Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Citation

Le ghosting (de l'anglais ghost, « fantôme ») est l'acte qui consiste à mettre fin à une relation avec une personne en interrompant sans avertissement ni explication toute communication et en ignorant les tentatives de reprise de contact de l'ancien partenaire.

Ca vous arrive de ghoster ? Est ce que vous trouvez ca justifier ? Avez vous deja ete ghoster et qu'est ce que vous en pensez ? Alternativement: avez vous deja ghoster et pourquoi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le temps!
La réalité c'est que je déteste être dérangé, je repousse la réponse à dans quelques heures et à ce moment d'autres trucs on pris le dessus.
J'y repense 2 jours après; trop tard, laisse faire.

Je pense que c'est strictement médiatique, je suis toujours content de passé une heure au téléphone par pur hasard. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, DASRI a dit :

Ca vous arrive de ghoster ? Est ce que vous trouvez ca justifier ? Avez vous deja ete ghoster et qu'est ce que vous en pensez ? Alternativement: avez vous deja ghoster et pourquoi ?

J'ai déjà, mais j'évite. J'ai remarqué qu'il valait mieux être honnête, déjà pour soi et ensuite pour le respect des autres. Bien entendu, si quelqu'un ne me réponds plus et que moi non plus, on s'entends que c'est un accord tacite. Et justement, j'en parlais avec un match tinder avec qui je m'entends super, mais avec qui je ne sens pas d'attraction (psychique) pour la suite, et on trouve tous les deux que c'est égoïste et lâche de faire ça. Ce qui fait que je respecte plus un dude qui me dit "Ouais non ça va pas le faire" qu'une couille molle qui va fuir comme un sous homme. Mais là encore, ça dépends :

Sur la plateforme tinder, c'est plutôt ok de ghoster. Si on devait expliquer en détail pourquoi on a pas envie de s'investir, ça serait ingérable. Mais une fois passé ce premier contact, après être allé creuser sur Fb, ou instagram, si la personne insiste, je pense que c'est la base de lui dire de ne pas perdre son temps à attendre. Et ENCORE PIRE, si tu as rencontré la personne. Bon, là encore je me rappelle de gros malaises qui m'ont fait bloquer littéralement le dude après coup, mais c'était y a un bail et depuis je tiens une ligne éthique assez rigoureuse à ce niveau. Normal, on m'a fait manger de cette soupe, j'ai compris que je n'avais pas envie de faire vivre ça à quelqu'un.

Mais si je me reprends 3 ans en arrière, j'avais moins de respect pour autrui que je n'avais de lâcheté pour moi même. J'ai changé, j'ai annoncé aujourd'hui à deux personnes que je ne voulais pas qu'elles perdent leur temps pour moi. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le ghosting est une affaire d’adolescents et de gens à faible personnalité.

Entre humains respectables, on se donne la peine de communiquer, de répondre aux interrogations des autres. Si on souhaite rompre la relation et que l’autre nous demande pourquoi, faut lui faire savoir.

 

Qu’est-ce qui t’amuse ainsi, @Abereau ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j'ai ghosté du monde. Je ne m'attends pas à ce qu'ils comprennent. Je comprends que c'est lâche.

Ça me semble être le comportement de personnes qui ne savent pas communiquer leurs limites et se faire respecter. Quand je ne trouve pas les bons mots, je shutdown. 

Je considère que le ghosting est un manque de respect autant pour soi que pour l'autre.

J'avertis parfois les gens de ma sauvagerie avant que ça finisse par arriver. Un genre de : "On s'entend, bien, on passe de bons moments, mais quand on n'aura plus de raison de se voir (travail, écoles, etc.), je vais très probablement disparaître."

J'explique cela par la tension trop grande entre mes différents persona que j'adopte avec différentes personnes. Un trop grande flexibilité qui demande de compartimenter ma vie sociale. Dans mon cas, c'est pathologique.

C'est le résultat d'un manque d'assertivité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ghost les inconnus/connaissances sans regret, généralement si la personne en face comprend pas la première fois, je perd pas mon temps a l'expliquer. Sur les applications de tchat et de rencontres, c'est pire, je considère que je ne leur dois rien au dela de la première chance.

En retour, si je me fais ghost, j'en fait pas un drame. Par expérience, je trouve que les gens qui chouignent pour ghosting ont exactement le comportement qui l'explique: des egos fragiles qui se croient irremplaçables. Être adulte, c'est accepter qu'on ne plait pas a tout le monde, pas besoin d'en faire un plat.

