Aller au contenu

Le sujet dont tout le monde se câlice


Déchet(s) recommandé(s)

Oh, c'est donc ça que t'es toute bitchy, toi habituellement si douce.

Tiens, revlà un peu de me mon couple plate, en direct de ma maison, sous mon toit où je ne galère pas à payer le loyer et où je ne suis pas en manque de sexe.

Il se passe quoi quand vous êtes absolument débordée et que votre mari improvise pour vous aider à gérer le bébé ?

Vous vous couchez en pleurant à presque 3 h du matin après avoir dû boucler votre quota de taff sur un ordi qui bugue, après avoir réglé les problèmes de fuites de biberons qu'il avait mal serrés (et mal lavés), après avoir rendormi votre bébé qui se les caillait parce qu'il a oublié le body (qu'il aurait mis au-dessus d'une pampers trop fine pour tenir la nuit) que vous aviez préparé et qui se trouvait encore sur la table à langer, à côté de toutes les bouteilles qu'il a oublié de refermer. Ha, et le mieux c'est que vous ne pouvez pas râler parce ça paraît que ses efforts sont sincères et que vous ne voulez pas le décourager.

*respire profondément*

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont pas la fibre pour s’occuper des autres aussi bien que nous, that’s it. Malgré tout, je te rappelle qu’on t’avait prévenue pour le temps que ça prends et du fait qu’on est vite débordé avec un enfant en bas âge, mais tu refusais de le croire. 

Tu peux pas t’organiser mieux que cela avec lui ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tsais là le problème, c'est pas tant le bébé que le temps que je perds à tout expliquer puis à tout refaire derrière. Comme quand tu formes le stagiaire tout en gérant ta charge habituelle. Je me dis souvent qu'être mère célibataire serait moins compliqué (sur ce plan là et pour le moment du moins).

Vous m'aviez surtout dit, comme tout le monde, que ma vie allait changer, ce à quoi je répondais qu'elle n'allait pas changer tant que ça, et c'est vrai. Je savais ce que je faisais en la faisant et ça faisait pas mal d'années que j'avais organisé ma vie pour. Ça dépend fortement de ce que à quoi ta vie ressemble, je sors pas en club et je fais pas de parachutisme, y'a rien de fondamentalement chamboulé dans mon quotidien. D'ailleurs, au début mes beaux-parents restaient chez nous pour nous aider, mais elle est tellement facile qu'après 15 jours ils avaient l'impression de plus servir à rien. Le principal changement, c'est que je travaille plus lentement, je peux plus m'engager à finir 12 h de taff en 24, les urgences bien juteuses, c'est fini. Là, ça fait deux week-ends de suite que j'ai merdé, j'ai accepté des contrats tout en sachant que c'était trop mais ça aurait déjà été trop avant. Et rassure-toi, je me fais bien bien bien critiquer par certains proches parce que je n'ai pas fait de bébé ma seule raison d'exister..

Maintenant, ce qu'on me dit c'est qu'elle est encore petite et que ça va se gâter, mais vu qu'avant on me prédisait aussi un enfer pour le tout début, j'y crois pas.

Je sais pas si j'ai envie de mieux m'organiser avec lui. Je pensais, et ça vous surprendra pas, déjà avant que le rôle de la mère est différent de celui du père mais alors là, c'est démultiplié. Je pense qu'il sera super utile un peu plus tard mais que là ses qualités matchent pas souvent nos besoins. C'est surtout dur de pas l'exclure involontairement, de garder en tête que même s'il s'y prend comme un manche, c'est son bébé aussi et que c'est important qu'il passe du temps avec. Ouais, ils ont pas la même fibre, mais y'a pas que ça, les hormones, le temps de la grossesse où on peut se faire à l'idée, etc. Ils sont moins portés à s'en occuper de la même façon dès le début et, paraît-il, en plus, plus on s'occupe d'un bébé, plus notre cerveau se modifie pour s'adapter à ce fait (quel que soit le sexe là).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-12-06 à 06:18, Daleko a dit :

Tsais là le problème, c'est pas tant le bébé que le temps que je perds à tout expliquer puis à tout refaire derrière. Comme quand tu formes le stagiaire tout en gérant ta charge habituelle. Je me dis souvent qu'être mère célibataire serait moins compliqué (sur ce plan là et pour le moment du moins).

Vous m'aviez surtout dit, comme tout le monde, que ma vie allait changer, ce à quoi je répondais qu'elle n'allait pas changer tant que ça, et c'est vrai. Je savais ce que je faisais en la faisant et ça faisait pas mal d'années que j'avais organisé ma vie pour. Ça dépend fortement de ce que à quoi ta vie ressemble, je sors pas en club et je fais pas de parachutisme, y'a rien de fondamentalement chamboulé dans mon quotidien. D'ailleurs, au début mes beaux-parents restaient chez nous pour nous aider, mais elle est tellement facile qu'après 15 jours ils avaient l'impression de plus servir à rien. Le principal changement, c'est que je travaille plus lentement, je peux plus m'engager à finir 12 h de taff en 24, les urgences bien juteuses, c'est fini. Là, ça fait deux week-ends de suite que j'ai merdé, j'ai accepté des contrats tout en sachant que c'était trop mais ça aurait déjà été trop avant. Et rassure-toi, je me fais bien bien bien critiquer par certains proches parce que je n'ai pas fait de bébé ma seule raison d'exister..

