Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a une heure, TheCrow a dit :

Si c'est pour taper avec mépris sur ceux qui sont déjà par terre, je veux bien être le premier qui enfreindra ces règles pour leurs venir en aide. (Quitte à en crever, je ne regretterai rien avant de rendre mon dernier souffle.)

T'as rien compris.

La dernière chose que cet homme a besoin c'est de pot.

Il a clairement besoin d'aide. Lui acheter son pot ce n'est pas l'aider. La chose à faire est d'appeler les autorités pour le protéger lui et le reste de la population pui qu'il reçoive l'aide dont il a de besoin.

Faire preuve de compassion pour lui ET TOUTES LES PERSONNES à risque, ce n'est pas être un enabler. Surtout pas dans la situation dans laquelle nous sommes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 7 heures, MattIsGoD a dit :

T'as rien compris.

La dernière chose que cet homme a besoin c'est de pot.

Il a clairement besoin d'aide. Lui acheter son pot ce n'est pas l'aider. La chose à faire est d'appeler les autorités pour le protéger lui et le reste de la population pui qu'il reçoive l'aide dont il a de besoin.

Faire preuve de compassion pour lui ET TOUTES LES PERSONNES à risque, ce n'est pas être un enabler. Surtout pas dans la situation dans laquelle nous sommes.

Ce message te fait sonner comme les gens qui refusent systématiquement de donner de l'argent aux clochards sous prétexte qu'ils vont probablement s'acheter de l'alcool avec.

Personne n'a aidé ce mec d'après le message de Baudolino, ses collègues étant même embarrassés par la situation. Le type est sans doute encore dehors en train de sentir la merde et de déprimer parce qu'il a pas son pot.

Ce qui me dérange, c'est que dans la situation actuelle, toute personne non insérée, qu'on méprise déjà en temps normal, peut être considérée comme un danger, comme un rat qui ramène la peste. Tous les beaux discours s'envolent. C'est profondément malaisant. En France, on a collé des amendes à des sans-abris pour non-respect du confinement. Belle aide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Daleko a dit :

 

Ce message te fait sonner comme les gens qui refusent systématiquement de donner de l'argent aux clochards sous prétexte qu'ils vont probablement s'acheter de l'alcool avec.

Personne n'a aidé ce mec d'après le message de Baudolino, ses collègues étant même embarrassés par la situation. Le type est sans doute encore dehors en train de sentir la merde et de déprimer parce qu'il a pas son pot.

Ce qui me dérange, c'est que dans la situation actuelle, toute personne non insérée, qu'on méprise déjà en temps normal, peut être considérée comme un danger, comme un rat qui ramène la peste. Tous les beaux discours s'envolent. C'est profondément malaisant. En France, on a collé des amendes à des sans-abris pour non-respect du confinement. Belle aide.

Du tout. Il faut tenir compte des circonstances. Je ne dis pas d'appeler les autorités parce que je ne veux pas que ce mec-là fume du pot en toute circonstance. 

En temps normal, le mec aurait acheté son pot en payant cash et aurait continué son chemin. Là, on est au coeur d'une pandémie et on a mis des règles en place pour la combattre.

Regardons froidement les faits:

  • Homme désorienté qui n'est définitivement pas en mesure de prendre soin de lui-même adéquatement
  • Il n'est pas au courant qu'il y a un virus qui court
  • Il veut payer avec du cash alors que c'est interdit
  • Il est INCAPABLE de comprendre l'explication de Baudolino
  • On est en période de confinement

Selon toi, c'est quoi la meilleure façon de l'aider?

a) Briser la règle, risquer son emploi ET la santé publique pour faire preuve d'une compassion de "premier niveau" qui à part procurer un bien-être temporaire au Monsieur et à Baudolino n'offre aucun avantage. L'homme sera bien gelé pendant quelques temps et Baudolino aura l'impression d'avoir effectué une bonne action. Dans les faits, on contribue au problème de consommation du monsieur, on le renvoit vagabonder et on place une personne désorientée au milieu d'une crise sanitaire. 

b) Agir comme Baudolino et ses collègues l'ont fait. Priver le mec de sa substance ET le renvoyer dans la rue où il demeurera un risque important pour la santé publique. 

c) Appeler les autorités pour s'assurer que la personne soit prise en charge et qu'elle ne demeure pas un risque important de propagation. Évidemment, on ne peut pas être sûr à 100% que les policiers ne vont pas que lui coller une amende et le retourner chez lui. Ce serait complètement stupide de leur part et n'aiderait en rien à protéger ce monsieur ET la société. 

