Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 31 minutes, Retromantique a dit :

Faudrait tester. 
(En tout cas c'est de la pas pire musique pour faire un examen tranquilos.)

Le saviez vous ? Mort Garson vient des nouveaux brunswick. maintenant oui.
 

Révélation

COMMME PTIT BELIVO !
 


non. en fait yé nez de l'autre bord. Noovo scotchland.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

71B8E7D1-82ED-4C51-A23E-FDA464D895C7.thumb.jpeg.0bc27036a1ca592a832cffbfdf108912.jpeg

Merci à @Peluche! Grâce à elle, je vais franchir le prochain niveau de matantitude :’)))

J’vous montre le produit final demain, afin de récolter les critiques constructives de mes chers camarades éboueurs au pouce vert :’)

Bonus :

Révélation

6544BAE6-1BE3-4FDC-84F8-FFDA59474E8F.thumb.jpeg.a7ed63318d571789f1d4298479b44dcf.jpeg
 

Matante-Rétro-in-the-making à l’œuvre.

J’y ai même pris plaisir parce que j’avais juste à faire ce que Peluche me disait, faque j’avais pas le stress de ne pas le faire comme du monde 😌

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon! Alors voici le set up. 

On les a placés là où il y a le plus de soleil en avant-midi. Est-ce que s'il n'y a pas de soleil en avant-midi ce jour-là, je devrais le déplacer vers une autre fenêtre l'après-midi?

J'ai mis du ruban adhésif pour protéger la terre des rayons du soleil.

image.thumb.png.3c137f6dcac6b2404bda36d93c64fda2.png

 

Ça ne parait pas très bien, mais j'ai fait plusieurs fentes pour que l'air circule quand même un peu (et mon coloc met la chauffage vraiment trop chaud dans la maison). 

image.thumb.png.70bdf6d41039cb092f4e29b301841d73.png

Comment est-ce que je sais si j'ai fait trop de fentes? En ce moment, comme c'est nuageux, j'assume que c'est normal que je ne vois pas de condensation. Mais il devrait y en avoir n'est-ce pas?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

As-tu fait quelques trous en dessous, pour que l'eau en trop puisse s'écouler ? Il faut que la terre reste humide mais pas détrempée. C'est super en tout cas !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, ShameOnYou a dit :

As-tu fait quelques trous en dessous, pour que l'eau en trop puisse s'écouler ? Il faut que la terre reste humide mais pas détrempée. C'est super en tout cas !

Non, mais justement @Peluchem'a dit de garder la terre humide avec un brumisateur plutôt que de l'arroser directement! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peluche semble t'avoir bien conseillé. Est-ce que vous avez humidifié le terreau avant de le mettre dans les cellules? (Une bonne humidité permet de former une motte en le serrant avec son poing, mais sans qu'aucune eau ne dégouline.)

J'ai hâte de voir la suite en tout cas.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Goéland a dit :

Peluche semble t'avoir bien conseillé. Est-ce que vous avez humidifié le terreau avant de le mettre dans les cellules? (Une bonne humidité permet de former une motte en le serrant avec son poing, mais sans qu'aucune eau ne dégouline.)

J'ai hâte de voir la suite en tout cas.

Oui! Je viens d'aller voir pour les arroser. La terre semblait encore humide, mais j'ai décidé de poush poush légèrement avant de refermer. Juste assez pour m'assurer qu'ils ne passeront pas la journée demain à s'assécher. Ma mère m'avait dit qu'arroser c'est mieux le soir :flintstones-fred:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis 3-4 ans, j'essaie d'avoir des plantes chez nous. Entre le manque de luminosité naturelle et les 2 chats trop curieux, j'ai fini par trouver une petite place où trois survivantes résident. Il semble que je suis en mecure de maintenir des plantes grasses assez longtemps, mais pas le reste.

20210405_095452_HDR.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Retromantique a dit :

Oui! Je viens d'aller voir pour les arroser. La terre semblait encore humide, mais j'ai décidé de poush poush légèrement avant de refermer. Juste assez pour m'assurer qu'ils ne passeront pas la journée demain à s'assécher. Ma mère m'avait dit qu'arroser c'est mieux le soir :flintstones-fred:

C'est bien, en gardant juste assez d'humidité en surface, et avec la chaleur de l'appartement elles vont bien germer. Lorsqu'ils seront en stade plantules, c'est là qu'il faudra leur donner toute la lumière dont ils ont besoin. Tu devras alors les déplacer si tu ne veux pas te retrouver avec des asperges.

