Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Le 2020-07-09 à 20:13, L'Oracle-W00t a dit :

a la même nom qu'une personne dans la liste

C'est tellement un scénario probable en plus au Québec. Bon pas pour moi parce que mon nom est unique au monde mais ouin, ça fait peur.

 

EDIT: Tiens j'ai même un exemple en image

Capgfgture.PNG.f323e5e9e4606341256906e46bd60d4a.PNG

 

Devinez c'est lequel, moi je le sais.

Captfure.PNG.64d3ab5cf138bfea0bf6a496d9988639.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dénonciation anonyme contre Herby Moreau. La chasse aux sorcières intersectionnelle se poursuit et la vengeance prend le pas sur la justice.

 

Y as-tu une grille pour savoir comment ça marche les points victimes intersectionels?

 

 

https://imgur.com/gallery/ugPdSEs

 

 

 

M0JyUH8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-07-11 à 14:52, Abereau a dit :

C'est tellement un scénario probable en plus au Québec. Bon pas pour moi parce que mon nom est unique au monde mais ouin, ça fait peur.

 

EDIT: Tiens j'ai même un exemple en image

Devinez c'est lequel, moi je le sais.

 

Le premier ?
 

Seigneur ! La colonie artistique passe au cash !!

Es-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Cathou matawan a dit :

Le premier ?

Yup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez maladroit comme approche. Je me demande si les personnes qui publient ces listes vont éventuellement se trouver dans un catch-22, où ils auront à révéler les noms des personnes qui les ont contacté. 

Deux points très positifs par contre :

1. Mentionner les agresseurs en série (y'a des noms avec 30 témoignages, difficile de pas y croire) peut faire en sorte que les victimes s'organisent afin d'aller en justice - la vraie.

2. Ce point positif peut être obtenu sans passer par ce processus maladroit de dénonciation : on pourrait très bien faire un OSBL qui prend des noms, sans les publier, aide à l'appariement des victimes et coordonne les recours légaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Insomniaque a dit :

Assez maladroit comme approche. Je me demande si les personnes qui publient ces listes vont éventuellement se trouver dans un catch-22, où ils auront à révéler les noms des personnes qui les ont contacté. 

Deux points très positif par contre :

1. Mentionner les agresseurs en série (y'a des noms avec 30 témoignages, difficile de pas y croire) peut faire en sorte que les victimes s'organisent afin d'aller en justice - la vraie.

2. Ce point positif peut être appliqué sans passer par ce processus maladroit de dénonciation : on pourrait très bien faire un OSBL qui prend des noms, sans les publier, aide à l'appariement des victimes et coordonne les recours légaux.

Mes connaissances en tout ce qui concerne le système judiciaire sont très limitées, mais il semblerait qu'il comporte son lot de failles inévitables lorsqu'une victime d'agression sexuelle se décide à traîner son bourreau en cour. Selon ce que j'ai lu et entendu, même la police aurait tendance à banaliser ou balayer du revers de la main les histoires des plaignantes.

Qu'on le veuille ou non, il doit y avoir du bon dans cet appel au call out. J'ai parlé du cas Jerry Pigeon dans mon message de départ. L'histoire a été partagée par une mannequin qui expliquait la manière dont leur relation a commencé, en 2016, alors qu'elle avait tout juste 18 ans et lui 36. Ensuite, elle a donné quelques détails sur son comportement abusif (elle dit avoir souvent eu de la misère à déféquer en raison de sodomies trop violentes), sa misogynie et la date de son agression sexuelle. Elle a terminé l'histoire en précisant l'harcèlement qu'elle a dû vivre après avoir eu le courage de quitter cette relation.

En seulement 40 heures, cet homme-là a perdu toute sa réputation dans le milieu, l'agence qui le représentait a fait savoir qu'elle le larguait aussitôt, puis sa blonde a enchaîné en faisant savoir à tous qu'elle venait de mettre un terme à leur relation. D'autres femmes ont aussi témoigné.

Je crois sincèrement que dans un cas pareil, pour cette femme, de voir la chute brusque et palpable de son agresseur, qui continuait jusqu'ici à bénéficier d'une bonne réputation dans le MÊME milieu qu'elle, doit être un bon début vers la guérison. Comment peut-on arrriver à panser ses plaies quand on sait que son agresseur accumule les contrats importants, se fait publier, photographie des gens connus, etc. ? C'est le genre d'histoire qui aurait difficilement pu être possible -- du moins, pas aussi rapidement -- avec la méthode traditionnelle que représente la poursuite judiciaire.

 

Le revers de la médaille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le problème d'un certain militantisme de gauche et féministe, elles en ont jamais et ne seront jamais satisfaite. Elles veulent quoi qu'il s'exil??

«Vos vidéos d’excuses au conditionnel, c’est f*cking insultant. C’est f*cking insultant de discréditer le témoignage des victimes. Taisez-vous, quittez l’espace public, et arrêtez de nous faire sentir aussi f*cking stressés de travailler avec vous.»

https://quebec.huffingtonpost.ca/entry/rosalie-bonenfant-vague-de-denonciations_qc_5f0da928c5b6df6cc0b15036?ced

 

 

 

Ho ca va commencer a brasser.. le chef du Bloc va til devoir démissioner?