 

Bien sur, je le prend beaucoup plus mal de la part de ceux que je considere comme des potes, ca va sans dire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Baillargeon a dit :

Est-ce le cousin à Drox qui trippait sur les asiatiques ?

  Révéler le texte masqué

Les MAZDA :rolleyes:

 

Presque sure que c'etait Persmega. Ou Pas. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pour les fantomes en general. et je trouve ca reducteur comme terme. On oublie l'errance.
Personnellement, quand je ''ghost'' c'est que j'erre sans but, alors qu'au fond de moi j'aimerais ca repondre aux gens qui me parlent. juste trop mort en dedans.

Je vois pas rarement la pratique comme sournoise. Je me garde ce luxe la, peut etre.


 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a deux choses qui sont confuse l'une pour l'autre dans ce sujet, le fameux ghosting: "Je veux plus aucune relation avec cette personne, mais je ne lui dirai pas" et le vedging: "m'tente pas d'y répondre tout de suite pis je finis par oublier plus tard" 

Ça m'arrive de laisser des messages non-lus dans mes messageries, ou bien de disparaître des réseaux sociaux pendant un temps et donc de ne pas répondre à ces gens là pendant mon absence, ou bien de tomber en dépression et de ne plus vouloir aucune vie sociale pendant un temps, mais je ne considère pas ça du ghosting parce que je reprend éventuellement contact avec eux après un certain temps.

J'imagine qu'y'a un jonction entre les deux qu'on pourrait appeler du choking, dans lequel tu commence par du vedging pis après ça tu te sens coupable d'avoir vedger la personne et comme tu trouve que ça serait weird de reprendre contact et que t'aurais pas envie d'expliquer la situation tu te met à la ghoster. 

Bref tu mange un légume (vedging), tu t'étouffe (choking) pis tu meurt et deviens un fantôme (ghosting). 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense faire comme tout le monde, c'est au feeling pur. Un peu comme quand tu veux donner une pièce à un clochard ou non, c'est rarement une doctrine, c'est plutôt dépendant de ton état d'esprit à l'instant T et à la tête du client.

Comme je suis bavard, je réponds la plupart du temps aux sollicitations quelles qu'elles soient, mais plus le temps passe et plus j'ai le réflexe de laisser passer des trucs.
J'ai eu une ex - très sympathique pourtant, je n'ai pas grand chose à lui reprocher - qui avait tendance à me relancer dans le vide pour attirer l'attention quand elle s'emmerdait. Au bout de la deuxième ou troisième fois, elle se mangeait vraiment des Vu. sans aucune vergogne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi pas simplement, par respect, dire que ça marche pas, désolé.e pis bloquer? C'est un compromis entre le besoin de quitter sans s'investir dans les explications et un minimum de respect, il me semble.

Révélation

Comme je suis trop orgueilleuse pour être vue par mes amis-sans-e ou exs sur Tinder, je n'ai peut-être pas l'expérience nécessaire pour avoir un jugement valide sur la question.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est mon genre de faire ce coup-là: disparaître de manière inattendue. À première vue, cela peut sembler irrespectueux, cependant je dirais plutôt que c'est l'angoisse de l'inconnu et le manque flagrant de confiance en moi qui font en sorte qu'inévitablement je m'empresse vers la sortie de secours. Pis je cours vite en criss lorsque la chienne me pogne. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Gamin
      C'est surtout ça le problème avec Tinder, personne veut des p'tits gros et des p'tites grosses. Si t'es pas un 11/10 sur Tinder ça donne rien.
      J'ai beaucoup d'amis de gars qui se plaigne de ça: "Sti les filles là dessus veulent juste des gars en top shape/qui ont plein de cash/qui ont l'air douche/si t'es pas un 9 ils veulent rien savoir de toé" pis de leur côté ils parlent pas à aucune fille qui est pas top modèle.
      L'idée que les filles peuvent baisés avec n'importe quel gars quand elles veulent est aussi vrai pour les gars, le challenge est le même: devoir baissé ses critères de sélection. 
    • par MattIsGoD
      So, quand tu sors d'un date et qu'une fille te dit qu'elle n'est pas sûre que ce n'est pas plus qu'amical, ton chien est mort, right?
×
×
  • Créer...