Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Le 2021-06-03 à 18:16, Elvis Woke a dit :

Une théorie sur l'origine de la Covid qui devient de plus en plus mainstream. Il y aurait 3 labo dans le monde qui font des recherches sur les gain-de-fonctionnement sur les virus, dont un qui est situé à Wuhan, qui reçoit du financement américain et dont la sécurité est digne d'un cabinet de dentiste.

Le gouvernement américain n'a pas voulu enquêter sur ce labo, car il aurait peur de découvrir "quelque chose ".

https://cdn.cogecolive.com/prod-20210603/2021_06_03_quem_rafael_jacob_1622756961389515.mp3

https://mobile.twitter.com/RafJacob/status/1400474269625339905

 

 

La pandémie actuelle pourrait-elle avoir été causée par un accident de laboratoire? Jusqu’à récemment, quiconque évoquait la question était vu comme complotiste. Pourtant, aujourd’hui, de plus en plus de scientifiques croient que c’est possible. L’OMS et de nombreux pays s’inquiètent sérieusement de cette possibilité. Découverte raconte pourquoi et comment ce ton a changé

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-09-27 à 20:59, Elvis Woke a dit :

Tu penches de quel côté: virus créé en laboratoire ou virus naturel échappé du laboratoire ?

Pourquoi pas: Virus créé en laboratoire car l'humain cherche constamment à se prendre pour Dieu mais qui s'est échappé par accident?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

François Amalega Bitondo passera quatre jours de plus en prison

L’ex-professeur de mathématiques du collège Jean-de-Brébeuf, qui multiplie depuis plusieurs semaines les manifestations antivaccins devant des écoles secondaires, est accusé en cour municipale d’entrave au travail des policiers, pour un évènement survenu le 12 mars 2021.

le militant antimasque François Amalega Bitondo préfère expliquer en détail au juge en quoi la pandémie est mathématiquement inexistante à ses yeux, plutôt que de clore son procès immédiatement sans incarcération.

François Amalega Bitondo s’est alors lancé dans une longue envolée mathématique, basée sur des données de l’INSPQ, pour « prouver que la COVID-19 » n’est pas un danger pour la société. Selon lui, les personnes mortes de la maladie étaient pour la plupart déjà très âgées et se trouvaient « dans le couloir de la mort ». « Le tabac tue 13 000 personnes par année, et pourtant, il est toujours légal même si les personnes qui fument engorgent les hôpitaux », a-t-il entre autres argumenté. 

La suite de son témoignage devra cependant attendre à mardi prochain, date la plus rapprochée possible pour la suite du procès. D’ici là, François Amalega Bitondo restera incarcéré à la prison de Bordeaux, puisqu’une ordonnance d’incarcération a été rendue par la Cour devant son refus de se présenter au tribunal avec un couvre-visage. 

La Couronne a pourtant d’ores et déjà annoncé qu’elle n’avait pas l’intention de demander de peine d’incarcération supplémentaire contre l’accusé s’il était reconnu coupable d’entrave, puisqu’il avait déjà passé trois nuits en prison pour exercer son « refus de conscience » de porter le masque. « M. Amalega est en train de tenir [devant vous] un discours politique qui n’a aucune chance de succès. Je vous implore de recadrer le débat », a demandé le procureur de la Couronne, Hugo Lalonde.

« Si la cause se termine aujourd’hui, il n’aura pas le sentiment d’avoir été écouté pleinement », a pour sa part constaté le juge Richmond, avant de suspendre la cause jusqu’à mardi matin.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Seconde partie sur l'enquête des origines d’un virus qui a bouleversé la planète…

 

Assez ironique que depuis qu’un scientifique  fou ait décidé tout juste après le 11 septembre 2001 d’envoyer des dangereuses lettres contenant de la bacille du charbon à des élus américains pour mousser ses recherches sur un vaccin, les laboratoires de biosécurité ont proliféré dans le monde et qu’on se retrouve de moins en moins en sécurité en partie à cause des expériences de gain de fonction qui n’en sont pas selon certains scientifiques, car ce n’est pas le but recherché. Le but étant de trouver les prochaines mutations du virus dangereuses, afin de créer le vaccin avant la prochaine pandémie. Plus il y a de labo, plus de risque de fuite ou d’incident. Laissons les animaux sauvages en paix. N’allons plus dans les grottes des chauves-souris.

CA23872C-4C23-4C4B-B3E1-6D66B9D8D736.png.a8872727cb9285b564dd164a65f96efb.png
 

des virologistes de l’Institut Pasteur et du Laos ont prélevé des échantillons de salive, d’excréments et d’urine provenant de 645 chauves-souris vivant dans des cavernes situées au nord du Laos, à la frontière de la Chine et du Vietnam.