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça ordinaire moi aussi une vidéo d’excuse de la part de l’agresseur direct après la dénonciation. C’est un peu move pour désamorcer la situation et montrer comment tu es une bonne personne capable d’apprendre de ses erreurs. C’est vraiment pas le moment pour ce genre de spotlight finalement assez positif. Imagine si Martin Carpentier faisait un vidéo d’excuse, les gens seraient en criss.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, e028182 a dit :

Je trouve ça ordinaire moi aussi une vidéo d’excuse de la part de l’agresseur direct après la dénonciation. C’est un peu move pour désamorcer la situation et montrer comment tu es une bonne personne capable d’apprendre de ses erreurs. C’est vraiment pas le moment pour ce genre de spotlight finalement assez positif. Imagine si Martin Carpentier faisait un vidéo d’excuse, les gens seraient en criss.

Dude tu mélanges un gars qui a fait des conneries avec des filles et un homme qui a tué ses enfants...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un double post ? Décidément, tu ne comprends pas grand chose à ce qu'on te dis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non non puis c’est devenu « le féminisme 2.0 nianiannia » sur chaque sujet maintenant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est quoi le rapport avec Carlos ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Développement majeur dans toute ces histoires là. Une lettre "anonyme" d'une ancienne membre du groupe Hyènes en jupons annonce les raisons qui l'ont poussé à quitter le groupe, et dévoile les faux témoignages, les changements faits au témoignage, l'agenda politique du groupe contre les hommes. Bref, c'est délicieux.

Encore plus délicieux, c'est l'ironie du fait qu'elles peuvent pas dire "on ne peut pas se fier à un témoignage anonyme !"  

Personnellement, le genre d'idéologie et d'argument qu'on y trouve, ça fitte pas mal avec des arguments de féministes radicales néo-marxiste en guerre contre le patriarcat.

Leur page Facebook est down pour l'instant (ou en mode privé).

D'ailleurs, anecdote personnelle, vla 2-3 jours il est apparu sur la page un témoignage de viol assez grave d'un certain "Carl Tremblay, harmoniciste et musicien". En lisant je pensais que c'était Karl Tremblay, je chanteur (et musicien ?) des cowboys fringants. Surtout que si je tape Carl Tremblay Musicien dans Google, on m'amène à Karl Tremblay.

Bref, je fais mon seul commentaire ever sur cette page, en disant poliment que ça serait bien d'ajouter une précision dans le témoignage parce que ça porte à confusion. J'ai reçu pas mal de like (une vingtaine de femmes), mais les seuls commentaires écrit que j'ai reçu étaient tous contre moi et m'accusaient de manquer d'empathie envers la victime (rapport) ou bien insistait que la précision n'était pas nécessaire. Finalement une modérateur a fini par rajouter la précision, mais clairement à reculont, selon elle "pour revenir à l'essentiel de ce que devrait être la discussion", comme si préciser la bonne personne c'était pas fucking important. Mais bref, juste dans la façon dont tout était hostile pour une demande tellement raisonnable et poli de ma part, j'ai compris à quel point ces filles là se calissaient complètement de la justice sociale.

AUX-M�DIAS-ET-EMPLOYEURS.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Vacpower™ a dit :

Développement majeur dans toute ces histoires là. Une lettre "anonyme" d'une ancienne membre du groupe Hyènes en jupons annonce les raisons qui l'ont poussé à quitter le groupe, et dévoile les faux témoignages, les changements faits au témoignage, l'agenda politique du groupe contre les hommes. Bref, c'est délicieux.

Encore plus délicieux, c'est l'ironie du fait qu'elles peuvent pas dire "on ne peut pas se fier à un témoignage anonyme !"  

Personnellement, le genre d'idéologie et d'argument qu'on y trouve, ça fitte pas mal avec des arguments de féministes radicales néo-marxiste en guerre contre le patriarcat.

Leur page Facebook est down pour l'instant (ou en mode privé).

D'ailleurs, anecdote personnelle, vla 2-3 jours il est apparu sur la page un témoignage de viol assez grave d'un certain "Carl Tremblay, harmoniciste et musicien". En lisant je pensais que c'était Karl Tremblay, je chanteur (et musicien ?) des cowboys fringants. Surtout que si je tape Carl Tremblay Musicien dans Google, on m'amène à Karl Tremblay.

Bref, je fais mon seul commentaire ever sur cette page, en disant poliment que ça serait bien d'ajouter une précision dans le témoignage parce que ça porte à confusion. J'ai reçu pas mal de like (une vingtaine de femmes), mais les seuls commentaires écrit que j'ai reçu étaient tous contre moi et m'accusaient de manquer d'empathie envers la victime (rapport) ou bien insistait que la précision n'était pas nécessaire. Finalement une modérateur a fini par rajouter la précision, mais clairement à reculont, selon elle "pour revenir à l'essentiel de ce que devrait être la discussion", comme si préciser la bonne personne c'était pas fucking important. Mais bref, juste dans la façon dont tout était hostile pour une demande tellement raisonnable et poli de ma part, j'ai compris à quel point ces filles là se calissaient complètement de la justice sociale.

AUX-MÃ�DIAS-ET-EMPLOYEURS.pdf 102 Ko · 0 downloads

 

Pendant ce temps, le GoFundMe est encore actif et reçois toujours les dons.

Capgvture.thumb.PNG.0e4459b3efc5f41b620de005b3e3cdbd.PNG

 

On a aussi cette chère Manal Drissi qui démontre toute sa maturité en parodiant l'identité de la personne derrière la lettre. Ces personnes ne cherchent pas à avoir raison, elles cherchent plutôt à avoir l'air d'avoir raison...Le paraître avant l'être. Je n'écarte pas la possibilité qu'une personne mal intentionnée ait réellement falsifié le tout mais cette publication satirique n'est très certainement pas une preuve.

 

1524074285_Capture.PNG.35890767d70b7ee543b000419279da85.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...