Aller au contenu

Le sujet dont tout le monde se câlice


Déchet(s) recommandé(s)

Je viens d'être réveillée par les hurlements de bête sauvage qu'un enfant poussait dehors ( je vis à côté d'une école primaire), il est 8h30.

La journée commence fort. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Chicken of the infinite a dit :

Wtf dude. Rentre pas là-dedans, on dirait un cercueil vertical..

:coding_horror:

 

C'est pas un cerceuil, c'est la machine a voyager dans le temps que HSW a fabriqué

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-11-19 à 12:03, DASRI 3.0 a dit :

wait, you guys are getting sleep? - Imgflip

Tu veux que je t'apprenne comment faire du RDX ? C'est plus facile que ca en a l'air. 

Kessece

Aujourd'hui c'est dimanche, j'ai loupé le tram pour aller travailler parce que j'étais profondément concentrée à me curer les ongles. 

Si cette phrase profonde vous provoque un sentiment de vacuité en la lisant, c'est normal. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À mon tour de puiser dans la culture des Dépotoriens pour mes propres fins : comment désigne-t-on le phénomène qui se produit lorsque les actions d'une collectivité influencent la nôtre, surtout en ce qui concerne le relâchement ? Par exemples : ne pas ranger ses poids au gym à force de voir tout le monde faire pareil, ne pas décorer sa maison pour l'Halloween (et de facto accueillir les enfants) parce que, de toute manière, y a presqu'aucune maison décorée dans le quartier ?

 

--

 

Le 2021-09-23 à 21:10, Carlos Crasseux a dit :

Screen Shot 2021-09-23 at 9.10.00 PM.png

 

Screen Shot 2021-11-23 at 4.31.38 PM.png

Lentement, mais sûrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Carlos Crasseux a dit :

À mon tour de puiser dans la culture des Dépotoriens pour mes propres fins : comment désigne-t-on le phénomène qui se produit lorsque les actions d'une collectivité influencent la nôtre, surtout en ce qui concerne le relâchement ? Par exemples : ne pas ranger ses poids au gym à force de voir tout le monde faire pareil, ne pas décorer sa maison pour l'Halloween (et de facto accueillir les enfants) parce que, de toute manière, y a presqu'aucune maison décorée dans le quartier ?

 

--

 

 

Screen Shot 2021-11-23 at 4.31.38 PM.png

Lentement, mais sûrement.

Si tu approuves pas mais que tu le fais quand meme, je dirais que c'est de l'ignorance plurariste. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Publié sur le forum de mon cours:

Citation

Je sais qu'il est tard.. Mais bon.

Je viens de finir de visualiser le documentaire situé à la fin de ce module et ça m'a menée à réfléchir sur la façon dont j'avais vécu mon adolescence. Je voulais partager avec vous car je crois que c'est pertinent.

J'ai 33 ans. Je me souviens qu'à l'époque, quand j'avais 12 ans, je fouillais dans les VHS de mes parents pour trouver de la pornographie. J'étais sans doute une petite crisse de dévergondée, mais l'intérêt était là. J'ai fini par grandir sur des pornos de Ron Jeremy avec des hommes avec des pénis ÉNORMES. Tellement gros que c'est impossible de le rentrer dans un vagin!... À un point tel que lorsque j'ai vu mon premier pénis je me suis dis: "Ha! Ouf finalement... plus petit que je pensais!"

Non mais c'est quand même super drôle... mais dans les dernières années j'étais très inquiète de la consommation accrue de pornographie des adolescents croyant que ça allait dévergonder la future société. Le documentaire m'a rassurée dans un sens.. car les jeunes présentent quand même une réflexion et un esprit critique face à ce qu'ils voient dans l'irréel et aspirent quand même à des choses saines.

J'ai beaucoup aimé à la fin la citation de Socrate:

"Nos jeunes aiment le luxe et la luxure, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour les personnes âgées."

Je suis soulagée de voir qu'une citation aussi vieille soit toujours d'actualité et que le monde va continuer de tourner et de nous surprendre malgré l'émergence de la technologie. Du pareil au même..!

Ce qui me faisait peur et était dramatique... me fait moins peur maintenant.

Merci. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-11-23 à 16:31, Carlos Crasseux a dit :

À mon tour de puiser dans la culture des Dépotoriens pour mes propres fins : comment désigne-t-on le phénomène qui se produit lorsque les actions d'une collectivité influencent la nôtre, surtout en ce qui concerne le relâchement ? Par exemples : ne pas ranger ses poids au gym à force de voir tout le monde faire pareil, ne pas décorer sa maison pour l'Halloween (et de facto accueillir les enfants) parce que, de toute manière, y a presqu'aucune maison décorée dans le quartier ?

 

--

 

 

Screen Shot 2021-11-23 at 4.31.38 PM.png

Lentement, mais sûrement.

apathie, familiarité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...