Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 5 minutes, MattIsGoD a dit :

Radio Canada et OMS sont en partie responsable de ce qui arrive par leur oisiveté et par le fait d'avoir sous estimé la menace. Alors que tout est dit sur cette discussion depuis presque 3 mois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement pour nous, ce n’est pas pour bientôt. Selon plusieurs, la situation va enfin être mieux en... décembre! Donc à la toute fin de l’année.  

C’est parce qu’à la mi-décembre, la planète Capricorne quitte les signes de terre, où elle était depuis 1802, pour aller se pogner dans les signes d’air. Cela pourrait avoir un gros impact sur la planète, on pourrait voir un changement de sources d’énergie qui viennent de la terre (comme le gaz, l’huile, tout cela), pour de nouvelles sources!   

De plus, en même temps, un croisement important se déroule: Jupiter et Saturne se croisent, ce qui n’arrive qu’aux 20 ans. Cela va nous pousser à prendre de grandes décisions, et nous serons inspirés par la créativité que le Verseau, un signe d’air, apporte.   

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JoJo Savard et Nostradamus wannabe sur la même page, je suis comblée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nommer Jojo Savard en dit long sur ton age avancé, ma jolie!

Funny Face Reaction GIF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Celine a dit :

Selon ce que j'avais compris, c'est que le test que le Québec utilise pour l'instant nécessite une charge virale importante pour avoir un positif. Donc aucune utilité pour un asymptotique de le faire, puisqu'il aurait un test négatif. (Et potentiellement nocif si ça donne un haut taux de faux négatifs).

Mais est-ce que c'est juste une excuse pour camoufler un manque de tests disponibles(ça semble être le cas en France)? Ou juste qu'ils ne veulent pas voir tout le monde se ruer en même temps pour se faire tester et risquer que des infectés entrent directement en contact avec des personnes saines, préférant plutôt mettre graduellement en place les infrastructures nécessaires?

Mon optimisme me dit que c'est plutôt le deuxième cas.

Et en y repensant, peu importe les raisons plus haut, ça fait aucun sens de tester les asymptotiques dans un contexte ou tu as une capacité quotidienne de test inférieure au nombre de gens présentant des symptômes. L'important, c'est de maximiser les tests positifs. Et ça se fait en testant en premier les gens qui sont symptomatiques + reviennent de voyage, ensuite ceux symptomatiques et en contact avec des gens revenant de voyage, et ensuite ceux asymptomatique.

Se botter le cul pour trouver le mec qui est infecté mais pas encore de symptômes, alors que t'as un immense réservoir de gens qui ont des symptômes, c'est pas productif. Statistique 101. Et en plus, tu t'assures encore plus de perdre la trace des gens qui sont au début de la chaîne de transmission (ce qui pourrait permettre de retrouver le mec asymptomatique mais qui a été contaminé et lui dire de s'isoler et se watcher).

Bref, la stratégie de travailler en amont est pas conne. La question, c'est de savoir si c'est déjà trop tard ou non pour retracer les chaines de transmission.

Je suis décidément plus pessimiste que toi. Je crois aussi que c'est le manque de ressources pour tester tout le monde. Sauf que le temps qu'on atteingne la capacité pour tester tous les gens présentant des symptômes, on aura perdu le contrôle sur ce virus (c'est peut-être déjà le cas).

Le hic avec ça c'est que lockdown ou pas, quand tu sais que les gens sans ou peu de symptômes propagent le virus aisément sans jamais le savoir, c'est pas prêt de partir. Ça risque fortement de rester au sein de la population jusqu'au vaccin. Nous vivons la première vague (courbe) en ce moment et rien nous garantie contre d'une seconde plus tard, après l'été.

Tant que les gens sans ou avec peu de symptômes circulent librement, même avec lavage de mains, et entrent en contact rapproché avec les autres, les malades vont persister. Je crois que c'est pour cette raison que les visites sont interdites aux CHSLD maintenant : ils savent que ces maisons sont à risque pas à cause de ceux ayant des symptômes, mais ceux sans. La menace est en majorité invisible, c'est ça la grosse difficulté.

Et la charge virale est à son plein en quelques jours, avant les symptômes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question honnête, en quoi est-ce important de tester TOUT le monde? 

Les mesures de distanciation sociale ne sont-elles pas mises en place justement pour éviter que les gens asymptomatiques propagent le virus?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Tovarichtch a dit :

rien nous garantie contre d'une seconde plus tard, après l'été.

Pourquoi "après l'été"  mais pas pendant l'été ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Darklords1911 a dit :

Pour ceux qui travaille dans un lieu public :

JdVKgRm.png

Mais leur cul ... est-ce qu'il faut se laver les mains avant, pendant ou après le leur avoir lavé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, MattIsGoD a dit :

Question honnête, en quoi est-ce important de tester TOUT le monde? 