Des trois scénarios, le c) a le plus de chance de succès. Il n'est pas idéal. Il donne l'impression qu'on "fesse" sur un ostracisé. Cependant, il faut tenir compte des circonstances. Idéalement, on envoit cette personne aux services psychiatriques et on lui donne l'aide qu'il a de besoin. 

Nous ne sommes pas dans une situation normale. On ne peut pas aggraver les facteurs de risque pour la majorité des gens sous prétexte qu'on a un laissé pour compte qui a besoin de son pot. Ce n'est pas de la compassion, c'est de l'insouciance. La compassion, la vraie, il faut l'avoir pour cette personne, oui, mais aussi pour le monde au complet qui est paralysé dans l'espoir de réduire les effets du virus. Bref, il faut voir le bigger picture.

Là où je suis d'accord avec toi, c'est qu'il ne faut pas traiter cette personne comme un criminel et se contenter de l'ostraciser encore plus sous prétexte qu'elle est un danger public. Il faut la prendre en charge et lui donner l'aide nécessaire. Les structures sont censées être en place, surtout ici au Québec. La décision la plus rationnelle est de faire confiance à ces structures. Si les autorités se contentent de faire de la répression, alors, elles sont le problème et non la personne qui aura agit de façon responsable en leur référant le cas. Si réfléchir comme ça, c'est l'équivalent de snobber un SDF qui te demande 25¢...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

criminalisation des sans-abri

Près de la moitié des personnes itinérantes sondées ont également affirmé avoir été en contact avec des policiers dans le cadre d’une arrestation, d’une fouille ou à cause d’une contravention. La moitié moins, soit 25 %, affirment avoir été en contact avec un policier car celui-ci souhaitait leur venir en aide.

http://mi.lapresse.ca/screens/d8d04e75-3bf7-434e-a09c-685e3a5841c5__7C___0.html

Les citoyens sont deux fois plus nombreux à demander l’aide des banques alimentaires

https://www.journaldemontreal.com/2020/03/26/banques-alimentaires--des-milliers-de-quebecois-nauront-pas-le-choix

Et ça ne fait que commencer.

CRASH__NEW_YORK__AMERICA_1929.thumb.jpg.5747bff70368f7f981e515a673a2bb0b.jpg

Si le lockdown s'éternise, c'est ce qui nous attend. Vous allez faire quoi, rendu là, appeler la police?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vraiment plate comme situation, mais j'espère que ça va apprendre à la majorité des gens à être plus responsables financièrement.

Pis tsey, je parle pas des gens qui vivent sous le seuil de la pauvreté, je parle de gens qui ont un salaire tout à fait normal (moyen) mais qui vivent largement au dessus de leur moyens, à crédit, en dépensant chaque cenne de leur paie, et en attendant impatiemment l'autre. Char neuf, hypothèque la plus grosse possible, voyages dans le sud 2 fois par année, restos, rien de trop beau pour la classe ouvrière, pour le reste y'a Mastercard.

Ces gens-là, dès qu'ils perdent une paie se retrouvent dans la merde. C'est pas vrai que c'est juste du monde qui gagnent le salaire minimum qui sont irresponsables, même que je dirais que les gens au salaire minimum sont souvent plus responsables et créatifs pour réussir à arriver à la fin du mois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Aradia a dit :

C'est vraiment plate comme situation, mais j'espère que ça va apprendre à la majorité des gens à être plus responsables financièrement.

Pis tsey, je parle pas des gens qui vivent sous le seuil de la pauvreté, je parle de gens qui ont un salaire tout à fait normal (moyen) mais qui vivent largement au dessus de leur moyens, à crédit, en dépensant chaque cenne de leur paie, et en attendant impatiemment l'autre. Char neuf, hypothèque la plus grosse possible, voyages dans le sud 2 fois par année, restos, rien de trop beau pour la classe ouvrière, pour le reste y'a Mastercard.

Ces gens-là, dès qu'ils perdent une paie se retrouvent dans la merde. C'est pas vrai que c'est juste du monde qui gagnent le salaire minimum qui sont irresponsables, même que je dirais que les gens au salaire minimum sont souvent plus responsables et créatifs pour réussir à arriver à la fin du mois.

Très bon point.