L’analyse moléculaire a révélé que trois espèces de chauves-souris fer à cheval contenaient des coronavirus qui étaient identiques à plus de 95 % au SARS-CoV-2, qu’ils ont nommés BANAL-52, BANAL-103 et BANAL-236.

Ces résultats indiquent donc que des virus extrêmement similaires au coronavirus actuel sont présents à l’état sauvage dans la péninsule indochinoise. Comment ces virus ont-ils réussi à migrer vers le centre de la Chine, où l’épidémie a débuté, pour évoluer et produire éventuellement le SARS-CoV-2 demeure à être déterminé, mais ces résultats suggèrent néanmoins que l’épidémie de COVID-19 actuelle est fort probablement causée par un coronavirus d’origine naturelle.

 

WWW.JOURNALDEMONTREAL.COM
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

J’ai le droit de magasiner sans masque, tout décret qui empêche ça viole ma liberté, a-t-il dit, mardi. Je suis une victime. Le gouvernement me doit réparation.

On les paye si mal que ca, les profs Quebecois ? :seriously:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...

Les États-Unis, le Canada et l’Arabie saoudite sont devenus les derniers pays vendredi à fermer leurs frontières à l’Afrique australe, où a été détecté un nouveau variant ( Omnicron) de la COVID-19.

Ce variant est jugé préoccupant parce qu’il présente une trentaine de mutations sur sa protéine S, ce qui est environ le double des mutations observées sur la protéine S du variant Delta. Il faut savoir que cette protéine facilite l’infection des cellules du corps par le virus.

L'Afrique du Sud est une zone particulière, avec une caractéristique un peu problématique. Là-bas, la population est très impactée par le virus du VIH, et a une immunité beaucoup plus fragile que chez nous. De ce fait, les Sud-Africains sont plus sensibles aux infections persistantes comme l'est le Covid-19. 

La pandémie de VIH est la plus grave en Afrique australe. Plus de 10% de toutes les personnes vivant avec le VIH / sida résident dans la région. La prévalence du VIH chez l'adulte dépasse 20% à Eswatini (Swaziland) , au Botswana et au Lesotho , tandis que six autres pays signalent une prévalence du VIH chez l'adulte d'au moins 10%. En dehors de l'Afrique, le taux de prévalence le plus élevé est observé aux Bahamas (3,3%).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par xdrox
      Le zèle sanitaire continue de provoquer des situations absurdes.
      J'avais rendez-vous quelque part cet après-midi. Où? On s'en fout. J'étais arrivé à l'heure mais ce n'était pas encore mon tour. On m'a reçu comme suit :
      La réceptionniste me guide vers leur nouvelle salle d'attente. Curieux, je la suis...
      Nous arrivons sous un escalier. Elle m'invite à m'asseoir « confortablement », dit-elle, sur une maigre chaise de plastique qui s'y trouve en retrait, dans l'ombre -- sous l'escalier, c'est bien cela oui. Je m'exécute, je m'assois... La dame déplace aussitôt devant moi un immense plexiglas sur roulettes, fabriqué sur mesure pour enfermer étanchement les clients sous l'escalier. Je plaisante, je rouspète, je lui dis : « Me sens comme un petit hamster en cage ! Me sens en punition ! »
      Elle me répond : « mais non, monsieur ! pas en punition, en protection ! »
    • par Gamin
      Québec met en place un couvre-feu pour casser la deuxième vague | Coronavirus | Radio-Canada.ca (radio-canada.ca)
      Juste au cas où vous demanderiez "baswelle, qu'est-ce m'a faire de mes soirées maintenant!?" 
      Venez vous en, on a un jeu de carte pis une paire de dés on trouvera ben de quoi se divertir 
    • par Gamin
      Vous en pensez quoi?
      https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/covid-19-quebec-economy-protectionism-1.5528781
      Pensez-vous que c'est le genre de truc qui va tenir? Comment le marché québécois peut-il compétitionner avec des produits pratiquement fabriqué par esclavagisme de chaîne? Est-ce que les Québécois auront envie d'acheter leur savon à vaisselle à 13$ la bouteille comparé au produit Chinois à 2$? Quel sont les mesures qui devrait être en place selon vous? Sur-taxer les produits étranger ayant leur équivalent Québécois, est enlever les taxes sur les Panier bleus? Qu'est-ce s'en pensez? 
×
×
  • Créer...