Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

On va devoir s'habituer à cela, mais j'ai bien peur que la crainte et les jugements continuent.  Il n'est plus possible de sortir sans se faire juger : il porte pas de masques, il porte un masque, il a toussé, etc!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-01-01 à 08:40, Prophicazar a dit :

On va devoir s'habituer à cela, mais j'ai bien peur que la crainte et les jugements continuent.  Il n'est plus possible de sortir sans se faire juger : il porte pas de masques, il porte un masque, il a toussé, etc!

Moi sérieux, me faire juger par des gens qui me jugeraient pour porter le masque, je m'en câlisse tellement. J'te dirais même, tant mieux. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Retromantique a dit :

Moi sérieux, me faire juger par des gens qui me jugeraient pour porter le masque, je m'en câlisse tellement. J'te dirais même, tant mieux. 

Tu diras pas ça quand ils vont te balancer à la police, ça va vous faire comme le "en 40" que vous n'avez jamais vécu ;} 

Ici les voisins peuvent te balancer si t'es à plus de 6 chez toi. Sympa l'ambiance, n'est-ce pas ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, 1984 a dit :

Tu diras pas ça quand ils vont te balancer à la police, ça va vous faire comme le "en 40" que vous n'avez jamais vécu ;} 

Ici les voisins peuvent te balancer si t'es à plus de 6 chez toi. Sympa l'ambiance, n'est-ce pas ? 

Nenon, j'ai peut-être pas été assez claire. Si quelqu'un voudrait me juger parce que je porte le masque, ben tant mieux s'il me juge, j'veux rien avoir à faire avec. Pis desfois j'aimerais que quelqu'un stoole un membre de famille qui arrête pas de se tenir avec du monde dans son garage, parce que si ça continue comme ça lui ou les autres membres de ma famille autour vont se ramasser à l'hôpital. Entre crever ou faire crever quelqu'un pis être stoolé, mon choix est évident.

Pis là je laisse de côté toutes les raisons non-égoistes tout autant sinon plus valides de souhaiter qu'il se fasse stooler même si je l'aime.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, 1984 a dit :

Tu diras pas ça quand ils vont te balancer à la police, ça va vous faire comme le "en 40" que vous n'avez jamais vécu ;} 

Ici les voisins peuvent te balancer si t'es à plus de 6 chez toi. Sympa l'ambiance, n'est-ce pas ? 

Son point était que les anti-masques et voyageurs-dans-le-sud et les "on peux-tu laisser le monde faire ce qu'ils veulent" comme dans le message de Prophicazar sont les premiers à pleurer qu'ils se font jugé par la société, bouhouh pourquoi les gens ne se mêlent pas de leurs affaires!? :"""(  mais en réalité ce sont les premiers à juger les autres, à regarder les gens avec des masques pis les traiter de moutons fif brainwashé. Pis anyway, le chialage sur le jugement là... ish. 

Je vais me masturb-- m'auto-citer: 

Le 2020-12-13 à 23:10, Gamin a dit :

L'aspect de la "gestapo de la pensé" m'intéresse, cependant, parce que ma grande question est: est-ce que ça a déjà été différent, et est-ce que ce devrait être différent?

En 1942, si t'avais une pensée drastiquement alternative au restant de la société, mettons - je sais pas, je dit ça de même - que les noirs devraient avoir le droit de s'asseoir où ils veulent dans l'autobus, penses-tu que les gens étaient plus clément qu'aujourd'hui? Parce que m'semble qu'il fut un temps où, plutôt que de perdre un statut fictif insignifiant de professeur émérite parce que t'écris des trucs sans-discernement à propos "du Moyen-Orient" au grand complet sur un forum en ligne, tu te faisais lynché par le village au grand complet à coup de roche puis si t'étais encore capable de te tenir debout tu te faisais pendre après un arbre. Je penses alors qu'on a fait une bonne évolution, et de ce fait je ne suis pas du tout inquiet quant à notre future d'humanité. 

Mon point est que ça prend une réflexion plus poussé que c po correck ca on devrè pouvoir dire cquon veut si on veut vraiment faire avancé le débat. 

L'auto-gestion moral de société a toujours été importante au développement de la culture humaine, c'est important de comprendre 1) ce que c'est et 2) d'où ça vient avant de pouvoir la critiquer. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, 1984 a dit :

Merci, j'avais compris :)

J'avais pas vu qu'elle avait écrit son message, ça dû se faire pendant que je cherchais mon autre message à citer.

