Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Carlos Crasseux
      J'avoue ne pas avoir pris la peine de vérifier si ce n'était pas déjà discuté ailleurs sur le forum -- pire encore : je suis à peine renseigné sur le sujet qu'aborde ce thread --, et peu m'importe.
      Mise en contexte : il y a quelques semaines, une étudiante de l'UQÀM et travailleuse du sexe -- qui s'est bâti un large auditoire sur les plateformes Instagram et OnlyFans -- publiait sur ses médias sociaux une photo d'elle, exhibant un peu les seins et se félicitant d'avoir réussi ses études en arts visuels. La publication, vous l'aurez deviné, ressemblait surtout à un gros stunt publicitaire pour mousser les ventes d'abonnements à son compte OnlyFans.

      Cet article de La Presse relate brièvement les événements qui ont suivi, et qui ont abouti à une poursuite de 125 000$, signée l'université en question.
       
      Colère chez les féministes intersectionnelles : cette poursuite relèverait selon elles d'une putophobie éhontée et d'un patriarcat dominant dans les sphères de l'institution académique. On fait des parallèles avec Nelly Arcan, on suppose qu'un homme ayant fait la même chose aurait obtenu un traitement différent, on accuse l'UQÀM d'incohérence puisque l'école aurait été propriétaire du bar de danseurs nus le 281 à l'époque, etc.
      Un micro-mouvement est né : #papauqam (Instagram, Facebook).
       
      Je suis curieux de vous lire sur le sujet et de vous voir prendre position, si ça vous chante.
    • par Humbert Humbert
      Un classique de la rentrée. Le mien est laid en crisse.
      Moi qui est loin d'être un "morning guy"...
×
×
  • Créer...