Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

On se prend tous une (ou des) claque(s) à un moment inattendu (ou pas, parfois on a été prévenu mais on se prend tout de même la-dite claque) avec un livre. Le genre "on y pense encore" alors que les années ont passé.


Ma toute première claque je la dois à La cicatrice, roman de Bruce Lowery. J'avais 8 ans quand je l'ai lu et je n'ai pas vu venir le petit frère, l'escalier, et.. ma crise de larmes. Parce que ce livre me remuait déjà méchamment, ce fut la goutte d'eau cette colère soudaine du protagoniste et.. tout ça (j'espère que vous notez ma tentative de ne rien révéler, au cas où vous soyez, j'en doute, passé à côté de ce livre). Ce jour-là j'ai pris conscience du pouvoir des livres, des mots écrits sur des pages à peine blanches et qu'on tourne innocemment.
Il reste magnifique, dans mon souvenir.

Ma deuxième claque, ce fut Il faut qu'on parle de Kevin, roman de Lionel Shriver (lu dès sa sortie en 2006). J'ai mis beaucoup d'années à m'en remettre, tellement que je ne pensais pas possible qu'un autre livre surpasse ce que j'avais ressenti à sa lecture.

Raté.
2018.
J'ai l'idée (un peu pourrie quand même) de lire ce livre :
La vraie vie de Adeline Dieudonné est la plus grosse claque de ma vie, et celui-ci je ne me suis pas remise du tout. Et je pense, je ne vais pas me remettre. Genre, jamais. Il est atroce, glauque, terrible, et.. tellement bien écrit qu'il n'est pas posable. Alors.. peut-être aussi parce que je me suis parfois reconnue. Et que ça n'aide carrément pas. Je ne peux pas regretter de l'avoir lu alors qu'il est si parfaitement maitrisé sur tous les plans et que c'est fou d'avoir réussi à ce point à décrire chaque personnages avec autant de justesse jusque dans la psychologie de chacun. Pour autant je ne peux pas recommander ce livre tant il est rude.


Alors voilà.. Dans mon cas, ce sont des livres que je ne relirai jamais et dont le souvenir est tellement vif que de toute façon ce n'est pas la peine que j'y songe. Et peut-être qu'ils occultent totalement d'autres livres qui m'ont beaucoup marquée par ailleurs, mais dont je n'ai plus le souvenir là tout de suite à cause des émotions violentes nées de ces trois-là.

Et vous, quels sont vos livres-claques et pourquoi ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah merci de m'avoir rappelé la Cicatrice. Je me souviens à quel point ce livre m'avait remué. C'est clairement un truc que mes enfants liront.

J'ai été une grande lectrice mais, comme tout le monde, je n'ai plus suffisamment de temps. Je ne suis pas très originale, les livres ci-dessous sont presque tous des chefs d'œuvres qu'on connaît tous. 

Voyage au bout de la nuit

Crime et châtiment

Guerre et Paix

Les Buddenbrook

Jean-Christophe -> dix volumes de Romain Rolland sur la vie d'un compositeur imaginaire

J'aime ça long et pesant. C'est pas des claques émotionnelles, c'est de la fascination pour les structures et la beauté de l'écriture. Je ne suis pas une grande sensible, j'aime ce qui me pousse à réfléchir et qui laisse une marque durable. Le Cicatrice, j'étais très jeune, on est alors plus facile à atteindre profondément.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma vraie première grosse claque littéraire, je devais avoir 12 ans et c'est avec L’œuvre de Dieu, la part du Diable, de John Irving. Ma première figure féministe campé par ce médecin désabusé qui se shootait à l'éther... La première fois où j'ai eu le désir de faire des études de médecine...

La deuxième claque, je pense que ça a été au début de l'adolescence et les premiers émois sexuels, ça a été la série Ayla l'enfant de la terre, de Jean.M. Auel. Deuxième figure féministe..! ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La nouvelle L'Aleph de Borges. 

Ton image de 'claque' est vraiment bien nommé. C'est comme un uppercut qui arrive de l'abysse, sans aucun son. 

 

Clairement le truc que tu déposes ton livre, regarde par la fenêtre et accepte le mieux que tu peux l'étrangeté du monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-06 à 11:33, Daleko a dit :

Ah merci de m'avoir rappelé la Cicatrice. Je me souviens à quel point ce livre m'avait remué. (..) j'étais très jeune, on est alors plus facile à atteindre profondément.

Effectivement. Intéressant d'ailleurs.

Le 2021-03-06 à 17:13, ShameOnYou a dit :

Ma vraie première grosse claque littéraire, je devais avoir 12 ans et c'est avec L’œuvre de Dieu, la part du Diable, de John Irving. Ma première figure féministe campé par ce médecin désabusé qui se shootait à l'éther... La première fois où j'ai eu le désir de faire des études de médecine...