Cependant, les gens que tu décris sont les préférés des banques. Ce sont eux qui prennent des marges de crédit, qui dépensent énormément sur des cartes de crédit, qui prennent des assurances chères sur leurs chars neufs, etc. L'affaire avec ces gens là, c'est qu'ils paient toujours au moins le minimum et vivent accoté à perpétuité.... ce qui gonfle en quelque sorte artificiellement la croissance économique. Ce comportement irresponsable est encouragé par les banques qui donnent du crédit facilement à ces gens-là puisque leur capacité à payer AU MOINS LE MINIMUM (ie toujours payer des intérêts pendant de très longues périodes) est là. Introduit un événement perturbateur comme le coronavirus et ce fragile équilibre s'effondre.

Le même phénomène s'est produit lors de la crise financière de 2007. On a donné accès au crédit immobilier à un tas de gens qui n'auraient pas dû avoir accès sous prétexte que ton hypothèque est toujours la première chose que tu paies, trop ont ramené les clés à la banque et le système s'est effondré. Bon, c'est beaucoup plus complexe et les produits financiers en lien avec l'immobilier sont aussi à blâmer, mais je voulais juste illustrer que le problème de fond est dans notre système économique (et banquaire). L'impératif de croissance perpétuel nous amène un lot de problème.  

En somme, c'est une problématique beaucoup plus large que le comportement responsable ou non des individus. Ces "irresponsables" sont en quelque sorte nécessaires à la société de consommation. Ceci dit, il faut régler ce problème systémique, réduire l'accès au crédit et accepter d'avoir une croissance moins grande voire une certaine décroissance. Pour ça, ça prend une grande volonté politique de se remettre en question et de sortir du populisme primaire.

C'est un problème systémique et non individuel. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, MattIsGoD a dit :

Cependant, les gens que tu décris sont les préférés des banques.

Et de tout le système économique en général.

Si ce monde là exagérait pas et dépensait pas autant, la moitié du monde se retrouverait pu de job pu de salaire pu de bouffe.

Le jour où on va se rendre compte qu'on a pas besoin/pas réellement les ressources réels (à l'échelle planétaire) pour justifier d'avoir des Funko Pops, le système au complet s'écroule.

On se fait convaincre d'acheter des cossins en plastique pour que le monde qui font ses cossins en plastiques là ai de l'argent pour se nourrir et s'acheter d'autre cossins en plastique d'une autre couleur pour que l'autre monde qui font ces cossins en plastique là d'une autre couleur puisse manger et s'acheter des cossins en métal cette fois pour que...

Comme une bande d'attardés qui tourne en rond "mAiS oN sAiT pAs QuOi FaIrE d'AuTrE pOuR qUe Ça MaRcHe"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Aradia a dit :

C'est pas vrai que c'est juste du monde qui gagnent le salaire minimum qui sont irresponsables, même que je dirais que les gens au salaire minimum sont souvent plus responsables et créatifs pour réussir à arriver à la fin du mois.

Je viens d'un milieu pauvre et c'est la cinquième crise que je vois de mon vivant. Et, oui, en effet; Ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui sont habitués de vivre avec le minimum.

 

il y a 7 minutes, MattIsGoD a dit :

En somme, c'est une problématique beaucoup plus large que le comportement responsable ou non des individus.

Entre autre, oui.

 

il y a 8 minutes, MattIsGoD a dit :

Pour ça, ça prend une grande volonté politique de se remettre en question et de sortir du populisme primaire.

Je suis 100% en accord avec ça. Mais je ne verrai pas ça de mon vivant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Gamin a dit :

Et de tout le système économique en général.

Le jour où on va se rendre compte qu'on a pas besoin/pas réellement les ressources réels (à l'échelle planétaire) pour justifier d'avoir des Funko Pops, le système au complet s'écroule.

On se fait convaincre d'acheter des cossins en plastique pour que le monde qui font ses cossins en plastiques là ai de l'argent pour se nourrir et s'acheter d'autre cossins en plastique d'une autre couleur pour que l'autre monde qui font ces cossins en plastique là d'une autre couleur puisse manger et s'acheter des cossins en métal cette fois pour que...

Comme une bande d'attardés qui tourne en rond "mAiS oN sAiT pAs QuOi FaIrE d'AuTrE pOuR qUe Ça MaRcHe"

Ironiquement, l'avènement de la société de consommation (ce que tu décris) est ce qui a permis la relance économique suite à la deuxième guerre mondiale.