Les mesures de distanciation sociale ne sont-elles pas mises en place justement pour éviter que les gens asymptomatiques propagent le virus?

Je viens de l'écrire : parce que ça va revenir peu importe la durée du lockdown. Le virus est tenace et contagieux. Avec les tests, on connaît l'ampleur réelle mais aussi où il faut concentrer nos efforts. Ça permet aussi de faire un suivi efficace. Une éclosion ça se maîtrise quand tu sais où et qui.

L'OMS presse les gouvernements à le faire. Sinon, on se bat aveuglément contre un virus déjà invisible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, RETRO a dit :

Mais leur cul ... est-ce qu'il faut se laver les mains avant, pendant ou après le leur avoir lavé ?

Ça dépend  combien de temps tu veux que l’annus horribilis dure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Tovarichtch a dit :

Je viens de l'écrire : parce que ça va revenir peu importe la durée du lockdown. Le virus est tenace et contagieux. Avec les tests, on connaît l'ampleur réelle mais aussi où il faut concentrer nos efforts. Ça permet aussi de faire un suivi efficace. Une éclosion ça se maîtrise quand tu sais où et qui.

L'OMS presse les gouvernements à le faire. Sinon, on se bat aveuglément contre un virus déjà invisible.

Le but de la distanciation est d'élargir la courbe et d'éviter les engorgements. Même si on teste, c'est un brin inévitable que ça se répande, non? 

Pour tester, je dois sortir de chez moi. À moins d'avoir des tests maisons, mais la logistique est difficile, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, MattIsGoD a dit :

Le but de la distanciation est d'élargir la courbe et d'éviter les engorgements. Même si on teste, c'est un brin inévitable que ça se répande, non? 

Pour tester, je dois sortir de chez moi. À moins d'avoir des tests maisons, mais la logistique est difficile, non?

Si on regarde les choses à court et moyens termes oui. C'est inévitable et la distanciation est la meilleure solution en absence de vaccin. Mais il y aura une autre courbe. Et une autre. Et encore jusqu'à ce qu'on décide de suivre tous les cas en attendant le vaccin. C'est ce que le Corée du Sud fait et elle a la situation sous contrôle malgré deux éclosions. Ils ont beaucoup appris depuis la dernière pandémie.

C'est difficile maintenant car on est justement pas prêts. Mais par exemple en Corée du Sud (je me compare toujours aux meilleurs), ils ont des service au volant où tu arrives dans ta voiture, on prend tes informations et échantillons, on te texte le lendemain les résultats si tu es positif ou non, le tout gratuitement. Pas besoin d'aller dans une clinique ou un hôpital.

https://www.npr.org/sections/goatsandsoda/2020/03/13/815441078/south-koreas-drive-through-testing-for-coronavirus-is-fast-and-free

C'est aussi possible d'avoir un kit maison que tu envoies après, mais ça c'est très couteux et juste les riches peuvent se le permettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Crois-tu qu'on s'en va vers là, mais qu'ils n'en parlent pas encore puisque les infrastructures ne sont pas encore prêtes? Bref, éviter une panique inutile en attendant qu'on mette sur pied ce qu'il y a à mettre sur pied?

On se distance, on test ce qui est urgent, on prépare le reste... Makes sense?

il y a 12 minutes, Nostradaw00t a dit :

jai démarré ce groupe facebook sur le coronavirus: zero politique, zero social, zero troll, zero conspiration.
https://www.facebook.com/groups/2818657931555043/

Zéro intérêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, MattIsGoD a dit :

Crois-tu qu'on s'en va vers là, mais qu'ils n'en parlent pas encore puisque les infrastructures ne sont pas encore prêtes? Bref, éviter une panique inutile en attendant qu'on mette sur pied ce qu'il y a à mettre sur pied?

On se distance, on test ce qui est urgent, on prépare le reste... Makes sense?

Je pense vraiment qu'ils évitent d'en parler parce que les infrastructures sont absentes encore. C'est en construction et il faut se dépêcher si on veut combattre ce virus. Lui il attend pas. Il se propage rapidement. Sauf que quand tu as un personnel médical jeune asymptomatique capable d'infecter tout le monde à l'hôpital et les autres médecins / docteurs plus âgés, alors que tu sais même pas, ça peut gravement compliquer l'hospitalisation en général. Et c'est juste un exemple.

Plus on attend de tester tout le monde, plus on laisse la porte grande ouverte à la contagion et on perdra réellement le contrôle à long terme. Je dis bien long terme parce que en ce moment, c'est une visée courte.

Voyons les choses ainsi : les cas confirmés sont à la baisse et les hôpitaux se vident. On lève le lockdown. On teste toujours pas tout le monde (cas suspect et connexes). Suffit d'un seul infecté pour que le bail recommence. Et vite.

