Aller au contenu
1984

Anti-racisme radical = Stérilité de la cause ?

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 18 heures, MattIsGoD a dit :

Le problème avec ton raisonnement est EXACTEMENT le même que celui que tu reproches au mouvement BLM. Tu sursimplifies un problème socioéconomique complexe pour "nier" le racisme systémique. 

T'sais, tu ne dis rien de fondamentalement faux, ce sont tes conclusions qui sont incomplètes; il manque des données. 13% de Noirs, mais sur ce 13% combien sont sous le seuil de la pauvreté? Comment ça se compare au % de la population blanche qui est sous le seuil de la pauvreté? Dans les gens qui sont tués par la police, dans les deux cas, combien sont sous le seuil de la pauvreté? Et bon, faudrait pousser encore plus loin l'analyse statistique pour voir clair.

Ceci dit, ce n'est même pas important. À la limite, le problème de violence policière est "anecdotique" (c'est un problème en soi, mais, comme tu l'as dit, pas nécessairement un problème racial). Le vrai problème de la population noir, ce sont les inégalités économiques. Je n'ai pas les chiffres et je vais prendre le risque d'être dans le champ, mais je suis pas mal sûr qu'en pourcentage de la population (noire, blanche, jaune, whatever), la pauvreté chez les Noirs est plus élevée. Cela s'explique facilement par des facteurs historiques (esclavage et tout le tralala). Pis t'sais, dans les faits, ce qui les garde "en bas" c'est bien plus le système américain (accès à l'éducation difficile) que la couleur de leur peau. C'est plus difficile à cause de la couleur de la peau parce que c'est "visible" et que les gens ont des préjugés, mais encore une fois, le vrai problème de fond n'est pas racial. Le racisme est juste un facteur aggravant. Cette peur de l'autre était là lors de l'arrivée des Italiens, des Irlandais, des Européens de l'est, etc. Il y a eu ghettotisation et ils ont fini par s'en sortir - ironiquement, il y a eu une FORTE criminalité chez ses populations aussi. Pas mal plus facile quand tu peux passer inaperçu parce que tu ressembles physiquement à la population locale. Pas mal plus difficile pour les gens racisés. Et c'est LÀ qu'on voit du racisme systémique. Et ÇA, c'est un problème en soi. Pis t'sais, je ne touche même pas au pire facteur pour les Noirs; leur histoire aux États-Unis. 

Pis t'sais, au final, le VRAI DE VRAI problème, il va beaucoup plus loin que le racisme systémique. Le problème c'est la culture américaine en générale. Leur rapport à la violence, leur falacieux American Dream, leur vision de l'éducation, de la santé, etc. Le racisme systémique américain est plutôt une conséquence de tout ça. Comme l'est leur problème de violence par arme à feu. On ne peut pas vraiment se comparer à eux parce qu'on a pas la même histoire, la même culture, etc. 

Bref, le racisme systémique existe, mais n'explique pas le problème de violence policière, tu as raison. Du moins, il ne l'explique pas TOTALEMENT! Il y a un lien, mais le problème de violence policière est définitivement beaucoup plus large (leur formation est une grosse joke, ils sélectionnent n'importe qui, on leur donne trop de pouvoir, etc). 

Premier point : en fait, l'erreur que je fais, c'est de considérer "les noirs" comme un groupe homogène dans mon argument, quand en réalité, tout comme il y a des blancs "français", des blancs italiens, des blancs anglais, etc, il y a des noirs de pleins d'origines.

La théorie qui veut que ce soit une culture "anti noir" ou "white supremacist" qui perpétue cette pauvreté, par une discrimination effective dans toutes les institutions et les couches de la société, ne tient pas dès qu'on commence à distinguer les noirs par leurs origines. Par exemples les "west indians blacks" aux USA, qui ne sont pas descendants des esclaves noirs américains, mais qui sont physiquement identiques, réussissent mieux économiquement que la moyenne de la population américaine dans son ensemble. La même chose est vraie pour plusieurs groupes immigrants noirs. D'ailleurs, l'ironie c'est que les mesures de discrimination positives dans les universités américaines pour prendre plus d'étudiants noirs finissent par favoriser surtout les gens des communautés noires qui sont déjà favorisées et n'affectent presqu'aucunement les communautées noires qui sont réellement défavorisé. Mais parce qu'on s'en tête dans le narratif du "racisme" qui explique toutes les disparités, on fini par appliquer des mesures à la fois discriminatoires mais aussi contre productives.

Ceci étant dit, rien là dedans n'implique que le racisme n'existe pas. Autant aux USA qu'au Canada, tu vas trouver des gens racistes. Dans la mesure du possible si on peut appliquer des mesures pour réduire les cas de discrimination (on ne réduit pas une discrimination par une autre discrimination), c'est important qu'on le fasse. Mais c'est visiblement pas ces cas de racisme là qui viennent faire qu'une personne est condamnée à rester pauvre.