Solution visant à satisfaire l'impératif de croissance perpétuelle intrinsèque au capitalisme. C'est ça le problème de fond, le reste, c'est des symptômes ;)

Peut-on avoir un capitalisme responsable? Peut-être. Du moins, c'est clairement une étape transitoire nécessaire. 

il y a 16 minutes, TheCrow a dit :

Je viens d'un milieu pauvre et c'est la cinquième crise que je vois de mon vivant. Et, oui, en effet; Ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui sont habitués de vivre avec le minimum.

 

Entre autre, oui.

 

Je suis 100% en accord avec ça. Mais je ne verrai pas ça de mon vivant.

Et moi non plus, je ne verrai pas ça de mon vivant. On privilégie toujours la gestion court-terme. Mandats de 2, 4 ou 6 ans dans les grandes démocraties. Les gens gèrent pour garder leur poste. On voit les mêmes problèmes dans les grandes entreprises. Les CA et hauts gestionnaires qui prennent des décisions pour faire monter les actions et pouvoir payer des dividendes aux actionnaires sur le court terme plutôt que d'assurer la pérénité de l'entreprise. Ils visent les bonus personnels à court terme. Quand ça plante, ils ont un gros bonus et recommencent ailleurs. 

La crise actuelle fait mal, mais dans l'absolue, elle n'est pas si pire et elle va nous forcer à remettre en question certains trucs qui annonçaient une crise sans doute plus grosse. On va encore mettre des plasters sur un problème plus gros qu'on adressera pas vraiment tant qu'on vivra dans un confort relatif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, MattIsGoD a dit :

On va encore mettre des plasters sur un problème plus gros qu'on adressera pas vraiment tant qu'on vivra dans un confort relatif.

Voilà. Tout est dit. Rien à rajouter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Baudolino a dit :

Le monsieur a fini par abandonner et il est parti. Je n'aurais pas pu prendre son argent pis payer avec ma carte car on n'a pas le droit. Je me sentais mal pour le monsieur mais je pense qu'il avait besoin de chercher de l'aide à la place d'aller à la SQDC.

 

 

je sais que tu es pas a job mais l'indica "casablanca reserve" de la compagnie Edison Reserve, quest ce quelle a de spécial?

 

elle est emballer dans une belle étuie en plus

yfU4kVNqkGvQyBgrGIXq.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-04-07 à 00:14, Nostradaw00t a dit :

Ca serait une drame pour le royaume-uni

Le vrai drame, pour eux, arrivera après tout ceci.

Quand il faudra relancer leur économie en mousse, il n' y aura ni Pierre ni Pedro ni Pëter.

Peut-être pourront-ils compter sur Peter mais il est déjà bien dans le pétrin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, IRON a dit :

 

 

je sais que tu es pas a job mais l'indica "casablanca reserve" de la compagnie Edison Reserve, quest ce quelle a de spécial?

 

elle est emballer dans une belle étuie en plus

yfU4kVNqkGvQyBgrGIXq.png

C'est un 7 gramme qui est assez rare à la SQDC. Il y a rien de plus spéciale à part que les cocottes sont plus grosses. Mais en terme de prix par gramme c'est plus avantageux d'acheter deux fois 3.5g. Ça vaut pas le prix. Désolé pour la réponse tardive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Baudolino a dit :

C'est un 7 gramme qui est assez rare à la SQDC. Il y a rien de plus spéciale à part que les cocottes sont plus grosses. Mais en terme de prix par gramme c'est plus avantageux d'acheter deux fois 3.5g. Ça vaut pas le prix. Désolé pour la réponse tardive.

 

ah ok je croyais que c'etait du haute gamme, un gout incroyable, des cocottes de qualité premium.

en tk jaimerais que la sqdc nous offres de tel produit genre des strains qui ont remporter des gros prix ou les strains de l'année classé dans le top 10 bref

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-03-20 à 00:34, Koala a dit :

Je me suis mise en isolation préventive dès que ma job a annoncé la mise à pied de presque toute l'équipe en début de semaine. Je fais partie de la population à risque en raison de problèmes pulmonaires alors j'ai décidé de mettre toutes les chances de mon côté et ne plus sortir.

Somehow, j'ai développé des symptômes aujourd'hui. C'est l'enfer, je ne souhaite ça à personne. Il y a 4 heures j'avais la gorge qui chatouillait un peu et aucun autre symptôme. Je suis présentement rendue à avoir des quintes de toux violentes qui durent une dizaine de minutes avec un répit de 1-2 minutes. C'est brutal au point que je me sens comme si j'étais en train de suffoquer et ca goûte le sang quand je tousse. Je n'ai jamais eu une grippe qui frappe aussi violemment que ça. 