__________________________________

lqfzohuxaj961.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@DASRI

Je parlais à mon amie vivant en Pologne. C'est vrai que c'est n'importe quoi, par exemple, confinement ou pas, les églises restent ouvertes. Donc, la population la plus vulnérable continue d'être exposée. Et les gens qui doivent s'isoler ou qui perdent leur emploi ne bénéficient d'aucun soutien financier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, xdrox a dit :

À l'autre pôle, il y a :

Image

La faute d’une minorité, pour la transmission communautaire, qui de doute manière est composée de marginaux qui n’ont pas tendance à voter, payer de taxes ( crime organisé, travail au noir)  ou utiliser les services de l’état. Les covidiots sont déjà confinés entre eux depuis toujours. Tachons de les éviter et incitons les à vivre en autarcie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, EBenthérapie a dit :

La faute d’une minorité, pour la transmission communautaire, qui de doute manière est composée de marginaux qui n’ont pas tendance à voter, payer de taxes ( crime organisé, travail au noir)  ou utiliser les services de l’état. Les covidiots sont déjà confinés entre eux depuis toujours. Tachons de les éviter et incitons les à vivre en autarcie.

Peut-être que ce serait le temps de repenser le Plan Nord.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, EBenthérapie a dit :

La faute d’une minorité, pour la transmission communautaire, qui de doute manière est composée de marginaux qui n’ont pas tendance à voter, payer de taxes ( crime organisé, travail au noir)  ou utiliser les services de l’état. Les covidiots sont déjà confinés entre eux depuis toujours. Tachons de les éviter et incitons les à vivre en autarcie.

Basket of deplorables

« You know, to just be grossly generalistic, you could put half of Trump's supporters into what I call the basket of deplorables....

They are people who feel the government has let them down, the economy has let them down, nobody cares about them, nobody worries about what happens to their lives and their futures; and they're just desperate for change. It doesn't really even matter where it comes from. They don't buy everything he says, but – he seems to hold out some hope that their lives will be different. They won't wake up and see their jobs disappear, lose a kid to heroin, feel like they're in a dead-end... »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, @May West. Ce genre de mouvement prend toujours de l'ampleur quand l'économie va mal et crée des laissés pour compte. Hitler aurait jamais pu monter en puissance si les conditions n'avaient pas été réunies pour faire fermenter une base de gens facilement exploitables. S'abandonner à nos instincts de jugement, voire de haine plutôt que de faire l'effort herculéen de générer de l'empathie pour ces gens, c'est renforcer les conditions qui déroulent le tapis rouge au fascisme. Merci pour le rappel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Le zèle sanitaire continue de provoquer des situations absurdes.
      J'avais rendez-vous quelque part cet après-midi. Où? On s'en fout. J'étais arrivé à l'heure mais ce n'était pas encore mon tour. On m'a reçu comme suit :
      La réceptionniste me guide vers leur nouvelle salle d'attente. Curieux, je la suis...
      Nous arrivons sous un escalier. Elle m'invite à m'asseoir « confortablement », dit-elle, sur une maigre chaise de plastique qui s'y trouve en retrait, dans l'ombre -- sous l'escalier, c'est bien cela oui. Je m'exécute, je m'assois... La dame déplace aussitôt devant moi un immense plexiglas sur roulettes, fabriqué sur mesure pour enfermer étanchement les clients sous l'escalier. Je plaisante, je rouspète, je lui dis : « Me sens comme un petit hamster en cage ! Me sens en punition ! »
      Elle me répond : « mais non, monsieur ! pas en punition, en protection ! »
    • par Gamin
      Québec met en place un couvre-feu pour casser la deuxième vague | Coronavirus | Radio-Canada.ca (radio-canada.ca)
      Juste au cas où vous demanderiez "baswelle, qu'est-ce m'a faire de mes soirées maintenant!?" 
      Venez vous en, on a un jeu de carte pis une paire de dés on trouvera ben de quoi se divertir 
    • par Gamin
      Vous en pensez quoi?
      https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/covid-19-quebec-economy-protectionism-1.5528781
      Pensez-vous que c'est le genre de truc qui va tenir? Comment le marché québécois peut-il compétitionner avec des produits pratiquement fabriqué par esclavagisme de chaîne? Est-ce que les Québécois auront envie d'acheter leur savon à vaisselle à 13$ la bouteille comparé au produit Chinois à 2$? Quel sont les mesures qui devrait être en place selon vous? Sur-taxer les produits étranger ayant leur équivalent Québécois, est enlever les taxes sur les Panier bleus? Qu'est-ce s'en pensez? 
×
×
  • Créer...