Ce qui distingue considérablement les communautés noires américaines issus de l'esclavage des autres communautés noires, c'est surtout la culture. Il y a une culture de ghetto qui valorise malheureusement une vie criminelle et dévalorise l'éducation. C'est difficile pour les jeunes noirs de s'en sortir quand ils sont dans un monde qui leur dit que la police et les institutions sont leurs ennemis. La culture "gangsta" leur dit ça, mais maintenant encore pire, les militants woke leurs disent essentiellement la même chose constamment. Quand on te dit que les policiers veulent te tuer et que toute la société est systématiquement raciste envers toi, comment tu veux penser t'émanciper là dedans. Tu développe une culture de "je vais scrapper ma vie dans la rue parce qu'anyway BLM me dit que j'ai aucune chance (ce qui est faux). D'ailleurs, dans les sondages une bonne proportion (si c'est pas la majorité, faudrait j'aille vérifier) des noirs aux USA considèrent la culture "hip hop" néfaste pour les jeunes. C'est clairement un problème, mais on est incapable de le considérer parce qu'on est allergique comme société à toute critique d'un élément culturel si ce n'est pas lié à la culture blanche.

Deuxième point : Pour répondre plus directement à ce que tu dis. Moi je suis parfaitement d'accord avec l'idée aussi que l'historique de pauvreté, en partie dû au fait qu'une partie de la population noire est issue de l'esclavage et est donc historiquement parti complètement à zéro. 

Mais le problème dans ça c'est que ça n'a rien à voir avec le racisme aujourd'hui, dans le sens que cette réalité est vraie pour certains noirs, mais aussi pour certains blancs. Certaines personnes blanches sont issus de milieux socio économiques très défavorisé, parce que leurs parents, grands parents, et arrières grands parents étaient aussi pauvres. Et certains blancs se font dealer une "main de départ" bien pire que celle que certains noirs reçoivent.

Ce que les USA ont vraiment besoin, je suis d'accord avec toi, c'est un meilleur filet social et dans changement majeurs dans leur système d'éducation, l'assurance maladie universelle, meilleure formations des policiers, revoir les procédures des policiers, contrôle des armes à feu, etc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, xdrox a dit :

Concernant le cas de Derek Chauvin, je me demande pourquoi l'on a tout de suite conclut que ses manœuvres létales avaient été animées par le racisme. Était-il connu pour diminuer et discriminer les personnes noires dans la vie de tous les jours? Ses collègues et amis ont-ils témoigné dans ce sens-là? A-t-il un historique raciste, bref? Le seul historique dont j'ai entendu parler, c'est celui de ses brusqueries en uniforme (18 plaintes, dont pour dents cassées et tirs non létaux), mais l'on ne précise pas la couleur de ses victimes.

Peut-on être une brute et se comporter comme telle envers un Noir, sans nécessairement être raciste?

Il y a dans ce monde des hommes simplement mal dégrossis et sans jugement. Certains sont doublés de racisme, mais je ne suis toujours pas convaincu que c'était le cas de cet odieux Chauvin. Se serait-il comporté différemment envers un blanc de la même stature que Floyd? Aurait-il fini par relever son genou? On ne le saura jamais...

J'ai peur aussi que son procès ne soit pas équitable par crainte des manifestants. (Il est probablement coupable, mais je ne veux pas qu'on fasse des procès où l'issue est déterminé d'avance par la population).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une des co-fondatrice  de BLM Toronto a écrit ce beau message d'amour envers les blancs. Il faut aussi voir quelle nomme human, humxm et humanity, humxnity...ce qui est symbolique du cancer intersectionnelle dépravé. 
 

EcP6Dy4WkAQ6hFL.jpg

 

 

 

CfSSc1rW8AAkO6Y.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-07-07 à 23:18, L'Oracle-W00t a dit :

Tu es hors sujet. Pourrais-tu créer un thread ou tu pourrais poster tout ce que tu mets ici ? Ça devient anxiogène là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, 1984 a dit :

Ça devient anxiogène là.

Si tu fais de l'anxiété juste à voir des choses écrites sur un forum va voir un psy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, L'Oracle-W00t a dit :

Si tu fais de l'anxiété juste à voir des choses écrites sur un forum va voir un psy.

Je ne fais aucune anxiété, tu es l’anxiété personnifiée. Pire qu’un virus bourré de marde. Un genre de limace qui bave de l’acide pestilentielle. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-07-02 à 06:53, el_picador a dit :

Les hommes bien intégrés et mariés possédant un barbecue sont eux de droite et nationalistes, car ils ont un empire, une famille à défendre. 

hahaha excellent

Eddie Murphy Reaction GIF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sujet etait vraiment sympathique au début. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-07-11 à 12:49, 1984 a dit :

Je ne fais aucune anxiété, tu es l’anxiété personnifiée. Pire qu’un virus bourré de marde. Un genre de limace qui bave de l’acide pestilentielle. 

Ça ferait des bons lyric pour un groupe death metal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'histoire Traore en France est un soap médiatique délirant. Prendre une famille criminel et ultra violent qui terrorise leur quartier depuis des années et les monter comme des parangons de la vertu et un symbole du racisme ambiant francais, c'est incroyable... La même chose pour l'affaire THÉO , une autre histoire monté par les médias... tout ça est d'une pathétisme extreme.  Les médias de masses cherchent tellement des victimes de racisme en france qu'ils en viennent à inventer des cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...