La deuxième claque, je pense que ça a été au début de l'adolescence et les premiers émois sexuels, ça a été la série Ayla l'enfant de la terre, de Jean.M. Auel. Deuxième figure féministe..! ^^

Je n'ai toujours pas lu John Irving, quelle honte >< Il est dans ma PàL, je finirai par y arriver !
Ah oui, je me souviens d'Ayla, j'avais 14 ans quand je suis tombée dedans. Je me souviens avoir été marquée par plusieurs passages, notamment qu'elle est trouvée laide dans son clan d'adoption, et magnifique lorsqu'elle découvre son autrer clan, là d'où elle vient. Tout l'art du regard de la société..
Et tellement bien documenté (rapport à ce qu'on savait de la préhistoire à l'époque du roman), c'était un régal. J'ai essayé de m'y replonger adulte puisque d'autre livres ont été écrits ensuite, mais je n'ai pas réussi.

Il y a 22 heures, Cheval a dit :

La nouvelle L'Aleph de Borges. 

Ton image de 'claque' est vraiment bien nommé. C'est comme un uppercut qui arrive de l'abysse, sans aucun son. 

Clairement le truc que tu déposes ton livre, regarde par la fenêtre et accepte le mieux que tu peux l'étrangeté du monde.

Je note, je ne connais pas !

C'est tellement ça.
Sonné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la poubelle de @1984 intitulée "Déclics", j'avais parlé du plus grand que j'ai eu. C'était loin d'être une grande oeuvre littéraire. C'était juste ce que j'avais besoin à ce moment-là. Quand j'ai lu Kierkegaard for Beginners, un autre livre qui n'a aucun mérite littéraire, ça m'a fait une claque du genre de celle qu'on donne aux bébés naissants pour les faire respirer. Le Complexe de Cendrillon aussi. Ce livre était plutôt comme un coup de pied au cul qu'une claque. Il m'a fait prendre conscience de la pathologie que j'ai héritée de mes parents et qu'il fallait dorénavant que j'en garde toujours conscience. 

Je ne lis que très rarement de la littérature de fiction. Faut que je me force pour le faire. Les derniers que j'ai lu c'était Dostoyevski et Tolstoï.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi à 8 ans, je lisais juste des Astérix, des Tintins et des vieux Picsou Mag'. Je ne suis pas un avide lecteur. Je me suis mérité une petite claque classique, Le mythe de Sisyphe. À défaut d'avoir la sagesse de me révolter, j'ai au moins compris que mes sentiments étaient tout à fait humains. C'était suffisant pour me convaincre de continuer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai plusieurs livres qui m'ont marqué.

Mais particulièrement, quand j'étais ado, j'ai lu Christine F., 13 ans, droguée, prostituée et je dois dire que ça m'a comme fait réaliser que tous ne vivaient pas dans la ouatte comme moi. Et pourtant, je viens de la classe moyenne, mes parents n'étaient pas riches, mais je n'ai manqué de rien. Ça m'a rendu vraiment heureuse de vivre dans une famille fonctionnelle et aimante.

J'ai lu beaucoup de trucs horribles dans ma jeunesse, on dirait pour me shaker et pour briser un peu ma naïveté.

Les livres de Christian Bernadac, dont j'ai déjà parlé ici, Les médecins maudit et Les médecins de l'impossible.

Quand d'autres me viendrons à l'esprit je viendrai les écrire ici.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, La Tsarine a dit :

Christine F., 13 ans, droguée, prostituée

Lu aussi... je crois que celui-là est passé entre de nombreuses mains d'ados ! ^^ 

Dans le style "vie de merde", j'avais été ébranlée par Les noces barbares de Yan Queffélec... Y'a aussi Darling, de Jean Teulé qui m'a beaucoup plu. 

Dans le registre première claque littéraire philosophique : Le monde de Sophie de Jostein Gaarder. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, ShameOnYou a dit :

Dans le registre première claque littéraire philosophique : Le monde de Sophie de Jostein Gaarder. 

Ah ouiiiii ça c'était un bon livre <3 je l'ai acheté pour ma cousine mais c'était trop abstrait/philosophique pour elle u__u

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah j'ai oublié Jamais sans ma fille de Betty mahmoody, je l'ai lu à 11 ans et ça m'avait fortement bousculée. Terrible ce livre..

Oui en effet on me fait souvent la remarque @Goéland, dès que j'ai su lire j'ai attrapé tout ce qui me tombait sous la main ^^'

Christine F., 13 ans, droguée, prostituée, lu aussi et je crois bien oui qu'il est passé entre beaucoup de mains d'ado ^^ !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime ton moteur de recherche. :fallout_cool:

Le monde de Sophie est intéressant, je l'ajoute à ma liste.

Je repense à une autre claque : Les raisins de la colère de John Steinbeck. C'est désastreux.

