Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 15 minutes, Goéland a dit :

J'appréhende mes prochaines lectures avec beaucoup d'intérêt. Je me donne comme objectif de mieux comprendre les tenants et aboutissants d'un projet de fiducie d'utilité sociale : https://tiess.ca/wp-content/uploads/2020/04/FUS-synthese.pdf

Et puis ça, d'un prof d'HEC Montréal.

Écosociété | Guérir du mal de l'infini

 

 

Beau petit livre pornographique que tu viens de te pogner là, toé. :kassos_teleboubizes_justlove:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines plus tard...

J'ai fini La mort est mon métier de Robert Merle, et je dois dire que c'était une lecture laborieuse, difficile à vivre. ( pas de spoil) 

Quand on arrive sur les camps, c'est là qu'on commence à se demander quelle horreur on est en train de subir. Ce livre est un livre dédié à l'histoire des "perdants", mais il relaye avec fidélité le "combat" vécu de l'intérieur, la descente progressive de la misère allemande, sa perte de valeurs idéologiques au profit d'une économie bancale et de mœurs conservatrices qui semblent avoir fait basculer le pays dans une situation de décrépitude généralisée.

En lisant le livre je comprenais mieux les raisons qui ont placé l'Allemagne dans cette position de revanche, on aurait voulu amener la seconde guerre sciemment, on ne s'y serait pas mieux pris: l'Allemagne n'étant pas seulement humiliée et diminuée, mais aussi prise au collet dans une situation économique déplorable.

Ça permets de comprendre pas mal de choses, sur le comment, le pourquoi. Je dirais que c'est un livre de renseignements à la limite documentaire plus qu'une œuvre romancée. Et je comprends pourquoi il a été indiqué aux élèves de 3eme en histoire en France, il a de toute évidence une fonction éclairante en ce sens. Ceci dit, j'ai détesté lire ce livre parce qu'il est aussi froid que l'atmosphère qu'il reproduit. J'admire cependant l'usage du fond et de la forme ainsi que l'entreprise de Merle, qui signe là un roman d'une portée inégalée sur le sujet. 

J'ai commencé une autre œuvre de Merle, que je compte lire en entier si je peux. 

IMG_20210320_113308.thumb.jpg.2f67ba39223f6ec4ec67a47de23990fe.jpgIMG_20210320_113349.thumb.jpg.807c5af043d56e0e46b5c9770f44b588.jpg

Ici, on est sur un roman d'aventure pur et dur. J'ai apprécié que l'histoire commence aussi promptement, sans attente superflue. On est sur une robinsonade, et c'est littéralement un de sujet que je préfère. Moi tu me parles d'île déserte ou il faut survivre et jsuis on fire. Je pense que comme Malevil, tout l'aspect psychologie des personnages va être superbement développé. 

Le livre est gros mais il se lit archi vite. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon Robinson préféré est sans contredit Vendredi ou Les limbes du Pacifique de Tournier.

Je sais pas si c'est l'enchaînement des évènements qui m'a mené au livre qui a contribué à ce qu'il marque mon esprit, mais j'ai été collé sur ses pages jusqu'au dernier malaise. J'étais accoudé à un bar avec des amis, dans l'euphorie des vapeurs éthyliques j'entendais la conversation littéraire du sympa dude à côté et je lui ai demandé quelle lecture lui venait à l'esprit s'il avait à me recommander quelque chose. Il m'avait nommé ça. Sans aucune espèce d'idée de qui était l'auteur ou le livre, j'ai eu la chance de le trouver dans une librairie d'usagés quelques jours plus tard.

J'aime bien quand les conditions sont réunies pour entrer dans une oeuvre vierge de tout appréhension et d'être dispo à recevoir la claque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
il y a 34 minutes, Goéland a dit :

Je continue avec un autre essai pornographique, je suis gêné de le lire à shoppe tellement je bande :

20210501_231559.thumb.jpg.f174b0f272a1c593ac712025b69cb1d2.jpg

J'ai fait deux tournages avec lui à l'ULaval. Un très sympathique et gentil et intéressant monsieur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...