J'ai commis une erreur de débutant l'automne dernier : J'ai acheté de la paille de blé et c'est seulement chez moi que j'ai vu qu'il n'était pas battu. J'ai quand même paillé en sachant que je venait de semer du blé partout dans mon jardin. Peu importe, c'est pas invasif et ça fera office d'engrais vert. Et ce sera l'occasion de pratiquer le désherbage à la façon du no-till, c'est à dire en rajoutant encore plus de paille par dessus.

Le persil s'en tire très bien, plantez le dehors si vous en avez, c'est super résistant au gel et son goût sucré est plus prononcé lors des froides températures.

Les oignons passent un mauvais moment, je les ai repiqué il y a deux jours.

J'ai aussi une ligne de chou chinois, de radis et de navets qui sont sortis.

Pis j'ai repiqué les poivrons.

1372275239_P_20210405_1640251.thumb.jpg.d359a00cfcf08911ea4f7127bdeb6917.jpg

1597616052_P_20210405_1641201.thumb.jpg.c557c79e6f55609a82cc5a6d20ab9d19.jpg

1254142655_P_20210403_2035461.thumb.jpg.f1cdef0e82defa298d3eb3858b4d5d20.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est tellement cute des bébés plantes. Check, j’ai mes premiers nouveaux nés :

A1FE86FA-98F4-4F99-9E56-1C786ACD1F55.thumb.jpeg.31e48a4afdbc7db6f55c42fa056cc308.jpeg


alive GIF

Ceux-là c’est de la ciboulette, et j’ai remarqué que le thym aussi commence à émerger. Tu me fais regretter de ne pas avoir pogné des graines de persil tho. Avoir su. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous savez c'est quoi cette fleur ? 

Je viens de voir ça en marchant. Ma secrétaire (une petite madame de 70 ans vraiment cute qui est maintenant retraitée) m'avait offert ces fleurs il y a quelques années et ça m'a fait penser à elle. Je veux lui envoyer un courriel pour lui en faire part mais je ne veux pas me tromper sur le nom de la fleur.

Ma mère dit que c'est peut-être une jonquille ou un narcissus mais je ne trouve pas que ça y ressemble parce que la fleur a une forme plus allongée vers la base.

C'est une petite plante plus petite qu'une tulipe.

20210408_135117.thumb.jpg.f650fd49115f10b61796a3ff86ecaffc.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que ce sont des Crocus!

FR.WIKIPEDIA.ORG

 

Une fleur vivace très populaire au Québec, qui fleurit très tôt dans l'année. C'est une fleur de printemps!

 

Dans un jardin bien équilibré, il faudrait idéalement des fleurs qui fleurissent au printemps(avril-mai), comme les crocus, les jonquilles, les lilas, etc., d'autres qui fleurissent en été (juin-juillet), et d'autres plus vers la fin (août-septembre).

 

Edit : J'pu sûre. :thinking-face:

 

Edit 2 : Ça ressemble un peu à des Perce-neige.. mais je parierais pas là-dessus mettons

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hum ça ne ressemble à ni l'un ni l'autre. la qualité de l'image zoomée n'est pas bonne, mais si on regarde à droite complètement de la photo, on remarque que la fleur a une base étroite et allongée en forme de "cloche" pour ensuite ouvrir vers le 2/3. 

avoir une meilleure photo impliquerait que je pile sur le terrain du voisin, hum... devrais-je le faire ?

:kassos_lapinmaso2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, jamais vu ce type de fleur exactement.

J'ai cherché pas mal (j'aime les fleurs et je m'y connais un peu) et les 2 plus proches que j'ai trouvé sont celles que j'ai nommées, mais effectivement, c'est pas tout à fait ça non plus!

J'ai envoyé l'image à ma mère pour avoir son avis. :huhu:

Ecce avait dit que ce n'était pas ça, donc je n'ai pas exploré cette possibilité. Ce n'est pas tout à fait ça non plus.