Maintenant, ce qu'on me dit c'est qu'elle est encore petite et que ça va se gâter, mais vu qu'avant on me prédisait aussi un enfer pour le tout début, j'y crois pas.

Je sais pas si j'ai envie de mieux m'organiser avec lui. Je pensais, et ça vous surprendra pas, déjà avant que le rôle de la mère est différent de celui du père mais alors là, c'est démultiplié. Je pense qu'il sera super utile un peu plus tard mais que là ses qualités matchent pas souvent nos besoins. C'est surtout dur de pas l'exclure involontairement, de garder en tête que même s'il s'y prend comme un manche, c'est son bébé aussi et que c'est important qu'il passe du temps avec. Ouais, ils ont pas la même fibre, mais y'a pas que ça, les hormones, le temps de la grossesse où on peut se faire à l'idée, etc. Ils sont moins portés à s'en occuper de la même façon dès le début et, paraît-il, en plus, plus on s'occupe d'un bébé, plus notre cerveau se modifie pour s'adapter à ce fait (quel que soit le sexe là).

Je pense que plus tu vas le laisser se débrouiller seul et « merder » plus il va devenir bon rapidement. C'est pas tout le monde qui est un naturel (homme ou femme) avec un bébé et certains ont besoin de plus de temps. Il aime son enfant, j'en suis certaine, et il ne voudra pas lui faire du mal donc il va faire du mieux qu'il peut, au meilleur de sa connaissance. Et je pense aussi qu'il est assez intelligent (j'espère) pour te le demander ou appeler sa mère (ou checker sur Internet) s'il est incertain face à une situation.

Courage, c'est très taugh sur le couple un bébé. Tous mes amis qui ont eu des enfants et qui sont encore ensembles ont passé par une phase très difficile et/ou ont failli se laisser dans la première ou la deuxième année de vie du premier bébé. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, Aradia a dit :

Je pense que plus tu vas le laisser se débrouiller seul et « merder » plus il va devenir bon rapidement. C'est pas tout le monde qui est un naturel (homme ou femme) avec un bébé et certains ont besoin de plus de temps. Il aime son enfant, j'en suis certaine, et il ne voudra pas lui faire du mal donc il va faire du mieux qu'il peut, au meilleur de sa connaissance. Et je pense aussi qu'il est assez intelligent (j'espère) pour te le demander ou appeler sa mère (ou checker sur Internet) s'il est incertain face à une situation.

Oui. Je pense que quand t'as passé du temps seule à la maternité, t'es sacrément mieux armée aussi parce que l'équipe médicale a autre chose à faire que venir t'aider sans arrêt, donc t'es en panique totale mais t'apprends. Lui, il a pas à sauter ce pas là, y'a toujours du monde autour pour l'épauler. Le trip, c'est que je le laisse pas se débrouiller longtemps parce que pendant qu'il galère, mon bébé aussi, et moi je reconnais ses pleurs, je vais pas le laisser la gaver au bib alors que c'est évident qu'elle est juste fatiguée.

On s'est pas engueulé plus de trois fois à cause de la petite. J'ai remarqué beaucoup de couples en galère aussi chez les jeunes parents, je sais pas pourquoi, trop de fatigue, des attentes trop élevées, un partage des tâches mal défini ? Chez nous, c'est clair que les enfants c'est mon taff à 90 %. Pour ça, c'est moi qui décide, on fait les choses à ma façon. Après, je me la pète mais notre fille c'est un ange. Si le deuxième est plus difficile, je changerai peut-être de disque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une éboueuse légendaire a exprimé le souhait de revenir sur le forum avant de nous révéler que la nomination ridicule d'une plante verte dans l'équipe de modération l'a dissuadée de franchir le pas au dernier moment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta présence sur le forum ne fait pas non plus l'unanimité, tu sais?

Révélation

J'invite cette éboueuse légendaire à me partager ses préoccupations en privé sur la page Facebook.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, xdrox a dit :

Ta présence sur le forum non plus ne fait pas l'unanimité, tu sais?

Oh, et m'as-tu nommé modérateur parce que j'avais ta « préférence », Larbin ? Ou as-tu plutôt décidé de modérer mon contenu pendant plusieurs semaines en plus de m'enlever mon statut syndiqué de sorte que je n'éprouve plus de plaisir à participer et que je quitte de mon propre chef (ce que j'ai rasé de faire, par ailleurs) ?

Tais-toi, merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, xdrox a dit :

Et dire que j'en étais à te proposer un blogue tout spécial et bien visible sur la page d'accueil...

Même ta rivale était ok avec ça.

Étouffe-toi avec ton blogue, tu me l'as déjà proposé à trois ou quatre reprises en dix ans et jamais rien n'a abouti. Ton forum est littéralement au seuil de la mort et je te demande d'en assumer la pleine responsabilité et de ne pas t'appuyer sur les épaules de tes membres pour tenter de t'extirper des sables mouvants. 

« Même ta rivale était ok avec ça. » ????

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fascinant, n'est-ce pas?

1984 m'est venue avec la meilleure volonté du monde, des tonnes d'idées concrètes, un plan détaillé, une mission de sauvetage, pratiquement une solution tout-en-un.

De l'autre côté, il y a toi, le défaitiste, le réaliste diras-tu, qui freines l'élan et sapes mon peu de motivation.

Vous deux, rivaux jusqu'à la fin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • La Tsarine a modifié le titre pour Le sujet dont tout le monde se câlice
  • xdrox a mis en évidence ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...