans plus tôt. « La ministre a demandé au peuple Héréro de Namibie de pardonner l’Allemagne et a déclaré que les Allemands acceptaient leur responsabilité morale et historique et la culpabilité des Allemands à cette époque ». Mais l’indemnisation financière n’est pas à l’ordre du jour. Cependant, le Gouvernement fédéral allemand affirme vouloir poursuivre son aide au développement en Namibie avec un budget annuel de l'ordre de 11,5 millions d'euros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais, ils vont mourir alors pourquoi gâcher... Puis il n'y a pas que les Ouighours, on utilise aussi les organes des adeptes de Falun Gong et des condamnés à mort.

il y a une heure, Iron Biby a dit :

à la direction du nouvel Institut d'anthropologie, théorie de l'hérédité et eugénisme

Ca, c'est le genre de nom qui claque et qu'on aimerait revoir ! Nos sociétés contemporaines manquent d'eugénisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ma longue carrière de gamer, j'ai souvent tué. Beaucoup tué. Passionnément tué.

Dans la fureur de mes tueries, j'ai hélas commis et perpétré des crimes innommables.

Voici un fait saillant, qui restera, aux yeux de l'Histoire, marquant et sans équivalent.

J'Ai massacré des milliers de gobelins :

Révélation

 

Le plus fameux et le plus mémorable sera et restera sans doutes les courses contre le Golden Gobelin de la première série des .hack :

Révélation

 

Ou encore contre ce trio de brigands. Les gobelins m'ayant poursuivi, toute ma vie... Paraît-il qu'il y en a même qui fréquentent ce forum.

Révélation

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enquête sur les femmes autochtones : le rapport dénonce un « génocide canadien »

Dans ce rapport de 1192 pages, qui se divise en deux volumes, le mot « génocide » est cité 122 fois. Un terme que la commissaire Michèle Audette avait déjà employé en entrevue à Radio-Canada pour décrire le sort de centaines de femmes disparues et assassinées, et qui va plus loin encore que la Commission de vérité et de réconciliation. Le rapport de la Commission de 2015 avait plutôt parlé d’un « génocide culturel » à l’endroit des peuples autochtones.

« Même si le génocide canadien vise tous les peuples autochtones, il cible particulièrement les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA [bispirituel, lesbienne, gai, bisexuel, transgenre, queer, en questionnement, intersexe et asexuel, NDLR] autochtones », lit-on dans le sommaire du rapport.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'ordre 66 a été un des plus gros génocide intergalactique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Iron Biby a dit :

« Même si le génocide canadien vise tous les peuples autochtones, il cible particulièrement les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA [bispirituel, lesbienne, gai, bisexuel, transgenre, queer, en questionnement, intersexe et asexuel, NDLR] autochtones », lit-on dans le sommaire du rapport.

Quand des militants SJW-féministe débiles prennent le controle d'une étude, ca donne ce genre de charabias et de la désinformation étatisée.... Les fous sont au controle de l'asile..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Nostradaw00t a dit :

ca donne ce genre de charabias

c'est dur apprendre des nouveaux mots hein? ça oblige le cerveau à créer de nouvelles synapses, pas facile ça 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Gamin a dit :

c'est dur apprendre des nouveaux mots hein? ça oblige le cerveau à créer de nouvelles synapses, pas facile ça 

Tu veux dire des mots qui décrivent des concept qui existent seulement dans l'esprit de militants déjantés.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rendu là je commence à trouver cela insultant et discriminatoire qu'il n'y ait pas un "h" pour hétérosexuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...