Pour Bougie Paperwhite Narcisse – 5 ampoules – 15/16 cm ampoules –  Intérieur/très parfumé: Amazon.ca: Terrasse et Jardin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par 1984
      En 1960, par un beau dimanche de Pâque, David Latimer, un génie à la main verte, a planté un jardin dans une bouteille. Une plante qu'il a arrosée pour la dernière fois en 1972 avant de la sceller hermétiquement.
      Au cours de ces 40 dernières années, le végétal (Tradescantia) a été complètement coupé du monde extérieur, sans aucune intervention humaine. Mr Latimer indique avoir seulement tourné la bouteille de temps en temps pour changer l’exposition à la lumière afin qu'elle se développe uniformément.
      « Sinon, c'est la définition d'un entretien minimal. Je ne l'ai jamais taillé, la plante semble avoir évolué avec pour seule limite, les parois de la bouteille. » Précise David Latimer.
      On peut se demander comment une plante peut réussir à survivre sans eau ni nutriments externes pendant près de 40 ans. Apparemment, la plante aurait créé son propre micro-écosystème. Malgré le fait qu’elle soit coupée du monde extérieur, la plante a pu absorber la lumière du soleil pour ensuite la convertir en énergie, assez pour se développer convenablement. Le cycle bien connu de la photosynthèse. Processus dont s'inspire la NASA pour son programme de plantation de jardins dans l'espace.



      Comment une plante peut grandir dans une bouteille ?
      Le concept du « Jardins dans une bouteille » fonctionne car l'espace étanche crée un écosystème totalement autonome dans laquelle les plantes peuvent survivre en utilisant la photosynthèse pour recycler les éléments nutritifs.
      La lumière du soleil est le seul élément externe nécessaire à survit de la plante, puisque celui-ci fournit l'énergie dont ont besoin les plantes pour créer leurs propres nourritures et ainsi continuer à croître. La lumière brille sur les feuilles de la plante et est absorbée par des protéines contenant la chlorophylle.
      Une partie de cette énergie lumineuse est stockée sous la forme d'adénosine triphosphate (ATP), une molécule qui stocke l'énergie. Le reste est utilisé pour arracher des électrons à partir de l'eau, absorbée dans le sol par les racines de la plante.
      Ces électrons deviennent alors «libre» - et sont utilisés dans les réactions chimiques qui transforment le gaz carbonique en hydrates de carbone, libérant de l'oxygène.
      Ce processus de photosynthèse est le contraire de la respiration cellulaire qui se produit dans d'autres organismes, y compris les êtres humains, où les hydrates de carbone contenant de l'énergie réagissent avec l'oxygène pour produire du dioxyde de carbone, l'eau et l'énergie.
      Mais l'écosystème utilise également la respiration cellulaire pour biodégrader les matières en décomposition rejetées par la plante. Dans cette partie du processus, les bactéries à l'intérieur du sol du jardin dans la bouteille absorbent l'oxygène des déchets et la libère du dioxyde de carbone que la plante peut réutiliser.
      Et, bien sûr, la nuit, quand il n'y a pas de lumière pour déclencher la photosynthèse, la plante va également utiliser la respiration cellulaire pour se maintenir en vie en décomposant les nutriments préalablement stockés.
      Le jardin dans une bouteille fonctionne en environnement fermé, cela signifie que le cycle de l'eau est également un processus autonome.
      L'eau dans la bouteille est absorbée par les racines des plantes, est libéré dans l'air lors de la transpiration et se condense vers le bas dans le mélange de rempotage, où le cycle recommence.
      La photosynthèse crée de l'oxygène et rajoute de l'humidité dans l'air. L'humidité s'accumule à l'intérieur de la bouteille et les «pluies» la pousse vers le bas de la plante.
      Les feuilles morte tombent et pourrissent au fond de la bouteille, ce qui crée également du dioxyde de carbone nécessaire à la photosynthèse donnant également des éléments nutritifs qui seront absorbés par les racines.
      L’aventure a commencé un dimanche de Pâques en 1960, lorsque M. Latimer a pensé qu'il serait amusant créer «par curiosité» un jardin dans une bouteille.



      Lire l'article original: http://www.neozone.org/insolite/plante-jardin-bouteille-53-ans/#ixzz2KDyc3ZUN
      Under Creative Commons License: Attribution
      Follow us: @neozoneORG on Twitter | NEOZONE.ORG on Facebook

×
×
  • Créer...