Aller au contenu

Le sujet dont tout le monde se câlice


Déchet(s) recommandé(s)

il y a 8 minutes, Daleko a dit :

J'ai surtout l'impression que c'est au nom de la jalousie.

 

Il y a 17 heures, Chicken of the infinite a dit :

Mirroir! 

:huhu:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Carlos Crasseux a dit :

Ben oui, tous jaloux de la pauvre Milenka qui se démène pour justifier ses mensonges alors qu’il ne suffirait que de quelques photos judicieusement censurées pour nous prouver le contraire.

Tout à fait. Je me démène de ouf.

Ecce Homo, si t'as un tel complexe vis à vis de quelqu'un de plus diplômé que toi, tu peux toujours reprendre des études, tu sais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, IRON a dit :

rétromantique if its her real name

Tu penses que c'est son vrai nom?

De toute façon j'avais déjà mentionné son Instagram à Carlos y'a une couple d'année du temps où il cherchait des modèles à photographier, pis c'est pas comme si c'était un gros mystère à résoudre anyway son nom d'utilisateurs est le même si tu le cherche sur Instagram et elle a mis son @ d'Instagram dans son profil du Dépotoir, y'a pas grand secret là là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou la gagne.

Je viens de prendre conscience que je ne vous méritais pas. Je vous ai menti et les amiEs, ca ne se ment pas.
Je suis en fait un deuxieme compte illégal, celui de Foulard.

La police du forum des internet m'a pogné en plein délit. Ce compte va être désactivé.
Ne m'oubliez pas trop vite.

Xoxo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Carlos Crasseux a dit :

Non mais que vois-je ! Une autre raciste ! Ew...

B4B8C403-D4B2-4A0F-8674-0758AD831AD3.jpeg

Pourquoi crois-tu que ta candidature a été rejetée par racisme (je ne dis pas que c'est impossible) quand rien dans son message ne laisse croire que c'est le cas? Ça se peut que l'autre personne correspondait juste un peu plus à leurs critères?

Je suis vraiment contre la discrimination par la race, sexe ou autre, mais faut pas mettre tous les rejets sur le dos de ça non plus. Tu travailles dans un domaine très compétitif alors c'est sûr que ça va t'arriver plus souvent de ne pas avoir la job que le contraire...

En plus, tu as changé d'emploi plusieurs fois en peu de temps, ça leur fait peut-être un peu peur. Ou tu as des attentes salariales trop élevées. Ça peut être de multiples facteurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était une blague. Je n'aurais même pas accepté l'emploi de toute façon. Avec tout ce recul -- on parle d'entrevues que j'ai passées en novembre et décembre --, je réalise qu'un tel poste aurait eu plus de chances d'enlaidir mes journées que les rehausser. Pas envie de me taper plus de gestion de médias sociaux que c'est le cas en ce moment. Qui plus est, l'éventuelle collègue que j'ai rencontrée par vidéoconférence lors de la deuxième entrevue m'a dégoûté comme c'est pas possible. M'avait tout l'air d'un véritable putois.

Je n'ai absolument pas changé d'emploi plusieurs fois en peu de temps comme tu l'entends. Ça repose sur quoi cette affirmation ?

Note à part et plus sérieuse : je suis persuadé qu'en tant qu'homme, je suis de facto désavantagé par rapport aux filles dans mon domaine, soit les communications et le marketing. Je sais que ce dernier domaine pullule presqu'autant d'hommes que de femmes, mais les postes davantage orientés vers la dimension communicationnelle de l'entreprise sont, plus souvent qu'autrement, occupés par des filles, et fort probablement qu'il est de convenance, implicitement ou non, que ce sera une fille qui sera choisie. Il m'arrive d'ailleurs souvent de voir des affichages écrits au féminin, comme dans ''Coordonnatrice marketing et communications''. À compétences égales (en apparence, évidemment), je mettrais ma main au feu que les gestionnaires choisissent la fille. Et Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sont des facteurs importants des études qui se font sur la discrimination à l'embauche (qui embauche et pour quel poste).

Malheureusement, ça m'apparaît un angle mort des travaux. Pour recueillir des données non biaisées, ils doivent être fait à l'aveugle (la personne responsable est inconnue des chercheurs et les chercheurs inconnus de la personne responsable). Mais si les postes évalués sont des postes en communication ou de secrétariat et que c'est un homme qui engage, le niveau de discrimination "positive" envers la femme augmente et envers l'ethnie est amoindri. Puisque la femme ne sera pas discriminée même si elle est, par exemple, noire ou arabe. Les employeurs mâles veulent juste voir des cul pis des boules (je dis ça sérieusement). Même sans photo, le taux de rappel le prouve.

Bref, on pourrait croire qu'il n'y a pas de discrimination envers la femme tant que ça dépendant si on est sur les 3-4 domaines sur 1000 où elles sont plus tradionnellement présentes.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Carlos Crasseux a dit :

C'était une blague. Je n'aurais même pas accepté l'emploi de toute façon. Avec tout ce recul -- on parle d'entrevues que j'ai passées en novembre et décembre --, je réalise qu'un tel poste aurait eu plus de chances d'enlaidir mes journées que les rehausser. Pas envie de me taper plus de gestion de médias sociaux que c'est le cas en ce moment. Qui plus est, l'éventuelle collègue que j'ai rencontrée par vidéoconférence lors de la deuxième entrevue m'a dégoûté comme c'est pas possible. M'avait tout l'air d'un véritable putois.