Sois on teste, sois on vit comme maintenant pour une longue année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Tovarichtch a dit :

Trudeau a annoncé la fermeture des frontières pour tout non-résident canadien et famille proche par avion. Cela exclut les États-Unis et le Mexique. Aussi, toute personne venue par avion présentant des symptômes sera interdit d'entrée au pays.

C'est une nouvelle ridicule sachant que le nouvel épicentre qui germe en ce moment, c'est aux États-Unis.

Et ça: On fait quoi avec ça:

Trudeau's coronavirus measures don't mention closing Roxham Road's illegal border crossing

 

CUUUUUUUUUTE!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Tovarichtch a dit :

Je suis décidément plus pessimiste que toi. Je crois aussi que c'est le manque de ressources pour tester tout le monde. Sauf que le temps qu'on atteingne la capacité pour tester tous les gens présentant des symptômes, on aura perdu le contrôle sur ce virus (c'est peut-être déjà le cas).

Le hic avec ça c'est que lockdown ou pas, quand tu sais que les gens sans ou peu de symptômes propagent le virus aisément sans jamais le savoir, c'est pas prêt de partir. Ça risque fortement de rester au sein de la population jusqu'au vaccin. Nous vivons la première vague (courbe) en ce moment et rien nous garantie contre d'une seconde plus tard, après l'été.

Tant que les gens sans ou avec peu de symptômes circulent librement, même avec lavage de mains, et entrent en contact rapproché avec les autres, les malades vont persister. Je crois que c'est pour cette raison que les visites sont interdites aux CHSLD maintenant : ils savent que ces maisons sont à risque pas à cause de ceux ayant des symptômes, mais ceux sans. La menace est en majorité invisible, c'est ça la grosse difficulté.

Et la charge virale est à son plein en quelques jours, avant les symptômes.

On est essentiellement d'accord sur le fond. On s'en sortira pas sans tester.Le lockdown, c'est pour aider temporairement, mais c'est pas la solution.

 

Cela dit, le taux de positif dans les tests(qui sont déjà biaisés à détecter les gens infectés) est environ de 0.5% en ce moment. Si le virus se propageait librement et de manière répandue en ce moment chez des gens asymptomatiques, il me semble qu'on devrait voir un taux de positif beaucoup plus élevé?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je bosse pour un certain Ministère de pallier provincial. Parmi mes collègues, y en a une qui est rentrée d'Espagne vers le 10 mars. Elle refuse de se soumettre à la quarantaine volontaire, puisqu'elle ne sera pas payée. La Direction semble confortable avec sa présence  au bureau, bien que possiblement contagieuse. On cherche à nous rassurer, en nous disant qu'elle est asymptomatique et qu'elle se lave régulièrement les mains... Le cadre supérieur m'a même dit : « tu n'en mourras pas. »

Y a aussi cet autre collègue dont l'enfant revient tout juste de la France. Ils vivent ensemble. L'employeur a insisté ce matin pour qu'il se présente au bureau.

Le télétravail est encouragé, certes, mais l'on exige désormais des comptes-rendus très détaillés quant au travail accompli de la maison, alors qu'auparavant, on comptait sur notre bonne foi.

Ainsi va la vie, ainsi va la mort.

facette #65a4e...077 du masque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Celine a dit :

Cela dit, le taux de positif dans les tests(qui sont déjà biaisés à détecter les gens infectés) est environ de 0.5% en ce moment. Si le virus se propageait librement et de manière répandue en ce moment chez des gens asymptomatiques, il me semble qu'on devrait voir un taux de positif beaucoup plus élevé?

Tout à fait. Si on prend l'exemple avec la Corée du Sud qui fait plus de 15 000 tests par jour, il y a beaucoup de cas négatifs qui en ressortent, mais les cas positifs, aux endroits spécifiques (Taegu principalement, là où il y avait la patiente 31 qui a infecté 1000 personnes dans un buffet collectif de la secte chrétienne), ça pop au moment que tu découvres une éclosion. Par exemple, 10 cas dans Lasalle de Montréal mais 150 dans le centre-ville, on sait où concentrer les efforts. Plus on testera, plus on saura où se trouve l'éclosion ou les éclosions. Là, avec les critères actuels, on teste des catégories de personnes alors que le virus ne s'en limite plus du tout à elles.

Donc ce sera plus élevé lorsque le Québec fera plus de tests at large. Il y aura aussi beaucoup de cas négatifs, c'est normal. En tout cas, c'est ce que l'OMS demande urgemment de faire et le Québec s'enligne vers ça, mais pas avant un petit bout. Ça me rassure parce qu'ailleurs au pays, ils font... pas grand chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...