Je sais qu'avec mes problèmes pulmonaires je risque de me retrouver rapidement dans un état critique et ça me cause beaucoup d'anxiété. J'espère que je vais survivre. Updates à venir sur comment le système de santé va gérer ça quand j'aurai réussi à parler à quelqu'un. 

Update? La quarantaine doit bien être terminée!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, IRON a dit :

 

ah ok je croyais que c'etait du haute gamme, un gout incroyable, des cocottes de qualité premium.

en tk jaimerais que la sqdc nous offres de tel produit genre des strains qui ont remporter des gros prix ou les strains de l'année classé dans le top 10 bref

Ils sont chers mais les produits de Broken Coast sont de la bonne qualité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Baudolino a dit :

Ils sont chers mais les produits de Broken Coast sont de la bonne qualité.

 

ok je vais essayer leur produits la prochaine fois... merci du hint

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le virus est deux fois plus mortel pour les Noirs et les Latinos que les Blancs à New York

image.png.cab5629f6149aea4e30745091fec0c67.png

Révélation

 

L'épidémie de coronavirus a maintenant éclairé d'autres écarts entre les nantis et les démunis à New York, de la disponibilité des sites de test à la disponibilité des lits et des équipements de protection individuelle dans les hôpitaux.

La disparité raciale de New York City dans les décès est similaire à celle dans d'autres parties de l'État, mais est en fait moins prononcée que dans d' autres États et villes qui ont publié des ventilations raciales des cas de coronavirus et des décès.

À Chicago, par exemple, les Noirs représentent 72% des décès liés au virus, même s'ils représentent un peu moins d'un tiers de la population.

 

M. Cuomo a déclaré mercredi qu'une partie de la différence pourrait être attribuée aux personnes les plus pauvres ayant plus de problèmes de santé chroniques non traités que les personnes plus aisées, ce qui les rend plus susceptibles de mourir si elles contractent le virus.

Mais il a déclaré que les Noirs et les Hispaniques peuvent également être représentés de manière disproportionnée sur les lignes de front des travailleurs à haut risque.

Une étude de Scott M. Stringer, le contrôleur de la ville, a révélé que 75 pour cent des employés de première ligne de la ville - commis d'épicerie, opérateurs d'autobus et de train, concierges et personnel de garde d'enfants - sont des minorités. Plus de 60% des personnes travaillant comme nettoyeurs sont latino-américains et plus de 40% des employés des transports en commun sont noirs.

image.png.81820e5916c820a93a2182ea7fdd3f75.png

#

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Le zèle sanitaire continue de provoquer des situations absurdes.
      J'avais rendez-vous quelque part cet après-midi. Où? On s'en fout. J'étais arrivé à l'heure mais ce n'était pas encore mon tour. On m'a reçu comme suit :
      La réceptionniste me guide vers leur nouvelle salle d'attente. Curieux, je la suis...
      Nous arrivons sous un escalier. Elle m'invite à m'asseoir « confortablement », dit-elle, sur une maigre chaise de plastique qui s'y trouve en retrait, dans l'ombre -- sous l'escalier, c'est bien cela oui. Je m'exécute, je m'assois... La dame déplace aussitôt devant moi un immense plexiglas sur roulettes, fabriqué sur mesure pour enfermer étanchement les clients sous l'escalier. Je plaisante, je rouspète, je lui dis : « Me sens comme un petit hamster en cage ! Me sens en punition ! »
      Elle me répond : « mais non, monsieur ! pas en punition, en protection ! »
    • par Gamin
      Québec met en place un couvre-feu pour casser la deuxième vague | Coronavirus | Radio-Canada.ca (radio-canada.ca)
      Juste au cas où vous demanderiez "baswelle, qu'est-ce m'a faire de mes soirées maintenant!?" 
      Venez vous en, on a un jeu de carte pis une paire de dés on trouvera ben de quoi se divertir 
    • par Gamin
      Vous en pensez quoi?
      https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/covid-19-quebec-economy-protectionism-1.5528781
      Pensez-vous que c'est le genre de truc qui va tenir? Comment le marché québécois peut-il compétitionner avec des produits pratiquement fabriqué par esclavagisme de chaîne? Est-ce que les Québécois auront envie d'acheter leur savon à vaisselle à 13$ la bouteille comparé au produit Chinois à 2$? Quel sont les mesures qui devrait être en place selon vous? Sur-taxer les produits étranger ayant leur équivalent Québécois, est enlever les taxes sur les Panier bleus? Qu'est-ce s'en pensez? 
×
×
  • Créer...