9781771861496-683x1024.jpg

J'ai pas trouvé la poubelle pour les lectures pas en confinement. Mais bon, j'ai acheté ce livre après avoir écouté l'entrevue de l'auteur avec Marc Labrèche. Je pense que je pourrais monter une activité pédagogique à partir des connaissances que j'acquerrai par cette lecture. Les immigrants Canadiens-français ont été en quelque sorte les musulmans des américains du XIXème siècle après l'immigration irlandaise, considérés comme une sous-race parce que les colons s'étaient mélangés avec les autochtones, sans parler du fait qu'ils étaient catholiques au lieu de protestants. On les appelait les "Chinois de l'Est" et même le KKK s'en est mêlé, allant même jusqu'à poser une bombe dans leur quartier dit "Petit Canada" en Nouvelle-Angleterre. Je crois que pour ces jeunes québécois qui n'ont aucune expérience directe ou indirecte de discrimination ethnique, apprendre cette histoire pourrait servir de point de départ pour une réflexion éthique sur l'intolérance et la xénophobie au sein même de notre société. Je pourrais leur demander de trouver des parallèles entre le traitement que les américains réservaient aux immigrants canadiens-français à l'époque et ce que l'on fait vivre aux minorités ici, par exemple. Le titre vient de là :

image.thumb.png.a562a19bdc65c28033f6e9a2d5cef97f.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
Il y a 5 heures, DASRI 2.0 a dit :

Tu suis les conseils de guignols alors ?

Michael Scott Reaction GIF

Oh, non. J’ai trouvé ce roman à 0,50$ dans une vente de livres usagés et c’est, comme toujours, la réputation de l’auteur qui m’a convaincu de le lire, bien que ce soit bel et bien ce prof de français qui me l’eut suggéré en premier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai fini Les Frères Karamazov que @Bananavegasm’avait prêté, pis là je suis fascinée par Emmanuel Todd. Après avoir écouté deux de ses conférences, je plonge dans son dernier ouvrage, Où en sommes-nous? Quoi de mieux que la table des matières pour vous donner une idée du contenu.

Révélation

image.thumb.png.6ac9b4750da89d90ae17fc54f356b4f8.png

image.thumb.png.fee9cdba6ddd6e983e718e42a4c35e42.png

image.thumb.png.683de55ede9cfe82c0815ffdc241bd0b.png

image.thumb.png.323d4479451192218109bcf7c62a66d7.png

image.thumb.png.c1dc8aa677039e728ff43b071220397b.png

image.thumb.png.fabe882602d8d10eee00aeec27ce33cd.png

image.thumb.png.af37335a996ca89849e989592472e223.png

image.thumb.png.4babba53eae027e32a9eb1008fdec742.png

Si le cerveau avait un point G, ce livre serait un vibrateur. Tout en ne partageant pas toutes ses prises de position, j’aime comment cet auteur me fait entrevoir la réalité sous d’autres angles. On voit bien l’influence de Durkheim surtout et de Weber.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas encore lu ce qu'il dit à propos de la Chine, mais quelque chose me dit que ce ne sera pas un écho au récit qu'en font les médias d'ordinaire. Je me souviens l'avoir entendu lors d'une conférence dire qu'elle s'enlignait pour ne pas si bien aller plutôt que pour devenir la prochaine superpuissance dominante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai achete pour l'offrir a ma mere mais elle s'est comporté comme une Karen de Facebook donc je l'ai gardé pour ma pomme. C'est clairement le genre de livre que je pirate parce que beaucoup de sujets sont traites de facon inegal. 

C'est grace a qui est charlie que j'ai entendu parler de lui. Et c'est un certain public francais qui lui a crache dessus. Tu te doutes bien de quelle franche politique on parle. Autant dire que j'ai pour leurs opinions autant de consideration que pour ce qui me coule de la chatte une fois par mois. 

J'ai aimé la desacralisation. Je m'attendais a un truc oportuniste mais il avait deja reflechi au truc ou bien en avait une tres bonne idée. j'ai préferé ce dernier. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Carlos Crasseux a dit :

61hxWW6VDjL.jpg

Initiation à Houellebecq, plus ou moins dix ans après qu'un guignol me servant de prof de français me l'ait suggéré. Voyons voir si l'oeuvre est à la hauteur de la réputation.

Passage préféré jusqu’à présent. Je n’ai peut-être pas choisi le meilleur roman pour me faire une idée de l’auteur, mais ça a le mérite d’être divertissant.

C49C2210-4276-4284-BBC1-DA7E71252424.jpeg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...