Révélation

Ça, c'est moi avant ma lecture :

Raisin | Meme Generator

Révélation

Ça, c'est moi après la lecture :

Angry Raisin - YouTube

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shit c'est vrai, j'avais oublié que je l'avais lu lui. :c Pourtant je me souviens l'avoir bien aimé. Vous avez lu À l'est d'Éden? J'me disais que c'était lui le prochain que je devrais lire de Steinbeck.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-08 à 17:09, Goéland a dit :

Moi à 8 ans, je lisais juste des Astérix, des Tintins et des vieux Picsou Mag'. Je ne suis pas un avide lecteur. Je me suis mérité une petite claque classique, Le mythe de Sisyphe. À défaut d'avoir la sagesse de me révolter, j'ai au moins compris que mes sentiments étaient tout à fait humains. C'était suffisant pour me convaincre de continuer.

Oh. J'ai balancé piscou magazine parce que hors de question de repondre serieusement. Mais t'as vraiment pas a rougir de lire c plus jeune, c'est de la culture populaire, piscou magazine, c'est un pan de la periode que tu as vecu comme l'ont ete MAD et Playboy. 

Asterix, en terme de technique de bande destinés, on a jamais fait mieux, uderzo a exploite a fond la quasi totalite des facettes possible de l"humour, le seul qui joue sur le meme tableau, c'est Goetlib mais celui ci, contrairement a Uderzo haissait faire du remplissage et son humour etait rarement graphique. Osef de ce que tu lis, le but d'un coup de coeur, c'est par amour, pas par branlette intellectuelle comme ces batards qui pretendent aimer Kant sans l'avoir Lu: le vrai amateur de Kant le deteste du fond de son ame. Et Les fans de Moby Dick sont des masochistes irrecuperables comme ecce homo qui croient aimer la litterature mais son juste amoureux des grosses metaphores pretentieuses

Bon par contre Tintin, c'est d'la bonne grosse merde réactionnaire, zero pointé

Et pour laisser la parole a un de mes personnages de comics favorite.

 

 

 

 

 

images (1).jpeg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je classe les BD dans les livres pour ma part, j'en suis également une grande lectrice ! Et mon fils de 11 ans qui est un dévoreur de livres (il a quand même lu du Tolkien à 9 ans, du Jules Verne à 10 et depuis 1 ans il dévore tous les Arsène Lupin qu'il trouve.) Mais il connait toute la vie de Picsou et toute sa généalogie également ! On pourrait aussi créer un fil sur les bandes dessinées d'ailleurs...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, ShameOnYou a dit :

il a quand même lu du Tolkien à 9 ans

Putain si jeune et deja si mal traite... :kassos_teleboubizes_omg:

Imagine faire un gosse pour lui acheter le Silmarion. 

Moi, ma mere, elle me faisait marcher sur du verre brise comme une bonne maman le ferait.  Toi, tu es inhumaine de cruaute. 

Je ne te salue point. :veronica:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'envie ceux qui apprécient les BD. Mon cerveau a ben de la misère avec ce médium. Ça m'empêche de lire les manga de mes anime préférés :'( peut-être que les BD qui n'ont pas trop de scènes d'action je pourrais gérer. C'est la transition entre les images que mon cerveau ne gère pas. Tu me proposerais lequel si je voulais donner une secondaire chance aux BD, @DASRI?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais @DASRI, mais ça demande des efforts, d'être cruelle, faut pas croire !

Nanmé j'ai essayé de le dissuader pour de vrai..! ^^ J'ai jamais réussi à lire Tolkien en plus, il détaille trop pour moi. Mais il a commencé par Bilbo le Hobbit, c'est le plus accessible, il l'a dévoré. Par contre effectivement quand il s'est essayé au Silmarion, il a lâché l'affaire au quatorzième chapitre. ^^ Il a dit qu'il réessayera dans 1 an.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Retromantique a dit :

Tu me proposerais lequel si je voulais donner une secondaire chance aux BD, @DASRI?

Un jour, tu apprendras a ne plus me poser des questions personnelles, j'espere. 

Not your friend. 

il y a 1 minute, ShameOnYou a dit :

Je sais @DASRI, mais ça demande des efforts, d'être cruelle, faut pas croire !

Nanmé j'ai essayé de le dissuader pour de vrai..! ^^ J'ai jamais réussi à lire Tolkien en plus, il détaille trop pour moi. Mais il a commencé par Bilbo le Hobbit, c'est le plus accessible, il l'a dévoré. Par contre effectivement quand il s'est essayé au Silmarion, il a lâché l'affaire au quatorzième chapitre. ^^ Il a dit qu'il réessayera dans 1 an.

Ah que c'est beau de voir grandir un futur ptit masochiste :kassos_teleboubizes_justlove:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...