Je n'ai absolument pas changé d'emploi plusieurs fois en peu de temps comme tu l'entends. Ça repose sur quoi cette affirmation ?

Note à part et plus sérieuse : je suis persuadé qu'en tant qu'homme, je suis de facto désavantagé par rapport aux filles dans mon domaine, soit les communications et le marketing. Je sais que ce dernier domaine pullule presqu'autant d'hommes que de femmes, mais les postes davantage orientés vers la dimension communicationnelle de l'entreprise sont, plus souvent qu'autrement, occupés par des filles, et fort probablement qu'il est de convenance, implicitement ou non, que ce sera une fille qui sera choisie. Il m'arrive d'ailleurs souvent de voir des affichages écrits au féminin, comme dans ''Coordonnatrice marketing et communications''. À compétences égales (en apparence, évidemment), je mettrais ma main au feu que les gestionnaires choisissent la fille. Et Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font.

Ce n'était pas clair. 

Ce que tu racontes ici et sur le discord. J'ai n'ai aucunement envie de chercher les messages en question, mais il me semble que dans les 2 dernières années, tu as eu plus que 2 emplois. Mais bon, tant mieux si je me trompe, peut-être que c'est juste une impression car tu as souvent des entrevues et tu es activement à la recherche d'un autre emploi.

Pour ce qui est du reste, je ne peux pas me prononcer vraiment, je ne travaille ni en marketing, ni en recrutement*, alors mon opinion vaut ce qu'elle vaut. Je peux juste dire à titre purement anecdotique que notre équipe marketing à ma job est constituée exclusivement de femmes. Et que l'équipe « évaluation, achat-vente et juricomptabilité », bref tout ce qui est plus hautes finances, est constituée à forte majorité masculine. Ceci-dit, où je travaille, je ne crois pas que ce soit un cas de discrimination quelconque, mais plutôt corrélé avec les candidatures reçues. Tout comme l'équipe d'ajointes-réviseures qui est constituée à 100% de femmes. On ne reçoit presque jamais de CV d'hommes. 

Dans d'autres entreprises, il faudrait voir si ce sont réellement des cas de discrimination, ou s'il y a simplement beaucoup plus de candidatures de femmes pour cette branche précise du marketing donc logiquement plus de femmes embauchées.

La compétence égale (je pense qu'on pourrait parler d'équivalence... mais je comprends aussi que c'est un concept théorique plus qu'autre chose) c'est quand même un concept vide et surtout vague. Je veux dire, c'est assez difficile de quantifier parfaitement 2 candidatures, c'est certain que ça laisse une place à l'interprétation. Ça n'existe pas 2 personnes avec exactement le même bagage académique, exactement les mêmes expériences professionnelles, de bénévolat et tout. Et après, y'a aussi ce que la personne dégage en entrevue. Ça doit pas toujours être évident, et pour parler souvent avec les filles de l'équipe RH, je sais que souvent elles sont 3-4 (RH) à se consulter avant de faire le choix final en plus des autres personnes qui vont éventuellement travailler avec cette personne (les supérieurs, disons), donc parfois 6 ou 7 personnes finissent par avoir leur mot à dire, et ce basé sur les impressions des 2 personnes qui ont conduit l'entrevue. C'est pourquoi y'a souvent une 2e entrevue avec des personnes différentes, quand ils veulent confirmer leur choix.

On s'entend que c'est pas complexe comme ça quand y'a 1 seule candidature intéressante qui se démarque clairement des autres, ou si toutes les candidatures sont bof, ça ne se rend pas aussi loin non plus.

*

Révélation

J'ai quand même fait plus de la moitié d'un bac en R.I. donc je connais un peu ça le recrutement.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Commissaire Laviolette a dit :

Ce sont des facteurs importants des études qui se font sur la discrimination à l'embauche (qui embauche et pour quel poste).

Malheureusement, ça m'apparaît un angle mort des travaux. Pour recueillir des données non biaisées, ils doivent être fait à l'aveugle (la personne responsable est inconnue des chercheurs et les chercheurs inconnus de la personne responsable). Mais si les postes évalués sont des postes en communication ou de secrétariat et que c'est un homme qui engage, le niveau de discrimination "positive" envers la femme augmente et envers l'ethnie est amoindri. Puisque la femme ne sera pas discriminée même si elle est, par exemple, noire ou arabe. Les employeurs mâles veulent juste voir des cul pis des boules (je dis ça sérieusement). Même sans photo, le taux de rappel le prouve.

Bref, on pourrait croire qu'il n'y a pas de discrimination envers la femme tant que ça dépendant si on est sur les 3-4 domaines sur 1000 où elles sont plus tradionnellement présentes.

 

Yup. Les vieux clichés sont encore présents dans plusieurs entreprises.

Une secrétaire, réceptionniste, spécialiste en comms, on s'attend à ce qu'elle soit cute, en plus qu'être bonne, mais clairement, être cute et être une femme sont des atouts.

Les filles moins avantagées physiquement mettons, auront de meilleures perspectives d'embauche si la recruteuse est une femme parce qu'elle jugera moins sur le physique, et à la limite, ça va peut-être même la rassurer que la fille soit pas plus belle qu'elle (je pousse un peu, mais ça existe encore aussi). 

C'est pas des métiers ou l'apparence physique devrait être un critère. On parle pas de mannequins ou de barmaids (pis même barmaid, c'est de moins en moins vrai, mais bon ça reste encore courant et « explicable »).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • La Tsarine a modifié le titre pour Le sujet dont tout le monde se câlice
  • xdrox a mis en évidence ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...